Archives de la catégorie ‘Tsahal’

TOUT ISRAËL

Ecrit pour Israpresse le 14 avril 2015

Accès direct sur IsraPresse

Tsahal, le Shin Bet et la police israélienne ont arrêté une cellule du groupe terroriste Hamas qui planifiait de tirer sur des soldats près d’Abus Dis durant la fête de Pourim, selon une information officielle autorisée à la publication mardi matin.

Les membres du groupe, qui ont été arrêtés début mars, s’étaient procuré une voiture qu’ils comptaient utiliser pour l’attaque, s’étaient formés à tirer et avaient recueilli des renseignements sur leurs cibles.

Les deux membres piliers du réseau étaient les leaders Ma’an Nur al-Din Ahmad Shaer et Daud Daud Raja Adwan, tous deux précédemment emprisonnés en Israël. Shaer avait déjà purgé une peine de prison pour son implication dans des tirs sur des soldats de Tsahal.

Retrouvez TOUT ISRAËL sur Facebook

Sarah Lalou Lessing

Voir l’article original

TOUT ISRAËL

Ecrit pour IsraPresse le 9 avril 2015

Accès direct sur IsraPresse

Des centaines de Juifs se sont rendus sur le mont du Temple jeudi matin après avoir prié au Kotel (Mur occidental), à l’occasion des fêtes de la Pâque juive.

La police n’a autorisé l’accès au site seulement qu’à dix hommes à la fois, et ce, après une fouille corporelle rigoureuse.

La police a par ailleurs, selon un témoin sur place, interdit aux Juifs de chanter même à l’extérieur de l’enceinte, de peur que les fidèles musulmans ne déclenchent des émeutes.

Un ambulancier de Magen David Adom s’est également vu interdire l’accès au mont du Temple en raison de l’insigne sur son uniforme – une étoile de David.

Retrouvez TOUT ISRAËL sur Facebook

Sarah Lalou Lessing

Voir l’article original

World Vision

Jérusalem – Le ministre israélien des Renseignements Youval Steinitz a affirmé jeudi que l’option militaire restait sur la table pour son pays face à la menace d’un Iran doté de l’arme nucléaire, alors que les négociations se poursuivaient sur le nucléaire iranien à Lausanne.

Interrogé sur une possible attaque israélienne contre l’Iran en cas d’accord, M. Steinitz, un proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a dit sur la radio publique que son pays agirait dans les domaines de la diplomatie et du Renseignement, mais si nous n’avons pas le choix, nous n’avons pas le choix (…) l’option militaire est sur la table.

A propos d’éventuelles objections américaines, M. Steinitz a rappelé qu’en juin 1981 l’aviation israélienne avait attaqué le réacteur nucléaire irakien d’Osirak sous Saddam Hussein et que cette opération n’avait pas été lancée en accord avec les Etats-Unis. Elle avait valu à Israël de vives critiques américaines.

Plusieurs experts…

Voir l’article original 51 mots de plus

Strategika 51

Le front du Golan est officiellement ouvert!

L’attaque menée par un commando des « Martyrs de Qunaïtra » contre une unité des Golani de l’armée israélienne (officiellement forces de défense israéliennes) dans le secteur des fermes de Chebaa au Liban-Sud est l’une des opérations les plus complexes jamais lancées par le mouvement libanais « Hezbollah ».

Le convoi israélien a perdu l’ensemble de ses véhicules et de sources sûres, on évoque un bilan de 15 soldats israéliens hors combat dont deux morts et sept blessés annoncés par la censure militaire israélienne.

Cette attaque intervient en riposte aux attaques israéliennes en Syrie dont la dernière a causé la mort de hauts cadres du Hezbollah et d’un général iranien.

Les israéliens s’attendaient à une riposte venant du Golan syrien mais le Hezbollah a choisi les fermes de Chebaa au Liban-Sud pour des raisons politiques.

