Articles Tagués ‘Kiev-Ukraine’

 

Publicités

Лавров: Мы не можем потерять Украину

Translated and edited by Voices of Ukraine

Lavrov: We cannot lose Ukraine

By Korrespondent.net 
10.19.2014

Ukraine to Russia – are a brotherly people, Lavrov assured.

Moscow hopes that the national dialogue in Ukraine will start the next phase of the Minsk agreement, Russian Foreign Minister Sergei Lavrov said in an interview with NTV television on Sunday, October 19, the TASS news agency reports.

“We cannot lose Ukraine, in as much as it is not a group of individuals who have committed a coup and seized power, not those Nazis who continue to march in Kyiv and other major cities, resorting to acts of vandalism, destroying monuments and glorifying Hitler’s henchmen. Ukraine is for us – the same close, brotherly people who have shared with us historical, cultural, philosophical and civilizational roots, not to mention language and literature,” – said Lavrov.

According to him, what is happening now in the relations between the presidents (Poroshenko and Putin – Ed.), confirms that the way out of the current crisis will be found and that Russia will help their “Ukrainian brothers to agree on how they equip their own country.”

“We will support all efforts to implement the agreements reached, including Minsk, which began to be implemented, as well as those achieved with the participation of Russia, the USA and the EU in April in Geneva,” – the head of Russian diplomacy assured.

Earlier, Lavrov said that Russia contributes to the Minsk agreement not in order to get rid of anti-Russian sanctions. According to him, peace in Ukraine is in Russia’s national interests, and Western sanctions are illegal.

Source: Korrespondent.net

http://maidantranslations.com/2014/10/19/lavrov-we-cannot-lose-ukraine/

http://korrespondent.net/world/russia/3433441-lavrov-my-ne-mozhem-poteriat-ukraynu

000000000000000000000000000000

Ras-le-bol russe, l’UE à la croisée des chemins

Un article d’Entrefilets.com.

Ras-le-bol russe, l'UE à la croisée des chemins

« Cette fois, les Russes en ont marre. L’interminable campagne d’agressions du Bloc atlantiste, jusqu’à la vulgarité des injures proférées ces derniers jours, ont convaincu Moscou qu’il n’y avait plus rien à espérer de l’Ouest. Le dégel n’est plus à l’ordre du jour. Pourtant connu pour sa pondération, le premier ministre Medvedev l’a signifié en s’interrogeant publiquement sur la «santé mentale» d’Obama après que celui-ci ait osé ranger la Russie dans la catégorie des «menaces contre l’humanité», avec Daesh et l’Ebola (1). Poutine himself a ensuite été jusqu’à lancé un avertissement, certes encore à fleuret moucheté mais néanmoins très clair, sur un risque de conflit nucléaire (2). Sourd et aveugle, le Bloc atlantiste n’a rien compris de ce revirement. La rupture entre les deux géants est pourtant consommée (3). Coincée entre les deux, l’Europe est à la croisée des plus importants chemins de son Histoire.

Trois grandes options

«Toutes les options sont sur la table», aiment à répéter à l’envi les va-t’en guerre de l’Empire. Nous, nous dirions que les options qui restent se réduisent désormais à peau de chagrin.

Constat préliminaire : Les Etats-Unis sont effrayés par leur déclin et la montée en puissance des pays du BRICs. A travers l’agression en cours de la Russie, c’est aussi la Chine qui est visée, une Chine qui vient d’ailleurs de devenir la première puissance économique mondiale (4).

L’agression de la Russie, planifiée bien avant l’Ukraine (5) (campagne de dénigrement dès 2011), n’a jamais eu pour seul objectif que d’empêcher la constitution d’un bloc concurrent Euro-Asiatique qui entraînerait instantanément l’effondrement de la puissance US. La stupidité et la compromission des élites européennes, ajoutées aux troubles calculs allemands (6), ont permis le succès du plan américain jusqu’ici.
Sauf qu’au lieu d’affaiblir la Russie, cette nouvelle donne l’a convaincu de se détourner définitivement de l’Ouest et d’accélérer comme jamais la réorientation de sa politique vers un partenariat complet avec la Chine (7) et les pays du BRICs en général.
Partant, trois grandes options restent sur la table.

