Archives de 17 octobre 2014

Résistance Inventerre

Le Monde 17/10/2014
Les atrocités perpétrées par le prétendu « Etat islamique » et l’inquiétante progression du virus Ebola en Afrique de l’Ouest avaient (presque) fait oublier un autre drame.
A la mi-avril, 276 jeunes filles étaient enlevées dans l’enceinte de leur lycée de Chibok (nord-est du Nigeria) par le groupe islamiste Boko Haram, soulevant une vague d’indignation au niveau mondial.
Six mois plus tard, Abuja a vaincu Ebola, mais pas l’hydre extrémiste qui continue de prospérer tragiquement sur le terreau des clivages ethniques, politiques et religieux.

anigeria70_3_63b0_manifestation-de-soutien-aux-lyceennes_44358d255b505fe0433efda8a2288b3f

La colère et la tristesse, si elles ont déserté la scène internationale, enserrent toujours le cœur des familles, seules face à leur désarroi, souligne Al-Jazira. Les 219 lycéennes encore captives, et que le chef de Boko Haram, Aboubakar Shekau, promettait en mai de vendre « comme des esclaves » ou de « marier de force », retrouveront-elles bientôt la liberté ?
Rien n’est moins sûr, tant…

Voir l’article original 149 mots de plus

000_TS-Nic63610931-635x357 Crédit : AFP/ROBERTO SCHMIDT

Dans un changement radical mais non déclaré de direction dans sa politique envers la bande de Gaza, Israël assouplit considérablement les restrictions sur le mouvement des marchandises et des personnes à l’intérieur et hors du territoire contrôlé par le Hamas après l’opération Bordure protectrice.

Pour la première fois depuis que le mouvement islamiste a pris le contrôle de l’enclave côtière en été 2007, le coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), la branche de l’armée israélienne chargée des affaires civiles palestiniennes, permet aux agriculteurs et aux pêcheurs de Gaza de commercialiser leurs produits en Cisjordanie.

Dans une autre première, Israël permet à des milliers de tonnes de matériaux de construction d’entrer à Gaza pour des projets de reconstruction gérés par des entrepreneurs privés. Auparavant, seule l’ONU était autorisée à importer de tels matériaux.

Des sources israéliennes et palestiniennes ont confirmé que pendant la visite du…

Voir l’article original 221 mots de plus

logo_isranews_dark_302x67

La Turquie d’Erdogan engluée dans ses contradictions
La politique de la Turquie face à la question kurde et à la guerre civile en Syrie est de moins en moins lisible. Le rêve d’Erdogan de faire de son pays une puissance émergente indispensable s’éloigne de plus en plus.

civilwarineurope

imageMoscou est vivement préoccupé par la déclaration du chef du Pentagone, Chuck Hagel, sur la nécessité de préparer l’armée américaine à un conflit militaire contre la Russie, a indiqué jeudi le ministre russe de la Défense, le général Sergueï Choïgou (photo).

« Les propos de Chuck Hagel sur la nécessité de préparer l’armée américaine à « avoir affaire » aux forces armées russes « modernes, aptes au combat » et déployées « au seuil de l’Otan » suscitent une vive préoccupation. Ils attestent que le Pentagone conçoit déjà les scénarios des opérations qu’il entend mener à nos frontières », a déclaré le ministre aux journalistes.

« Je connais personnellement le secrétaire d’Etat à la Défense Chuck Hagel. C’est pourquoi j’ai été pour le moins étonné par son discours prononcé lors d’une conférence annuelle de l’armée américaine et dans lequel les forces armées russes ont été qualifiées d’ennemi militaire », a affirmé le ministre.

« A…

Voir l’article original 196 mots de plus

civilwarineurope

imageLe président russe Vladimir Poutine, en visite à Belgrade, a réaffirmé jeudi la ferme position de son pays sur le problème du Kosovo, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

« Vous venez de mentionner la position de la Russie sur le Kosovo. La Russie adopte sur cette question une position de principe qui ne repose pas uniquement sur notre amitié et notre fraternité, mais aussi sur le droit international et la justice », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une rencontre avec son homologue serbe Tomislav Nikolic.

De son côté, M.Nikolic a qualifié de précieux le soutien accordé par la Russie à la Serbie sur cette question.

« Votre soutien au maintien de l’intégrité territoriale et de l’indépendance de la Serbie, notamment sur la question du Kosovo, nous est particulièrement précieux aujourd’hui », a souligné le président serbe.

Et d’ajouter que la Russie était pour la Serbie le plus proche allié…

Voir l’article original 80 mots de plus