L’organisation « les Martyrs de Qunaïtra » a revendiqué cette opération militaire. L’armée israélienne…

Voir l’article original 114 mots de plus

Des tanks de l'armée israélienne - 28 janvier 2015 (Crédit : AFP)

Le sergent-chef Dor Chaim Nini, 20 ans, et le major Yochai Kalanger, 25 ans, ont été tués dans l’attaque qui a frappé un convoi à Har Dov ; 7 autres soldats sont blessés ; le Hezbollah a dit s’être vengé des « martyrs tombés à Qouneitra »

LIRE sur:
2 soldats israéliens tués au Har Dov dans l’attaque du Hezbollah

0000000000000000000000000000000

La requête pourrait avoir lieu début avril au tribunal de La Haye afin de poursuivre en justice des responsables

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lors d'une réunion le 8 novembre 2014 à Ramallah en Cisjordanie (Crédit : STR/Flash90)

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lors d’une réunion le 8 novembre 2014 à Ramallah en Cisjordanie (Crédit : STR/Flash90)

La première plainte que les Palestiniens entendent déposer auprès de la Cour pénale internationale (CPI) portera sur des « crimes » perpétrés après le 13 juin 2014, quand Israël a lancé une vaste campagne d’arrestations suivie de la guerre à Gaza, a indiqué un juriste palestinien à l’AFP.

Après leur récente demande d’adhésion, les Palestiniens pourraient déposer début avril leur demande de saisie du tribunal de La Haye afin de poursuivre en justice des responsables, notamment militaires, israéliens.

LIRE: http://fr.timesofisrael.com/palestiniens-a-la-cpi-la-premiere-plainte-portera-sur-les-violences-de-lete/

0000000000000000000000000000

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu le 17 décembre 2014 lors d'une conférence de presse (Crédit : Emil Salman/POOL/FLASH90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu le 17 décembre 2014 lors d’une conférence de presse (Crédit : Emil Salman/POOL/FLASH90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a prévenu dimanche qu’Israël s’opposerait à toute poursuite de ses soldats par la Cour pénale internationale (CPI), à laquelle les Palestiniens viennent de demander d’adhérer.

« Nous ne permettrons pas que les soldats et les officiers de Tsahal soient traînés devant le tribunal de La Haye », a déclaré Netanyahu à l’ouverture du conseil des ministres hebdomadaire.

LIRE: Israël “ne permettra pas que ses soldats soient traînés devant la CPI”

000000000

 

 —————————————————
Tsahal enquête sur les circonstances de la mort de Ziad Abu Ein
Tsahal enquête sur les circonstances de la mort de Ziad Abu Ein
Plus tôt aujourd’hui (10/12/14), environ 200 manifestants se sont rassemblés à Turmus Ayya, près de Ramallah. Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté, à l’aide de moyens non-létaux de dispersion, la progression des manifestants qui s’apprêtaient à pénétrer dans le village de Adei-Ad. Tsahal enquête actuellement sur les circonstances de la participation de Ziad Abu Ein à l’événement, et de sa mort. Le Coordinateur des Activités Gouvernementales dans les …
 —————————————————
Le Hamas était préparé, mais nous l’étions encore plus
Le Hamas était préparé, mais nous l’étions encore plus
Le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien s’étaient préparés pour l’Opération Bordure Protectrice. Avec l’aide de la contrebande d’armes et des tunnels terroristes, le Hamas est parvenu à s’armer et à se préparer pour l’arrivée des soldats de Tsahal. Mais nous étions également prêts à faire face à cette menace. Les armes qu’il est possible de voir sur les photos ci-dessous étaient toutes destinées à être utilisées par les terroristes contre les soldats de Tsahal, pendant la phase terrestre …
—————————————————
80% des Palestiniens en faveur des attentats terroristes à Jérusalem (sondage)
Une nouvelle étude montre que la politique israélienne de démolir les maisons des terroristes est efficace
 —————————————————
Une tournée de Dieudonné provoque l’indignation
Le Conseil représentatif des institutions juives de France a appelé le gouvernement à dissuader les salles de spectacles d’accueillir une nouvelle tournée.
 —————————————————
Les conditions de libération de Serge Lazarevic
Les conditions de libération de Serge Lazarevic
La libération de Serge Lazarevic est le résultat d’efforts intenses entre le Niger et le Mali, selon la présidence nigérienne. Depuis le début, ces négociations se déroulent dans la plus grande discrétion. Pour la libération, on évoque un échange de prisonniers. Au Mali, la presse parle de deux détenus en particulier qui seraient les auteurs de l’enlèvement de Lazarevic.
 —————————————————
Le responsable palestinien Ziad Abou Eïn (G) interpelle des soldats israéliens quelques instants avant de trouver la mort, lors d'une manifestation à Turmus Ayya, en Cisjordanie, le 10 décembre 2014.
Le responsable palestinien Ziad Abou Eïn (G) interpelle des soldats israéliens quelques instants avant de trouver la mort, lors d’une manifestation à Turmus Ayya, en Cisjordanie, le 10 décembre 2014. (ABBAS MOMANI / AFP)
———————–
Publié le 10-12-2014 à 13h41Mis à jour à 15h21

TOURMOUS AYA, Cisjordanie, 10 décembre (Reuters) – Un ministre de l’Autorité palestinienne est décédé mercredi peu de temps après une altercation avec des gardes-frontières israéliens en Cisjordanie, lors de laquelle un soldat l’a attrapé par le cou.

