Archives de la catégorie ‘Serbie’

We bribed parties and politicians who enticed hate between the nations. Our ultimate goal was to enslave you!

WebTribune publishes their interview with former CIA agent Robert Baer during his promotion tour in Quebec for upcoming book “Secrets of the White House” last week.

robert-baerMy boss, who was formerly a US Senator, stressed repeatedly that some kind of scam would go down in Bosnia. A month before the alleged genocide in Srebrenica, he told me that the town would be headline news around the world and ordered us to call the media.

Robert Baer, ​​a former CIA officer, has authored many books which disclosed the secrets of both the CIA and the administrations of Bill Clinton and George W. Bush. He has been arrested and detained several times. Mitt Waspurh, a personal friend who worked at the Senate and shared information was killed at gunpoint. As a senior CIA operative, Baer worked in Yugoslavia during the 1991-94 period and in the Middle East. He has worked on several documentaries on National Geographic, accusing the Bush administration of waging war for oil.

The interview was conducted live in Canada, during my trip a few days ago. Robert Baer is currently promoting his book “The Secrets of the White House” in Quebec, where we talked. In an interview we spoke of the background of the war in Yugoslavia.

Where and when was your first job in Yugoslavia?

I arrived by helicopter with three agents. We landed on 12 January 1991 in Sarajevo. Our job was to keep an eye on alleged terrorists of Serbian nationality, who were expected to attack Sarajevo.

Who were the terrorists in question and why were they supposed to carry out these attacks?

They gave us files about a group called “Supreme Serbia” detailing plans to conduct a series of bomb attacks on key buildings in Sarajevo in opposition to Bosnia’s ambition to leave former Yugoslavia.

Did that group ever exist and what exactly you were doing in Sarajevo under CIA command?

No such group ever existed! Our headquarters lied to us. Our mission was to alarm and spread panic among politicians in Bosnia, simply to fill their heads with the idea that Serbs would attack. To begin with, we accepted the story, but after a while we started to wonder. Why were we raising such hysteria when the group clearly did not exist?

How and when did the mission end and did it have a name?

For me it ended after two weeks, I landed a new job in Slovenia. The operation lasted a month and had the name “Istina” (i.e. “truth”) although it was anything but!

Why did you go to Slovenia?

I received instructions that Slovenia was ready to declare independence. We were given money, a few million dollars, to fund various NGOs, opposition parties and various politicians who inflamed hatred.

Srebrenica a convenient false flag to frame Serbia

“Srebrenica should be blamed on Bosnians, Serbs and Americans – that is us! But in fact everything has been blamed on the Serbs. Many victims buried as Muslims were Serbs and other nationalities. A few years ago a friend of mine, a former CIA agent and now at the IMF, said that Srebrenica is the product of an agreement between the US government and politicians in Bosnia. The town of Srebrenica was sacrificed to give America a motive to attack the Serbs for their alleged crimes…Srebrenica is political marketing!”

Did you have an opinion about the CIA propaganda and did your colleagues think?

Of course, no one turns down a CIA mission, especially when we were all nervous and prone to paranoia! Many CIA agents and senior officers disappeared simply because they refused to conduct propaganda against the Serbs in Yugoslavia. Personally I was shocked at the dose of lies being fed from our agencies and politicians! Many CIA agents were directing  propaganda without being aware of what they were doing. Everyone knew just a fraction of the story and only the one who created the whole story knew the background – they are [the] politicians.

So there was only propaganda against the Serbs?

Yes and no. The aim of the propaganda was to divide the republics so they would break away from the motherland Yugoslavia. We had to choose a scapegoat who would be blamed for everything. Someone who would be responsible for the war and violence. Serbia was chosen because in some ways it is a successor to Yugoslavia.

Can you name the politicians in the former Yugoslavia [who] were paid by the CIA?

Franjo Tudjman: the rightwing strongman of Croatia, a sector of Yugoslavia with historically heavy pro-fascist leanings and a onetime Nazi ally.

