Archives de 19 octobre 2014

shabak 

stat septembre shabak isa

Source: Shin Bet. 

(*) Le Shabak est l’un des trois principaux services de renseignements israéliens (avec Aman et le Mossad). Le Shabak (anciennement Shin Bet) est aussi désigné sous le nom d’agence israélienne de sécurité, ISA. Il est notamment en charge du contrespionnage et de la protection cybernétique des infrastructures critiques. 

@mitz

source: http://nanojv.wordpress.com/2014/10/19/stats-septembre-shabak/

00000000000000000000000000000000

00000000000000000000000000000000

L’ex-numéro un du FMI, Rodrigo Rato,  est aussi mis en cause dans un autre volet judiciaire touchant à Bankia. Il est poursuivi pour escroquerie, détournement de fonds et falsification des comptes lors de l’entrée en Bourse de la banque en juillet 2011.

Cartes bancaires occultes en Espagne: Rodrigo Rato, ex-patron du FMI, inculpé

Libération.fr – 16/10/2014 – AFP

L'ex-patron du FMI, Rodrigo Rato, quitte le 16 octobre 2014 le tribunal à Madrid, dans le cadre d'un scandale de cartes bancaires L’ex-patron du FMI, Rodrigo Rato, quitte le 16 octobre 2014 le tribunal à Madrid, dans le cadre d’un scandale de cartes bancaires (Photo Dani Pozo. AFP)

Safaris, objets d’art, bijoux, maroquinerie de luxe et restaurants payés avec des cartes bancaires professionnelles: le dernier scandale judiciaire en date en Espagne touche quelque 80 personnalités de la classe dirigeante, y compris l’ex-patron du FMI Rodrigo Rato dont l’inculpation a été confirmée jeudi.
L’ex-directeur général du Fonds monétaire international (2004-2007) a été auditionné pendant environ deux heures jeudi après-midi par le juge Fernando Andreu de l’Audience nationale, la juridiction chargé des affaires financières à Madrid. Il a été accueilli à son arrivée par des manifestations qui l’ont traité de «voleur».

Le juge, après avoir confirmé son inculpation pour infraction au droit des sociétés, lui a donné trois jours pour verser une caution de trois millions d’euros, faute de quoi ses biens pourraient être saisis, a indiqué une source judiciaire.

Fernando Andreu a aussi entendu l’ex-directeur financier de Caja Madrid, Ildefonso Sanchez Barcoj, et l’ex-directeur de Caja Madrid de 1996 à 2009, Miguel Blesa. Rodrigo Rato lui avait succédé au moment où Caja Madrid fusionnait avec six autres caisses d’épargne pour donner naissance à Bankia en 2010.

M. Barcoj s’est défendu d’avoir mis en place ce système de cartes bancaires occultes et a expliqué au juge que l’argent dépensé l’a été uniquement pour des frais de représentation, selon une source judiciaire. M. Rato, qui aurait dépensé 99.000 euros, a lui déclaré qu’il considérait que l’usage de ces cartes faisait partie de sa rémunération et que les sommes tirées étaient déduites de son salaire, selon une source judiciaire.

Miguel Blesa, lui, doit régler une caution de 16 millions d’euros.

Le scandale éclabousse aussi bien la classe politique que des responsables syndicaux et du monde économique, mettant notamment en difficulté le Parti populaire (PP) au pouvoir (conservateurs), dont est issu Rodrigo Rato.

Il suscite aussi l’indignation dans un pays où un quart de la population active est au chômage et tombe mal pour le gouvernement près d’un an avant les prochaines élections générales.

Le chef du gouvernement, Mariano Rajoy a assuré mercredi avoir fait «tout ce qu’un gouvernement doit faire» dans cette enquête, qualifiée par le petit parti Izquierda plural (Gauche plurielle) de la plus grande faute de la démocratie».

– De grosses sommes d’argent retirés en liquide –

Quatre-vingt-six dirigeants et membres du conseil d’administration ont reçu entre 1999 et 2012 des cartes de crédits de Caja Madrid puis de Bankia et 83 d’entre eux les ont utilisé pour des achats d’un total de 15,5 millions d’euros.

Dans le cas des dirigeants, ces cartes «B», le nom donné par la presse, venaient s’ajouter à leur carte de crédit professionnelle officielle. Les membres du conseil d’administration, eux, ne disposaient que de cette carte pour payer leurs frais de représentation, selon une source proche du dossier.

Mais dans certains cas, leurs bénéficiaires s’en sont servis pour bien d’autres choses. Miguel Blesa, avec un salaire annuel d’environ trois millions d’euros, s’est offert des safaris en Afrique pour 9.000 euros et a dépensé 10.000 euros en vin, rapporte la presse.

