Archives de janvier, 2017

Marc FIEVET, AKA NS55DNRED, vient de lancer une pétition dans le but d’obtenir qu’un jour, les élus qui votent nos lois, soient tenus de subir des contrôles dépistages systématiques qua…

Source : FRANCE: pour un contrôle dépistage de drogues sur l’ensemble de nos élus

Publicités

Comment “Envoyé spécial” relie l’assassinat des deux journalistes français de RFI à la libération des otages d’Arlit

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, journalistes à RFI, étaient venus couvrir les élections législatives au Mali. Mais, selon Envoyé spécial, les deux journalistes travaillaient discrètement sur un autre sujet, sans en avoir parlé à leur rédaction : le possible détournement d’argent des rançons des otages d’Arlit. Ghislaine Dupont et Claude Verlon sont enlevés et assassinés exactement trois jours après la libération des otages, dans une proximité de temps mais aussi de lieu (dans la même région de Kidal).

« Quand on a commencé notre enquête (il y a un an), on n’avait pas du tout établi de lien entre les otages et les assassinats des journalistes de RFI », explique Geoffrey Livolsi, coauteur du reportage. « C’est au fur et à mesure qu’on l’a compris […] que des gens nous ont fait état de ce lien, nous ont dit de creuser… Quand quelqu’un comme Alain Juillet (ancien directeur au sein de la DGSE) s’exprime face caméra comme il le fait, cela nous a étonné qu’il s’aventure de lui-même sur ce sujet  », ajoute Livolsi.

Lire:http://television.telerama.fr/television/execution-des-deux-journalistes-de-rfi-envoye-special-revele-un-possible-scandale-d-etat,153237.php

Anticor a remis ses Prix éthiques et ses Casseroles pour l’année 2016, le 28 janvier 2017, à la Maison de l’Amérique Latine, devant plus de 200 personnes. Chaque année, en effet, l’association récompense les comportements vertueux et les actions exemplaires de l’année précédente.

Casseroles

1/ Prix de l’acharnement à Sylvie Andrieux. Elle était député des Bouches-du-Rhônes, jusqu’à sa démission le 8 décembre 2016. Elle a siégé à l’Assemblée nationale avec un bracelet électronique afin de reculer l’échéance de sa démission, qui lui a finalement été imposée en novembre 2016, date du rejet de son pourvoi par la cour de cassation. Cette décision rend définitive la condamnation de l’élue à quatre ans de prison dont trois avec sursis, 100 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité pour « détournement de fonds publics ».

2/ Prix de la connivence à la Cour de Justice de la République. Cette juridiction a été créée, en 1993, pour juger les crimes ou délits commis par les membres du Gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions. Christine Lagarde est la septième ministre à comparaître devant cette cour.

http://www.anticor.org/2017/01/29/les-prix-ethiques-pour-2016/

Le Blog de Philippe Waechter

Les points à retenir cette semaine dans la conjoncture économique

Point #1 – La dynamique de l’activité reste forte en janvier
La tendance robuste observée dans les enquêtes auprès des chefs d’entreprise à la fin 2016 se prolonge au mois de Janvier 2017. Les estimations avancées des enquêtes Markit pour la zone Euro, la France, l’Allemagne, le Japon et les Etats-Unis montrent une situation de croissance soutenue avec une accélération un peu partout dans le secteur manufacturier.
Ce qu’il faut retenir est la cohérence dans le profil des grands pays industrialisés.
PMI-prelim-2017-janvier.png
On retrouve cette même allure dans les flux de commandes. Ceux ci progressent très rapidement et de façon cohérente. L’expansion se prolongera dans les prochains mois

View original post 743 mots de plus

Al Kassar, who may have been a CIA asset, and whose name is linked to Lockerbie.

On 20 November 2008, Monzer Al Kassar, following a three-week jury trial in Manhattan federal court, was found guilty of:

-conspiracy to murder U.S. nationals,
-conspiracy to murder U.S. officers and employees,
-conspiracy to acquire and export anti-aircraft missiles, conspiracy to provide material support and resources to the Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia (FARC), a designated foreign terrorist organization, and money laundering. (International Arms Dealer and Cohort Convicted on Terrorism Offenses)

Reportedly, since the early 1970s, Al Kassar was a source of weapons and military equipment for groups engaged in violent conflicts around the world.

Some of those groups included the Palestinian Liberation Front (PLF).

Reportedly, Al Kassar developed an international network of criminal associates, as well as front companies and bank accounts in various countries, including the United Kingdom, Spain, Lebanon, Syria, Iraq, Poland, Bulgaria and Romania.

