Archives de la catégorie ‘Corée du sud’

Airbus Helicopters (c) Airbus Helicopters

Airbus Helicopters a signé lundi 16 mars à Séoul un contrat de 1,5 milliard d’euros avec le sud-coréen Korea Aerospace Industries (KAI) portant sur le développement et la fabrication de plus de 300 hélicoptères civils et militaires, a annoncé un responsable du groupe européen.

L’EC155 comme base

L’appareil civil appelé LCH (Light Civil Helicopter) sera développé sur la base de l’EC155 B1 (toute dernière version du Dauphin) et ne nécessitera pas de nouvelle certification.

Le LCH servira également de base pour le développement par KAI d’un dérivé militaire léger, le LAH (Light Armed Helicopter), qui sera qualifié par l’armée de terre coréenne.

Les premières livraisons du LCH et entrées en service du LAH sont prévues respectivement en 2021 et 2022.

Le LAH, appareil de cinq tonnes, sera équipé d’une tourelle canon placée à l’avant de l’appareil comme ses homologues de la catégorie supérieure Tigre et Apache.

lire: http://www.challenges.fr/entreprise/20150316.CHA3880/airbus-signe-un-contrat-pour-300-helicopteres-en-coree-du-sud.html

000000000000000000000000000000000000000000000

 

MAGHREB ACTUALITÉS

coree

Le 5 décembre dernier, Cho Hyun-Ah, vice-présidente de la compagnie Korean Air, et fille du PDG actuel de la compagnie, avait contraint un avion assurant la liaison Seoul-New York à retourner à l’aire de stationnement peu de temps avant son décollage. La cause ? Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, pour un pays qui n’a rien d’une république bananière,  l’héritière de 40 ans a réclamé le débarquement du chef de cabine après s’être offusquée de la manière avec laquelle celui-ci lui avait servie sa collation. Pas que ça : Selon des responsables de la compagnie, l’hôtesse n’aurait pas demandé si la vice-présidente désirait des cacahuètes. De plus, ces dernières étaient servies dans un sachet et non sur une assiette comme le veut le règlement.

« Ce comportement ignoble fait honte à  la nation toute entière », s’était emporté le premier quotidien économique de Seoul, le  Maeil Business Newspaper. Pour le Dong-A Ilbo, son…

View original post 157 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Quatre dirigeants syndicaux cheminots avaient été arrêtés fin 2013 et inculpés « d’obstruction » suite à la grève des travailleurs de Korail du 9 au 31 décembre 2013 contre la privatisation. Ils risquaient jusqu’à cinq ans de prison.

Intervention des forces de répression au siège du syndicat en décembre 2013

Lundi 22 décembre, le tribunal de Séoul a décidé d’acquitter ces militants ouvriers. C’est une victoire pour toutes celles et tous ceux qui, en Corée comme à l’étranger, ont manifesté leur solidarité contre la répression anti-syndicale et pour la défense du droit de grève. Kim Myung-hwan, le secrétaire général du syndicat, a tenu en sortant du tribunal de remercier tous ceux et toutes celles qui avaient témoigné de leur solidarité dans la lutte contre la privatisation des chemins de fer coréens.

View original post

Global News

SEOUL, Korea, Republic Of – A South Korean court on Tuesday handed a 36-year prison sentence to the captain of a sunken ferry, saying he was professionally negligent and abandoned his passengers during the disaster in April that killed more than 300 people.

The chief engineer got 30 years, and 13 other crew members were sentenced to up to 20 years in prison, Yonhap news agency and other South Korean media reported, citing the Gwangju District Court in southern South Korea.

Capt. Lee Joon-seok and three other key crew members were earlier indicted by prosecutors on homicide and other charges. Eleven others faced less serious charges.

Lee has apologized for abandoning the passengers, but said he didn’t know his action would lead to so many deaths.

The widely vilified Lee could have received a death sentence for the homicide charges. South Korea hasn’t executed anyone since late 1997, though its…

View original post 497 mots de plus

Corée du Sud : peine de mort requise contre le capitaine du ferry

Le Mondeil y a 7 heures
La peine de mort a été requise, lundi 27 octobre, contre Lee Joon-seok, capitaine du ferry sudcoréen Sewol qui a sombré en avril, tuant plus …

TIME

Prosecutors on Monday requested the death penalty for the captain of a ferry that capsized off the peninsula’s southwestern coastline and killed nearly 300 people in April, marking an unusually severe punishment in a nation that hasn’t carried out the sentence in almost two decades.

CNN reports that the request was made during the closing arguments in court, with the prosecutors charging that Lee Joon-seok and three crew members of the sunken Sewol should be held guilty of murder for failing to deploy life rafts or life vests as the ship lurched into frigid water. Hundreds of high school students died inside of the flooded vessel on April 16, stoking widespread outrage at what became known in the local press as one of South Korea’s worst peacetime disasters.

A 30-year prison sentence for the crew member who was at the helm at the time of the ship’s sinking was also…

View original post 4 mots de plus