Ziad Abou Ein, 55 ans, ministre sans portefeuille dans le gouvernement du président palestinien, Mahmoud Abbas, participait à une manifestation contre des implantations israéliennes lorsqu’il s’est trouvé mêlé à des échauffourées impliquant une trentaine de militaires israéliens et des gardes-frontières, a constaté un journaliste de Reuters.

Un garde-frontière l’a alors attrapé par le cou et l’a brièvement tenu d’une main. Quelques minutes après, le ministre s’est effondré en se tenant la poitrine. Il est décédé lors de son transport vers la ville voisine de Ramallah.

On ignorait dans l’immédiat les causes exactes de sa mort.

Mahmoud Abbas a qualifié la mort d’Abou Ein « d’acte barbare qui ne peut être ni toléré, ni accepté ». Il a décrété trois jours de deuil national et a promis de prendre « les mesures nécessaires » au terme d’une enquête.

L’armée israélienne a dit étudier les circonstances de l’accident et un porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré que les faits ayant conduit au décès du ministre palestinien faisaient l’objet d’investigations.

Ce décès intervient dans un contexte de regain des violences entre Palestiniens et Israéliens depuis plusieurs semaines notamment autour de l’Esplanade des mosquées, troisième lieu saint de l’islam, à Jérusalem-Est.

Ziad Abou Ein avait été condamné pour le meurtre de deux jeunes Israéliens dans un attentat à la bombe en 1979 puis libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers en 1985.

Mercredi, avec une centaine de militants étrangers et palestiniens du Comité de résistance à la colonisation, une organisation gouvernementale palestinienne qu’il dirigeait, il participait à une marche pour aller planter des arbres près d’une colonie de peuplement lorsque le cortège a été arrêté à un point de contrôlé improvisé, ont rapporté des témoins.

Peu avant de décéder, Ziad Abou Ein a parlé à des journalistes de télévision pour dénoncer, d’une voix essoufflée « le terrorisme de l’occupation » visant le peuple palestinien.

« Nous sommes venus planter des arbres en terre palestinienne et ils nous attaquent immédiatement. Personne n’a jeté la moindre pierre », a-t-il dit.

Les commerçants de Ramallah ont fermé leurs boutiques en signe de protestation et des jeunes ont lancé des pierres en direction des forces de sécurité israéliennes protégeant une colonie en périphérie de la ville, ont dit des sources des services de sécurité palestiniens. (Ali Sawafta et Mohammed Torokman; Pierre Sérisier et Marc Angrand pour le service français)

source: http://www.challenges.fr/monde/20141210.REU2298/lead-1-deces-d-un-ministre-palestinien-lors-de-heurts-en-cisjordanie.html

0000000000000000000000000000000

Tsahal nomme une femme à la tête d’un escadron de l’aviation
Les femmes ont fait de nombreux progrès dans Tsahal au cours des derniers mois
 °°°°°°°°°°
lire aussi:

2

Si Tsahal est l’une des armées les plus égales au monde, ce n’est pas pour rien.

Pilotes de chasse, aides-soignantes, instructrices de tirs ou encore combattantes d’élite, les femmes peuvent réaliser leurs rêves les plus fous, tout en défendant leur pays. Dans Tsahal, ce sont les femmes servant dans ses rangs qui sont mises à l’honneur à l’occasion de la Journée internationale de la Femme.

En Israël le service obligatoire dure pour les femmes 24 mois. Les femmes mariées, les mères de famille et les femmes enceintes en sont dispensées. Les femmes « religieuses » qui ne veulent pas servir pour raison religieuse, en sont également dispensées et elles peuvent faire un « service civil », dans le domaine éducatif, médical ou social.

« On a besoin de tout le monde » : dès 1948, l’armée s’ouvre aux femmes. Toujours valable aujourd’hui, l’obligation faite aux femmes d’accomplir s’accompagne d’un égal accès pour elles à l’élite combattante et au prestige et à la reconnaissance sociale qui y sont associés. Celles qui sont dans les « unités combattantes » elles sont mobilisables parfois jusqu’à l’age de 38 ans pour les femmes. Ici le service militaire joue un rôle majeur dans la formation des identités féminines.

