Archives de la catégorie ‘Ecosse’

eurolivresQuelques mois après le Brexit, l’indice du volume des ventes du commerce de détail en Grande-Bretagne s’élève à +9, le chiffre le plus haut depuis février dernier.

La confiance des consommateurs s’est en outre améliorée à un rythme jamais vu en trois ans et demi.

 

lire:https://francais.rt.com/economie/25510-apres-brexit-leconomie-britannique-sepanouit

0000000000000000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imageLe musulman pakistanais Humza Yousa, ministre du gouvernement “nationaliste” (gauche) d’Ecosse a exigé de Londres l’ouverture des frontières aux masses afro-islamiques qui se jettent sur l’Italie (…)

“Le gouvernement écossais est en total désaccord avec le refus du Royaume-Uni de prendre à sa charge l’installation prévue par l’Union Européenne et je demande instamment au Premier Ministre de reconsidérer sa position sur ce sujet vital” (…)

Humza Yousa est connu pour se focaliser sur le sort des populations musulmanes du monde entier, exigeant par le passé l’installation de Palestiniens sur le territoire écossais.

Source : http://breizatao.com/2015/07/10/ecosse-un-ministre-musulman-du-gouvernement-nationaliste-exige-le-remplacement-des-ecossais-de-souche/

View original post

civilwarineurope

imageQuelque deux cents manifestants, dont une vingtaine masqués et vêtus de noirs, ont affronté la police samedi à Londres pour protester contre la réélection du Premier ministre conservateur David Cameron lors des élections législatives de jeudi en Grande-Bretagne.

Ils ont lancé des bouteilles, des canettes, des bombes fumigènes et même un vélo sur les forces de l’ordre, non loin de la résidence du chef du gouvernement à Downing Street. Deux policiers ont été légèrement blessés et il y a eu quatre interpellations, a précisé Scotland Yard.

Source : Le Figaro

View original post

Ed Miliband, ce vendredi matin.

De notre envoyée spéciale à Londres

Même dans leurs prévisions les plus pessimistes, les travaillistes n’avaient certainement pas prévu un tel scénario catastrophe. Après avoir espéré pouvoir tourner la page des cinq années de gouvernement Cameron, le Labour doit se résoudre à voir son adversaire historique conforté et même renforcé. La dernière projection actualisée de la BBC diffusée vendredi vers 8h30, heure de Paris, attribuait 233 sièges au Labour, contre 329 députés – au-delà de la majorité absolue – pour les tories sortants.

Si ces projections se confirment dans les heures qui viennent, le parti travailliste se dirige vers sa pire défaite depuis celle de Neil Kinnock (229) lors de la troisième élection de Margaret Thatcher en 1987. «Les résultats sont encore en train d’arriver mais ça a été clairement une nuit très décevante et difficile pour le Labour», a reconnu, abattu, Ed Miliband, après sa propre réélection dans sa circonscription de Doncaster. «Quel que soit le parti auquel nous appartenons, si nous croyons au Royaume-Uni, nous devons défendre les gens dans toutes les parties» du pays, a-t-il également souligné.

Défaites emblématiques

Outre le revers national, le parti déplore plusieurs défaites personnelles significatives, comme celle retentissante d’Ed Balls face à la conservatrice Andrea Jenkyns qui l’emporte par 422 voix d’avance. Le numéro 2 du parti, responsable des Finances – shadow chanceler – était pressenti pour devenir Chancelier de l’Echiquier en cas de victoire. Autre claque redoutée, celle du cacique travailliste élu depuis 1997 à Paisley, Douglas Alexander, démis par la plus jeune députée – Mhairi Black, une étudiante de 20 ans, du SNP – de l’histoire du royaume depuis 1667.

«Le prochain gouvernement a l’énorme responsabilité (..) de faire face à la tâche particulièrement difficile de garder le pays uni», a-t-il ajouté, en référence à ce succès massif des indépendantistes du Scottish Nationalist Party. Car c’est bien là, en Ecosse, pourtant bastion historique des travaillistes, que se révèle la deuxième défaite du Labour. Sur 59 sièges, les nationalistes écossais ne laissent au parti d’Ed Miliband qu’un seul siège, contre 56 pour le SNP triomphant de Nicola Sturgeon, selon des résultats définitifs.