D’autres ont retiré des centaines de milliers d’euros en liquide, acheté des bijoux, des vêtements de luxe, de l’électro-ménager, réglé restaurants et hôtels avec ces fonds dont l’origine reste inconnue, détaillent les journaux.

Certains ont remboursé les sommes dépensées. Les démissions se sont multipliées.

Rodrigo Rato a, lui, rendu près de 55.000 euros, sur 99.000 euros, selon un audit interne mené par Bankia. Cet audit a été transmis au parquet, entraînant l’ouverture d’une information judiciaire.

L’affaire pourrait coûter à l’ancien ministre de l’Économie ses postes actuels de conseiller dans plusieurs grandes entreprises. Il n’a cependant pas pour l’instant été écarté du PP, qui a créé une commission interne pour décider de l’avenir de ses 16 membres mis en cause. Le parti socialiste PSOE a fait le ménage en expulsant dix de ses membres.

L’ex-numéro un du FMI est aussi mis en cause dans un autre volet judiciaire touchant à Bankia. Il est poursuivi pour escroquerie, détournement de fonds et falsification des comptes lors de l’entrée en Bourse de la banque en juillet 2011.

110705-christine-lagarde-fmi
Jamais deux sans trois… indécents financiers, empêtrés dans des malversations financières, et donneurs de leçons aux gouvernants de la planète…

sources:

http://resistanceinventerre.wordpress.com/2014/10/20/cartes-bancaires-occultes-en-espagne-rodrigo-rato-ex-patron-du-fmi-inculpe/

http://www.liberation.fr/monde/2014/10/16/espagne-rodrigo-rato-ex-patron-du-fmi-convoque-dans-un-scandale-aux-cartes-bancaires_1123385

Random Candidate

Is Monsanto tanking?  Here’s hoping.

Voir l’article original

Лавров: Мы не можем потерять Украину

Translated and edited by Voices of Ukraine

Lavrov: We cannot lose Ukraine

By Korrespondent.net 
10.19.2014

Ukraine to Russia – are a brotherly people, Lavrov assured.

Moscow hopes that the national dialogue in Ukraine will start the next phase of the Minsk agreement, Russian Foreign Minister Sergei Lavrov said in an interview with NTV television on Sunday, October 19, the TASS news agency reports.

“We cannot lose Ukraine, in as much as it is not a group of individuals who have committed a coup and seized power, not those Nazis who continue to march in Kyiv and other major cities, resorting to acts of vandalism, destroying monuments and glorifying Hitler’s henchmen. Ukraine is for us – the same close, brotherly people who have shared with us historical, cultural, philosophical and civilizational roots, not to mention language and literature,” – said Lavrov.

According to him, what is happening now in the relations between the presidents (Poroshenko and Putin – Ed.), confirms that the way out of the current crisis will be found and that Russia will help their “Ukrainian brothers to agree on how they equip their own country.”

“We will support all efforts to implement the agreements reached, including Minsk, which began to be implemented, as well as those achieved with the participation of Russia, the USA and the EU in April in Geneva,” – the head of Russian diplomacy assured.

Earlier, Lavrov said that Russia contributes to the Minsk agreement not in order to get rid of anti-Russian sanctions. According to him, peace in Ukraine is in Russia’s national interests, and Western sanctions are illegal.

Source: Korrespondent.net

http://maidantranslations.com/2014/10/19/lavrov-we-cannot-lose-ukraine/

http://korrespondent.net/world/russia/3433441-lavrov-my-ne-mozhem-poteriat-ukraynu

000000000000000000000000000000

USA: la police anti-drogues dans le viseur de Facebook

Le site rappelle aux autorités que l’usage de faux profils pour mener à bien des enquêtes est interdit

AFP« US Drug Enforcement Administration (DEA) Agents at a Tactical Training Facility »AFP

Le chef de la Sécurité du site Facebook, Joe Sullivan, a demandé vendredi dans une lettre adressée à la chef de la Drug Enforcement Administration (DEA), Michele Leonhart, que les organismes d’Etat suivent les mêmes règles que les utilisateurs traditionnels sur Facebook, notamment en matière d’interdiction d’utiliser de faux profils pour mener des enquêtes, a rapporté l’Associated Press.

La lettre de Joe Sullivan fait suite aux déclarations de Sandra Arquiett, une Newyorkaise qui prétend que la DEA a utilisé son identité et ses photos sur Facebook pour surveiller des trafiquants de drogue.

Sandra Arquiett affirme que les autorités ont récupéré les photos de son téléphone portable en juillet 2010, son appareil lui ayant été confisqué après son arrestation dans une affaire de trafic de drogues.

Son identité aurait ensuite été usurpée par la DEA pour traquer et échanger avec « des personnes dangereuses qui faisaient l’objet d’une enquête ». Arquiett demande aujourd’hui une indemnité de 250 000 dollars.

