Archives de juin, 2017

http://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-28-06-2017/

Publicités

Le Blog de Philippe Waechter

Les citoyens européens sont désormais optimistes sur l’avenir de l’Europe et se sentent européens. Un sondage du Pew Research Center montre cela dans une étude du mois de juin. Partout en 2017 la perception positive de l’Europe s’est améliorée même au Royaume Uni. Le seul pays en retrait est la Grèce mais l’on comprend pourquoi au regard des contraintes qui sont imposées aux citoyens par le lourd processus d’ajustement bruxellois. On pourrait aussi interpréter le vote présidentiel français comme un référendum gagné largement sur l’Europe.
Le vieux contient retrouve ainsi une plus grande robustesse politique au moment où sa croissance accélère. L’alignement des planètes joue enfin favorablement. Son cadre politique est plus stable et le risque de populisme s’est estompé.

Dans un monde complexe, difficile et volatil, l’Europe est désormais un pôle de stabilité.

View original post 938 mots de plus

Que les députés (nouveaux et anciens) relisent ça et soient courageux ! Le mensonge triomphant, quelle actualité ! Si certains font une formation accélérée – je crois que c’est le cas -, qu’ils planchent sur cette citation !

juillet 1903 – Jean Jaurès 

Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire, c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques.

Le Blog de Philippe Waechter

Après les élections britanniques, la confusion, qui en résulte, suggère que la probabilité d’un Brexit modéré a augmenté puisque Theresa May, ne disposant pas d’une majorité, sera obligée de composer. Pourtant ce n’est pas et cela ne peut pas être aussi simple car cela reflète un reniement du référendum sur le Brexit.

Une source de confusion vient de ce que l’image de l’Europe a profondément changé chez les britanniques en un an. L’image positive de l’Europe est majoritaire (54%) chez les britanniques selon une enquête menée par PEW Research Center au printemps 2017. C’est 10 points de plus que l’an dernier au moment du référendum.

Ma chronique pour Forbes sur le Brexit modéré est disponible ici

View original post

Une affaire de pots-de-vin contre des marchés publics éclabousse le conseil départemental des Bouches-du-Rhône, une collectivité longtemps dans la tourmente des dossiers judiciaires impliquant l’ex-PS Jean-Noël Guérini, battu en mars 2015 par l’actuelle présidente (LR) Martine Vassal. Cinq personnes ont été mises en examen dans le cadre d’une enquête pour favoritisme, corruption et blanchiment.

Parmi elles figure un haut fonctionnaire, en poste depuis plusieurs années dans la collectivité territoriale. Il a reconnu avoir touché des liasses de billets pour favoriser deux entreprises soumissionnaires aux marchés d’entretien et de rénovation des bâtiments du département.

Lire la suite 

http://mobile.lemonde.fr/societe/article/2016/05/28/une-affaire-de-corruption-eclabousse-le-conseil-departemental-des-bouches-du-rhone_4928401_3224.html?xtref=android-app%3A%2F%2Fcom.linkedin.android

Philippe Waechter's blog

Interesting time in the UK as the Bank of England is facing an important arbitrage. There are potentially two types of shocks in the UK.
One is associated with the consequence of the Brexit on the growth momentum. And the other reflects higher inflation rate (above the 2% target).
The BoE meeting this morning has shown that MPC members may have very different views on monetary policy drivers. At this meeting the vote was 5 for rate stability and 3 for higher rates.
Just a reminder: the BoE has reduced its main rate to 0.25% last July just after the referendum on Brexit in order to accommodate the possible negative risk associated with the referendum result.

Two graphs on recent data can illustrate the MPC dilemma. 

View original post 326 mots de plus

0000000000000000000000000000000