Démission imminente

Enfin, au-delà de cette «douche écossaise», si le leader du Labour conserve son siège à la Chambre des communes, la consolation est maigre pour un candidat crédité d’une meilleure campagne que prévue. S’il n’a fait aucune déclaration sur la direction du parti, sa place faisait dès jeudi soir l’objet de spéculations. Leader du Labour depuis 2010, le travailliste de 45 ans risque de voir bien plus que le 10, Downing Street s’éloigner. «Il pourrait devoir annoncer sa démission dans les heures qui viennent», expliquait dès jeudi soir un responsable travailliste. D’après la BBC et The Guardian, Ed Miliband prononcera un discours à la mi-journée depuis le QG du Labour pour annoncer qu’il quitte la direction du parti.

http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/08/01003-20150508ARTFIG00031-la-triple-defaite-d-ed-miliband.php

00000000000000000000000000000000000000000

https://i0.wp.com/www.lepoint.fr/images/2015/05/07/cameron-3185604-jpg_2843406_652x284.JPG

Les conservateurs ont créé la surprise en sortant largement en tête des législatives britanniques avec 316 députés contre 239 aux travaillistes, frisant la majorité absolue, selon un sondage sortie des urnes.

Par ailleurs, Le parti nationaliste écossais SNP a raflé jeudi soir 58 des 59 sièges en jeu en Ecosse au parlement de Westminster.

LIRE: http://www.lepoint.fr/monde/legislatives-au-royaume-uni-les-conservateurs-en-tete-07-05-2015-1927108_24.php

0000000000000000000000000000000000000000000

franco british news

VOTEUn scrutin qui s’annonce très serré entre les principaux partis politiques. Les conservateurs emmenés par le Premier ministre sortant David Cameron et les travaillistes d’Ed Miliband, sont au coude à coude. Chacun pourrait remporter selon les derniers sondages menés. Les résultats seraient les plus serrés depuis quarante ans.

Pour quoi les Anglais votent-ils ? Les Britanniques sont appelés aux urnes pour de nouvelles élections législatives. Ils doivent élire leurs 650 députés afin de renouveler la Chambre des

View original post 103 mots de plus

marocLe Maroc aurait reçu de l’argent de la CIA pour construire une prison secrète afin d’accueillir des détenus condamnés par les Etats-Unis. C’est ce que révèle le Washington Post qui est revenu sur une prison américaine secrète basée en Pologne où Khalid Cheikh Mohamed, ancien numéro 3 d’Al-Qaïda et présumé cerveau des attentats du 11 septembre 2001, a été interrogé.

Selon le journal américain, « en septembre 2003, la prison polonaise a été vidée. La CIA a alors dispersé les détenus en Roumanie, au Maroc et, plus tard, en Lituanie. En cherchant une solution à long terme, la CIA a payé aux Marocains 20 millions de dollars pour construire une prison qu’elle n’a jamais utilisée et dont le nom de code était ’’Bombay’’ ».

Le journal révèle aussi que la prison de la CIA en Pologne était sans doute la plus importante de tous les « sites noirs » – « black sites » – créés par l’agence de renseignement américaine après le 11 septembre 2001.

Pour rappel, l’année dernière, des ONG et un rapport de l’ONU ont pointé du doigt le Maroc pour avoir permis aux Etats-Unis de torturer des prisonniers dans un black site situé à Aïn Aouda.

source: http://www.yabiladi.com/articles/details/22682/maroc-aurait-recu-millions-dollars.html

————————————————————-

La CIA dotée d’une prison secrète au Maroc

Un rapport de la diplomatie russe le confirme

Carte prisons secrètes

La CIA est bien ancrée au Maroc. L’agence centrale de renseignement des USA se charge même de la gestion de prisons secrètes au pays de Mohammed VI. Un    rapport établi par le ministère des Affaires étrangères russe traitant de la situation des droits de l’homme aux États-Unis confirme cet état de fait, en précisant que les prisons    secrètes de la CIA constituent une problématique qui n’est pas réglée.

