Archives de 23 octobre 2014

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Quand on parle de Gilbert Azibert!

00000000000000000000000000000000000

 

Illustration surveillant dans les couloirs de la maison centrale d'Ensisheim.

Illustration: surveillant dans les couloirs de la maison centrale d’Ensisheim. – P.SAUTIER/SIPA

SECURITE

Dans un rapport sur la radicalisation de l’islam dans le milieu carcéral, le député UMP Guillaume Larrivé estime que des centaines de détenus pourraient basculer dans l’islamisme radical…

Islam radical en prison: les solutions proposées par le rapport vraiment crédibles?

Anissa Boumediene

«La radicalisation islamiste est aujourd’hui susceptible de concerner plusieurs centaines de détenus», avertit Guillaume Larrivé dans son rapport «pour un plan d’action global antiradicalisation islamiste en prison». Un texte dans lequel le député UMP de l’Yonne avance que «60 % de la population carcérale en France, soit 40.000 détenus, peuvent être considérés comme de culture ou de religion musulmane». Une appartenance qui concerne «au maximum la moitié des détenus, mais pas 60% d’entre eux», tempère le sociologue Farhad Khosrokhavar, spécialiste de l’islam dans les prisons, qui rappelle que «le fichage ethnique ou religieux est interdit et rend difficile les estimations chiffrées».

Des unités spéciales et des prisons sonorisées

Après avoir travaillé sur le budget 2015 de l’administration pénitentiaire, l’élu propose aujourd’hui des mesures chocs pour enrayer la radicalisation de l’islam dans les prisons. Dans ses conclusions, il recommande la «création d’Unités spécialisées anti-radicalisation (USAR) pour les détenus de retour du djihad» et le renforcement du renseignement au sein du milieu carcéral. «A quoi serviraient des USAR alors qu’on a un service de renseignement dédié?», interroge Farhad Khosrokhavar. Le sociologue rejoint toutefois l’élu sur un point, estimant qu’«il faudrait au moins une centaine d’agents de renseignement dans les prisons, formés à l’apprentissage de l’arabe». A ce jour, seuls treize agents sont affectés à cette mission sur un total de 189 établissements pénitentiaires.

Mettant en avant la difficulté à repérer les signes de radicalisation qui «ont presque totalement disparu, laissant la place à une radicalisation et à un prosélytisme beaucoup plus discrets», Guillaume Larrivé préconise la «sonorisation des prisons». Une façon «inefficace de traiter le problème», contredit Farhad Khosrokhavar, auteur d’une étude sur l’islam dans les prisons commandée par le ministère de la Justice, pour qui «les solutions proposées dans ce rapport sont peu crédibles».

Plus d’imams dans les prisons

Autre mesure proposée dans le rapport, l’augmentation du nombre d’aumôniers musulmans dans les établissements pénitentiaires. «Leur nombre est trop faible pour leur permettre de recevoir les détenus qui souhaitent les rencontrer, déplore-t-il, alors que de tels échanges pourraient empêcher le déclenchement d’un processus de radicalisation». Débordés, les 178 imams agréés «n’ont pas le temps d’avoir un échange individuel avec les détenus», abonde le sociologue, qui plaide pour une «réhumanisation des rapports avec les détenus».

«Il faut distinguer les fondamentalistes religieux des radicaux», avertit Farhad Khosrokhavar. «Ce n’est pas parce qu’un détenu fait un appel à la prière dans une prison qu’il va se rendre en Syrie pour faire le djihad, les vrais radicaux se cachent», nuance-t-il. «Mehdi Nemmouche faisait du prosélytisme en prison, mais c’est au cours de son voyage en Syrie qu’il s’est radicalisé», poursuit-il. «Mais avec la haine de la société qu’elle entraîne, l’incarcération peut conduire à la radicalisation», concède-t-il.

source: http://www.20minutes.fr/societe/1467259-20141023-islam-radical-prison-solutions-proposees-rapport-vraiment-credibles

000000000000000000000000000000000

 

Stoic: He managed to keep a straight face as he completed the ceremonial parade on Thursday morningOTTAWA, Ontario (AP) — The standing ovation began even before Sergeant-at-Arms Kevin Vickers entered the Parliament chamber in his black robe, carrying the golden ceremonial mace on his right shoulder.

For more than two minutes, the lawmakers applauded and pounded their desks Thursday for the white-haired former Mountie, hailed as a hero for shooting the gunman who had stormed Canada’s seat of power just a day earlier.

At first expressionless and motionless, the 58-year-old Vickers eventually responded to the ovation with a few slight nods of his head, his lips quivering with emotion.

Later in the session, Prime Minister Stephen Harper lauded Vickers, whose job — a mix of the ceremonial and the practical — encompasses the maintenance of safety and security in the Parliament complex.

« I would be very remiss if I did not conclude in acknowledging specifically the work of the security forces here on Parliament and the great work of our sergeant-at-arms, » Harper said to more cheers and applause from the members.

Harper then walked over to shake Vickers’ hand and clap him on the shoulder.

« I am very touched by the attention directed at me following yesterday’s events, » Vickers said in a statement.

« However, I have the support of a remarkable security team, » he added. « Yesterday, during extraordinary circumstances, security personnel demonstrated professionalism and courage. I am grateful and proud to be part of this team. »

He said he would have no further immediate comment on the incident while an investigation unfolded.

The gunman who invaded Parliament, identified as petty criminal Michael Zehaf-Bibeau, had been seen by witnesses minutes earlier, fatally shooting a soldier posted at the nearby National War Memorial.

As shots rang out in the Parliament building, people fled the complex by scrambling down scaffolding erected for renovations, while others took cover inside as police with rifles and body armor took up positions outside and cordoned off the normally bustling streets around Parliament.

Video broadcast Thursday showed Vickers moments after the gunfire, walking down a corridor in the Parliament building with a handgun in his right hand.

In his statement, Vickers said one of the security officers on duty with the House of Commons, Constable Samearn Son, suffered a gunshot wound to the leg but was expected to make a full recovery.

Praise for Vickers was swift and widespread.

« Thank God for Sgt at Arms Kevin Vickers & our Cdn security forces. True heroes. » tweeted Justice Minister Peter MacKay.

Vickers, whose background includes providing security for visiting members of Britain’s royal family, became sergeant-at-arms in the House of Commons eight years ago after a varied security career. He spent nearly 30 years with the Royal Canadian Mounted Police, reaching the rank of chief superintendent.