Franjo Tudjman: the rightwing strongman of Croatia, a sector of Yugoslavia with historically heavy pro-fascist leanings and a onetime Nazi ally. He received friendly coverage by the Western media.

Yes, although it is somewhat delicate. Stipe Mesic, Franjo Tudjman, Alija Izetbegovic, many counselors and members of the government of Yugoslavia, were paid as were Serbian generals, journalists and even some military units. Radovan Karadzic was being paid for a while but stopped accepting help when he realised he would be sacrificed and charged with war crimes committed in Bosnia. It was directed by the American administration.

Tudjman visiting Croatian soldiers.

Tudjman visiting Croatian soldiers.

You mentioned that the media was controlled and funded, how exactly did that happen?

This is already known, some CIA agents were responsible for writing the official statement that the announcers read on the news. Of course the news presenters were oblivious to it, they got the news from their boss and he got it from our man. Everyone had the same mission: to spread hatred, nationalism and the differences between people through television.

We all know of Srebrenica, can you say about it?

Yes! In 1992 I was in Bosnia again, but this time we were supposed to train military units to represent Bosnia, a new state that had just declared independence. Srebrenica is an exaggerated story and unfortunately many people are being manipulated. The number of victims is the same as the number of Serbs and others killed but Srebrenica is political marketing. My boss, who was formerly a US Senator, stressed repeatedly that some kind of scam would go down in Bosnia. A month before the alleged genocide in Srebrenica, he told me that the town would be headline news around the world and ordered us to call the media. When I asked why, he said you’ll see. The new Bosnian army got the order to attack homes and civilians. These were of course citizens of Srebrenica. At the same moment, the Serbs attacked from the other side. Probably someone had paid to incite them!

Then who is guilty of genocide in Srebrenica?

Srebrenica should be blamed on Bosnians, Serbs and Americans – that is us! But in fact everything has been blamed on the Serbs. Unfortunately, many of the victims buried as Muslims were Serbs and other nationalities. A few years ago a friend of mine, a former CIA agent and now at the IMF, said that Srebrenica is the product of agreement between the US government and politicians in Bosnia. The town of Srebrenica was sacrificed to give America a motive to attack the Serbs for their alleged crimes.

Ultimately why do you think Yugoslavia collapsed and why did your government want to do it?

It is all very clear, the people who incited the war and dictated the terms of the peace now own the companies that exploit various mineral resources and the like! They simply made slaves of you, your people work for nothing and that product goes to Germany and America…they are the winners! You will eventually have to purchase and import what you have created yourself, and since you have no money, you have to borrow, that’s the whole story with the whole of the Balkans!

Radovan Karadzic, Bosnian Serb leader, one of the fall guys, like Milosevic.

Radovan Karadzic, Bosnian Serb leader, one of the fall guys, like Milosevic.

You were never in Kosovo as a CIA agent, but did you feel any pressure from America?

Of course! Kosovo was taken for two reasons, first because of mineral and natural resources, and secondly, Kosovo is a military base of NATO! In the heart of Europe it is their largest military base.

Do you have a message for the people of the former Yugoslavia?

I have. Forget the past, it was staged and false. They manipulated you, they got what they wanted and it is stupid that you still hate one another, you must show that you are stronger and realise who has created this ! I sincerely apologise! That’s why I have for a long time disclosed the secrets of the CIA and the White House!

source: http://www.greanvillepost.com/2015/11/29/108895/

0000000000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

chepurinL’ambassadeur russe, Alexander Chepurin, a déclaré à l’ouverture de la première école de la jeunesse de l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) que Moscou se félicite de la politique étrangère équilibrée de la Serbie et apprécie le fait que la Serbie n’a pas introduit de sanctions contre la Russie (…) et a ajouté que tout pays neutre a le droit de coopérer avec l’Occident et l’Orient ce qui sert les intérêts de la Serbie.

