Archives de 28 octobre 2014

civilwarineurope

imageLa voiture de Marine Le Pen a été caillassée, lundi après-midi à La Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines.

Vers 16 h 30, la présidente du Front national avait garé sa voiture sur le parking d’un supermarché pour y faire ses courses. «Trois ou quatre jeunes gens se sont renseignés auprès des riverains pour avoir la certitude qu’il s’agissait bien d’elle, précise une source proche de l’affaire.

Et au moment où la leader d’extrême droite repartait dans son véhicule (Ndlr : qu’elle ne conduisait pas, contrairement à ce qui a été rapporté dans un premier temps, car étant sous le coup d’une suspension de permis), elle a essuyé des jets de pierres ».

La voiture a subi des dégradations. Mais Marine Le Pen n’a pas été blessée. Le commissariat de Versailles mène l’enquête.

Source : http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-la-voiture-de-marine-le-pen-caillassee-a-la-celle-saint-cloud-28-10-2014-4247661.php

Voir l’article original

Plaintes contre la GRC: moins de 10% sont retenues

Plaintes contre la GRC: moins de 10% sont retenues

Photo Archive / Agence QMI

Giuseppe Valiante / Agence QMI

26-10-2014 | 23h58

Dernière mise à jour: 26-10-2014 | 23h58

OTTAWA – La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a reçu près de 13 000 plaintes du public déposées en bonne et due forme depuis 2010, mais elle en a rejeté 90 % sans enquête approfondie. Au Québec, 95 % des plaintes ont été rejetées, le deuxième plus haut taux au pays.

Neuf des 13 provinces et territoires ont retenu moins de 10 % des plaintes. Le taux de rétention est le plus bas en Ontario et au Québec avec 3 % et 5 % respectivement.

Selon le professeur de criminologie à l’Université d’Ottawa Michael Kempa, un taux de rétention des plaintes perpétuellement bas mine la confiance du public en la police fédérale.

Au total, de janvier 2010 au 10 octobre 2014, la GRC a reçu plus de 24 800 plaintes du public à travers le pays, mais seulement 12 407 ont été faites selon les règles. Les reproches les plus courants sont le manquement au devoir (4341), une attitude répréhensible (2204) et le recours abusif à la force (1656).

La Commission des plaintes du public contre la GRC, un organisme indépendant créé par le gouvernement fédéral, estime que seulement 1221 de toutes les allégations portées contre des officiers depuis 2010 sont valides.

Le professeur Kempa estime que la commission «manque de ressource pour enquêter sur les dossiers et que pallier ce problème redonnerait confiance au public».

Pourtant, la commission n’a jamais eu autant de ressources. Les conservateurs ont donné plus de pouvoir à cette commission et depuis 2013, elle a pratiquement les mêmes pouvoirs qu’une cour et peut forcer des personnes à témoigner.

Le problème, selon Michael Kempa, c’est que la GRC compte plus de 28 000 membres et un territoire immense. Elle ne prend que les cas sur lesquels elle peut vraiment enquêter, dit-il.

Les provinces ayant émis le plus de plaintes contre la GRC depuis 2010 sont la Colombie-Britannique (5588 dossiers) et l’Alberta (2626). Elles sont aussi les provinces les plus peuplées où la GRC agit comme police provinciale.

Au Québec, qui a sa propre police provinciale, la Sûreté du Québec, n’a formulé que 59 plaintes, le taux le plus bas au pays. En Ontario, qui a aussi sa police provinciale, 153 plaintes ont été faites.

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2014/10/20141026-235854.html

00000000000000000000000000000000000

Me Arié Alimi, avocat de la famille de Rémi Fraisse, a déclaré à l’AFP: « C’est bien une grenade offensive qui a été délibérément utilisée par les gendarmes dépendant du ministère de l’Intérieur et du ministère public. »

°°°°°°

17h13. Selon le procureur d’Albi, les vêtements de Rémi Fraisse présentaient des traces d’explosifs utilisés dans les grenades des gendarmes. «On a retrouvé des traces de TNT, sur certains scellés, provenant des effets vestimentaires de la victime», a annoncé le procureur Claude Dérens à la presse. Ces résultats «orientent donc l’enquête, puisque la mise en oeuvre d’un explosif militaire de type « grenade offensive » semble acquise au dossier», a dit le magistrat, qui a précisé que «le TNT figure dans la composition des charges des grenades lacrymogènes ou offensives utilisées par les gendarmes».

http://images.sudouest.fr/images/2014/07/04/le-procureur-de-la-republique-d-albi-claude-derens_1922342_800x400.jpg?v=1

Le procureur d’Albi a aussi annoncé qu’il se déssaisissait du dossier au profit du parquet de Toulouse. C’est en effet du ressort du pôle criminel de Toulouse d’instruire des faits commis par des militaires de la gendarmerie, dans le Tarn.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