A former RCMP deputy commissioner, Pierre-Yves Bourduas, who also has security duties at Parliament Hill, said told the Canadian Broadcasting Corp. on Wednesday that Vickers was a meticulous planner.

« He actually did mock-up scenarios for the personnel … very much like what happened today, » Bourduas told the CBC.

Vickers was born in New Brunswick and spent much of his police career there.

His son, Andrew, has carried on the family tradition as a police officer in Miramichi, New Brunswick.

Three years ago, Andrew was lauded in the federal Parliament for diving into the frigid, fast-flowing Miramichi River to rescue a drowning woman who was trying to kill herself.

« We are happy to see Andrew following in the footsteps of his dad, » said the lawmaker who saluted him, Tilly O’Neill-Gordon. Then, as on Thursday, the chamber erupted in cheers.

It’s not the first time a Canadian sergeant-at-arms has confronted a killer. In 1984, a disgruntled soldier, Denis Lortie, attacked the Quebec legislature, spraying the chamber with submachine gun fire, killing three people and wounding 13. The sergeant-at-arms, Rene Jalbert, calmly entered the chamber and talked to Lortie for several hours, eventually persuading him to surrender. Jalbert was awarded the Cross of Valor, Canada’s highest award for civilian bravery.

http://www.businessweek.com/ap/2014-10-23/ex-mountie-hero-of-shootout-at-canadas-parliament

The rousing standing ovation in the House of Commons continued as he walked through the chamber

0000000000000000000000000

– Al-Jaafari: Time has come for the UN to punish the terrorist coalition that seeks to destroy Syria
– Information Minister: Ayn al-Arab (Kobane) is part of Syria’s territory and the state performs its role towards all areas
– Al-Moallem: Syria keen on being treated as member of Chemical Weapons Convention without discrimination or politicization
– Terrorists suffer heavy losses in personnel and equipment in Quneitra and Daraa
– Military source: Army units destroy terrorists’ dens and vehicles in
al-Rastan, Jazal and Mas’ada in the countryside of the central province of Homs
– More wounded terrorists treated at Israeli occupation hospitals
– Iran: Shekhani & Abadi emphasize cooperation to fight terrorism
– Iraq: UN Assistant Secretary General condemns crimes against Azidis
– Iraq: Army continues operations against ISIL, killing many terrorists
– Churkin: Reports on ISIS having US. weapons show need of coordination with Syrian government

0000000000000000000000000000000

« Combien d’argent, sur l’immense dette publique américaine de 17 000 milliards de dollars, se trouve aujourd’hui sur les comptes de quelques centaines de propriétaires des groupes militaro-industriels en Amérique?« 

Obama, débiteur insolvable

Barack Obama© REUTERS/ Jonathan Ernst/Files

15:36 16/10/2014
Par Valentin Zorine, commentateur politique

L’enfer est pavé de bonnes intentions. Barack Obama en était plein, lui aussi, quand il a décidé de devenir président des Etats-Unis. Dans son programme électoral, il avait promis d’améliorer significativement les relations russo-américaines, très détériorées par l’administration républicaine Bush-Cheney.

Obama et Joe Biden, devenu vice-président, sont à l’origine de la notion de « redémarrage » dans les relations entre les USA et la Russie. Mais Hillary Clinton, qui briguera certainement la succession d’Obama à la prochaine présidentielle, s’est trompée de bouton: elle a appuyé sur « surcharge », au lieu de « redémarrage ». C’est aujourd’hui un symbole sinistre.

Mais ni surcharge ni redémarrage n’ont eu lieu. Aujourd’hui, alors que le second mandat présidentiel de Barack Obama touche à sa fin, les relations russo-américaines sont probablement au plus bas depuis des décennies.

Pourquoi les bonnes intentions d’Obama (à supposer qu’elles aient été sincères) n’ont pas pu se réaliser?

Pour répondre à cette question, reportons-nous aux propos de Dwight Eisenhower, président américain et héros de la Seconde Guerre mondiale, prononcés en 1961 quand il quittait la Maison blanche dans son discours d’adieu. « Le complexe militaro-industriel est la conjonction d’un immense establishment militaire et d’une vaste industrie de l’armement, qui est une nouveauté dans l’histoire de l’Amérique. L’influence économique, politique et même spirituelle d’une telle conjonction se ressent dans chaque ville, dans chaque Etat, dans chaque département du gouvernement fédéral. Nous devons nous prémunir contre son influence illégitime », avait déclaré Eisenhower.

Les années qui ont suivi ont montré que les mises en garde de ce général et président expérimenté n’avaient pas été entendues. Le complexe militaro-industriel s’est transformé en principale force déterminant aujourd’hui la politique aussi bien nationale qu’étrangère de l’Amérique.

La promesse solennelle du président Obama de réduire considérablement les programmes militaires et la course aux armements, insurmontable pour l’économie américaine, s’est retrouvée dans les grandes archives des paroles non tenues par Washington après la forte opposition du congrès américain, contrôlé par les protégés des groupes militaro-industriels. Le résultat est éloquent: les dépenses militaires des USA dépassent aujourd’hui celles de tous les autres pays du monde réunis.

Pour le justifier il fallait inventer un ennemi: c’est la Russie qui s’est vu attribuer ce rôle. Alors inutile de parler de redémarrage, de bonnes intentions et d’engagements tenus.

Combien d’argent, sur l’immense dette publique américaine de 17 000 milliards de dollars, se trouve aujourd’hui sur les comptes de quelques centaines de propriétaires des groupes militaro-industriels en Amérique?

C’est l’un des secrets les mieux gardés du monde.

Mais ces gens-là ne sont certainement pas débiteurs. Alors que le 44e président des Etats-Unis d’Amérique, Barack Hussein Obama, si.

Il est même insolvable.

————————————————————————————————————

Sur le même sujet

00000000000000000000000000000000000
Sanctions: un aveu d'impuissance politique de l'Occident (expert)

SOTCHI, 23 octobre – RIA Novosti/La Voix de la Russie L’amour de l’Occident pour les sanctions, y compris contre Moscou, montre son incapacité à régler les problèmes par des moyens politiques, a déclaré jeudi à Sotchi Igor Ivanov, président du Conseil pour les affaires internationales de Russie et ancien ministre russe des Affaires étrangères.