Il a souligné que la Serbie et la Russie ont été amis depuis des siècles des frères d’armes et a ajouté qu’il peut librement faire une telle déclaration le 20 Octobre à l’occasion du jour de la libération de Belgrade durant la Seconde Guerre mondiale.

Source : http://inserbia.info/today/2015/10/moscow-appreciates-serbia-not-introducing-sanctions/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+InSerbiaNews+%28InSerbia+News%29

Rappel : http://civilwarineurope.com/2015/10/17/lue-met-la-pression-pour-que-la-serbie-rejoigne-les-sanctions-contre-moscou/

Soutenir civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

View original post

Des élus du parti d’opposition, Alliance pour l’avenir du Kosovo, ont lancé des gaz lacrymogènes à l’intérieur du parlement, le deuxième incident de ce type en une semaine, pour protester contre l’accord avec la Serbie patronné par l’UE.

0000000000000000000000000000000

Auseinandersetzungen zwischen Albanischen Fussballfans und der PolizeiPlusieurs bars de la Friesstrasse, dans le quartier d’Oerlikon, à Zurich, diffusaient jeudi soir le match entre l’Albanie et la Serbie. L’enjeu de la partie : se qualifier pour le championnat d’Europe de football. Mais pas seulement : à chaque fois que les deux voisins s’affrontent, la situation entre supporters est tendue. Pour rappel, le match aller avait été interrompu en raison de l’invasion de l’espace aérien du stade par un drone décoré d’un drapeau albanais.

Au coup de sifflet final (victoire 2-0 de la Serbie), les provocations ont tout de suite commencé dans les rues du quartier, rapporte vendredi la police municipale zurichoise. Et les attaques verbales se sont très vite transformées en pugilats. Résultat, la police a dû faire barrage entre les supporters, de peur que la situation ne dégénère.

Les agents ont été visés par des pierres et des bouteilles par des assaillants cagoulés. Faisant usage de balles en caoutchouc et de gaz irritant, ils ont réussi à calmer le jeu. Mais pas pour longtemps. Les bagarres se sont ensuite déplacées vers la gare d’Oerlikon et les rues avoisinantes.

Vers 00h30, la situation s’est enfin calmée. Un policier a été blessé, touché par une pierre. Il a été hospitalisé. Aucune information n’a été donnée sur l’ampleur des dégâts matériels.

«Personne n’a été arrêté, précise Marco Cortesi, porte-parole de la police de la ville. Nous nous sommes concentrés sur le fait d’éviter qu’il y ait des blessés.» Selon le policier, des telles émeutes, provoquées par un match de football, sont une première à Zurich (…)

Source : http://www.20min.ch/ro/lecteurreporter/story/Serbes-et-Albanais-se-sont-affrontes-dans-la-rue-31139702

00000000000000000000000000000000000000

migrants.Serbie

© AFP 2015. Darko Vojinovic

08:42 06.10.2015(mis à jour 09:32 06.10.2015)
La République serbe n’envisage pas de fermer sa frontière sud avec la Macédoine sur fond de crise migratoire, a déclaré l’ambassadrice serbe à Skopje Dusanka Divjak-Tomic lors de la conférence « Réfugiés, migrants, terroristes? – Face aux faits et aux préjugés ».

« La Serbie n’envisage pas de bloquer la frontière sud avec la Macédoine à cause de la crise des réfugiés. Le temps des frontières fermées et des barbelés est révolu, mais l’Union européenne doit s’impliquer plus activement dans le règlement du problème afin de donner un coup de pouce aux Balkans, qui ont subi de plein fouet l’impact des vagues de réfugiés », a déclaré le chef de la mission diplomatique serbe à Skopje, cité par le site macédonien mkd.mk.

« Notre travail consiste à veiller à ce qu’un traitement humain des réfugiés soit assuré », a fait remarquer l’ambassadrice.

Ces quatre derniers mois, environ 120.000 migrants clandestins ont déjà traversé la frontière entre la Macédoine et la Grèce pour se rendre en Europe occidentale.