« Facebook a toujours fait savoir que l’Etat devait se soumettre à cette politique », a écrit Sulliban. « Nous considérons le comportement de la DEA comme une violation grave des règles et conditions d’utilisation fixées par Facebook ».

Le département américain de la Justice a initialement donné raison à la DEA, estimant que la jeune femme avait indirectement « consenti à la création d’un faux profil à partir de ses informations, puisqu’elle avait accepté de permettre aux autorités d’utiliser les informations contenues dans son téléphone portable dans le cadre d’enquêtes en cours ».

La semaine dernière, la justice a estimé que le dossier devait faire l’objet d’un nouvel examen.

source: http://www.i24news.tv/fr/actu/international/ameriques/47849-141019-usa-la-drug-e

00000000000000000000000000000000000

AFP le 19/10/2014 à 17:58
Un boeing 747 de la compagnie aérienne allemande Lufthansa sur l'aéroport Franz Josef Strauss à Munich, dans le sud de l'Allemagne le 10 septembre 2014 pendant une grève de pilotes ( AFP/Archives / Christof Stache )

Un boeing 747 de la compagnie aérienne allemande Lufthansa sur l’aéroport Franz Josef Strauss à Munich, dans le sud de l’Allemagne le 10 septembre 2014 pendant une grève de pilotes ( AFP/Archives / Christof Stache )

Le syndicat allemand de pilotes Cockpit a annoncé dimanche un nouvel arrêt de travail au sein du groupe Lufthansa pour lundi, alors que les chemins de fer allemands traversaient ce week-end leur plus grosse grève depuis 2008.

Le conflit chez Lufthansa, le huitième depuis avril, doit affecter des vols commerciaux en Allemagne à partir de lundi 11H00 GMT jusqu’à 21H59 GMT mardi, a annoncé le syndicat de pilotes dans un communiqué.

LIRE sur http://www.boursorama.com/actualites/lufthansa-en-greve-lundi-apres-la-deutsche-bahn-ce-week-end-79ab9a0c2521e7270c83a52af02e3261

000000000000000000000000000

source: http://rannemarie.wordpress.com/2014/10/19/des-gouttes-de-bonheur/

0000000000000000000000000

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

MEHDI

En Tunisie, la démocratie n’a plus la cote, mais c’est normal
Repéré par Alphonse Corone
Monde
16.10.2014 – 18 h 26
mis à jour le 16.10.2014 à 18 h 40

Le Premier Ministre Tunisien Medhi Jomaa et son prédécesseur, Ali Larayedh, REUTERS/Anis Mill

Voir l’article original 621 mots de plus

logo_isranews_dark_302x67
Moshé Yaalon en visite aux Etats-Unis
Le ministre israélien de la Défense se rend aux États-Unis dimanche dans un contexte tendu après les propos polémiques de John Kerry.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le Hamas reconstruit les tunnels endommagés
La branche armée du Hamas admet que la rénovation de tunnels a bien été réalisée en plein cessez-le-feu humanitaire
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une des filles du chef du Hamas à Gaza soignée en Israël
L’une des filles d’Ismaïl Haniyeh, le chef du Hamas dans la bande de Gaza, a été admise ce mois-ci en urgence dans un hôpital israélien, a-t-on appris dimanche de sources informées.
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 
Un médecin arabe israélien combattant pour l’EI tué en Syrie
Un médecin arabe israélien a péri dans des affrontements en Syrie, où il combattait dans les rangs du groupe Etat islamique (EI), a rapporté dimanche le Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien.
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
« Activité sous-marine suspecte » dans les eaux suédoises, l’armée déployée

« Activité sous-marine suspecte » dans les eaux suédoises, l’armée déployée

Des bâtiments de guerre patrouillent au large de la capitale suédoise Stockholm. Pourquoi donc une telle effervescence militaire ? Les autorités ont eu écho vendredi d’une « activité sous-marine suspecte », comprenez : « la présence d’un sous-marin étranger ».
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Népal – Les sauveteurs récupèrent 12 nouveaux corps
KATMANDOU – Les sauveteurs népalais ont secouru dimanche 34 randonneurs et guides bloqués depuis mardi sur le circuit de randonnée de l’Annapurna après une tempête de neige, mais ont aussi retrouvé 12 nouveaux corps, ont annoncé dimanche les autorités.
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Erdogan persiste à refuser d’armer les combattants kurdes en Syrie
Erdogan a rejeté dimanche les appels à ce que la Turquie fournisse des armes aux combattants kurdes en Syrie, accusant le PYD, principal parti kurde en Syrie, d’être une « organisation terroriste ».
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Melilla: des policiers espagnols filmés en train de frapper des migrants

Melilla: des policiers espagnols filmés en train de frapper des migrants

Une vidéo de policiers espagnols frappant à coups de matraque un immigrant africain avant de le ramener, apparemment inconscient, en territoire marocain, a fait scandale vendredi en Espagne. Jose Palazon, le directeur de l’association Prodein qui a filmé lui-même cette scène, a accusé les policiers d’avoir usé « d’une grande violence ». Selon lui, cet immigrant « aurait dû recevoir une assistance médicale ».
PLUS sur http://isranews.com/
0000000000000000000000000000000000000

Quand TF1 parlait du groupe Bilderberg… avant 40 ans de silence médiatique !