« Je considère l’adoption des sanctions comme une défaite des hommes politiques et diplomates des pays qui les ont adoptées. Ils se montrent incapables de proposer une solution politique et choisissent la voie facile. Les sanctions constituent une voie facile qui sera lourde de conséquences. Il faut que les hommes politiques qui cèdent constamment à l’attrait des sanctions le comprennent », a indiqué M.Ivanov en marge d’une réunion du Club de discussion international Valdaï.

Selon M.Ivanov, même les membres américains du club Valdaï ont déclaré mercredi que les sanctions « nuiront aux intérêts des Etats-Unis à moyen et long terme », et qu’il sera très difficile d’en réduire les conséquences négatives.

« De l’avis général, les sanctions sont contreproductives pour tous. Elles portent préjudice aux pays qui ont adopté les sanctions et à ceux qui ne l’ont pas fait, les sanctions modifient le système actuel des relations financières », a conclu M.Ivanov.

Les relations entre la Russie et l’Occident se sont dégradées sur fond de crise en Ukraine. Fin juillet, les Etats-Unis et l’UE ont décrété des sanctions contre plusieurs secteurs de l’économie russe. Moscou a déclaré à plusieurs reprises que le langage des sanctions n’était pas de mise avec la Russie. Début août, Moscou a répondu en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des pays ayant introduit des sanctions à l’encontre de la Russie.

RIA Novosti

La Russie va poursuivre la France en justice pour les Mistral

Par La Voix de la Russie | La Russie poursuivra la France en justice et demander une indemnisation si les porte-hélicoptères Mistral ne sont pas livrés en vertu du contrat, a indiqué aux journalistes le chef de l’administration du président russe Sergueï Ivanov.

« Ce n’est pas à Moscou, mais à Paris de décider si le contrat sera réalisé ou non. Nous entretenons avec la France depuis très longtemps, et nous ne voulons pas sacrifier nos intérêts mutuels à long terme au profit des circonstances », a souligné Ivanov.

En septembre, la France a de nouveau menacé de suspendre la livraison des porte-hélicoptères de type Mistral, motivant cette décision par la crise en Ukraine.

Les fragments de l’avion Falcon collectés

Par La Voix de la Russie | La Commission d’enquête sur le crash de l’avion à Vnoukovo de Moscou qui a coûté la vie au PDG de la compagnie pétrolière Total Christophe de Margerie a terminé la phase de travail sur le terrain, tous les fragments de l’avion accidenté ont été collectés, a déclaré le premier vice-président de l’Interstate Aviation Committee (IAC), Sergueï Zayko.

« On va effectuer un examen complet des éléments de structure du fuselage et des fragments recueillis de carburant », a dit Zayko.

En outre, les experts ont pu établir que la collision de l’avion avec une déneigeuse avait eu lieu à l’intersection des pistes d’envol.

Selon l’analyse préliminaire des « boîtes noires », on a appris que la piste d’envol était libre de tout obstacle lorsque l’autorisation au décollage a été donnée à l’équipage de Falcon.


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_10_23/Les-fragments-de-l-avion-Falcon-collectes-0949/

000000000000000000000000000000000

 

Le trafic des paiements de la Suisse finance-t-il la zone euro ? Par Liliane Held-Khawam

Les années 2007-2008 ont révélé la crise des subprimes mais aussi une sévère crise de liquidités de la zone euro. Les coûts de financement des dettes publiques européennes avaient pris l’ascenseur. Pire, certains pays n’arrivaient même plus à trouver de créanciers…

Les banques commerciales devenues détentrices du pouvoir de financer – ou pas – les États (1) n’avaient plus confiance dans la construction européenne ni dans sa monnaie. Elles se sont mises à refuser leur financement ou alors à des coûts prohibitifs. Le cas des fameux « PIGS » (2) dont notamment la Grèce devenait critique.

Les pays excédentaires de la zone euro et leurs alliés ont ainsi dû trouver un autre moyen d’éviter un défaut de paiement mortel pour la zone euro et sa monnaie unique. On découvre ainsi que la BCE aurait utilisé un moyen surprenant pour y remédier. Les excédents des pays exportateurs auraient servi à combler des déficits des balances des comptes courants de certains pays à travers un système servant normalement au trafic des paiements interbancaires…

Dès le 29 avril 2011, un éminent économiste allemand, membre du cabinet de conseil du ministre allemand de l’Économie et président d’un centre de recherche du nom de Hans-Werner Sinn, signait un article intitulé « La stratégie secrète de renflouage menée par la BCE » (3).

On y apprend que la BCE – qui statutairement n’a pas le droit de financer en direct un État-membre de sa zone – l’aurait quand même fait grâce au système « Target2 », un acronyme signifiant « système de transfert express automatisé transeuropéen à règlement brut en temps réel ». Il s’agit donc de la plateforme de trafic de paiement commune à l’ensemble de la zone euro, plateforme à laquelle tous les pays des « PIGS » avaient eu la bonne idée de se connecter en 2008…

Le professeur Sinn constate par exemple dans son article que les recouvrements du compte « Target » de la Banque centrale allemande étaient de 323 milliards d’euros en mars 2011, alors que les déficits cumulés des « PIGS » entre 2008 et 2010 s’élevaient à 365 milliards.

La plateforme Target qui fournit quotidiennement les soldes des flux financiers des différents pays de la zone euro offre une information précise sur la balance des comptes des uns et des autres arrêtés ci-dessous au 21 Octobre 2014.

graphique

Nous retrouvons un schéma concordant qui valide le système de financement par le trafic des paiements. Ce graphe a été présenté dans le cadre d’une conférence donnée par un haut responsable de la BNS intitulée « la crise des balance de paiements » (4):

Target2

Et la BNS là-dedans? Celle-ci a la responsabilité légale d’assurer la gestion du trafic de paiement et de veiller à son bon fonctionnement. Or, ce processus a été sous-traité à un groupe privé dénommé SIX Group, qui bien qu’appartenant à près de 150 banques suisses, est détenu par UBS et CS à hauteur de 31% environ. Voici ce que les activités que le groupe présente sur son site:

« SIX fournit des services dans quatre secteurs d’activité: opérations sur titres, traitement d’informations financières et trafic des paiements sans numéraire. (5)»

L’activité de trafic des paiements est ainsi gérée par une sous-entité du groupe constituée en entreprise, laquelle porte le nom de « SIC » et se présente elle-même ainsi :

« Le système SIC traite les paiements d’une performance maximale en temps réel et 24 heures sur 24 depuis 1987, surveillé et géré par la Banque nationale suisse (BNS). Le plus important système de paiement en Suisse permet aux établissements financiers du monde entier de régler avec la plus grande rapidité et sécurité presque tous les engagements interbancaires, que les paiements portent sur de gros ou de faibles montants en francs suisses. (6)».