La générale Orna Barbibaï, commandante des ressources humaines, a révélé en décembre que le nombre de femmes effectuant les périodes de réserve militaire a été multiplié par 8 en 10 ans. Elle a également souligné que 92% des métiers sont accessibles aux femmes au sein de Tsahal.

Des femmes qui protègent le désert

Il y a même  un bataillon de volontaires féminin au sein de Tsahal «Caracal», qui défend la frontière d’Israël avec l’Égypte.  Le bataillon « Caracal » est le seul dont les deux tiers des membres sont des femmes !

Ce bataillon a été créé en 2004 dans le but d’intégrer les femmes soldats dans des unités combattantes. La mission première de «Caracal» est la patrouille de routine à la frontière d’Israël avec l’Égypte pour intercepter la contrebande et ceux qui osent s’infiltrer par le désert du Sinaï, et qui est en première ligne de défense d’Israël. Elles sont expertes dans la guerre du désert.

Le bataillon tire son nom d’un félin de petite taille qui vit au Moyen-Orient. Le bout de ses pattes, son museau et ses oreilles sont noirs d’où son nom, qui signifie en turc « oreilles noires ».

Le bataillon « Caracal »


Des femmes qui protègent les frontières maritimes

En Israël des unités de femmes guetteuses de la Marine Israélienne veillent sur les frontières maritimes de l’État d’Israël depuis leurs écrans de surveillance. Cette unité uniquement composée de femmes protège les frontières maritimes du pays.

Les guetteuses de la Marine Israélienne jouent un rôle essentiel pour assurer la sécurité de l’État d’Israël. Déployée en partie près de la Bande de Gaza, cette unité qui est uniquement composée de femmes surveille les espaces maritimes de jour comme de nuit derrière des écrans d’observation au poste de contrôle de la Marine Israélienne.

« Elles sont en contact direct avec les navires », explique le Commandant du poste de contrôle régional d’Ashdod, le Commandant Or Dvir. « Elles savent absolument tout : qui est en mer, qui rentre en Israël, où les navires vont et dans quel but. Si un élément n’est pas reconnu par le radar, les guetteuses envoient immédiatement des navires pour l’identifier ».

m17

Des femmes chefs d’escadrille de l’armée de l’air

Les femmes de Tsahal opèrent sur terre, en mer, et dans les airs dans une région instable, où les frontières sont toujours en alerte.

Première dans l’armée de l’air : Tsahal vient de nommer, l’an dernier, une femme au grade de chef d’escadrille en second. Le capitaine Ifat, qui était jusque là instructrice pour les cadets de l’aviation, est une des dix sept femmes pilotes de l’armée de l’air israélienne.

Le chef d’état-major Benny Gantz, a remis à ces Israéliennes leurs insignes ailées de pilotes de chasse de l’armée de l’air israélienne. ”Nous sommes heureux de vous voir perpétuer, développer et renforcer l’honorable tradition des femmes qui ont passé ce cursus plein de défis et ont intégré ce poste important”, les a-t-il saluées.
Au sein de l’armée preste tous les postes sont accessibles aux femmes.

Pas moins de 5 femmes ont achevé l’an dernier la formation de pilote de chasse de l’armée de l’air israélienne, un nombre record de filles pour cette prestigieuse formation.

Une fierté nationale quand on connaît leurs motivations pour descendre “tous les avions ennemis qui se mettront sur la route de la sécurité d’Israël”.

Il y quelques mois trois autres jeunes femmes israéliennes viennent de terminer les cours de Cadets de l’Israeli Air Force. Elle vont devenir des pilotes de chasse, pilote d’avion de transport de troupes et navigatrices.

f piloteSOURCE et pour tout lire: http://identitejuive.com/parce-quelles-font-la-force-de-larmee-israelienne-merci-a-ces-soldates/

