Nigeria : le sort oublié des disparues de Chibok

Publié: 17 octobre 2014 dans Informations générales, Nigéria
Tags:

Résistance Inventerre

Le Monde 17/10/2014
Les atrocités perpétrées par le prétendu « Etat islamique » et l’inquiétante progression du virus Ebola en Afrique de l’Ouest avaient (presque) fait oublier un autre drame.
A la mi-avril, 276 jeunes filles étaient enlevées dans l’enceinte de leur lycée de Chibok (nord-est du Nigeria) par le groupe islamiste Boko Haram, soulevant une vague d’indignation au niveau mondial.
Six mois plus tard, Abuja a vaincu Ebola, mais pas l’hydre extrémiste qui continue de prospérer tragiquement sur le terreau des clivages ethniques, politiques et religieux.

anigeria70_3_63b0_manifestation-de-soutien-aux-lyceennes_44358d255b505fe0433efda8a2288b3f

La colère et la tristesse, si elles ont déserté la scène internationale, enserrent toujours le cœur des familles, seules face à leur désarroi, souligne Al-Jazira. Les 219 lycéennes encore captives, et que le chef de Boko Haram, Aboubakar Shekau, promettait en mai de vendre « comme des esclaves » ou de « marier de force », retrouveront-elles bientôt la liberté ?
Rien n’est moins sûr, tant…

Voir l’article original 149 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s