On se permettra de relever que le président de cette société n’est autre que le patron du « Head of Global Payments & Cash Management Services » de l’UBS. Une situation riche en potentiels conflits d’intérêts majeurs, qui ne semble toutefois pas poser de problème aux autorités monétaires suisses…

SIC a aussi développé une plateforme du nom d’ « euroSIC » que le groupe présente ainsi:

« En tant que non-membre de l’UE, la Suisse dispose avec euroSIC d’une interface vers le système RBTR des pays de la zone euro, TARGET2,… ».

La BNS est donc connectée à la fameuse plateforme Target via le système euroSIC. Une connexion directe entre la Suisse et Target2 securities (T2S) est quant à elle prévue pour juin 2015 (7). Est-ce là le signe avant-coureur d’une adhésion à la zone euro prévue pour cette même date, la Suisse n’ayant plus alors qu’à officialiser son intégration de fait à l’UE?

Quoiqu’il en soit, la BNS indique la chose suivante au sujet des « Target 2 securities » – ou « T2S » – dans son glossaire:

« Le système T2S, qui devrait être opérationnel en 2015, permettra de réduire notamment le coût des opérations transfrontières en Europe. Jusqu’à nouvel avis, le franc ne sera pas proposé comme monnaie de règlement dans T2S. ».

A suivre donc…

Pour le moment, la question brûlante reste de savoir si la BNS, à l’instar de ses voisines, utilise les soldes excédentaires de la balance des paiements de la Suisse pour financer – soit directement, soit via les banques commerciales – les déficits de pays membres de la zone euro (ou de l’UE ?)…(8)

Ci-dessous le tableau qui montre l’évolution des « liquidités dans le Swiss Interbank Clearing ». Cet indicateur correspond au montant du compte d’« avoirs des comptes en virements des banques en Suisse », qui figure au passif du bilan de la BNS, dont il représente la principale source de financement et de croissance.

On peut dire sans prendre de risque que la BNS s’appuie sur le trafic de paiement de la Suisse pour financer les obligations d’Etat qui représentent 85% de ses investissements et donc 45% des devises sont en euros… (9)

Liquidités SIC

Un tableau des transactions totales du trafic de paiement dans le Swiss Interbank Clearing, présenté sur le site de la BNS, nous permet de constater que le nombre total de transactions a doublé entre 2004 et 2013 (colonne1). Pourtant, les capitaux totaux échangés sur la plateforme SIC (colonne 4) diminuent de quelque 56% entre fin 2008 et fin 2013 et ce alors même que le PIB de la Suisse a, lui, continué à augmenter régulièrement sur cette période. (10)

La clé du mystère pourrait ainsi se trouver dans les notes1 et 2 du document :

  1. « A compter de janvier 2013 le nombre de transactions ne comprend plus les virements excédentaires et ne peut donc plus être comparés aux chiffres publiés jusqu’alors ».
  2. « A compter de janvier 2008, les montants ne comprennent plus les virements excédentaires et ne peuvent donc plus être comparés aux chiffres publiés jusqu’alors ». Remarque: Nous relèverons que la ligne horizontale figurant sur le tableau n’est pas un ajout mais existe dans le document fourni par le site de la BNS.

SIC_Trafic des paiementsIII

Que signifie ce terme de « virements excédentaires »? Peut-on dresser un parallèle avec les soldes excédentaires vus plus haut avec Target ? Les fonds en question seraient-ils redirigés vers d’autres pays, comme le fait par exemple l’Allemagne pour renflouer les pays déficitaires de la zone euro?

Le problème d’une telle pratique est qu’elle aurait pour effet d’assécher les capacités de crédit à l’intérieur de la Suisse pour éviter l’inflation. Une banque centrale qui a opté pour ces mesures appelées « non conventionnelles » met ainsi en difficulté le financement du tissu économique local (PME, indépendants…) et de ses emplois. Dans tous les cas cela expliquerait potentiellement la politique restrictive en termes de libération de la LPP et l’accès à la propriété…

L’article du professeur Sinn expliquait aussi que ce genre de politique de financement via Target équivalait à de l’exportation forcée de capitaux. Il est troublant du coup de voir que les dernières statistiques de la BNS sur les investissements directs (imports et exports de capitaux) publiées sur son site semblent bien s’être arrêtées en 2012…

La BNS participe déjà à renflouer généreusement les pays déficitaires de l’UE en faisant directement l’acquisition d’obligations d’État plus ou moins pourries. Cette politique expansionniste fait fondre les fonds propres qui ne sont plus supérieurs à quelques pourcents, mettant ainsi sa crédibilité en jeu… Alors, jusqu’à quel point ses fonds propres pourraient devenir négatifs? Se pourrait-il qu’elle compte sur l’épargne et les capitaux LPP des citoyens Suisses pour garantir sa politique de sauvetage de la zone euro? Est-ce que cette pratique n’équivaut pas à une redistribution des richesses avec les pays de l’union européenne? N’est-ce pas le principe qui a cours aujourd’hui entre les pays « riches » de la zone euro et les autres? Et que signifie le message du chef économiste de UBS qui dit dans une émission radio que la Suisse pourrait à elle seule racheter toute la dette européenne? (11)

Une chose est sûre c’est que si les fonds propres de la BNS devaient devenir négatifs, une recapitalisation devrait avoir lieu. Elle prendrait la forme soit de souscriptions obligatoires, soit d’impôts supplémentaires, soit d’un financement direct par la Confédération qui irait s’endetter sur le marché…privé.

Enfin, il ne faut pas oublier d’ajouter à tout cela les garanties illimitées offertes aux « too-big-to-fail » sans aucune exigence en contrepartie, une mesure dont le FMI a pourtant relevé le contresens économique… (12) En revanche, les autorités monétaires ont déjà légiféré pour autoriser à l’image de Chypre les confiscations de l’épargne des citoyens….

