Archives de la catégorie ‘Nigéria’


France / Entretien téléphonique du Président avec M. Muhammadu Buhari

PARIS, France, 1er avril 2015/African Press Organization (APO)/ Le Président de la République s’est entretenu par téléphone avec M. Muhammadu Buhari, dont la victoire a été annoncée par la Commission électorale nationale indépendante de la République fédérale du Nigeria. Il l’a félicité de son succès, et a noté la bonne tenue générale du processus électoral, qui ancre le Nigéria dans la démocratie.

Le chef de l’Etat a confirmé au Président-élu la volonté de la France de poursuivre avec lui les relations étroites entretenues avec son prédécesseur, Goodluck Jonathan. Il a réitéré le soutien de la France au Nigéria et à ses voisins dans leurs efforts de lutte contre la secte terroriste Boko Haram.

Le chef de l’Etat a aussi indiqué son souhait de développer les échanges économiques entre la France et le Nigeria et a convié son homologue nigérian à Paris.

SOURCE

Présidence de la République française

LIRE:

Muhammadu Buhari remporte la présidentielle au Nigeria

RTS.ch  – ‎Il y a 1 heure ‎
La déclaration de Muhammadu Buhari, président nigérian élu  Le général Buhari sera le prochain président du Nigéria. Le général Buhari remporte l’élection présidentielle au Nigéria. Le Journal …

000000000000000000000000000000000000000000000

On n'est pas des moutons

Cameroun-refugies-nigerians

Près 25 000 réfugiés nigérians ont gagné le Cameroun au cours des quatre derniers jours. La plupart viennent de Dikwa, ville nigériane reprise à Boko Haram le weekend dernier par les forces militaires tchadiennes. Le HCR est débordé devant ce nouvel afflux qui s’ajoute aux 40 000 réfugiés nigérians déjà présents dans la province de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Les réfugiés se sont présentés par milliers durant quatre jours à Dabanga, Doué, Iloué, Kabo,Fotokol et dans d’autres localités entre le nord de Maroua et le lac Tchad. Ils sont transférés à Kousséri vers l’est à la frontière avec le Tchad de l’autre côté et passent la nuit, au terme de huit heures de route, au camp de transit pour un pré-enregistrement et des examens médicaux.

Ils sont ensuite acheminés au camp de Minawao également à huit heures de route, mais cette fois-ci, vers le sud. Le camp compte déjà 32 000 réfugiés. Le…

View original post 136 mots de plus

Global News

MAIDUGURI, Nigeria – Witnesses say a teenage female suicide bomber killed 16 and injured more than 30 when she blew herself up at crowded bus station in in northeastern Nigeria.

The girl managed to get through the security check at the entrance to the bus station and detonated herself at 1 p.m. Sunday.

Witness Hassan Umar said the dead and injured were mostly children selling goods in the station.

Umar saw the remains of the suicide bomber and said she was a teenager.

No one has yet claimed responsibility for the bombing but it fits the pattern of violence by Boko Haram, Nigeria’s homegrown Islamic extremist group that caused an estimated 10,000 deaths last year.

View original post

LES ACTUALITES DU DROIT

La France en guerre contre le terrorisme… Un crime de droit commun, prévu par le Code pénal, et cadré par la police et la justice, commis par trois desperados, n’est pas un acte de guerre. La guerre contre l’islamisme, ce sont les populations africaines du nord-est du Nigeria et du nord-ouest du Cameroun, qui la vivent. Un peu de respect pour les faits… L’histoire est terrible, et on redoute les pires enchaînements. Le Nigeria, dépassé, a déserté le territoire, abandonnant les armes aux combattants de Boko Haram, et laissant des populations entières à la merci de ces tueurs. Le Cameroun fait face, avec des soldats héroïques, et un peuple uni, mais pour combien de temps ?

2130201

P06_Nigeria_BokoHaram_p20141106_CAMEROUN-FCV_cle458ae1Après avoir pris ses marques dans le Nord-Est d’un Nigéria vermoulu, y trouvant ses finances et ses armes, le groupe combattant Boko Haram – le mot djihadiste est tellement galvaudé qu’il ne plus rien dire…

View original post 655 mots de plus

OK, Fine.


