Archives de août, 2016

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesCe qui me sidère n’est pas l’aventure de M. Macron en elle-même. Il y a quelque chose d’humain, trop humain dans son comportement. L’attitude de ce Monsieur est symptomatique de l’ère du vide et de l’anomie générale. Allons donc. Après deux ans comme ministre de l’Economie, il a pour tout bilan six millions de chômeurs, alors que la situation s’améliore partout en Europe, 100 000 emplois marchands détruits, une économie asphyxiée d’impôt (records de prélèvements obligatoires avec 44% du PIB), une dette de 2000 milliards d’euros. Et le voici se présentant comme l’homme providentiel, le nouveau sauveur de la France… Son unique mérite? Quelques petites provocations bien calculées qui ont fait le bonheur des médias, sur les 35 heures, la fonction publique, etc. Et le célèbre, « je ne suis pas socialiste ». Tiens, voilà qui tombe bien, moi non plus! Mais M. Macron, tout le monde se moque de ce que…

View original post 349 mots de plus

La présidente brésilienne a été destituée ce mercredi par un vote du Sénat, au terme d’une longue procédure juridico-politique très controversée.      

Elle était au pouvoir depuis janvier 2011. Son ancien vice-président, Michel Temer, va lui succéder dans la journée.

Lire:http://www.bfmtv.com/international/bresil-dilma-rousseff-1031965.html Envoyé via upday

00000000000

Fasse qu’il ait cette fois-ci, les bons gestes dont notre économie a besoin!

Relire:
https://www.franceinter.fr/politique/sexisme-michel-sapin-reconnait-un-geste-inapproprie

00000000000000000000000000000000000000000000

C’est désormais officiel : selon l’AFP, Emmanuel Macron a annoncé ce mardi à ses collaborateurs qu’il quittait ses fonctions de ministre de l’Economie, confirmant les informations de plusieurs médias. Il avait été nommé à ce poste fin août 2014.
Lire:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/08/30/25001-20160830ARTFIG00123-emmanuel-macron-va-demissionner-du-gouvernement.php

Envoyé via upday

0000000000000000000000000000000000

Le ministre de l’Économie sera mercredi aux universités d’été du Medef. Il prépare en creux l’éventualité d’une candidature sans se cacher.

L’ÉDITO POLITIQUE

Très discret depuis son grand meeting du 12 juillet, Emmanuel Macron s’apprête à faire sa rentrée. Le ministre de l’Économie est attendu mercredi aux universités d’été du Medef, qui se tiennent à partir de mardi à Jouy-en-Josas, sur le campus yvelinois d’HEC. L’an dernier, il y avait été applaudi par le patronat pour avoir, notamment, fustigé les 35 heures et égratigné la gauche. Son discours est donc, cette fois encore, très attendu. Et nombreux sont ceux qui espèrent en apprendre plus sur ses intentions pour 2017.

DSK de retour à Bercy. Ira, n’ira pas ? Emmanuel Macron travaille soigneusement à entretenir le doute quant à son ambition présidentielle. Reste qu’il s’est préparé à l’éventualité d’une candidature sans se cacher. Ces derniers mois, beaucoup de visiteurs du soir se sont rendus dans son QG, son appartement à Bercy. L’un d’entre eux a particulièrement attiré l’attention : des collaborateurs du ministère travaillant un peu tard ont sursauté il y a quelques temps en croisant Dominique Strauss-Kahn dans les couloirs, de retour là où il fut ministre entre 1997 et 1999. Le même DSK qui, en février 2011, avant l’affaire du Sofitel, menaçait de tordre le bras de François Hollande si ce dernier ne renonçait pas à la primaire. Preuve qu’Emmanuel Macron se sent libre, très libre.

Court-circuiter les élus de « l’ancien temps ». Quelques patrons ont également emprunté les couloirs de Bercy le soir, à l’instar de Xavier Niel, numéro un de Free. Tous encouragent le ministre de l’Économie à tenter sa chance, sortir et défier le président. Emmanuel Macron rêve de le faire et de couper l’herbe sous le pied de Manuel Valls, Arnaud Montebourg et tous ces professionnels de la politique, ces élus « d’un ancien temps » comme il dit, pour lesquels il n’a que peu de considération.