Une trouvaille de l’Agence Info Libre.

C’était en 1977. Yves Mourousi prononce « Bildelberg ». Ce qui est frappant dans ce reportage, c’est la liberté d’expression des journalistes de l’époque, en l’occurrence Dominique Bromberger. Une telle liberté serait totalement inconcevable aujourd’hui.

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Manuel Valls et le Groupe Bilderberg

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Flore Vasseur chez Karl Zero parle du bilderberg et de la finance mondiale

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

—————-

Rappels :

Le grand cirque politique

Pascal Roussel : Divina Insidia – Le Piège Divin

———————————————————

À propos de Olivier DemeulenaereOlivier Demeulenaere, 49 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières

0000000000000000000000000000000000000000000000

Ras-le-bol russe, l’UE à la croisée des chemins

Un article d’Entrefilets.com.

Ras-le-bol russe, l'UE à la croisée des chemins

« Cette fois, les Russes en ont marre. L’interminable campagne d’agressions du Bloc atlantiste, jusqu’à la vulgarité des injures proférées ces derniers jours, ont convaincu Moscou qu’il n’y avait plus rien à espérer de l’Ouest. Le dégel n’est plus à l’ordre du jour. Pourtant connu pour sa pondération, le premier ministre Medvedev l’a signifié en s’interrogeant publiquement sur la «santé mentale» d’Obama après que celui-ci ait osé ranger la Russie dans la catégorie des «menaces contre l’humanité», avec Daesh et l’Ebola (1). Poutine himself a ensuite été jusqu’à lancé un avertissement, certes encore à fleuret moucheté mais néanmoins très clair, sur un risque de conflit nucléaire (2). Sourd et aveugle, le Bloc atlantiste n’a rien compris de ce revirement. La rupture entre les deux géants est pourtant consommée (3). Coincée entre les deux, l’Europe est à la croisée des plus importants chemins de son Histoire.

Trois grandes options

«Toutes les options sont sur la table», aiment à répéter à l’envi les va-t’en guerre de l’Empire. Nous, nous dirions que les options qui restent se réduisent désormais à peau de chagrin.

Constat préliminaire : Les Etats-Unis sont effrayés par leur déclin et la montée en puissance des pays du BRICs. A travers l’agression en cours de la Russie, c’est aussi la Chine qui est visée, une Chine qui vient d’ailleurs de devenir la première puissance économique mondiale (4).

L’agression de la Russie, planifiée bien avant l’Ukraine (5) (campagne de dénigrement dès 2011), n’a jamais eu pour seul objectif que d’empêcher la constitution d’un bloc concurrent Euro-Asiatique qui entraînerait instantanément l’effondrement de la puissance US. La stupidité et la compromission des élites européennes, ajoutées aux troubles calculs allemands (6), ont permis le succès du plan américain jusqu’ici.
Sauf qu’au lieu d’affaiblir la Russie, cette nouvelle donne l’a convaincu de se détourner définitivement de l’Ouest et d’accélérer comme jamais la réorientation de sa politique vers un partenariat complet avec la Chine (7) et les pays du BRICs en général.
Partant, trois grandes options restent sur la table.

Première option, la pire de toute, que nous évacuons d’entrée de jeu un peu par superstition : l’Occident poursuit dans son hystérie jusqu’au-boutiste et la conflagration survient. Les Etats-Unis s’imaginent peut-être que, comme avec la Seconde Guerre mondiale, ils vont pouvoir tirer leurs marrons du feu à moindre coût et emporter la mise en pilotant Trente nouvelles Glorieuses. Sauf que leurs marrons aussi risquent fort d’être irradiés et qu’en vérité, tout a de forte chance de s’arrêter dans un grand éclair blanc pour tout le monde. Fin de la partie.

Deuxième option, le plan US marche, la Russie, ratant sa réorientation vers l’Est, s’effondre à nouveau lamentablement ; la Chine apeurée se soumet d’instinct aux vertus occidentales après quelques coups de parapluie ; et le Bloc atlantiste renait comme un seul homme de ses cendres à la tête du meilleur des mondes avec, tout en haut, juste sous le soleil, un eurodollar qui flamboie pour mille ans.
Vous y croyez ?
Moi non plus.