Première option, la pire de toute, que nous évacuons d’entrée de jeu un peu par superstition : l’Occident poursuit dans son hystérie jusqu’au-boutiste et la conflagration survient. Les Etats-Unis s’imaginent peut-être que, comme avec la Seconde Guerre mondiale, ils vont pouvoir tirer leurs marrons du feu à moindre coût et emporter la mise en pilotant Trente nouvelles Glorieuses. Sauf que leurs marrons aussi risquent fort d’être irradiés et qu’en vérité, tout a de forte chance de s’arrêter dans un grand éclair blanc pour tout le monde. Fin de la partie.

Deuxième option, le plan US marche, la Russie, ratant sa réorientation vers l’Est, s’effondre à nouveau lamentablement ; la Chine apeurée se soumet d’instinct aux vertus occidentales après quelques coups de parapluie ; et le Bloc atlantiste renait comme un seul homme de ses cendres à la tête du meilleur des mondes avec, tout en haut, juste sous le soleil, un eurodollar qui flamboie pour mille ans.
Vous y croyez ?
Moi non plus.

Troisième option : le plan US échoue, l’Europe se ressaisit ou éclate et la Russie, avec le soutien des pays BRICs, réussit à faire mourir l’Empire dans son lit (8). C’est le basculement «en douceur» des centres de pouvoir de la planète et l’arrivée de l’Asie aux commandes. On peut compter sur le réalisme des Russes et des Chinois pour offrir ensuite une session de repêchage à l’Europe, mais plus l’Europe sera restée solidaire de son geôlier américain dans sa chute, plus l’addition sera salée.

Presque en post scriptum, ont pourrait aussi ajouter une quatrième option, sorte de cadeau Bonus de l’Empire du Chaos, avec un lent pourrissement de toutes les situations dans le plus complet désordre et, à terme, l’effondrement global du Système sans passation de pouvoir aucune.

Toutes les options sont en effet sur la table.
Toutes impliquent un gigantesque séisme ».

Entrefilets.com, le 17 octobre 2014

(1) Medvedev pose la question de la santé mentale d’Obama

(2) L’avertissement de Poutine : “We hope that our partners will realize the futility of attempts to blackmail Russia and remember what consequences discord between major nuclear powers could bring for strategic stability.”

(3) Niet à la coopération contre Daesh

(4) La Chine, désormais première puissance économique mondiale

(5) Enfumage ukrainien: contre-propagande

(6) Les troubles calculs allemands

(7) Vers la création d’un bouclier antimissiles russo-chinois ?

(8) L’empire, le docteur Kübler-Ross et la Syrie

SOURCE: http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/10/19/ras-le-bol-russe-lue-a-la-croisee-des-chemins/

000000000000000000000000000000000000

————————————————————

Nouvelles de l'Est

Brève publiée sur le site de Regard sur l’Est, le 14/10/2014

Façade principale de la Verkhovna Rada, Kiev. Septembre 2014. Façade principale de la Verkhovna Rada, Kiev. Septembre 2014.

Ce seront une trentaine de sièges vides qui feront figure de plaie ouverte. La Constitution ukrainienne prévoit que la Verkhovna Rada (Parlement) doit être constituée de 450 législateurs. Le 26 octobre prochain, seuls quelques 420 députés seront élus lors des prochaines élections législatives pour la Verkhovna Rada (Parlement). «Les sièges libres seront remplis uniquement lorsque le drapeau ukrainien flottera de nouveau au-dessus de Donetsk, Louhansk et la Crimée», a asséné Iouriy Loutsenko, chef du parti Bloc de Petro Porochenko et ancien ministre de l’intérieur.