Alors après les risques systémiques des banques too big to fail, voici le risque systémique des pays de la zone euro dans lequel la Suisse s’est enchaînée volontairement. Les autorités monétaires suisses l’ont fabriqué de toutes pièces. Toute personne désignée garante de cette construction a le droit de poser la question ultime. Pourquoi ?…
Liliane Held-Khawam

Références :

1. La loi qui a permis la financiarisation à haut risque de la BNS, Le Blog de Liliane Held-Khawam

2. « PIGS » = Portugal, Irlande, Espagne et Grèce

3. https://www.project-syndicate.org/commentary/the-ecb-s-secret-bailout-strategy/french

4. http://www.iconomix.ch/fileadmin/user_upload/docs/agenda/121114/presentation_tille_JEP2012.pdf

5. http://www.six-group.com/about/fr/home/who-we-are/at-a-glance.html

6. http://www.six-interbank-clearing.com/fr/home/payment-services/sic.html

7. « By signing the T2S Framework Agreement in 2012, 24 Central Securities Depositories (CSDs) committed themselves to be part of T2S and introduce prioritized harmonization initiatives.

T2S will be implemented in four waves between 2015 and 2017, beginning with the first wave in June 2015. SIX SIS Ltd, part of SIX Securities Services, is among the first CSDs migrating to T2S. »

8. 8. http://www.snb.ch/fr/mmr/reference/annrep_2013_komplett/source/annrep_2013_komplett.fr.pdf  page 63

9. Les liquidités disponibles sur la plateforme SIC évoluent dans les mêmes proportions que l’acquisition de « placements de devises » à l’actif du bilan de la BNS, dont le montant atteignait les 401 milliards de francs à fin 2013… Ce compte peut donc être considéré comme la source principale du financement de la croissance des actifs de la BNS…

Les comptes de virement ci-dessous démontrent très clairement ce lien en explicitant les compositions respectives de l’actif et du passif du bilan de la BNS:

Composition - Bilan BNS

http://www.snb.ch/fr/mmr/reference/annrep_2013_komplett/source/annrep_2013_komplett.fr.pdf  page 115

10. Bulletin mensuel de statistiques économiques de la BNS, document C1, septembre 2014:

http://www.snb.ch/ext/stats/statmon/pdf/defr/C1_Zahlungsverkehr_SIC.pdf

11. http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/forum/6134684-cours-de-l-euro-la-bns-pourrait-elle-introduire-des-taux-negatifs-18-09-2014.html?f=player%2Fpopup

12. Un récent « Rapport sur la stabilité financière globale » du FMI consacrait un chapitre entier (sur trois) aux problèmes générés par les garanties étatiques offertes aux établissements considérés comme TBTF. Il y est très clairement expliqué que les banques qui bénéficient de ce type de garantie « ont peu d’incitation à surveiller et punir les prises de risque excessives ». Elles bénéficient par ailleurs de conditions d’emprunt plus avantageuses que ne le justifierait leur profil de risque, ce qui peut leur permettre d’augmenter leur niveau d’endettement pour « s’engager dans des activités plus risquées ». Ces établissements sont ainsi encouragés à rechercher une rentabilité à brève échéance, au détriment de leur viabilité à plus long terme.

The implicit government protection of these banks distorts prices and resource allocation. Because creditors of SIBs do not bear the full cost of failure, they are willing to provide funding at a lower cost than warranted by the institutions’ risk profiles. They also have little incentive to monitor and punish excessive risk-taking. SIBs then may take advantage of the lower funding costs to increase their leverage and engage in riskier activities. Banks may also seek to grow faster and larger than justified by economies of scale and scope to reap the benefits of the implicit funding subsidy granted to TITF institutions.

Source : http://www.imf.org/External/Pubs/FT/GFSR/2014/01/pdf/text.pdf , p.102

A DECOUVRIR en allemand: Umsetzung und Auswirkungen der Geldpoliti

http://www.snb.ch/de/mmr/speeches/id/ref_20130321_mo/source/ref_20130321_mo.de.pdf

source: http://lilianeheldkhawam.wordpress.com/2014/10/23/le-trafic-de-paiement-de-la-suisse-finance-t-il-la-zone-euro-par-liliane-held-khawam/

0000000000000000000000000000000000000000000000000

Les députés canadiens ont rendu hommage jeudi au chef de la sécurité du Parlement, Kevin Vickers, qui a abattu la veille l’auteur de la fusillade ayant coûté la vie à un jeune soldat.

Il a tenté de ne pas trop montrer son émotion, ce jeudi, lors de l’ovation longue et nourrie des parlementaires députés réunis dans la Chambres des communes. Kevin Vickers, 58 ans, était jusqu’à hier le «sergent d’armes», symbole un peu archaïque – hérité de la monarchie britannique – de l’ordre qui règne dans le bâtiment officiel. Un homme aux cheveux gris vêtu d’un costume traditionnel noir, coiffé d’un bicorne et portant l’épée et la masse en or, qui marche en tête du cortège escortant le président de la Chambre des communes lors des sessions parlementaires. Aujourd’hui, dans son pays, il est présenté comme le «héros» qui, selon plusieurs témoignages, a abattu mercredi dans les couloirs du Parlement Michael Zehaf-Bibeau, l’auteur présumé de la fusillade ayant entraîné la mort d’un soldat.

Jeudi, devant tous les députés et membres du gouvernement, le premier ministre Stephen Harper est allé serrer longuement la main du sergent d’armes, avant de donner une accolade aux deux chefs de l’opposition, Thomas Mulcair (Nouveau parti démocratique, gauche) et le libéral Justin Trudeau. «Nous avons été tous témoins de gestes héroïques», a déclaré Mulcair, qui a lui aussi salué Kevin Vickers comme un «héros».

PLUS sur http://www.lefigaro.fr/international/2014/10/23/01003-20141023ARTFIG00369-kevin-vickers-le-heros-du-canada-apres-la-fusillade-d-ottawa.php

00000000000000000000000000000

Global News

TORONTO – Wednesday’s shooting on Parliament Hill that left two people dead, including Cpl. Nathan Cirillo, was not the first time people have carried out acts of terrorism (or planned to) on Canadian soil.

Cirillo was shot and killed Wednesday morning while guarding the Tomb of the Unknown Soldier on Parliament Hill in what Prime Minister Stephen Harper later labelled a terrorist attack.