Troisième option : le plan US échoue, l’Europe se ressaisit ou éclate et la Russie, avec le soutien des pays BRICs, réussit à faire mourir l’Empire dans son lit (8). C’est le basculement «en douceur» des centres de pouvoir de la planète et l’arrivée de l’Asie aux commandes. On peut compter sur le réalisme des Russes et des Chinois pour offrir ensuite une session de repêchage à l’Europe, mais plus l’Europe sera restée solidaire de son geôlier américain dans sa chute, plus l’addition sera salée.

Presque en post scriptum, ont pourrait aussi ajouter une quatrième option, sorte de cadeau Bonus de l’Empire du Chaos, avec un lent pourrissement de toutes les situations dans le plus complet désordre et, à terme, l’effondrement global du Système sans passation de pouvoir aucune.

Toutes les options sont en effet sur la table.
Toutes impliquent un gigantesque séisme ».

Entrefilets.com, le 17 octobre 2014

(1) Medvedev pose la question de la santé mentale d’Obama

(2) L’avertissement de Poutine : “We hope that our partners will realize the futility of attempts to blackmail Russia and remember what consequences discord between major nuclear powers could bring for strategic stability.”

(3) Niet à la coopération contre Daesh

(4) La Chine, désormais première puissance économique mondiale

(5) Enfumage ukrainien: contre-propagande

(6) Les troubles calculs allemands

(7) Vers la création d’un bouclier antimissiles russo-chinois ?

(8) L’empire, le docteur Kübler-Ross et la Syrie

SOURCE: http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/10/19/ras-le-bol-russe-lue-a-la-croisee-des-chemins/

000000000000000000000000000000000000

————————————

Un drapeau de 30 mètres de la RPD levé à Donetsk

Un drapeau de 30 mètres de la RPD levé à Donetsk

Le drapeau de la République populaire auto-proclamée de Donetsk (RPD) a été hissé sur la façade d’un bâtiment dans le centre de Donetsk. Cette action est consacrée à la Journée du drapeau par les autorités de la République.

Aujourd’hui, 20:13
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Anastasia Pavlioutchenkova a remporté la Coupe du Kremlin

Anastasia Pavlioutchenkova a remporté la Coupe du Kremlin

La joueuse de tennis russe Anastasia Pavlioutchenkova a battu la sportive roumaine Irina-Camélia Begu (de 6 à 4, de 5 à 7, de 6 à 1) en finale du tournoi Coupe du Kremlin.

Aujourd’hui, 19:49
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un rassemblement de soutien à l'indépendance de la Catalogne organisé à Barcelone

Un rassemblement de soutien à l’indépendance de la Catalogne organisé à Barcelone

Une manifestation massive de soutien à l’indépendance de la Catalogne a lieu dimanche dans le centre de Barcelone. Des dizaines de milliers de personnes sont descendues sur l’une des places centrales de la ville pour mener un sondage sur l’indépendance.

Aujourd’hui, 19:27
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Kiev a falsifié les données sur l’accident de Boeing (renseignement allemand)

Kiev a falsifié les données sur l’accident de Boeing (renseignement allemand)

Le chef du Service fédéral de renseignement allemand (BND) Gerhard Schindler a déclaré que Kiev avait forgé une partie des données concernant les résultats de l’enquête sur l’accident de Boeing malaisien survenu près de Donetsk en été de cette année, selon le rapport de Schindler, publié dans le magazine allemand Spiegel.

Aujourd’hui, 19:05
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Plus de 20 passagers d'un avion de la Singapore Airlines blessés lors d’une turbulence

Plus de 20 passagers d’un avion de la Singapore Airlines blessés lors d’une turbulence

Un avion de ligne, appartenant à la compagnie aérienne Singapore Airlines, effectuait le vol Singapour-Mumbai, et est entré dans une zone de turbulences lors de l’atterrissage. Huit passagers et 14 membres d’équipage ont été blessés.

Aujourd’hui, 18:48
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Six soldats égyptiens tués dans une explosion

Six soldats égyptiens tués dans une explosion

Au moins six soldats égyptiens ont été tués dans une explosion qui s’est produite dans la péninsule du Sinaï.

Aujourd’hui, 18:18
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les réfugiés du Donbass ont organisé un meeting à Kiev

Les réfugiés du Donbass ont organisé un meeting à Kiev

Les réfugiés du Donbass ont organisé un meeting près du bâtiment du Conseil des ministres de l’Ukraine à Kiev, en exigeant de leur fournir des abris, des aliments, des vêtements nécessaires, ainsi que d’aider à trouver un emploi.

Aujourd’hui, 17:53
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les scientifiques ont enregistré une éruption solaire importante

Les scientifiques ont enregistré une éruption solaire importante

Une éruption solaire importante de classe X1 s’est produite le 19 octobre. Cependant, en dépit de la puissance du rayonnement, les scientifiques ne prédisent pas un orage magnétique sur Terre.