« Du 19 juin au 5 octobre 2015, au moins 118.000 citoyens étrangers ont été enregistrés, dont 78.000 hommes, 15.600 femmes, 20.000 enfants accompagnant leurs parents ainsi que plus de 4.000 enfants non accompagnés », ont indiqué les forces de l’ordre de Macédoine.

Depuis le début de l’année 2015, près de 500.000 migrants sont déjà arrivés sur le territoire de l’Union européenne. Leur flux ne cesse de croître de jour en jour.

La Commission européenne a déclaré que la crise migratoire actuelle était l’une des plus graves depuis la Seconde Guerre mondiale.

L’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Croatie et la République tchèque ont auparavant adopté des mesures de contrôle à leurs frontières.

00000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imageLe premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, a été chassé samedi de la cérémonie de commémoration du 20e anniversaire du massacre de Srebrenica, en Bosnie orientale, conspué et hué par une foule en rage qui lui lançait des pierres. L’une des pierres a touché sa tête.

M. Vucij a quitté en courant le cimetière mémorial, entouré de ses gardes du corps, selon des journalistes de l’AFP.

Selon l’agence Tanjug, qui cite ses correspondants sur place, M. Vucic a été touché à la tête par un jet de pierre et ses lunettes ont été cassées.

Il venait de déposer une fleur devant un monument portant les noms des plus de 6.200 victimes identifiées et enterrées au mémorial, lorsque la foule a commencé à scander Allah Akbar (Dieu est grand) et à lancer des pierres dans sa direction.

Des journalistes de l’AFP ont vu que des hommes qui assuraient la protection du premier…

View original post 53 mots de plus

17:18 09.07.2015(mis à jour 18:47 09.07.2015) URL courte
 

La chancelière fédérale allemande Angela Merkel est prête à soutenir l’entrée de la Serbie et de l’Albanie au sein de l’UE, car elle redoute l’influence de la Russie sur ces pays, écrit le quotidien économique allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN).

Les promesses de l’Union européenne sur l’admission de nouveaux membres seront réalisées, a souligné Mme Merkel lors de sa visite en Albanie et en Serbie cette semaine. Selon elle, l’UE souhaite un développement stable des Balkans. La chancelière a promis aux dirigeants serbe et albanais de promouvoir les négociations d’adhésion de ces pays à l’UE.

000000000000000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imageQui s’ajoutent aux autres. Les dirigeants de ces Ong ont été reçus par Mikle Kirbi, l’ambassadeur américain à Belgrade et Aza El Abd, le chef de mission de l’USAID, et se sont vus octroyer un prêt non remboursable de 2,7 millions de dollars.

Les nouveaux partenaires et bénéficiaires :

– Consortium des associations de Managers serbes
– DNA Communications,
– Centre pour l’Education des Femmes;
– Fonds Belgradois pour une politique exceptionnelle (sic),
– Le CESID, organisme de sondage (élections et tendances),
– Coalition Nationale pour la Décentralisation,
– Centre pour l’Instruction, la Transparence et la Responsabilité (resic),
– Fondation Ana et Vlade Divac,
– Smart Kolektiv,
– Fondation Trag.

Le CeSID qui annonce cela fait lui-même partie des heureux bénéficiaires. C’est une structure lancée avec des fonds Soro$ et chargée d’annoncer le résultat des élections à partir des ‘exit polls’ et AVANT même la Commission Electorale oddicielle de…

View original post 29 mots de plus

civilwarineurope

imageOn parle d’un million de migrants voulant traverser la Serbie. C’est insupportable. Les frontières du nord sont fermées. Celles du sud sont des passoires. Au lieu de prendre le mal à la source, l’Union Europénne demande à la Serbie de créer d’urgence des camps pour les migrants. Jusque là la population est restée calme mais on apprend qu’un monastère orthodoxe vient d’être désacralisé et pillé. Avec les Serbes c’est justement ce qu’il ne faut pas faire. Encore un ou deux incidents de ce genre et ce qui doit arriver arrivera. Comme disent les militaires, si une solution n’est pas rapidement trouvée, ça va camphrer

Source : https://www.facebook.com/people/Yves-Bataille/100009140182723

View original post

civilwarineurope

imageLe gouvernement hongrois a ordonné la fermeture de sa frontière avec le pays voisin, la Serbie, en raison de l’afflux de migrants. Le ministre des Affaires étrangères a par ailleurs annoncé mercredi que des travaux pour construire une clôture vont être entamés.

