Archives de la catégorie ‘Amérique centrale’

http://mobile.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/proces-air-cocaine/air-cocaine-en-republique-dominicaine-christophe-naudin-incarcere-dans-des-conditions-epouvantables_1456053.html#xtref=acc_dir

Publicités

La grille du « camp six » de Guantanamo, le 19 janvier 2012, à Cuba ( AFP/Archives / JIM WATSON )

La prison  en chiffres

AFP le 23/02/2016
Plus de quatorze ans après l’ouverture de Guantanamo, le 11 janvier 2002, la prison militaire qui a cristallisé le sentiment anti-américain post 11-Septembre et que Barack Obama cherche à fermer depuis 2009, renferme encore 91 détenus dont le transfèrement pose question.
CUBA_-_FCV_chartee_web_copie_cle8ffd71

– Américaine depuis 1903

Le centre de détention a ouvert en janvier 2002 sur une base navale américaine de la côte sud-est de l’île du Cuba. Cette enclave de 117 km2 (dont seulement 49 km2 de terre ferme) avait été cédée par Cuba aux Etats-Unis en 1903, pour remercier son puissant voisin de son aide dans la guerre contre les Espagnols.

Les premiers prisonniers arrivent sur la base située à 1.000 km de La Havane, dans la foulée des attentats du 11-Septembre. Ces détenus sont qualifiés de « combattants ennemis » par l’administration de George W. Bush et privés de leurs droits fondamentaux.

– 91 prisonniers restants

Il reste à ce jour 91 détenus dans cette prison qui en a accueilli jusqu’à 680 en 2003. Au total, quelque 760 prisonniers sont passés par Guantanamo, dont 85% ont depuis été transférés sous conditions. L’administration Obama affirme avoir procédé à 147 transfèrements, …..

lire la suite: http://www.boursorama.com/actualites/quatorze-ans-apres-la-prison-de-guantanamo-en-chiffres-a64d453d7e571d06acbcf8b2e1904e94

°°°

GUANTANAMO BAY GUARDS TOLD – ‘TREAT PRISONERS AS ANIMALS’

°°°

Obama veut fermer Guantánamo avant son départ (mais les chances sont minces)

Le président américain a annoncé mardi un plan pour fermer la prison militaire de Guantánamo. Jusqu’à 60 prisonniers pourraient être relocalisés sur le territoire américain. Reste à convaincre le Congrès…
Une tour de garde à Guantanamo (PAUL J. RICHARDS / AFP FILES / AFP)Une tour de garde à Guantanamo (PAUL J. RICHARDS / AFP FILES / AFP)
 

Lire: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/elections-americaines/20160223.OBS5180/pourquoi-obama-veut-reussir-a-fermer-guantanamo-avant-son-depart.html

000000000000000000000000000000000

1:04 p.m.

Mexican Navy says that marines seized two armored vehicles, eight rifles, one handgun and a rocket-propelled grenade launcher in the raid that captured fugitive drug lord Joaquin « El Chapo » Guzman.

Photos of the arms seized suggested that Guzman and his associates had a fearsome arsenal at the non-descript white house in which he was hiding.

Two of the rifles seized were .50-caliber sniper guns, capable of penetrating most bullet-proof vests and cars. The grenade launcher was found loaded, with an extra round nearby. And an assault rifle had a .40 mm grenade launcher, and at least one grenade.

___

12:47 p.m.

An official tells AP reporter Mark Stevenson that fugitive drug lord Joaquin « El Chapo » Guzman was apprehended after a shootout with Mexican marines in the city of Los Mochis, in his home state of Sinaloa. The official spoke on condition of anonymity because he was not authorized to be quoted by name.

Five people were killed and one Mexican marine wounded in the clash.

The Mexican Navy said in a statement that marines acting on a tip raided a home in the town of Los Mochis before dawn. They were fired on from inside the structure. Five suspects were killed and six others arrested.

___

12:31 p.m.

Mexican President Enrique Pena Nieto has written in his Twitter account that fugitive drug lord Joaquin « El Chapo » Guzman has been recaptured six months after he escaped from a maximum security prison.