Aujourd’hui, 17:32
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La Turquie irritée par les plans des États-Unis visant à fournir des armes aux Kurdes

La Turquie irritée par les plans des États-Unis visant à fournir des armes aux Kurdes

Le président Recep Tayyip Erdogan a critiqué les plans des États-Unis visant à fournir des armes aux Kurdes syriens.

Aujourd’hui, 17:10
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Irak: une trentaine de combattants de l'EI éliminés (médias)

Irak: une trentaine de combattants de l’EI éliminés (médias)

Au moins 30 combattants de l’Etat islamique ont été tués dans la dernière série de raids aériens menés par la coalition internationale dans le centre de l’Irak, rapporte dimanche la chaîne de télévision Al Arabiya.

Aujourd’hui, 16:47
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Corées: échange de tirs à la frontière (agence)

Corées: échange de tirs à la frontière (agence)

Les militaires nord- et sud-coréens ont échangé des tirs à la frontière entre les deux pays, rapporte dimanche l’agence Yonhap.

Aujourd’hui, 16:26
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une « conférence des donateurs» se tiendra en Ukraine en janvier 2015

Une « conférence des donateurs» se tiendra en Ukraine en janvier 2015

Une conférence des bailleurs de fonds et des investisseurs sur l’Ukraine, organisée par l’Union européenne, se tiendra à Kiev à la fin de janvier 2015, a rapporté le gouvernement ukrainien.

Aujourd’hui, 16:05
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
20 personnes blessées dans des affrontements à Hong Kong

20 personnes blessées dans des affrontements à Hong Kong

Des dizaines de policiers en casques et avec des boucliers ont pénétré dans une foule des partisans du mouvement Occupy Central sur un site dans l’arrondissement de Mong Kok à Hong Kong. Au moins 20 manifestants ont été blessés.

Aujourd’hui, 15:45
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
4 civils sont victimes d’un bombardement à Donetsk

4 civils sont victimes d’un bombardement à Donetsk

Au moins quatre habitants locaux ont été tués et neuf autres blessés au cours des dernières 24 heures à la suite d’un bombardement de Donetsk réalisé par les militaires ukrainiens.

Aujourd’hui, 15:23
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un navire canadien a repris le remorquage du cargo russe

Un navire canadien a repris le remorquage du cargo russe

Un navire canadien Barbara Foss a repris le remorquage du cargo russe Simushir et le conduit vers un endroit sûr, loin de l’archipel de Haida Gwaii.

Aujourd’hui, 14:59
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Porochenko est d’accord de démobiliser seulement les futurs contractuels

Porochenko est d’accord de démobiliser seulement les futurs contractuels

Le président d’Ukraine Piotr Porochenko a annoncé sa volonté de signer le décret sur ​​la démobilisation des conscrits qui voudraient devenir des contractuels. Le document sera publié la semaine prochaine.

Aujourd’hui, 14:37
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Allemagne : le trafic ferroviaire paralysé

Allemagne : le trafic ferroviaire paralysé

Une grève des machinistes en Allemagne a paralysé le trafic ferroviaire à travers le pays. Les trains de marchandises s’étaient arrêtés la veille, et les trains de voyageurs arrêteront leur circulation actuellement.

Aujourd’hui, 14:17
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L’OSCE est contre les drones et les militaires allemands et Ukraine

L’OSCE est contre les drones et les militaires allemands et Ukraine

L’OSCE a refusé une proposition de Berlin d’utiliser des drones allemands et d’attirer les militaires pour leur entretien afin d’inspecter la situation dans le Sud-est de l’Ukraine. Cela a été annoncé par le secrétaire général de l’organisation, Lamberto Zannier.

Aujourd’hui, 13:44
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Lavrov : Moscou ne va pas négocier les conditions de la levée des sanctions occidentales

Lavrov : Moscou ne va pas négocier les conditions de la levée des sanctions occidentales

La Russie ne va pas négocier les modalités de la levée des sanctions des États-Unis et de l’Union européenne, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview accordée à la chaîne de télévision NTV.

Aujourd’hui, 13:24
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ebola : l’Allemagne développe un avion de transport pour les patients

Ebola : l’Allemagne développe un avion de transport pour les patients

Les autorités allemandes vont créer un avion spécial pour transporter les patients atteints de la maladie à virus Ebola. A la demande du ministère des Affaires étrangères de l’Allemagne, la compagnie Lufthansa a commencé la mise en œuvre de la commande urgente. Le premier avion spécial sera prêt en novembre.