“We will be vigilant but we will not run scared. We will be prudent but we will not panic. As for business of government, here we are in our seats, in our chamber in [the] very heart of our democracy,” Harper said Thursday in the House of Commons. “We live in a dangerous world; terrorism has been here with us for a while and [has come] dangerously close on a number of occasions.”

Here’s a partial list of some of terrorist attacks carried out or planned in…

Voir l’article original 324 mots de plus


par IlfattoQuotidiano.fr (son site)
mardi 21 octobre 2014

Tous les médias reprennent la nouvelle parue dans Der Spiegel, selon laquelle les services secrets allemands détiendraient les preuves que ce sont les “séparatistes russophones” qui auraient abattu le Vol MH17 de Malaysia Airlines au-dessus de l’espace aérien contrôlé par les autorités ukrainiennes.

Cela fait trois mois que les enquêteurs (tous occidentaux) gardent le silence sur l’assassinat de 297 personnes.Et pourtant nous savons qu’à ce moment-là, au-dessus de l’Ukraine, un satellite-espion américain photographiait tout ce qui se passait.

Nous savons qu’il y avait deux avions-AWACS qui surveillaient électroniquement toute la zone.

Nous savons que les boites noires ont été retrouvées par les « rebelles » du Donbass qui les ont mises à disposition.

Nous savons qu’il existe un enregistrement des conversations entre l’équipage et la tour de contrôle de Dnepropetrovsk (mais leur contenu n’a pas été divulgué).

Nous avons découvert qu’un directoire de quatre pays (la Belgique, la Hollande, l’Australie et l’Ukraine) a le monopole de l’information [sur cette enquête] et qu’il peut interdire la publication [des conclusions].

Mais voilà le dernier canular organisé, repris immédiatement par tous les journaux télévisés aujourd’hui, et demain par toute la presse. Un cas d’école. Tous les grands médias taisent l’évidence, à savoir, que les Occidentaux ont les informations, mais ne les diffusent pas. Ils valident immédiatement les soi-disant « indiscrétions » d’un service secret qui n’est rien d’autre qu’une succursale de la CIA. Tout cela au moment où justement en Allemagne, le best-seller le plus vendu actuellement est un livre d’un journaliste [repenti], Udo Ulfkotte, sur le [scandale] des journalistes à la solde de la CIA.

Les assassins se couvrent mutuellement. Les journalistes italiens [et français – NdT] ceux qui sont de mèche, sont complices de ces assassins.

Giulietto Chiesa
Lundi 20 octobre 2014
Source Megachip
Traduction IlFattoQuotidiano.fr

source: http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/nouveau-canular-sur-le-boeing-mh17-158339

00000000000000000000000000000000

consciousshift2012

The West’s case blaming Russia for the shoot-down of a Malaysia Airlines plane over Ukraine last July appears to be crumbling as the German foreign intelligence agency has concluded that the anti-aircraft missile battery involved came from a Ukrainian military base, according to a report by the German newsmagazine Der Spiegel. http://davidstockmanscontracorner.com…

Voir l’article original

Global News

LONDON – British police say an officer assigned to the royal protection unit has been arrested after ammunition was found in personal lockers on the grounds of Buckingham Palace.

Police said Thursday the ammunition is thought to have come from Metropolitan Police supplies.

The officer is being questioned on suspicion of misconduct in public office and unlawful possession of ammunition. He has been suspended from duty.

Police said the officer usually works in a protection role but is not assigned to guard any individual members of the royal family. His home is being searched.

The arrest follows an investigation by the Directorate of Professional Standards.

Voir l’article original

Asean Weaver For Business Blog

Le procureur a requis ce jeudi quatre mois de prison contre les deux journalistes français arrêtés en Papouasie. Ils sont accusés d’avoir effectué sans autorisation un reportage sur des rebelles séparatistes de cette région de l’est du pays. Et leur histoire en rappelle bien d’autres.

INDONÉSIE • Deux journalistes français dans « le trou noir » de la Papouasie | Courrier international.

Voir l’article original

La Russie est parmi les vingt premiers pays pour les expatriés

La Russie est parmi les vingt premiers pays pour les expatriés

La Russie a pris la 17e place au classement des pays ayant les meilleures conditions de vie pour les expatriés, qui a été préparé par la banque HSBC. La Suisse se classe première, suivie par Singapour et la Chine.

Aujourd’hui, 14:55
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Nigeria : cinq morts dans un attentat terroriste

Nigeria : cinq morts dans un attentat terroriste

Au moins cinq personnes ont été tuées et 12 autres blessées dans une forte explosion survenue dans une gare routière dans le nord du Nigeria. L’incident a eu lieu à Azare, ville précédemment visée par les islamistes de Boko Haram.

Aujourd’hui, 14:14
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Il est inutile de prédire le moment de la fin de la crise en Ukraine, le plan de paix, c'est l'essentiel (Lavrov)

Il est inutile de prédire le moment de la fin de la crise en Ukraine, le plan de paix, c’est l’essentiel (Lavrov)

Il est inutile de prédire le moment de la fin de la crise en Ukraine, on doit se concentrer sur la mise en œuvre des accords de Minsk, c’est l’essentiel, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov en marge du forum Valdaï à Sotchi.

Aujourd’hui, 14:05
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le taux d'alcool chez les employés de l'aéroport Vnoukovo interpellés dans le cadre de l'enquête sur la catastrophe du Falcon s'est avéré négatif

Le taux d’alcool chez les employés de l’aéroport Vnoukovo interpellés dans le cadre de l’enquête sur la catastrophe du Falcon s’est avéré négatif

Le taux d’alcool chez les quatre employés de l’aéroport Vnoukovo interpellés dans le cadre de l’enquête sur la catastrophe du Falcon s’est avéré négatif, a indiqué à TASS le porte-parole du Comité d’enquête de Russie, Vladimir Markine.

Aujourd’hui, 13:52
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Pologne : une explosion de gaz s’est produite dans un bâtiment

Pologne : une explosion de gaz s’est produite dans un bâtiment

Au moins cinq personnes ont été blessées dans une explosion de gaz qui s’est produite dans un des bâtiments résidentiels dans le centre de Katowice, dans le sud de la Pologne.

Aujourd’hui, 13:52
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La police de Hong Kong interpelle 8 personnes

La police de Hong Kong interpelle 8 personnes

La police de Hong Kong a interpellé huit étudiants dans le quartier Mong Kok occupé depuis 20 jours. Ils sont accusés d’être impliqués dans 13 incidents violens, ainsi que de port d’armes et de trouble à l’ordre public.