 ————————————
Alain Soral condamné à 6 000 euros d’amende pour provocation à la haine
Le militant d’extrême droite Alain Soral a été condamné vendredi 21 novembre à 6 000 euros d’amende pour provocation à la haine, à la discrimination ou à la violence à l’encontre du journaliste Frédéric Haziza et de la communauté juive. Le parquet avait requis trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende.
 ————————————-
300 Suédois parmi les jihadistes de l’EI
Jusqu’à 300 Suédois pourraient se trouver dans les rangs de l’organisation État islamique (EI), a estimé samedi à la radio publique, SR, le chef des services de renseignement suédois.
 ————————————-
550 Allemands parmi les jihadistes de l’EI
Quelque 550 Allemands sont partis combattre dans les rangs du groupe Etat islamique en Syrie et en Irak, soit nettement plus qu’estimé jusqu’à présent, a fait savoir le ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maizière.
 ————————————-

Actu-Chretienne.Net

Le meurtre de deux Israéliens, poignardés lundi à Tel-Aviv et en Cisjordanie, fait craindre un nouveau soulèvement général palestinien.

Voir l’article original 76 mots de plus

shabak 

stat septembre shabak isa

Source: Shin Bet. 

(*) Le Shabak est l’un des trois principaux services de renseignements israéliens (avec Aman et le Mossad). Le Shabak (anciennement Shin Bet) est aussi désigné sous le nom d’agence israélienne de sécurité, ISA. Il est notamment en charge du contrespionnage et de la protection cybernétique des infrastructures critiques. 

@mitz

source: http://nanojv.wordpress.com/2014/10/19/stats-septembre-shabak/

00000000000000000000000000000000

00000000000000000000000000000000

logo_isranews_dark_302x67
Le sud-est de la Turquie s’embrase face à la chute annoncée de Kobané
Au moins 14 personnes ont péri et des dizaines d’autres ont été blessées, mardi en Turquie, lors de violentes manifestations en soutien à Kobané, la ville kurde syrienne assiégée par les jihadistes de l’organisation de l’État islamique (EI).
 ————————————————————
Manifestations kurdes en Turquie contre le refus d’intervenir en Syrie
La Turquie est secouée par plusieurs manifestations violentes contre la politique du gouvernement face à la menace de l’Etat islamique. Des milliers de personnes, de la ville kurde de Diyarbakir, à l’est, à Ankara ou Istanbul, ont défilé ; un homme de 25 ans a été tué par la police. Plusieurs magasins ont été détruits et pillés.
 ———————————————-
Siège de Kobané: Les forces kurdes toujours seules à défendre la ville
Ils sont entrés dans Kobané et pourraient bien s’en emparer. Ce mardi, malgré le bombardement de plusieurs de leurs positions par des avions de la coalition qui ont pu freiner leur progression, les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont pris trois quartiers de la ville kurde syrienne de Kobané. Et, alors que les forces kurdes continuent de livrer bataille, la ville tout entière est sur le point de tomber entre les mains de l’EI.
 ———————————————
Deux soldats de Tsahal blessés par une explosion à la frontière avec le Liban
Deux soldats de Tsahal ont été blessés par une explosion qui s’est produite à la frontière avec le Liban. Alors que la situation est sous tension au quotidien dans cette région, c’est l’un des incidents les plus graves qui s’est déroulé ces derniers mois à la frontière nord d’Israël. C’est une explosion qui aurait été causée par un engin explosif qui a blessé deux soldats aujourd’hui à la frontière entre Israël et le Liban. Tout de suite après l’explosion, les soldats ont reçu les premiers …
 ————————————————-
Combat de rue à Kobanê : Hypocrisie criminelle de l’occident et résistance héroïque du Kurdistan
KOBANÊ (SIWEL) — Après trois semaines de siège, les terroristes de l’Etat islamique sont entrés dans la ville kurde de Kobanê où la pluie d’obus lancés par les Djihadistes a laissé place à d’intenses combats de rue entre les djihadistes et les combattants kurdes. « Sur le front à Kobanê, Mariam, la commandante kurde, a déclaré : « Nous avons pris toutes les mesures. Nous résisterons rue par rue, immeuble par immeuble à Kobanê », rapporte le site d’information du Kurdistan syrien, actukurde. Pour cette commandante kurde, « les frappes de la coalition n’ont touché aucune position importante de Daesh ». Alors que les frappes aériennes de la coalition sont totalement inefficaces, la Turquie de son côté maintient le blocus sur cette petite ville héroïque. Des milliers de kurdes sont en ce moment-même réprimés par l’armée turque pour les empêcher d’aller rejoindre leurs compatriotes sur le front de Kobanê. De ce fait, la Turquie, soi-disant membre de la coalition anti-Daesh, est incontestablement l’alliée des terroristes de l’Etat islamique.
 ————————————————–
Martine Aubry « met en veille » son jumelage avec Safed en Israël
La ville de Lille, dirigée par Martine Aubry (PS), a « mis en veille temporairement » son jumelage avec la commune de Safed en Israël, en réaction aux bombardements de Gaza pendant l’été, a-t-on appris mardi auprès du conseil municipal.
 ————————————————–
Protéger depuis le ciel : les ballons des Renseignements de Tsahal
L’une des meilleures techniques de Tsahal pour récolter des renseignements est basée sur une méthode très simple : des ballons. Le Corps de Collecte des Renseignements utilise ces ballons pour obtenir des informations et pour surveiller les activités terroristes en temps réel. Les soldats affectés à cette tâche se sont montrés indispensables pendant l’Opération Bordure Protectrice. Le Corps de Collecte des Renseignements de Tsahal est en charge de rassembler toutes les informations …
 —————————————————