Monzer al-Kassar, born in Syria in 1945, is known as the « Prince of Marbella. »Kassar is married to a sister of Ali Issa Dubah, a former chief of Syrian intelligence, and a close associate of Rifat Assad, the brother of Syria’s former President Hafez Assad.

Kassar is said to have been a CIA asset, involved with Colonel Oliver North and General Richard Secord. (‘Confession of an Iranian Terror Czar’)

Reportedly, Rifat Assad, ‘the Syrian boss of the Lebanese heroin industry’, and Monzer al-Kassar took over Lebanon’s Bekaa Valley in 1975 with the help of the Syrian Army.

Allegedly, heroin was transported from the Bekaa Valley to the USA on PanAm flights with the help of Kassar and elements of the CIA. (If Not Megrahi Then Who Is Really Responsible (from The Herald ))

Kassar has been linked to the Lockerbie bombing .

On board Pan Am 103, on 21 December 1988, were Major Charles McKee, of the the US Defence Intelligence Agency in Beirut, and Matthew Gannon, CIA Deputy Station Chief in Beirut.

McKie and his team had reportedly discovered evidence that a ‘rogue’ CIA unit called COREA, was involved in the drugs business with Monzar Al-Kassar. (Part XIX(D): AN IRAN-CONTRA/AL QAEDA READER, cont’d)

Reportedly Al-Kassar ‘was part of the secret network run by US Lt. Colonel Oliver North.’

Outraged that COREA was doing business with a Syrian ‘who made money from drugs, arms and terrorism’, the McKee team reportedly ‘decided to fly to CIA HQ in Virginia to expose COREA’.

They flew on Pan Am flight 103 which came down over Lockerbie.

It has been alleged that Kassar has received regular CIA money deposited to his credit at the Katherein Bank, Vienna (A/c No. 50307495) and at the Swiss Bank Corporation in Geneva (A/c No. 510230C-86). (‘Confession of an Iranian Terror Czar’)

Kassar is said to be a very major arms and drugs smuggler.

In 1987, investigations into the Iran-Contra scandal found that al-Kassar had been paid 1.5 million pounds by someone in the U.S. government to sell arms to Nicaraguan Contras. (Monzer al-Kassar – Wikipedia, the free encyclopedia)

In 1992, al-Kassar made arms sales in the millions of dollars to Croatia, Bosnia and Somalia, violating United Nations arms embargoes to all three countries.

According to the US Drugs Enforcement Agency, Al-Kassar imports 20 % of the heroin that comes to the United States. (FTR-109 Monzer Al-Kassar & Co)

In 1992, the Spanish government arrested Kassar for his alleged involvement in the Achille Lauro hijacking. In 1995, and he was found not guilty on all charges.

In July 2006, the government of Iraq placed Kassar at number 26 on their « most wanted » list, calling him one of the main suppliers for the Iraqi insurgents.

On 8 June 2007, the DEA (US Drug Enforcement Administration) announced the arrest in Spain of Monzer al Kassar. This was said to be linked to arms sales to rebels in Colombia.

Kassar was arrested just days before the Libyan convicted of the Lockerbie bombing was granted a second extraordinary appeal and ‘just days after Blair went to Tripoli to negotiate a deal that would save him the embarrassment of a fresh appeal.’ (‘Confession of an Iranian Terror Czar’)
~~~

http://spookterror.blogspot.fr/2008/11/monzer-al-kassar.html?m=1

Aviseur International

francois-thierry-ocrtisUne bande audio réalisée lors d’une réunion à la direction du renseignement des douanes, 18 rue de Charonne, met en cause François Thierry, ex-patron de la lutte antidrogue soupçonné d’avoir récupéré des valises de came à Roissy.

°°°°°°°°

DNRED (Douane française): lorsque NS 55 passait rue de charonne

————

En janvier2016, tous les douaniers sont à nouveau entendus, dont Roger Combes, le patron de la Division des recherches à l’origine de la réunion enregistrée en septembre2010. «Avez-vous autre chose à déclarer avant que nous mettions fin à notre audition ?» lui demande ce jour-là lemagistrat. «Je pense que François Thierry n’est pas honnête mais je ne suis rien par rapport à lui, répond Combes. Je n’ai jamais pu me livrer à ce point, personne ne m’aurait cru. J’ai conscience qu’en vous parlant sur les doutes que j’ai sur ces personnes qui ont eu ce type d’agissements…

View original post 126 mots de plus


​http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-27012017/

00000000000000000000000000000000000

L’émission « Questions de Choix », organisée par France 3 Aquitaine en partenariat avec KEDGE Business School et l’école d’architecture ENSAP Bordeaux, accueille Michel Onfray.

00000000000000000000000000000000000000000