« Le gouvernement hongrois a ordonné au ministère de l’Intérieur de fermer physiquement la frontière avec la Serbie », a déclaré le ministre lors d’un point-presse à Budapest. La clôture devrait mesurer 4 mètres de haut et s’étendre sur les 175 km de tracé frontalier entre les deux pays.

Le gouvernement mené par le Premier ministre conservateur Viktor Orban affiche des positions anti-immigration, et dénonce régulièrement le laxisme de Bruxelles en matière d’immigration.

Source : http://www.bfmtv.com/international/migrants-la-hongrie-ferme-sa-frontiere-avec-la-serbie-895334.html

View original post

civilwarineurope

imageLa Serbie a fait savoir, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires Etrangères, Ivica Dacic, qu’elle voulait rejoindre le projet “Turkish Stream” d’acheminement de gaz russe depuis la Turquie et la Grèce via la Macédoine.

“Nous ne voudrions pas nous retrouver dans la situation où, dans quelques années, nous aurons à rechercher les personnes à blamer pour l’arrivée de l’hiver et qu’il n’y aura plus d’approvisionnement en gaz depuis l’Ukraine” a déclaré le ministre Dacic, rappelant que l’Ukraine est le seul pays par lequel la Serbie reçoit du gaz russe.

Source : http://rt.com/business/258961-serbia-join-turkish-stream/

L’opinion de civilwarineurope

Un axe de résistance dirigé par la Russie se dessine dans les Balkans autour de la Grèce, la Macédoine et la Serbie avec le soutien de la Hongrie. Les gouvernements de ces pays, si ils maintiennent leur choix géopolitique, peuvent s’attendre dans les mois qui viennent à des tentatives de déstabilisation de la part…

View original post 2 mots de plus

civilwarineurope

imageIl y a quelques mois, la presse internationale avait accusé la Serbie de tourner le dos à l’Union européenne, car cette dernière avait osé accueillir le Président russe Vladimir Poutine. Depuis, beaucoup d’événements se sont déroulés, notamment l’abandon du projet South Stream comme il était prévu auparavant, à cause de l’acharnement des « européens » et des Etats-Unis d’infliger des sanctions à la Russie et de baisser le cours du pétrole pour des raisons politiques. Or, depuis la fin de l’année 2014, la main tentaculaire de Bruxelles s’étend de plus en plus sur la Serbie.

Une harmonisation, toujours plus forte et rapide avec les normes de l’UE.

L’actuel Premier ministre Aleksandar Vucic, auparavant nationaliste, vient de recruter comme consultant Tony Blair. Ce dernier va permettre une harmonisation des normes de la Serbie vers l’Union Européenne et les Etats-Unis, via Emirats Arabes Unis qui vont payer les frais de consultants. Le…

View original post 1 179 mots de plus

civilwarineurope

imageCe n’est pas faute de l’avoir écrit. Dès le 14 novembre 2014 nous avions annoncé que la libération surprise de Vojislav Seselj par le Tribunal Pénal International sur la Yougoslavie était un piège tendu à Belgrade. Voici un extrait de notre analyse :

(…) La récente visite de Vladimir Poutine à Belgrade, accueilli comme un héros, a d’ailleurs prouvé que l’amitié serbo-russe n’était pas qu’un mythe. Insupportable pour Washington qui veut isoler Moscou en Europe en relançant une nouvelle guerre froide. Et quoi de mieux pour déstabiliser un pays que de libérer un extrémiste, dont la popularité il est vrai est importante, qui à peine revenu sur son sol natal a déclaré qu’il était revenu à Belgrade avec une intention claire : renverser le pouvoir pro-européen en place qu’il accuse de traîtrise. Tout le savant travail d’équilibre des dirigeants serbes entre Bruxelles et Moscou risque de se voir détruit ouvrant…

