Archives de août, 2015

Incroyables révélations de George Friedman!
Comment les USA contrôlent l’Europe !
Incroyables révélations de George Friedman – Comment les USA contrôlent l’Europe !

George Friedman, le PDG fondateur de Stratfor, société privée d’information (a global intelligence company), connue pour être un cabinet fantôme de la CIA ( a Shadow – CIA). S’il n’appartient pas à la haute administration américaine, il est néanmoins considéré quasiment comme un « officiel de Washington ».

Ses révélations sont tout simplement incroyables.

A déguster sans modération !

°°°°°°

°°°°°°

source:http://reseauinternational.net/incroyables-revelations-de-george-friedman-comment-les-usa-controlent-leurope/

0000000000000000000000

Publicités

valls laroÀ La Rochelle, Valls recadre Macron et tacle la gauche de la gauche

Florilège de petites phrases pour le Premier ministre. L’exécutif « sait où il va », dit-il, et, …

—-

°°°°°°°

https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron

—————-

 

« Il n’est pas dans la mégalomanie, ni dans l’esbroufe ni dans la démagogie »

Maxime Tandonnet

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesIl est rare, de nos jours, qu’une parole politique soit forte, audacieuse et courageuse. Dans le contexte du politiquement correct, toute expression divergente expose son auteur à la haine, la diffamation et l’insulte. Emmanuel Macron, ministre de l’Economie d’un gouvernement socialiste, vient de briser un tabou en fustigeant publiquement les 35 heures et en réclamant la suppression, que nul n’a eu le courage d’accomplir, de ce boulet qui plombe l’économie française depuis 15 ans. L’homme politique a dit la vérité, une vérité d’évidence, pour tout être censé. Il a donc provoqué une levée de bouclier hystérique de la part des idéologues du parti. C’est un gars bien M. Macron, nettement supérieur sur le plan intellectuel et humain à la moyenne politicarde. Il pense au bien de son pays, à l’intérêt général et non à fanfaronner ni à pavoiser. Il n’est pas sectaire, pas idéologue. Il veut servir et non se servir. Il n’a pas pris la grosse…

View original post 52 mots de plus

civilwarineurope

11FS4OdEn octobre 2010, peu de temps avant les élections il est vrai, Angela Merkel avait considérablement durcit son discours sur l’immigration en allant jusqu’à enterrer le modèle d’une Allemagne multiculturelle, où pourraient cohabiter harmonieusement différentes cultures : « Cette approche «Multikulti» – nous vivons côte à côte et nous nous en réjouissons – a échoué, totalement échoué« , avait-t-elle lancé devant le congrès des Jeunesses de sa formation conservatrice. Elle avait ajouté que les immigrants devaient s’intégrer et adopter la culture et les valeurs allemandes : « Nous nous sentons liés aux valeurs chrétiennes. Celui qui n’accepte pas cela n’a pas sa place ici. Subventionner les immigrants ne suffit pas, l’Allemagne est en droit d’avoir des exigences envers eux » en souhaitant notamment qu’ils maîtrisent l’allemand et qu’il n’y ait plus de mariages forcés.

Cinq ans plus tard… Quel changement ! Alors que la situation n’a fait que s’aggraver, Angela…

View original post 364 mots de plus

000000000000000000000000000

Mistral. Archive photo
Combien a vraiment coûté la rupture du contrat Mistral?

© Sputnik. Alexeï Danichev

Lu dans la presse

14:16 27.08.2015(mis à jour 15:26 27.08.2015)
Kommersant
Résiliation du contrat Mistral

Le porte-parole de l’Élysée a annoncé mercredi que le montant de l’indemnisation de la Russie après la rupture du contrat pour la livraison des porte-hélicoptères Mistral par la France serait inférieur à 1 milliard d’euros.

Pourtant, selon certaines sources, le Trésor fédéral russe aurait déjà perçu plus de 950 millions d’euros pour les BPC Vladivostok et Sébastopol, ainsi que 67,5 millions d’euros pour la construction des parties arrière de ces bâtiments. En septembre Moscou devrait recevoir les systèmes de contrôle et de communication démontés des navires — coût estimé à environ 50 millions d’euros. Paris promet de dévoiler le chiffre exact de l’indemnisation en septembre.