Aujourd’hui, 13:10
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un tribunal de Moscou a sanctionné l'arrestation du conducteur de la déneigeuse de Vnoukovo

Un tribunal de Moscou a sanctionné l’arrestation du conducteur de la déneigeuse de Vnoukovo

Un tribunal de Moscou a sanctionné l’arrestation du conducteur de la déneigeuse Vladimir Martynenko, avec laquelle l’avion du PGD de la compagnie française Total a heurté à l’aéroport Vnoukovo. Ainsi, il a accordé la demande relative de l’enquête visant à placer Martynenko en garde à vue jusqu’au 21 décembre.

Aujourd’hui, 12:50
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'ONU trouve unique l'expérience de la Russie en matière d'aide aux réfugiés ukrainiens

L’ONU trouve unique l’expérience de la Russie en matière d’aide aux réfugiés ukrainiens

Le représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en Russie Baisa Vak-Voya s’est rendu à Khabarovsk (Extrême-Orient de la Russie) où il a qualifié d’unique l’expérience de la Russie en matière d’accueil des citoyens d’Ukraine ayant quitté d’urgence leur pays.

Aujourd’hui, 12:15
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le ministère russe de la Défense dément les déclarations des autorités estoniennes sur un avion russe

Le ministère russe de la Défense dément les déclarations des autorités estoniennes sur un avion russe

Le ministère de la Défense de Russie dément les déclarations des autorités estoniennes d’après lesquelles un avion de l’armée de l’air russe aurait pénétré l’espace aérien d’Estonie.

Aujourd’hui, 11:48
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le directeur général de l'aéroport de Vnoukovo démissionne

Le directeur général de l’aéroport de Vnoukovo démissionne

Le directeur général de l’aéroport de Vnoukovo de Moscou Andreï Diakov et son adjoint Sergueï Solntsev ont abandonné leurs postes. Le directeur de l’aéroport, le chef du service d’exploitation et l’ingénieur chef de poste ont été démis de leurs fonctions.

Aujourd’hui, 11:21
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'affaire du hockeyeur Slava Voynov demande un réexamen

L’affaire du hockeyeur Slava Voynov demande un réexamen

Le procureur de Los Angeles a demandé le réexamen de l’affaire du joueur de hockey russe Slava Voynov soupçonné de violence domestique avant de prononcer une mise en accusation.

Aujourd’hui, 10:58
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le tireur d'Ottawa identifié

Le tireur d’Ottawa identifié

L’auteur de la fusillade dans le centre d’Ottawa mercredi ayant tué un soldat et abattu par la police est un Canadien. Selon la police c’est Michael Zehaf-Bibeau, né en 1982.

Aujourd’hui, 10:15
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Crash à Vnoukovo : quatre employés de l'aéroport interpellés

Crash à Vnoukovo : quatre employés de l’aéroport interpellés

Quatre autres employés de l’aéroport de Vnoukovo ont été interpellés suite au crash de l’avion de Christophe de Margerie, communique le Comité d’enquête de Russie.

Aujourd’hui, 09:42
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Législatives en Ukraine :  La Commission électorale centrale de Russie n'enverra pas d'observateurs

Législatives en Ukraine : La Commission électorale centrale de Russie n’enverra pas d’observateurs

La Commission électorale centrale de Russie n’enverra pas d’observateurs en Ukraine pour surveiller le déroulement du scrutin législatif mais procédera à la surveillance à distance, a annoncé le président de la Commission Vladimir Tchourov.

Aujourd’hui, 09:12
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Armements: l'Ukraine passera aux normes de l'OTAN

Armements: l’Ukraine passera aux normes de l’OTAN

Le principal producteur d’armes ukrainien, le consortium Ukroboronprom, envisage d’adopter les normes de l’OTAN dans la fabrication de matériel de guerre pour l’armée du pays.

Aujourd’hui, 08:35
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
ISS: deux cosmonautes russes effectuent une sortie dans l'espace

ISS: deux cosmonautes russes effectuent une sortie dans l’espace

Deux membres d’équipage russes de la Station spatiale internationale (ISS), Maksim Souraïev et Alexandre Samokoutiaïev, ont effectué mercredi une sortie extravéhiculaire de quatre heures, a annoncé un porte-parole du Centre russe de contrôle des vols (TsOuP).

Aujourd’hui, 08:02
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

source: https://wordpress.com/read/post/id/24450256/21325/

———————————–

———————————

4-sebastopol-marine-russe-cassini

Escale au Grand Rex (2005) = La mort du Che

L’intégrale du concert = http://www.youtube.com/playlist?list=…

000000000000000000000000000000000000000

Debout La France
La statut du quémandeur

Pendant qu’à l’Assemblée nationale, à Paris, les députés français discutent du projet de budget 2015 que s’apprête à approuver une majorité de plus en plus étriquée, les choses sérieuses se passent à Berlin et à Bruxelles. C’est là que se prennent désormais les décisions qui nous engagent.

A Berlin, où, la semaine passée, Michel Sapin et Emmanuel Macron ont vainement sollicité l’indulgence, la compréhension et la coopération de leurs collègues allemands.

A Bruxelles, François Hollande, aujourd’hui et demain, comparait devant ses pairs, les vingt-sept chefs de gouvernement de l’Union européenne, dans l’espoir, parfaitement illusoire, que ceux-ci intercèdent pour éviter à la France les sanctions dont la menace la Commission.

Le président de la République n’a pas encore compris, ou admis, que dans l’Union européenne telle qu’elle fonctionne, le Premier ministre britannique  ne défend que les intérêts anglais, que la chancelière n’est soucieuse que des intérêts nationaux allemands, que c’est chacun pour soi et que la France ne saurait y compter sur l’appui, la solidarité ou la charité de ses partenaires.

Les traités et les conventions qui nous ligotent, la gestion calamiteuse de notre pays par ses gouvernants actuels et leurs prédécesseurs nous laissent désarmés devant les conséquences désastreuses que nous avions hélas prévues et annoncées. Le représentant de la France pose sur la scène internationale pour une figure inédite qui symbolise notre affaiblissement et notre humiliation : la statue du quémandeur.

