Les policiers et les paramédics sont venus en... (Adrian Wyld, La Presse Canadienne)

Les policiers et les paramédics sont venus en aide à une personne blessée au Monument commémoratif de guerre, à l’angle des rues Elgin et Wellington.

Adrian Wyld, La Presse Canadienne

———————————-

Louis-Denis Ebacher, Patrick Duquette, Paul Gaboury, Jonathan Blouin, Mathieu Bélanger, Guillaume St-Pierre
Le Droit

La situation de crise se poursuit à Ottawa. Des dizaines de coups de feu ont été tirés en matinée lors de deux fusillades distinctes: l’une au Monument commémoratif de Guerre, à l’angle des rues Elgin et Wellington, et l’autre au Parlement.

Attentat au Parlement: premiers éléments sur le suspect abattu

Le sergent d’armes Kevin Vickers a présumément abattu l’un des tireurs, au Parlement.

Pawel Dwulit, La Presse Canadienne

Un soldat des Forces armées canadiennes en uniforme est mort, après avoir été atteint par balles au Cénotaphe.

Selon le Globe and Mail, il s’agirait de Nathan Frank Cirillo, âgé de 24 ans, qui était membre de la garnison des Argyll & Sutherland Highlanders du Canada, des réservistes basés à Hamilton. Des membres du régiment faisaient depuis quelques jours leur tour de garde au monument historique à Ottawa.

La famille n’était pas en mesure de confirmer cette information. «Nous ne pouvons rien confirmer, les Forces armées sont présentement chez nous», a déclaré un membre de sa famille rejoint par La Presse.

L’un des suspects a été abattu par les services de sécurité du Parlement, vraisemblablement par le sergent d’armes Michael Vickers.

Selon le réseau américain CBS, qui cite des sources des autorités américaines, le nom du suspect abattu serait Michael Zehaf-Bibeau, un Montréalais né au Canada en 1982.

Un nombre indéterminé de suspects serait possiblement toujours au large.

Des sources hospitalières de l’Hôpital Civic ont confirmé que trois autres personnes ont été blessées, dont une par balles. Ils sont tous dans un état stable et leur vie n’est pas en danger.

Contrairement à ce qui a été annoncé plus tôt, il n’y a eu que deux fusillades, mercredi. Aucune fusillade n’a eu lieu à l’intérieur du Centre Rideau.

En conférence de presse, en après-midi, les forces de l’ordre n’ont divulgué aucune information concernant les suspects, ainsi que la ou les armes utilisées dans la fusillade.

Le niveau de sécurité sur la colline du parlement était au niveau «moyen» ce matin, comme c’est le cas depuis plusieurs mois.

Toutes les bases militaires au pays ont cependant été fermées aux visiteurs et les membres des Forces armées canadiennes ont reçu l’ordre de ne plus sortir en public en uniforme, à moins qu’ils ne soient en fonction.

source: http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/justice-et-faits-divers/201410/22/01-4811541-attentat-au-parlement-premiers-elements-sur-le-suspect-abattu.php

000000000000000000000000

Advertisements
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s