Archives de la catégorie ‘Hongrie’

International

08:06 17.10.2015

Budapest a supprimé un important point de passage des migrants du côté de la Croatie.

La Hongrie a fermé dans la nuit de vendredi à samedi, comme annoncé, un important point de passage des migrants à sa frontière croate, près de Zakany, désormais bloqué par une imposante clôture de barbelés, rapporte l’AFP.

Juste après le passage d’un ultime groupe de centaines de migrants, les dernières ouvertures dans cette clôture qui se dresse en pleine campagne, au sud de la Hongrie, ont été hermétiquement obstruées un peu avant 01H00 (23H00 GMT) par les policiers hongrois, en application de la décision annoncée dans la journée par le gouvernement de Viktor Orban.

Le pays possède cependant deux zones de transit où les migrants de Syrie et d’autres pays peuvent s’enregistrer et demander le statut de réfugié légalement.Vendredi, le ministre croate de l’Intérieur Ranko Ostojic a déclaré qu’après la décision de la Hongrie de fermer sa frontière vers la Croatie, Zagreb redirigerait les migrants qui transitent par son territoire vers la Slovénie.

« Nous allons rediriger le corridor (destiné aux migrants — ndlr) vers la Slovénie », a déclaré M. Ostojic à la presse. Ce plan serait concerté avec la partie slovène.

Selon le ministère croate de l’Intérieur, plus de 185.000 migrants sont déjà passés par la frontière du pays en provenance de Serbie. Jusqu’ici, ils étaient redirigés vers la frontière hongroise pour aller ensuite en Allemagne et dans d’autres pays d’Europe de l’ouest.

Réaction slovène

Afin de se préparer à l’arrivée prévisible de nombreux migrants de Zagreb, la Slovénie a suspendu vendredi même les liaisons ferroviaires avec la Croatie.

« En raison de circonstances exceptionnelles, le trafic passager entre la Croatie et la Slovénie a été suspendu », indique la compagnie des chemins de fer slovènes sur son site internet. Cette « réaction » à « la migration des réfugiés » a été prise « en coordination avec les pouvoirs publics », selon la compagnie.Cet arrêt de la circulation des trains réguliers devrait s’accompagner de la mise en place de moyens de transports spéciaux dédiés au transit des migrants sur le territoire slovène.

0000000000000000000000000000000000000000000000
Publicités

civilwarineurope

image(…) “La question à présent n’est plus vraiment de savoir dans quel genre d’Europe nous, Hongrois, nous voulons vivre, mais plutôt de savoir si ce que l’on appelle l’Europe aujourd’hui survivra ?” a déclaré le Premier ministre Viktor Orban lors du 26ème Camp d’été des écoles et étudiants à Tusnádfürdő (Baile Tusnad), une petite ville hongroise située dans la Roumanie actuelle.

“Notre réponse est claire : nous voudrions que l’Europe soit préservée pour les Européens” a-t-il ajouté. Le Premier ministre hongrois a souligné que l’immigration de masse contemporaine était la conséquence d’un processus politique. Selon lui, la menace réelle ne vient pas des zones de guerre mais des profondeurs de l’Afrique.

La gauche veut détruire l’Europe

Le chef du gouvernement hongrois a durement critiqué les élites de gauche européennes et hongroises qui, dit-il, ne perçoivent pas l’immigration comme un danger mais comme une opportunité. Selon lui la gauche croit que…

View original post 131 mots de plus

civilwarineurope

imageLe gouvernement hongrois a ordonné la fermeture de sa frontière avec le pays voisin, la Serbie, en raison de l’afflux de migrants. Le ministre des Affaires étrangères a par ailleurs annoncé mercredi que des travaux pour construire une clôture vont être entamés.

« Le gouvernement hongrois a ordonné au ministère de l’Intérieur de fermer physiquement la frontière avec la Serbie », a déclaré le ministre lors d’un point-presse à Budapest. La clôture devrait mesurer 4 mètres de haut et s’étendre sur les 175 km de tracé frontalier entre les deux pays.

Le gouvernement mené par le Premier ministre conservateur Viktor Orban affiche des positions anti-immigration, et dénonce régulièrement le laxisme de Bruxelles en matière d’immigration.

Source : http://www.bfmtv.com/international/migrants-la-hongrie-ferme-sa-frontiere-avec-la-serbie-895334.html

View original post

civilwarineurope

imageAlors que l’Europe fait face à une déferlante de hordes afro-musulmanes voulant coloniser le continent, la Hongrie a entrepris de défendre son territoire en durcissant sa législation. L’ONU a décidé de réagir en promouvant la destruction raciale du peuple hongrois par voie d’affichage dans les rues du pays.

Le gouvernement hongrois a annoncé son intention d’étudier un projet de construction de barrière de défense à l’instar de ce que pratiquent déjà le Maroc, la Corée du Sud ou les USA.

Intervenant à la radio vendredi dernier, Viktor Orban, premier ministre, a évoqué la situation apocalyptique à laquelle faisait face l’Europe :

“Nous considérerons toutes les options possibles, y compris une fermeture complète de la frontière”, avant d’ajouter que “l’Union Européenne devrait construire des centres de rétention à l’extérieur de son territoire”, à l’image de ce que pratique l’Australie.

Alors que la Hongrie compte 9,8 millions d’habitants, elle a du faire…

View original post 138 mots de plus

Eingreiftruppe der NATO Response ForceDie Europäische Union erwägt den Aufbau einer eigenen Armee. Während deutsche Politiker die Idee begrüßten, sprach sich der britische Premier David Cameron dagegen aus, wie die russische Zeitung « Nowyje Iswestija » am Dienstag schreibt.

Der EU-Kommissionspräsident Jean-Claude Juncker sagte in einem Interview mit „Die Welt“ (Welt am Sonntag): „Eine europäische Armee hat man nicht, um sie sofort einzusetzen. Aber eine gemeinsame Armee der Europäer würde Russland den klaren Eindruck vermitteln, dass wir es ernst meinen mit der Verteidigung der europäischen Werte.“


Weiterlesen: http://de.sputniknews.com/zeitungen/20150310/301422044.html#ixzz3TzJBJwdk

————————————————————————————————-
EU-Kommissionspräsident Jean-Claude Juncker
————————————————————————————————-
Verteidigungsministerin Deutschlands Ursula von der Leyen
————————————————————————————————-
Leonid Sluzki, Chef des Ausschusses für die GUS und eurasische Integration der Staatsduma
————————————————————————————————-
Polens Außenminister Grzegorz Schetyna
————————————————————————————————-

civilwarineurope

imagePlusieurs milliers de Hongrois ont une nouvelle fois manifesté vendredi contre le Premier ministre, Viktor Orban, dénonçant ce qu’ils perçoivent comme la faillite de l’élite politique. La popularité de Viktor Orban a été sérieusement érodée ces derniers mois, malgré trois victoires électorales en 2014.

La foule, qui rassemblait entre 5000 et 10’000 personnes selon les estimations, a manifesté devant l’Opéra, à Budapest.

Les manifestants ont exprimé leur inquiétude concernant une politique qui, à leurs yeux, les éloigne de l’Occident et renforce les liens avec la Russie.

« C’est inquiétant de voir que le gouvernement Orban expose la Hongrie à l’influence russe », a confié un gérant de 61 ans, citant l’exemple d’un prêt de 10 milliards d’euros que la Russie a accordé à la Hongrie pour l’extension de ses centrales nucléaires.

D’autres ont évoqué leurs craintes face à la politique gouvernementale de centralisation en matière d’éducation ou d’administration publique.

Source…

View original post 314 mots de plus