Tout l’argent dû à Moscou à titre d’indemnisation pour la non-livraison des Mistral par Paris a déjà été transféré en Russie, annonçait le 5 août un communiqué spécial du site de la présidence française. Le gouvernement français devra encore expliquer à ses députés pourquoi cet argent est en Russie sans la ratification du parlement. Cet empressement et ce caractère confidentiel confidentialité peuvent s’expliquer par les risques encourus par la Russie dans le cadre de l’affaire Ioukos (en juillet 2014 la cour d’arbitrage de la Haye avait condamné le gouvernement à verser aux anciens actionnaires de la compagnie pétrolière 50 milliards de dollars): au moment du transfert de France en Russie l’argent aurait pu être saisi, ce que les deux parties souhaitaient éviter.Selon des sources du secteur de la coopération militaro-technique avec les pays étrangers, le Trésor fédéral russe a déjà reçu près de 1,1 milliard d’euros, somme qui correspond au coût des Vladivostok et Sébastopol (plus de 950 millions d’euros) et de leurs parties arrières fabriqués sur les chantiers navals de Saint-Pétersbourg (67,5 millions d’euros). Paris démontera et retournera à la Russie ses systèmes de contrôle et de communication (encore environ 50 millions d’euros) installés sur les navires. Immédiatement après cela, la France obtiendra le droit de réexporter les bâtiments.

Le président français François Hollande avait pris la décision de ne pas livrer les deux porte-hélicoptères à la Russie à cause de la situation dans le sud-est de l’Ukraine. Les autorités russes n’étaient pas d’accord avec ce jugement mais étaient prêtes à rompre le contrat en cas de remboursement.Désormais, le gouvernement français devra faire face à plusieurs problèmes. D’un côté, ses représentants sont contraints de dire que la Russe a reçu moins d’un milliard d’euros pour tenter de réduire la tension et ne pas susciter une forte critique de l’opposition. De l’autre, la France y perdra au change car elle devra abaisser le prix des BPC pour les vendre à un autre pays.

000000000000000000000000000000000000000000000000

27.08.2015 15:10 UhrVon

Der Vorsitzende des Zentralrats der Muslime, Aiman Mazyek, erwartet, dass 80 Prozent der Flüchtlinge Glaubensbrüder sind. Das bedeutet viel Arbeit.

Aiman Mazyek, Medienberater und Vorsitzender des Zentralrats der Muslime in Deutschland; fotografiert beim Interview in Berlin-Moabit. Foto: Thilo RückeisBild vergrößern
Aiman Mazyek, Medienberater und Vorsitzender des Zentralrats der Muslime in Deutschland; fotografiert beim Interview in Berlin-Moabit. Foto: Thilo Rückeis – Foto: null

Die islamischen Gemeinden in Deutschland rechnen wegen der hohen Zahl von Flüchtlingen in diesem Jahr mit erheblichem Zuwachs. „Die Zahl der Muslime in Deutschland wird signifikant wachsen“, sagte der Vorsitzende des Zentralrats der Muslime in Deutschland, Aiman Mazyek, dem Tagesspiegel. Er rechnet damit, „dass mindestens 80 Prozent“ der in diesem Jahr erwarteten 800.000 Flüchtlinge Muslime seien. Mazyek fügte hinzu: „Schon jetzt haben wir Moscheegemeinden, die sich wegen der Flüchtlinge innerhalb eines Monats verdoppelt haben.“

Viele Moscheegemeinden beteiligen sich nach Angaben Mazyeks an der Integration der islamischen Flüchtlinge in Deutschland und bieten ihnen die Möglichkeit der Religionsausübung oder Freizeitbeschäftigung. Die Angebote würden noch ausgeweitet. „Da kommt viel Arbeit auf uns zu“, meinte der Zentralratsvorsitzende.

Das vollständige Interview lesen Sie ab 19.30 Uhr im E-Paper des Tagesspiegels.

http://www.tagesspiegel.de/politik/fluechtlinge-und-religion-die-zahl-der-muslime-wird-signifikant-wachsen/12242898.html

000000000000000000000000000000000000000

°°°

000000000000000000

Le Blog de Philippe Waechter

La Chine a eu un rôle majeur dans l’ensemble des fluctuations observées sur les marchés boursiers depuis quelques jours. Cependant il faut être discriminant dans l’analyse. Ce n’est pas l’économie chinoise qui d’un seul coup s’effondre mais le marché boursier de Shanghai qui s’ajuste brutalement à la baisse.
Il faut bien distinguer les deux phénomènes et avoir à l’esprit que les fluctuations boursières sont toujours excessives par rapport aux mouvements économiques. Paul Samuelson, probablement l’économiste le plus influent de l’après-guerre, indiquait que les marchés boursiers avait prévu 9 des 5 dernières récessions.

View original post 1 170 mots de plus


%d blogueurs aiment cette page :