Trop tard pour partir. Mais selon Ismaël Emelien, l’un de ses proches conseiller, le ministre est actuellement le nez dans ses dossiers pas dans ses cartons. EDF, Alstom, les sujets de travail ne manquent pas. Le locataire du troisième étage de Bercy reste donc pour le moment à son poste, après avoir sous-entendu à maintes reprises qu’il était prêt à démissionner. Son problème, c’est qu’il est tard pour partir. Il aurait pu claquer la porte l’hiver dernier, sur le sujet de la déchéance de nationalité, qui plus est un marqueur de gauche. Ou encore en janvier, lorsque Manuel Valls l’a privé de sa loi Macron 2 et le recadrait publiquement et quotidiennement. Les occasions de rompre n’ont pas manqué mais, à chaque fois, Emmanuel Macron a plié. Ce qui souligne aussi, peut-être, un manque de sens et d’expérience politique.

La confiance s’étiole entre Hollande et Macron. La seule carte qui lui reste désormais pour 2017 serait l’empêchement de François Hollande, qui renoncerait à se présenter parce que trop impopulaire et contesté. Les relations entre les deux hommes sont d’ailleurs plus tendues qu’avant, selon un proche du chef de l’État. Ce dernier a peu goûté le reportage people de Paris Match sur les vacances d’Emmanuel Macron et sa femme, Brigitte Macron. Le ministre de l’Économie a eu beau expliquer qu’il avait bien repéré le photographe et était allé le voir directement pour lui demander de ne pas trop en faire, François Hollande n’a pas été vraiment convaincu. La confiance s’étiole entre le président et celui qui fut, longtemps, son protégé.

http://www.europe1.fr/politique/emmanuel-macron-fait-sa-rentree-sans-demission-en-vue-2832964

000000000000000000000000000000000000000000000000

Michel Onfray a estimé lundi que les femmes portant un burkini « ne troublent pas l’ordre public » et qu' »on est en train de s’occuper de petites choses », fustigeant la politique étrangère française notamment en Syrie et en Irak.
Lire:

http://m.7sur7.be/7s7/m/fr/1505/Monde/article/detail/2842870/2016/08/29/L-avis-de-Michel-Onfray-sur-le-burkini.dhtml

0000000000000000000000000000000000000

eurolivresQuelques mois après le Brexit, l’indice du volume des ventes du commerce de détail en Grande-Bretagne s’élève à +9, le chiffre le plus haut depuis février dernier.

La confiance des consommateurs s’est en outre améliorée à un rythme jamais vu en trois ans et demi.

 

lire:https://francais.rt.com/economie/25510-apres-brexit-leconomie-britannique-sepanouit

0000000000000000000000000000000000000000000000000

Aviseur International

Et bien sûr,  notre TRACFIN ne savait rien , ni l’ex DG de la Douane française  Francois Mongin, aujourd’hui  « Internal audit » chez HSBC!



Lire aussi:

https://internationalinformant.wordpress.com/2015/04/08/france-quand-un-ancien-dg-de-la-douane-francaise-entrait-chez-hsbc-et-devenait-inspecteur-general-chef-du-groupe-audit-france-et-membre-du-comite-executif/

—-

Tandis que les autorités prétendent supprimer le cash pour lutter contre la fraude, le blanchiment ou le terrorisme et que Tracfin vous espionne, les grandes banques blanchissent des milliards par simples virements bancaires.

Les liens entre HSBC et l’argent de la drogue sont récemment revenus sur le devant de la scène. Un nouveau procès allègue que certaines victimes auraient payé de leur vie la complicité d’HSBC avec les cartels mexicains.

L’homme qui accuse HSBC est Richard Elias. Après plus d’une décennie passée à travailler comme assistant du Procureur des Etats-Unis au Département de la Justice, Richard a fondé son propre petit cabinet à St Louis. En tant que Procureur fédéral, il a dirigé les enquêtes visant les pratiques de JP Morgan Chase &…

View original post 33 mots de plus

Lire et video:

http://www.memri.fr/2016/08/24/le-roi-du-maroc-mohammed-vi-quiconque-sain-desprit-peut-il-croire-que-la-recompense-du-djihad-puisse-etre-quelques-vierges-au-paradis/