Pena Nieto wrote in his Twitter account on Friday: « mission accomplished: we have him. »

http://bigstory.ap.org/7f83b014a87b4345ab34082cc5f63eb9

000000000000000000000000

Creoleways

Featured imagepar Yves-Léopold MONTHIEUX

« Comme en amour, en politique il trompe qui peut », j’ai souvent repris cet aphorisme qui fut le titre de l’une de mes premières tribunes. Le rapport a un caractère personnel et concerne un homme ou une équipe et un électorat. Mais il est très rare, en démocratie, que la conjonction d’hommes et d’institutions, politiques et judiciaires, nationales et locales, moyennant un usage biaisé de la démocratie, ait permis de donner à un pays une orientation que sa population n’a pas souhaitée. C’est pire lorsque celle-ci a refusé le changement de statut par une réponse clairement exprimée à la question qui lui a été clairement posée. C’est le cas de la Martinique. La méthode du forceps a donc été utilisée, qui a toujours servi et permis la déconstruction méticuleuse du libre-arbitre des Martiniquais. Il n’est pas aisé de reconstituer des cerveaux après que ceux-ci ont été…

View original post 1 046 mots de plus

Creoleways

Featured imagePour alimenter le débat (et non la polémique stérile) sur le concept d’égalité réelle chère à Patrick Karam (CREFOM) et à Victorin Lurel, notre nouvelle contributrice, Anne-Laure Bernard, s’est interrogée sur le succès économique de l’île de Saint-Barthélemy. Cette chronique est censée nourrir la réflexion des uns et des autres -promoteurs, adversaires ou sans opinion- quant à l’insatiable quête d’égalité avec la métropole qui, semble-t-il, habite la plupart de nos peuples ultramarins.

Egalité réelle : ce que Saint-Barth nous enseigne

par Anne-Laure BERNARD

A l’heure où un projet de loi sur l’ « égalité réelle » dans l’Outre-mer français est en préparation, texte autrement désigné comme « loi sur l’égalité économique », il nous semble intéressant de nous pencher sur l’exemple de Saint-Barthélemy, minuscule bout de France dans la Caraïbe véritablement en prise avec l’économie réelle et qui n’a pas toujours été la destination privilégiée de la jet set…

View original post 1 330 mots de plus

Creoleways

Featured imagepar Joseph VIRASSAMY

Ne serait-ce que pour la santé mentale, l’examen d’une telle question, qui ne cesse de perturber les inconscients et les inconsciences, vaut la peine qu’on s’y penche. Et les Etats-Majors qui s’agitent dans tous les sens, du nord au sud, d’est en ouest de la Martinique ne pourraient pas dire qu’ils ont été pris de court par une hypothèse hautement invraisemblable. Supposons, absurdes, que le 1% de chance que l’annulation se réalise, survienne.

Nous pouvons supposer tout d’abord que ceux qui auraient été à l’origine de cette opération annulation, voudront prendre les moyens afin qu’une telle situation ne se reproduise plus jamais, en quelque sorte finir le travail. Par exemple, éliminer pour longtemps les autonomistes et les indépendantistes de la scène politique. Ainsi il pourrait advenir que les martiniquais, ayant senti, pour de vrai, passer le vent du boulet du grand largage, arrêtent de jouer schizophrène du…

View original post 616 mots de plus

Actualités Voyages TravelApps, l'information au quotidien sur les applications mobiles, drones et réalité virtuelle de voyage.

Les Caraïbes sont aux prises avec leur pire sécheresse des cinq dernières années.
De Porto Rico jusqu’à Cuba en passant par l’île de Sainte-Lucie, les récoltes fanent, les réservoirs se vident et le bétail meurt, pendant que les météorologues préviennent que la situation pourrait continuer à se détériorer au cours des prochains mois.

image

Le phénomène météorologique El Nino pourrait ainsi entraîner une saison des ouragans plus calme que d’habitude, ce qui priverait la région de pluies abondantes dont elle a grandement besoin.

Plus de 1,5 million de personnes sont touchées par la sécheresse sur l’île de Porto Rico.
Des dizaines de milliers d’habitants reçoivent de l’eau seulement une journée sur trois, en vertu du rationnement sévère récemment imposé par le gouvernement.
Les dirigeants de l’île ont mobilisé la Garde nationale la semaine dernière pour distribuer l’eau, en plus d’approuver des amendes sévères pour les individus et entreprises qui en font…

View original post 113 mots de plus

Creoleways

Featured image

Communiqué

Le Président du Conseil Régional s’inquiète de la position de la direction générale de la concurrence.

Par un courrier du 23 juin 2015 le président du conseil régional a attiré l’attention du Président de la République sur la situation du régime de l’octroi de mer dont les nouvelles règles, édictées par le Conseil européen à travers sa décision 940/2014/UE du 17 décembre 2014, entrent en application au 1er juillet 2015.

Le président du Conseil régional s’inquiète, d’une volonté unilatérale de la Commission européenne, et particulièrement de la Direction Générale de la Concurrence, de rattacher ce nouveau régime au régime général d’exemption par catégories (RGEC). Une telle initiative constituerait un recul sans précédent que n’ont eu cesse de dénoncer les élus Martiniquais en se référant à la durée de validité de la décision européenne (31 décembre 2020).

Le président de la Région Martinique indique ne pas se satisfaire de la…

View original post 26 mots de plus