En plus du Maroc, ces centres pénitenciers tenus en secret par la CIA se trouvent également dans différents pays, tels que l’Irak, l’Afghanistan, la Thaïlande, la    Pologne pour ne citer que ces pays évoqués dans ledit rapport. Ce document, qui vient d’être présenté à la Douma (Parlement russe), accable de    manière virulente les USA pour son non-respect et ses violations multiformes des droits de l’homme.

« Les mauvais traitements infligés aux enfants, les ingérences dans la vie privée, les violences policières, les    prisons secrètes et les restrictions des libertés d’expression constituent les principaux problèmes en matière de respect des droits de l’homme », écrit-on dans le rapport confectionné    pendant une année par la diplomatie russe et qui se veut une réponse aux critiques adressées à Moscou par les gouvernements des pays occidentaux et les organisations internationales de protection des droits de l’homme.

A 25 km au sud de Rabat

Pour revenir au centre de détention détenu par la CIA au Maroc, à en croire d’autres sources concordantes, a été bâti à l’intérieur d’une colline boisée, non loin    du village d’Aïn Aouda sis à 25 kilomètres au sud de Rabat.

Il s’agit, précisent les mêmes sources, d’un long bâtiment de trois étages ceint d’une quinzaine de maisons cubiques dont la    construction a été réalisée avec le concours de la DST marocaine. Un autre centre de détention que les USA réservent essentiellement aux terroristes d’Al-Qaïda a également été construit au    sein même de la base militaire de Beni Guerir, au Nord de Marrakech, indique-t-on encore.

Le rapport de la diplomatie russe révèle par ailleurs que « les États-Unis demeurent le pays qui compte le plus    grand nombre de détenus au monde, soit 2,2 millions d’individus ». Aussi, la diplomatie russe pointe d’un doigt accusateur les USA pour les sévices et autres punitions    corporelles infligées aux enfants. En ce sens, des sources relevant de la Douma indiquent que « des centaines de milliers d’enfants font l’objet    de mauvais traitements aux États-Unis, ce qui entraîne la mort d’un grand nombre d’entre eux, évaluées à 1 600 victimes pour la seule année 2010 ».

D’autre part, en termes d’ingérence dans la vie privée des citoyens, le rapport russe précise qu’entre 2004 et 2007, « le nombre de messages électroniques interceptés par les services spéciaux américains a augmenté de 3 000 % ». Et ce n’est pas tout, la    diplomatie russe vilipende également le pays de l’oncle Sam pour son non-respect de la liberté de la presse. « Les mesures rigoureuses adoptées par    la police à l’encontre des journalistes couvrant des actions de protestation dans les villes américaines » ont été, en effet, dénoncées dans le même rapport.

K. A.

Le Temps d’Algérie, le 21 octobre 2012

—————————————–

La CIA avait bien fait construire une prison secrète au Maroc suite aux attentats de 2001 et sa guerre en Afghanistan.

C’est ainsi 20 millions de dollars qui ont été dispensés à la royauté afin de permettre, selon le Washington Post, d’emprisonner mais surtout de torturer les prisonniers musulmans suspectés d’entretenir des projets antiaméricains.

Le journal américain affirme que des détenus ont été transférés secrètement de Pologne vers le Maroc pour pouvoir être “traités”… Des rapports de l’ONU viennent d’ailleurs confirmer ces dires sur ce genre de prisons comme celle de Ain Aouda servant particulièrement de centre de torture.

Le Maroc n’est d’ailleurs pas le seul pays musulman ayant abrité ce genre de prisons de sous traitement de la torture américaine. La Syrie de Bachar s’était illustrée elle aussi par ces méthodes abjectes.

source:http://www.islametinfo.fr/2014/01/24/maroc-la-cia-avait-bien-fait-construire-une-prison-secrete/

 ———————————————–

Exclusif : dans l’enfer des prisons secrètes de la CIA 

<a href="/channel/UCCCPCZNChQdGa9EkATeye4g" class=" yt-uix-sessionlink     spf-link  g-hovercard" data-name="" data-sessionlink="ei=heaHVODlO8a0cdqwgeAD" data-ytid="UCCCPCZNChQdGa9EkATeye4g">FRANCE 24</a>

0000000000000000000000000