Aujourd’hui, 13:05
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°

More terrorists to be trained by US on Syrian-Jordanian borders

– People of Ayn al-Arab (Kobani) regain control of cultural center and 48th Street
– High-level diplomatic source: EU mulls policy revision on Syria
– The Guardian: ISIS & Ebola Virus constitute a dangerous duality that threatens the whole world
– Gatilov: We hope that De_Mistura will tell us his ideas allowing to re-launch the political process on Syria
– US and its allies carry out air strikes on ISIS in DeirEzzor
– More terrorists killed as army continues to repel them in various areas across the country
– Iraq: Army Frces kill leader of Snipers’ Bregade in Al-Sa’dey North East of Ba’quba,
– At least 23 killed in series of explosions in Baghdad
– Protests in eastern SaudiArabia as A Prominent Shiite Scholar Nimr al-Nimr Sentenced To Death
– Libya: 18 at least were killed during violent clashes in Benghazi

 

Syria News 18/10/2014, More terrorists to be trained by US

Il y a 22 heures – Ajouté par Syria News

Syria News 18/10/2014, More terrorists to be trained by US on SyrianJordanian borders. Syria News

0000000000000000000000

Lavrov warns against repeating the Iraqi & Libyan scenarios in Syria

– A den for Jabhat al-Nusra destroyed, infiltrating terrorists killed in Idleb and Daraa
– New polio vaccination campaign targets 3 million children
– Turkey: Demonstrations against Erdogan’s policies in different Turkish universities
– Telegraph: Kosovo Lady receiving about her child taken to Syria by Jihadi dad
– Demonstrations is Saudi cities against death sentence for Sheikh Nimr al-Nimr
– Russia: Security forces eliminated Master Mind of terrorist blast in Chechen Capital

000000000000000000000000000000

Hong Kong Pro-Democracy Protesters Remain Defiant of China After Weeks in the Streets

From the BBC

Police confront protesters in Mong Kok, Hong Kong, 17 October
The protest movement now focuses on the Mong Kok district

Thousands of protesters are still holding out on the streets of Hong Kong in defiance of tear gas and government warnings. The BBC explains who is behind the movement, and why.

line

Why are people in Hong Kong so angry?

Hong Kong has not seen a protest on this scale for years, with tens of thousands turning out at one point. The numbers have since fallen but some 9,000 “re-occupied” Mong Kok on 17 October.

Those out on the streets have been angered by the Chinese government’s ruling on who may stand as a candidate in elections for Hong Kong’s leader, due in 2017.

At the heart of this is a civil disobedience movement launched by democracy activists, Occupy Central. When China made its ruling, Occupy Central promised demonstrations.

Then students in Hong Kong began a separate class boycott in late September and when they broke into the main government compound on 26 September, Occupy kicked off its campaign early.

The police use of tear gas on supporters on 29 September further fuelled protesters’ anger. The initial sit-in at the Central district spawned more protests at Causeway Bay and Mong Kok, and a fourth site opened up at Canton Road days later.

Protesters have since called for the resignation of Chief Executive CY Leung for his handling of the situation, but the Chinese government has publicly pledged its support of his administration through the Chinese Communist Party newspaper People’s Daily.

Map
line

What lit the fuse?

It was always unclear exactly how much support Occupy Central could count on. They say that when the demonstrations began a spontaneous outpouring helped boost crowds.

Tens of thousands of ordinary Hong Kong residents took to the streets, mostly young, but pensioners and young families were also seen among those protesting.

Occupy Central say there is no single group in charge of the protests and that people refused to disperse even when they asked them to after the police let off tear gas canisters.

line

How violent could it get?

A pro-democracy demonstrator runs as police fired tear gas towards protesters near the Hong Kong government headquarters on 28 September 2014
These protests have seen tear gas deployed to disperse protesters

Hong Kong rallies are generally peaceful and well organised. But as Hong Kong’s politics has become more polarised so protests have become more confrontational.

Most witnesses report a peaceful and co-operative atmosphere, but police have used tear gas and batons on occasion.

Occupy Central insists it is a non-violent movement, but the rapid growth of the student-led campaign could also change the dynamic.

line

Might the protests change China’s mind?

Trams sit stranded as thousands of people block the streets in a huge protest march against a controversial anti-subversion law known as Article 23 in Hong Kong, 1 July 2003
A controversial national security law proposed by the government was dropped after large protests in 2003

Before these protests began, activists admitted the movement was unlikely to sway China.

Public protests play an important role in Hong Kong. Locals have free speech and the right to protest, even though they cannot directly elect their government.

And they have used this right to effect in the past. A controversial national security law known as Article 23 was proposed in 2002, but dropped after large protests the following year. More recently, the government was forced into a U-turn on “patriotic education” classes.

The size and passion of these protests have taken observers by surprise, but the demands strike at the very heart of the nature of Beijing’s authority.