View original post 716 mots de plus

Виды Белграда

Meinungen

11:42 26.03.2015(aktualisiert 11:13 29.03.2015) Zum Kurzlink
 

„Das Ziel Serbiens ist es, mit allen Ländern partnerschaftliche Beziehungen aufzubauen“, so der serbische Außenminister Ivica Dačić. Damit ist ein möglicher NATO Beitritt vom Tisch. „Das muss sich nicht zwangsläufig negativ auf die Beitrittsverhandlungen mit der EU auswirken“, sagt der Balkan-Experte Dr. Franz-Lothar Altmann.

Schließlich gebe es in der EU auch Mitgliedsstaaten, die nicht in der Nato seien, so wie Schweden und Finnland. Andersrum ist Norwegen NATO-Mitglied, jedoch nicht in der EU. Dies würde sich nicht unbedingt ausschließen, so der Balkanexperte. Probleme sieht er jedoch, wenn es um Fragen der einheitlichen Außenpolitik der EU gehe. So sagt Altmann zur Rolle Serbiens, in der Frage der Russlandsanktionen: „Da erwartet man eben schon, dass alle Mitglieder hier eine gemeinsame Linie vertreten. Aber, das muss man, wie gesagt, auch von der Verteidigungs- und Sicherheitspolitik trennen.“

SerbienhabesichbisherzurückgehaltenundsichnichtnurgegendieSanktionengestellt,sonderngleichzeitigauchangekündigt, eswürdegernedieseentstandeneLückeschließen.Indem esLieferschwierigkeitenundEngpässeausnutzenwolle. In der EUhabedasnatürlichzuziemlichenIrritationengeführt,soAltmann.

Zur Rolle Serbiens in der Ukraine-Krise sagt Altmann: „Serbien hat ja in diesem Fall zunächst mal eine Haltung eingenommen, wo es sich eher auf die Seite der EU gestellt hat, es hat nämlich die Annektierung, so wie das die EU sieht, verurteilt. » Trotzdem habe sich Serbien dann wieder zwischen den Lagern wiedergefunden, da es auf der einen Seite die Sanktionen nicht unterstütze, auf der anderen Seite schon aus seiner eigenen Geschichte heraus, die Loslösung der Krim nicht tolerieren könne.

So sagt Altmann: „Ich denke auf Dauer wird Serbien schon Schwierigkeiten haben. Wenn es zu den Abstimmungen in den EU-Parlamenten kommt, kann ich mir schon vorstellen, dass da in einigen Parlamenten kritische Stimmen laut werden, so dass sich die Ratifizierung vielleicht länger hinziehen könnte. »

Nato
00000000000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imageLe plan d’action individuel pour le partenariat (IPAP) signé début février entre la Serbie et l’Otan a été précédé de l’accord SOFA (Status of force agreement) prévoyant le libre passage des forces alliées à travers le territoire serbe et l’utilisation des infrastructures militaires du pays dans les intérêts de l’Alliance.

Pour entrer en vigueur, cet accord doit être approuvé par le parlement serbe et signé par le président Tomislav Nikolic.

« En signant l’IPAP, nous avons atteint le plus haut niveau possible de coopération avec l’Otan », a déclaré à l’agence Sputnik l’assistant du ministre serbe des Affaires étrangères Branimir Filipovic. Il a rappelé que l’accord SOFA avait été signé par le ministre serbe de la Défense Bratislav Gasic en janvier 2015.

« Si cet accord est ratifié, les soldats de l’Otan seront protégés en Serbie par un statut spécial, et le centre d’entraînement régional Sud, à Bujanovac, sera ouvert à tous les…

View original post 211 mots de plus