Selon la Commission Electorale Centrale (CEC), 1.541.052 électeurs sont enregistrés dans les dix circonscriptions de la République Autonome de Crimée, 308.742 dans les 2 circonscriptions du territoire autonome de Sébastopol, 1.830.976 dans les onze circonscriptions de l’oblast (région) de Louhansk, et 3.412.280 dans les…

View original post 482 mots de plus

————————————————————————

La tension en Ukraine influe sur l'ensemble de l'espace postsoviétique (Loukachenko)

La tension en Ukraine influe sur l’ensemble de l’espace postsoviétique (Loukachenko)

L’Ukraine n’est pas seulement un foyer de tension local, la situation en Ukraine exerce un impact sur l’ensemble de l’espace post-soviétique torpillant les fondements de l’intégration, a déclaré le président de Biélorussie Alexandre Loukachenko lors de l’inauguration du sommet de la CEI à Minsk

Aujourd’hui, 15:49
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

F1 - Sotchi: le niveau de sécurité supérieur aux normes de la FIA

F1 – Sotchi: le niveau de sécurité supérieur aux normes de la FIA

Le niveau de sécurité du circuit russe de Formule 1 à Sotchi est supérieur à certaines normes de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), a déclaré Richard Cregan, conseiller du premier Grand Prix de Russie qui aura lieu du 10 au 12 octobre à Sotchi.

Aujourd’hui, 15:36
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ukraine : le chef du Service de sécurité fait un aveu involontaire sur les Bouk ukrainiens

Ukraine : le chef du Service de sécurité fait un aveu involontaire sur les Bouk ukrainiens

Le chef du Service de sécurité d’Ukraine Valentin Nalivaïtchenko a déclaré que les débris du missiles Bouk-M manquaient pour achever l’enquête sur le chash du Boeing de Malaysia Airlines dans la région de Donetsk.

Aujourd’hui, 15:22
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Moscou n'est pas un adversaire du rapprochement avec l'UE

Moscou n’est pas un adversaire du rapprochement avec l’UE

La Russie ne s’oppose pas au rapprochement avec l’UE, elle y est disposée, mais la question est dans les conditions de la coopération, a déclaré Vladimir Poutine lors de la réunion des chefs d’Etat de la CEI à Minsk.

Aujourd’hui, 14:59
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Russie : le ministère de la Santé n'exclut pas l'importation d'Ebola

Russie : le ministère de la Santé n’exclut pas l’importation d’Ebola

Des cas uniques d’Ebola en Russie sont possibles, mais il n’y aura pas d’épidémie, a communiqué le ministère de la Santé de Russie.

Aujourd’hui, 14:41
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un hélicoptère avec 12 personnes à bord disparu au Touva

Un hélicoptère avec 12 personnes à bord disparu au Touva

Un hélicoptère avec 12 personnes à bord (7 passagers, 3 membres d’équipage et 2 techniciens) a disparu dans la république de Touva (Sibérie).

Aujourd’hui, 14:22
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Crise/Ukraine: Rossiya Segodnya sonde l'opinion publique en UE

Crise/Ukraine: Rossiya Segodnya sonde l’opinion publique en UE

Selon un sondage commandé par l’agence Rossiya Segodnya et mené par la compagnie ICM auprès des Britanniques, des Allemands et des Français, moins de 50% des Européens seraient favorables à une ingérence directe de l’Union européenne dans la crise ukrainienne.

Aujourd’hui, 14:02
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le prix Nobel de la paix attribué pour le combat contre l'oppression des enfants

Le prix Nobel de la paix attribué pour le combat contre l’oppression des enfants

Le prix Nobel de la paix a été conjointement attribué vendredi à l’adolescente pakistanaise Malala, plus jeune lauréate de l’Histoire, et à l’Indien Kailash Satyarthi « pour leur combat contre l’oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l’éducation ».

Aujourd’hui, 13:40
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Terrorisme : cinquième arrestation à Londres

Terrorisme : cinquième arrestation à Londres

Un cinquième homme a été arrêté à Londres, soupçonné d’avoir préparé des attentats terroristes dans le cadre de la coopération avec le groupe Etat islamique.

Aujourd’hui, 13:31
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L'UE ferait mieux de coopérer avec Moscou qu'avec les USA (journaliste italien)

L’UE ferait mieux de coopérer avec Moscou qu’avec les USA (journaliste italien)

L’Europe ferait mieux de coopérer avec la Russie, qui est plus proche d’elle sur le plan géographique et culturel, qu’avec les Etats-Unis, estime le journaliste italien Massimo Fini cité par le journal Libero Quotidiano.

Aujourd’hui, 13:11
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Belgrade : attentat à la grenade contre la maison de la femme d'un milliardaire russe

Belgrade : attentat à la grenade contre la maison de la femme d’un milliardaire russe

Jeudi soir un homme inconnu a lancé une grenade contre la maison d’Alexandra Melnitchenko, femme du milliardaire russe Andreï Melnitchenko, à Belgrade. La grenade a explosé au balcon où se trouvait la mère d’Alexandra.