Demanding full democracy would radically change how Hong Kong is governed and China is unlikely to cave in on this – it would be seen as a dangerous precedent.

line

Does everyone agree with the protesters?

General night-time view of the Hong Kong cityscape across Victoria Harbour from Kowloon Peninsula, 17/07/2011
Some are concerned that sit-ins could harm Hong Kong’s status as a financial centre

No. There is a large spectrum of opinion in Hong Kong which analysts say appears increasingly polarised.

The campaigners and protesters want political reform and democratic elections that meet international standards.

But Hong Kong is also a business-minded city, and many will be reluctant to take part in civil disobedience, or anger Beijing, fearing it could hurt the economy.

On 3 October, anti-Occupy protesters began heckling the pro-democracy demonstrators at the Mong Kok site, which later escalated into scuffles and violence.

line

Who are the key players?

Benny Tai with fellow democracy activists Benny Tai (centre) is one of the founders of Occupy Central

Occupy Central led the way in campaigning for more direct democracy.

Its leaders – law professor Benny Tai, sociologist Chan Kin-man and church minister Yiu-ming – are seen as moderate pro-democracy figures.

It is supported by many political parties in Hong Kong’s pan-democratic camp.

Student leaders like Alex Chow and Lester Shum have come to the fore. Joshua Wong, who was at the helm of the campaign against “patriotic education”, is also a force in these latest protests.

Pro-China youth group marches in Hong Kong in August
Occupy Central’s plans have also prompted counter-demonstrations – such as this pro-China march in August.

All three were arrested as the student demonstrations erupted but have since been released.

Pro-Beijing and pro-business parties tend to be against the campaign, and several anti-Occupy Central groups have also been set up. They claim to own the silent majority.

line

What are China’s biggest fears?

File photo: China's President Xi Jinping, 28 June 2014
Xi Jinping has kept a firm grip on power since becoming president in 2013

China does not want any movement that could be perceived as a challenge to its authority. Nor does it want a pro-democracy campaign spreading from Hong Kong to the mainland.

The fury in state media is palpable. It has accused “external forces” of meddling in Hong Kong’s affairs and encouraging “separatist sentiments”.

There has also been speculation over whether China would get involved in a crackdown. That would almost certainly be seen as an absolute last resort, given the likely international and business repercussions.

line

So what happens now?

Pro-democracy lawmakers hold up a banner and signs during a protest as Li Fei (seen on screen), deputy general secretary of the National People's Congress (NPC) standing committee, speaks during a briefing session in Hong Kong, 1 September 2014
Pro-democracy lawmakers have opposed political proposals that adhere to Beijing’s restrictions

Mr Leung says the government is ready for talks and a meeting is due to be held on 21 October.

It remains to be seen if the dialogue will bear fruit. On 3 October pro-democracy leaders threatened to call off talks if the government did not adequately protect them from attacks by anti-Occupy groups.

To enable direct elections in 2017, the Hong Kong government will have to present a political reform plan to Hong Kong’s law-making body, the Legislative Council, for a vote. Pro-democracy lawmakers, who hold enough seats for a veto, have said that they will vote down any proposal based on China’s ruling.

If the proposal is voted down, Hong Kong will be unable to implement universal suffrage, and its elections are expected to proceed as before, with a committee of 1,200 mostly pro-Beijing figures selecting the leader.

Before any of this, however, it needs to find a way out of the current impasse on the streets.

http://www.bbc.com/news/world-asia-china-29054196

http://johnib.wordpress.com/2014/10/19/hong-kong-pro-democracy-protesters-remain-defiant-of-china-after-weeks-in-the-streets/

0000000000000000000000000000000000

Michelduchaine

Oui elle fait peur cette étude de la NASA , mais c’est mathématique, inévitable : on ne peux pas faire de croissance infinie dans un monde fini , je rappel ce principe fondamental , avec le dessin du futur : L’overshoot !Oui elle fait peur cette étude de la NASA , mais c’est mathématique, inévitable : on ne peux pas faire de croissance infinie dans un monde fini , je rappel ce principe fondamental , avec le dessin du futur : L’overshoot !

Vous avez certainement dû entendre parler de la dernière étude de la NASA sur la chute de nos civilisations. Selon cette étude, nous en avons au mieux pour quelques décennies avant de disparaître de la surface de la Terre. Au-delà de l’alarmisme affiché aussi bien dans cette étude que dans ses conclusions, l’humanité tout entière fait face à des défis d’ampleur historique. Il me semblait intéressant d’essayer de revenir sur cette étude qui a déchaîné de très nombreux commentaires sur les réseaux sociaux et dans ma messagerie électronique !! Essayons donc d’y voir plus clair, et d’analyser ce sujet loin de toute panique et en prenant du recul.

Voir l’article original 3 980 mots de plus