Secular Talk

The Guardian:

« Hundreds of bodies – too many to count – remain strewn in the bush in Nigeria from an Islamic extremist attack that Amnesty International described as the ‘deadliest massacre’ in the history of Boko Haram.

« Fighting continued on Friday around Baga, a town on the border with Chad where insurgents seized a key military base on 3 January and attacked again on Wednesday.

« ‘Security forces have responded rapidly, and have deployed significant military assets and conducted air strikes against militant targets,’ said a government spokesman.

« District head Baba Abba Hassan said most victims are children, women and elderly people who could not run fast enough when insurgents drove into Baga, firing rocket-propelled grenades and assault rifles on town residents. »

More:

http://www.theguardian.com/world/2015/jan/09/boko-haram-deadliest-massacre-baga-nigeria

View original post

10/01/2015 | 14h04
Baga, au Nigeria, après une attaque du groupe islamiste le 21 avril 2013 (REUTERS/Stringer)

Il s’agirait du massacre “le plus meurtrier de l’histoire de Boko Haram” selon Amnesty International.

Seize villages détruits, 2000 morts et 20 000 personnes en fuite. C’est le bilan catastrophique de l’attaque perpétrée par la secte islamiste Boko Haram au Nigeria du 6 au 8 janvier. La ville de Baga et une quinzaine de villages situés au nord-est du pays ont été dévastés par les fanatiques qui ont tué sans discernement.

LIRE: http://www.lesinrocks.com/2015/01/10/actualite/boko-haram-detruit-16-villages-et-fait-2000-morts-au-nigeria-11545330/

00000000000000000000000000

PLUS:

Dans l’actualité

 

 

Solidarité Ouvrière

La Tribune, 15 décembre 2014 :

Depuis ce lundi, l’industrie pétrolière et gazière du premier producteur de pétrole d’Afrique est à l’arrêt. Les syndicats des cadres et des ouvriers ont appelé à la grève pour protester contre « l’incapacité du gouvernement à maintenir en bon état les raffineries » et à répercuter la baisse mondiale des cours sur les prix locaux du carburant. Mais la liste des revendications est loin de s’arrêter là.

L’industrie du pétrole croise les bras au Nigéria. Les deux principaux syndicats du secteur du pays, premier producteur africain d’or noir, ont en effet lancé dimanche 14 décembre une grève illimitée à partir du lendemain.

View original post 236 mots de plus

Vladimir Poutine et François Hollande à Moscou, le 6 décembre.

le monde à l'ENVERS

HOLLANDE POUTINE

Selon plusieurs sources concordantes, la véritable raison de l’escale de François Hollande à l’Aéroport International de Moscou du samedi 6 décembre 2014 serait l’arrestation à l’Aéroport International de Kano (Nigeria),  dans la nuit du vendredi 5 ou samedi 6 décembre , de plusieurs militaires français de l’opération Barkhane (1)

View original post 353 mots de plus

The Russian Embassy in Nigeria said that Russian cargo plane recently detained by Nigerian authorities on suspicion of arms trafficking has been released and continued on Monday its planned flight to Chad.

MOSCOW, December 8 (Sputnik) — A Russian cargo plane recently detained by Nigerian authorities on suspicion of arms trafficking has been released and continued on Monday its planned flight to Chad, the Russian Embassy in Nigeria said.

The plane carrying two French helicopters and flying from the Central African Republic (CAR) to Chad was detained by Nigerian authorities on Saturday after an emergency landing in the city of Kano.

« The plane has left the Kano airport, the situation has been resolved…All formalities have been cleared, » Artem Romanov, the press attache of the embassy, told RIA Novosti in a phone call.

The detention of the plane caused controversial reports in the media concerning the cargo on board of the aircraft. On Sunday, the ambassador of France to Nigeria admitted French ownership of the helicopters noting that using chartered flights of different nationalities to transport military cargo was a standard international procedure used to reduce costs. Moving military helicopters between CAR and Chad was part of a French contribution to fighting terrorism in the region.

The ambassador also stated that « contrary to some press reports, there was absolutely no weapon, and no ammunition on board the aircraft » and that Nigerian authorities would let the plane fly on to Ndjamena in Chad.

http://sputniknews.com/africa/20141208/1015637424.html

00000000000000000000000000000000000000