La voie du redressement national passe par la dénonciation et la renégociation des traités qui ont aliéné notre souveraineté et détruit notre indépendance. C’est la voie qu’indique Debout la France, c’est la voie qu’impose le salut public.

Dominique Jamet

Vice-Président de Debout la France

source: http://www.debout-la-republique.fr/article/dimanche-9-novembre-rendez-vous-colombey

000000000000000000000000000000000000000



La police de Jérusalem appliquera « la tolérance zéro »
La police de Jérusalem a indiqué jeudi qu’elle appliquerait une politique de « tolérance zéro » face à toute nouvelle violence, au lendemain d’une attaque terroriste à la voiture bélier dans laquelle un bébé de trois mois a été tué.
Jérusalem: la police appliquera « la tolérance zéro » face à toute violence
La police met en oeuvre sans attendre un plan général décidé devant la multiplication des heurts à Jérusalem mais initialement censé entrer en application plus progressivement, a-t-il dit. Il combine des moyens technologiques, humains, y compris de renseignement, « pour mettre un terme aux évènements récents », a-t-il ajouté.
Le Canada sous le choc après des fusillades dans sa capitale Ottawa

Le Canada sous le choc après des fusillades dans sa capitale Ottawa

Un tireur, qui s’était récemment fait retirer son passeport a tué hier un soldat et semé la panique dans le Parlement fédéral avant d’être abattu par la police. Pendant une bonne partie de la journée, un vaste périmètre du centre-ville a été placé sous confinement et sous très haute sécurité par précaution. Une mesure levée en milieu de soirée.
——————————————————-
Le Canada doit faire face à des jihadistes

Le Canada doit faire face à des jihadistes

Toute l’actualité sur http://www.bfmtv.com/ Lundi dernier, Martin Rouleau Couture, adepte du jihad, a délibérément fauché avec sa voiture deux militaires et tué l’un d’entre eux au Québec. Le conducteur a été abattu par la police au terme d’une poursuite en voiture. Mercredi matin, la fusillade au Parlement a laissé le Canada sous le choc. Ces deux attentats surviennent un mois après l’appel explicite d’Abou Mohammed Al Adnani, le porte-parole de …
——————————————————-
 
Largage d’armes en Syrie, la bévue de l’armée américaine

Largage d’armes en Syrie, la bévue de l’armée américaine

Toute l’actualité sur http://www.bfmtv.com/ Des caisses pleines d’armes et de munitions. Une cargaison de l’armée américaine à destination des combattants kurdes pourrait être tombée aux mains de l’Etat islamique dans la région de Kobané en Syrie. Au lendemain de l’opération de largage, une vidéo a été postée sur Internet, elle s’intitule: « Armes et munitions jetés par les avions américains ». Ces opérations sont effectuées par …
———————————————————
Valls, la révolution idéologique au PS

Valls, la révolution idéologique au PS

Toute l’actualité sur http://www.bfmtv.com/ Depuis le départ du gouvernement de Benoît Hamon et Arnaud Montebourg, le Premier ministre Manuel Valls est en train de faire bouger les lignes: professions réglementées, travail dominical, seuil sociaux ou modulation des allocations familiales. Le Premier ministre lance les débats et se pose en réformateur, convaincu que le modèle socialiste est dépassé. Il veut faire bouger les mentalités.
—————————————————–
Deux soldats de Tsahal blessés dans une attaque à la frontière égyptienne
Aujourd’hui (22/10/14), deux soldats du Bataillon Caracal ont été blessés par des tirs directs provenant de l’Egypte. Bien que cette aggression survient après deux années de relative stabilité dans la région, il n’est plus si rare de voir ce type d’incidents violents à la frontière sud d’Israël. MISE A JOUR : un premier rapport indique que l’attaque d’aujourd’hui à la frontière avec l’Egypte est liée à une tentative de contrebande de drogue. Les attaquants ont ouvert le …

Depuis cet été et ses prises de position favorables à Israël, le député UDI Meyer Habib est protégé par quatre policiers du Service de la protection (SDLP ex-SPHP). Directeur général de Vendôme S.A, spécialisé dans le diamant, le parlementaire poursuit ses activités professionnelles si l’on en croit sa déclaration d’intérêt et d’activité remise à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

Alors qu’il souhaitait transporter de la marchandise dans le cadre de sa fonction de chef d’entreprise, il s’est heurté à une fin de non-recevoir de la part des policiers chargés de sa protection. Ils ont exercé leur droit de retrait. « Il voulait convoyer près de 20 000 euros de diamants. Nos collègues de la protection rapprochée ne sont pas formés à ce genre de mission qui relève du transport de fonds privés », assure un syndicaliste. « Ils se sont trompés, il s’agissait de produits factices », rétorque l’élu au Point. Sa protection a été maintenue par le ministère de l’Intérieur, mais, désormais, les officiers de sécurité ne l’autorisent plus à monter dans leur véhicule.

la suite sur lepoint.fr

La vidéo en plus :

Ahmed Moualek travaille pour Benjamin Netanyahou et Meyer Habib ?

Filed under: civil unrest,politics,Russian,the Ukraine,war and conflict — 01varvara @ 00.00

00 dead junta soldiers. Novorossiya. 17.08.14

All those who march on Russia will be put to death… dead junta pigs in Novorossiya

There are new replacements from the Lvovshchina now in the Donbass. They have shiny new American uniforms… and little else. They have, on average, only 3-4 weeks of “training”… in short, these clueless Galician Uniate hillbilly incompetents aren’t soldiers… they’re an armed mob incapable of carrying out the most basic combat evolutions. Galicia is the only solid area for the junta left… and there’s been antiwar protests there, too! The clueless Minoborony Ukrainy (it’s under an unmilitary cop, after all) put these untrained drafts into an “Airborne Brigade”, which means that a once-first-rate unit is now a band of ragtag volunteers. It smells like a repeat of Langemarck and the human wave attacks of the Revolutionary Guards in the Iran-Iraq War is in the offing. The butcher’s bill will be horrendous. Note well that S Yu Shevchuk smiles and blesses the slaughter. None dare call it demonic…

BMD

000000000000000000000000000000000

Maxs Blogs


Edward Snowden Should Be Charged With Murder, Says Congressman Mike Rogers
http://huff.to/1FEBMQA

Submitted October 22, 2014 at 03:16PM by consequus
via reddit http://bit.ly/1FEBMQB

Voir l’article original