Aujourd’hui, 12:58
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Macédoine : mort des suites d'Ebola pas confirmée

Macédoine : mort des suites d’Ebola pas confirmée

Le ministère de la Santé de Macédoine n’a pas confirmé la mort des suites de la fièvre Ebola, la première dans le pays. Le ministère a communiqué qu’il était question d’une autre maladie. Les résultats des prélèvements effectués et envoyés en Allemagne seront connus dans 48 heures.

Aujourd’hui, 12:39
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Formule 1 arrive à Sotchi

Formule 1 arrive à Sotchi

Une étape du championnat du monde de Formule 1, la première dans l’histoire russe, débute à Sotchi. Elle aura lieu sur l’autodrome du Parc olympique où un circuit unique a été construit.

Aujourd’hui, 12:25
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L'UE doit renoncer aux sanctions contre la Russie (député français)

L’UE doit renoncer aux sanctions contre la Russie (député français)

L’Union européenne doit renoncer à la politique de sanctions face à la Russie en faveur d’une approche sobre et sans émotions, estime le député de l’Assemblée nationale, co-président de l’association Dialogue franco-russe Thierry Mariani (UMP).

Aujourd’hui, 12:06
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

11 nouvelles accusations avancées contre Roman Seleznev aux USA

11 nouvelles accusations avancées contre Roman Seleznev aux USA

11 nouveaux chefs d’accusation ont complété l’affaire contre le Russe Roman Seleznev accusé de cyber-escroquerie, a communiqué le ministère américiain de la Justice.

Aujourd’hui, 11:56
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ebola : plus de 700 personnes mises en quarantaine en Serbie

Ebola : plus de 700 personnes mises en quarantaine en Serbie

En Serbie, plus de 700 personnes ont été placées sous la surveillance médicale face à la menace de propagation de la fièvre Ebola. Plus de 90 d’entre elles sont récemment arrivées des pays touchés par l’épidémie, communique le ministère serbe de la Santé.

Aujourd’hui, 11:33
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Russie: 48.000 réfugiés ukrainiens dans les centres d'accueil

Russie: 48.000 réfugiés ukrainiens dans les centres d’accueil

Plus de 48.000 réfugiés ukrainiens se trouvent à présent dans les centres d’accueil temporaire sur le territoire russe, a annoncé vendredi aux journalistes le porte-parole du ministère russe des Situations d’urgence (MSU) Alexandre Drobychevski.

Aujourd’hui, 11:12
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les Etats-Unis violent les normes humanitaires (Amnesty)

Les Etats-Unis violent les normes humanitaires (Amnesty)

Les Etats-Unis continuent d’enfreindre les standards humanitaires internationaux en appliquant la peine de mort à des personnes atteintes de troubles mentaux graves, a déclaré la responsable de l’ONG Amnesty International Audrey Gaughran.

Aujourd’hui, 10:49
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Poutine se rend au sommet de la CEI à Minsk

Poutine se rend au sommet de la CEI à Minsk

Vladimir Poutine participera aux réunions du Conseil des chefs d’Etat de la CEI, du Conseil interétatique de la Communauté économique eurasienne (CEE) et du Conseil économique supérieur eurasien à Minsk.

Aujourd’hui, 10:26
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L'OSCE fait état de 1 500 tués dans la région de Donetsk

L’OSCE fait état de 1 500 tués dans la région de Donetsk

Près de 1500 personnes dont 21 enfants ont été tuées dans la région de Donetsk entre le 13 mars et le 8 octobre, rapporte la mission de suivi de l’OSCE se référant au chef de la section médico-légale de la morgue de Donetsk.

Aujourd’hui, 10:05
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

civilwarineurope

imageLes Etats-Unis mettent au point un programme d’aide au gouvernement ukrainien qui pourrait comprendre la livraison d’armes, a déclaré mercredi soir à Washington le sous-secrétaire d’Etat à la Défense Derek Chollet.