Uprootedpalestinians's Blog

Palestine: Israel’s Arms Testing Lab

http://www.intifada-palestine.com/2014/09/palestine-israels-arms-testing-lab/

Israel had turned Palestinian occupied territories, especially Gaza Strip, into a laboratory for refining, testing and showcasing its own weapons systems as well as other countries’ new experimental and illegal weapon systems. Israel is satisfying the military testing needs of mainly western hegemonic states, thus guaranteeing their political support to gain immunity for its continuous war crimes against Palestinians. These hegemonic states would not exert any real pressure on Israel to give up the Palestinian occupied territories or to finalize or accept any peace negotiations with Palestinians or with any Arab state.

By Dr. Elias Akleh                                          Intifada Palestine

The arms trade is the biggest money generating business in the whole world. It is estimated that this business generates a conservative profit of $1.5 trillion…

Voir l’article original 1 636 mots de plus

Bruxelles octroie un subside pour sécuriser le Musée juif
Le Conseil communal de la Ville de Bruxelles a donné son feu vert, lundi, à l’octroi d’un un subside de 30.000 euros pour sécuriser le Musée juif, théâtre, le 24 mai dernier, d’un attentat sanglant ayant coûté la vie à quatre personnes et commis par un homme identifié ensuite par les enquêteurs comme étant le Franco-Algérien Mehdi Nemmouche.

Mes coups de coeur

Extension sans précédent de la colonisation israélienne en Cisjordanie

La suite sur : http://fr.globalvoicesonline.org/2014/09/07/174451/

A quand les sanctions ?

Voir l’article original

logo_isranews_dark_302x67Selon la télévision iranienne, Tsahal détruit 3 mosquées à Gaza qui servaient de centres de commandement

IRIB- Les chasseurs israéliens ont visé, samedi, 3 mosquées, dans la bande de Gaza.
Ce, alors qu’Israël avait, déjà, bombardé 9 domiciles, dans le secteur d’Al-Zeitoun. Le mouvement du Hamas se serait servi de ces mosquées comme des centres où les dirigeants commandaient leurs opérations.

Lire l’article complet sur french.irib.ir

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La branche syrienne d’al-Qaïda diffuse une vidéo des policiers libanais kidnappés

Le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda a posté une vidéo montrant des membres des forces de sécurité libanaises kidnappés, appelant le Hezbollah à retirer ses combattants de Syrie. Les neuf militaires, qui semblent être huit policiers libanais car ils en portent l’uniforme, et un soldat, font partie des 24 membres des forces de sécurité pris par les jihadistes lors des affrontements avec l’armée libanaise qui avaient éclaté début août dans un secteur frontalier de la Syrie.

Lire l’article complet sur midilibre.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Frappes aériennes de Tsahal sur des sites terroristes à Gaza

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les secrets militaires de la Turquie sont-ils tombés entre les mains de l’Iran ?

IRIB- « les secrets militaires de la Turquie sont tombés entre les mains de l’Iran » a prétendu le quotidien Today Zaman. « Selon les informations obtenues par la police dans le cadre de son enquête sur le groupe « Twhid Salam », les secrets défensifs de la Turquie avaient été fournis à l’Iran » selon ce quotidien. Ces secrets portaient, indique ce quotidien, sur le projet de la production des nouvelles générations de chars, le projet de construction de navires de guerre, le projet de production d’hélicoptère « Attac », le projet de la fabrication des milles antichars.

Lire l’article complet sur french.irib.ir

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Plus sur http://isranews.com/

00000000000000000000000000000000000000000000