La relance budgétaire considérable observée aux USA, via la hausse des dépenses (1% du PIB en 2018 et 2019) et la baisse de la fiscalité, doit être perçue comme un choc à l’échelle internationale. L’homogénéité des politiques économiques constatée dans les pays développés et à la source de la reprise de la croissance observée depuis 2017 est désormais un vieux souvenir.

La politique budgétaire menée aux USA va nécessairement provoquer un ajustement entre les blocs économiques et notamment entre les Etats-Unis et la zone Euro. Cela passera forcément par le taux de change. Jusqu’à présent, la monnaie américaine a tendance à se déprécier que l’on regarde le taux de change effectif (nominal ou réel) ou que l’on regarde la parité entre le billet vert et l’euro.
La question qui est posée est celle de l’orientation de la monnaie américaine au cours des prochains mois. Le billet vert va-t-il s’apprécier ou doit-il inexorablement se déprécier en raison des déséquilibres provoqués par la politique de la Maison Blanche et du Congrès.

Depuis 2007, il y a une cohérence d’évolution entre les anticipations des politiques monétaires américaine et de la zone Euro et la parité euro contre dollar. L’attente d’une politique monétaire plus restrictive aux USA s’est traduite tout au long de ces années par une appréciation du billet vert.

Lire:

Quelle valeur pour le dollar? Taux de chômage en France – Ma chronique du lundi

Publicités

Partager cette vidéo

Naudin sera transféré ce jeudi dans son pays, pour purger la peine de cinq ans d’emprisonnement à laquelle il a été condamné », a indiqué cette source dans un communiqué de presse. Ce transfèrement « était une demande de la défense et de M. Naudin », a précisé l’avocat de l’expert français, Miguel Valerio, précisant que son client devrait encore purger deux ans et neuf mois dans une prison française. Ni l’avocat ni le parquet n’ont pu préciser l’heure et le lieu exact de l’arrivée prévue de Christophe Naudin sur le sol français.

Source RTL

Faudra-t-il se mobiliser pour sauver les receveurs?

En général recherchée, la recette juteuse permet au futur retraité de constituer magot!

Pourvu que Rodolphe Gintz, le DG de la Douane française, ne prenne pas Gérard Schoen pour défendre les intérêts de la Douane et de ses recettes… Il serait capable de dire que les receveurs sont coûteux et inutiles!

LIRE

https://www.entreprise.news/pour-la-cour-des-comptes-les-douanes-collectent-des-impots-inutiles/

Le Blog de Philippe Waechter

L’économie américaine est elle sur une allure susceptible d’engendrer d’importants déséquilibres au risque de dérégler le cycle actuel et de générer une inflexion significative de l’activité?

L’ajustement brutal des marchés boursiers reflète les interrogations des investisseurs sur l’évolution à venir de la macroéconomie globale et de celle des Etats-Unis en particulier. Ils ont d’abord été sensibles au changement de ton de la Federal Reserve quant à l’évolution à venir de l’inflation. Celle-ci convergerait vers la cible de la banque centrale à 2% et s’y maintiendrait durablement. Puis la hausse du taux de salaire a validé cette idée d’une pression nominale même si la mesure de 2.9% au mois de janvier traduit probablement un effet lié à la réduction des heures travaillées en raison des intempéries. Enfin, le changement à la tête de la banque centrale américaine a engendré une incertitude supplémentaire. Janet Yellen avait bien piloté l’économie américaine, Jay Powell…

View original post 1 392 mots de plus

FRANCE…

Publié: 10 février 2018 dans Informations générales

APRÈS UNE LONGUE ENQUÊTE, ILS ONT ENFIN TROUVÉ LES COUPABLES…. L’enquête a été longue et difficile. Mais on a enfin réussi à identifier les odieux profiteurs suspectés de maintenir à peu près leur niveau de vie en période de crise.

On les appelle des retraités.

En fait, ce sont des paresseux qui, après 42 années d’activité, donnent un mauvais exemple aux jeunes sans emploi en jouant aux boules ou en réchauffant leurs rhumatismes au soleil. Il était donc grand temps d’imposer davantage leurs pensions. Ce rabotage de niche fiscale est d’autant plus urgent que, grâce au progrès de la médecine et de la chirurgie, ces séniors prétendent vivre de plus en plus longtemps sans se préoccuper de la santé de leurs caisses de retraites. Et puis, au moins est-on certain que, contrairement à d’autres contribuables plus valides et plus fortunés, ils ne battront pas en retraite pour fuir un pays où les technocrates de Bercy seront un jour les derniers actifs!… C’est vrai que la rumeur enfle de toute part : Ces salauds de retraités qui ont travaillé pendant les trente glorieuses, voilà de nouveaux bons boucs émissaires pour cracher au bassinet. Voilà une belle réforme pour la « France juste » que les guignols au pouvoir nous concoctent !… Bien fait pour leur pomme, d’avoir travaillé, cotisé et payé des impôts toute leur vie ! Diminuer leur « soi-disant » train de vie servira au moins à payer tous ces pauvres gens venus de l’extérieur pour faire valoir leurs « soi-disant » droits au pays des « droits de l’homme » !

Quel bonheur de vivre en France ….

. Philippe BOUVARD

https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-10022018/