« Le président ukrainien Piotr Porochenko nous a demandé de fournir une aide létale (…). Pour le moment, nous avons pris la décision de ne pas le faire, mais nous sommes intéressés par l’élaboration d’un programme qui pourrait inclure de telles livraisons à l’avenir », a fait savoir M. Chollet s’exprimant à l’Institut international pour les études stratégique (IISS).

Dimanche 5 octobre, la sous-secrétaire d’Etat américain Victoria Nuland s’est rendue à Kiev pour évoquer l’assistance apportée par Washington aux autorités ukrainiennes. Depuis le début de la crise en Ukraine, les Etats-Unis ont octroyé à Kiev plus de 290 millions de dollars, dont 116 M USD sous forme d’aide militaire non-létale (…)

Source : http://french.ruvr.ru/news/2014_10_09/Washington-pourrait-livrer-des-armes-a-lUkraine-5980/

View original post

On n'est pas des moutons

2014-10-07T164511Z_362975460_GM1EAA801XH01_RTRMADP_3_UKRAINE-CRISIS_0

L’aéroport de Donetsk est toujours l’objet d’intenses combats dans l’Est de l’Ukraine. Ces dernières 24 heures, six personnes ont péri : trois civils et trois soldats, selon la municipalité de la ville aux mains des séparatistes. La situation reste très tendue, en dépit d’un cessez-le-feu, entré en vigueur il y a plus d’un mois, le 5 septembre. Depuis cette date, 331 personnes ont été tuées, selon le Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’homme.

Si la violence a baissé d’intensité en Ukraine, elle continue de faire des victimes. Chaque jour, civils et combattants sont tués ou blessés par des tirs d’artillerie ou des échanges de coups de feu d’armes automatiques, note le rapport du Haut commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme. La situation est particulièrement délicate dans le quartier de l’aéroport de Donetsk, mais aussi dans la ville de Debaltseve, important nœud routier et ferroviaire…

View original post 188 mots de plus

Situation à Donetsk

18:59 07/10/2014
MOSCOU, 7 octobre – RIA Novosti
Les Français comprennent que la Russie a des intérêts en Ukraine, mais la crise ukrainienne est sans doute le cadet de leurs soucis, a estimé mardi l’experte du Conseil pour la politique étrangère de Russie Evgenia Obitchkina.

« Aujourd’hui, les Français se préoccupent plutôt de leurs propres problèmes, qu’il s’agisse de la grave situation économique ou des remaniements ministériels sur fond de sérieuse crise politique quand le nouveau gouvernement de (Manuel) Valls a été formé dans le contexte négatif du développement économique du pays », a déclaré Mme Obitchkina.

Et d’ajouter que, même parmi les événements dans le monde, le sujet ukrainien ne tenait pas la première place, les Français s’intéressant davantage à la politique européenne et à la crise en Irak en proie aux djihadistes de l’Etat islamique (EI).

L’experte rappelle que « dans la conscience historique des Français, il est difficile de séparer géopolitiquement les peuples russe et ukrainien, car l’Ukraine et la Russie ont toujours été étroitement liés.

« Les Français ne sont pas d’accord avec ces Européens qui imputent toutes les fautes (pour la crise en Ukraine, ndlr) à la Russie. Ils font plutôt preuve de compréhension pour les intérêts de la Russie en Ukraine et les intérêts des russophones en Ukraine », a souligné Mme Obitchkina, ajoutant que « de tous les temps, les Français intervenaient pour que l’Europe soit un espace de paix ».

L’assistance accordée par Paris aux autorités de Kiev ne trouve pas de soutien au sein de la société française, les Français considérant avec prudence la politique de Bruxelles et redoutant une mainmise américaine sur l’économie européenne. Dès le départ, les Français ont observé avec méfiance les démarches de Bruxelles, imposant des sanctions à la Russie et menées sous la houlette des Etats-Unis.

Selon un sondage commandé par l’agence Rossiya Segodnya et réalisé par la compagnie ICM, la moitié des Français estiment que la contribution de l’Union européenne, et par conséquent de la France, à la résolution du conflit en Ukraine devait se limiter à l’envoi d’aide humanitaire, alors que moins de 10% des citoyens de France sont favorables à des livraisons d’armes et à l’octroi de prêts aux autorités de Kiev.

Sur le même sujet

SOURCE: http://fr.ria.ru/

000000000000000000000000000000