17h40. La famille de Rémi Fraisse a appelé «au calme» lors des rassemblements organisés en hommage au jeune homme de 21 ans, «pour ne pas répondre à la violence par la violence». Les parents, qui ont porté plainte pour «homicide volontaire» et pour «violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner», appellent ainsi «au calme dans le cadre des rassemblements organisés en hommage à leur fils», a déclaré leur avocat Me Arié Alimi à l’AFP.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

18h15. Me Arié Alimi, avocat de la famille de Rémi Fraisse, a déclaré à l’AFP : «L’hypothèse que nous soutenions depuis hier (lundi) se confirme. C’est bien une grenade offensive qui a été délibérément utilisée par les gendarmes dépendant du ministère de l’Intérieur et du ministère public». «A la tragédie vécue par Rémi, et ses parents et ses proches, s’ajoute un véritable scandale sans précédent dont chacun devra tirer les conséquences, pour que plus jamais la violence d’État, sous toutes ses formes, ne puisse trouver encore à s’exercer», a-t-il ajouté.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

18h29Bernard Cazeneuve suspend l’utilisation des grenades offensives. «Sans attendre les résultats» de l’enquête administrative confiée à l’Inspection générale de la Gendarmerie Nationale, «j’ai décidé de suspendre l’utilisation des grenades offensives», a annoncé le ministre.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

  20h15. Thierry Carcenac, le président du Conseil général du Tarn, Thierry Carcenac, a indiqué à Europe 1 que les travaux du barrage de Sivens étaient suspendus. Selon Jean-Vincent Placé, sénateur EE-LV, Thierry Carcenac lui a «confirmé que les travaux [du barrage] était suspendu a minima jusqu’à l’assemblée départementale du Tarn, qui a lieu vendredi». Jean-Vincent Placé a aussi indiqué à la radio que Thierry Carcenac allait «demander aux conseillers généraux du Tarn de prendre la décision de suspendre sine die» les travaux.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

20h45.  Pour Bernard Cazeneuve, la mort de Rémi Fraisse n’est «pas une bavure». Interrogé lors de l’émission «Preuves par trois» Public Sénat/AFP/Dailymotion, qui sera diffusée dans la soirée, Bernard Cazeneuve, sur le fait de savoir s’il s’agissait d’une bavure, a répondu : «Non, il ne s’agit pas d’une bavure». «On ne peut pas présenter les choses ainsi». http://www.liberation.fr/societe/2014/10/28/nombreuses-manifestations-en-france-apres-la-mort-de-remi-fraisse_1130902

000000000000000000000000000000000000

 

France 24, vecteur de haine anti-israélienne
France 24, vecteur de haine anti-israélienne
Scarlett Johansson est devenue, pour une publicité, l’égérie de la marque SodaStream. Le hic pour l’actrice est que cette société qui fait des bulles se situe dans un territoire, la Judée, devant, pour beaucoup, redevenir judenrein. D’où le mécontentement sur les réseaux sociaux à l’égard de l’actrice mais aussi de tous ceux qui prônent, ouvertement ou non, le programme Boycott Désinvestissements Sanctions (B.D.S) contre l’état du peuple juif.
Victor Perez – Lorsque la haine d’Israël prend le pas sur le réel
Stephen Harper, le Premier ministre canadien a effectué un voyage officiel en Israël. Comme le dit la journaliste Agnès Gruda dans un article intitulé « La foi de Stephen Harper » et diffusé par le site Lapresse.ca, « il allait là pour montrer que le Canada est le  »plus meilleur »ami d’Israël ». A tel point, qu’il aurait « battu tous les records de complaisance » !
Victor Perez – Antisionisme et antisémitisme, une seule même mamelle de la haine du Juif
Les antisémites sont mal depuis que le  »comique »Dieudonné a gommé, involontairement, les différences savamment entretenues entre l’antisionisme et leur fond de commerce. Ainsi, Julien Salingue, interrogé dans un article du Point intitulé « Pourquoi Dieudonné nuit à la Palestine », affirme que « le débat qui a émergé sur Dieudonné peut permettre de clarifier aux yeux de tous les différences entre antisionisme et antisémitisme ». Clarification qui, si elle était faite, légitimerait le combat contre « l’entité sioniste » et toutes les actions entreprises contre les Sionistes. Comme, par exemple, le boycott économique, culturel, politique et universitaire ou encore les flottilles navigant vers la bande de Gaza pour forcer le blocus.
Victor Perez – La France dieudonisée
Le neuf janvier 2014, le Conseil d’Etat, entant que juge des référés, a été saisi par le Ministre de l’Intérieur Français Manuel Valls suite à la décision du tribunal administratif de Nantes d’autoriser, ce même jour, le spectacle « Le Mur » de Dieudonné M’Bala M’Bala. Par la personne de Bernard Stirn, l’ordonnance de référé-liberté a été annulée et l’interdiction du show maintenu.
Victor Perez – « Mahmoud Abbas ne signera jamais rien ! »
Gil Tamari a poursuivi, pour le compte de la chaîne israélienne Aroutz 10, la quête des témoignages de ceux qui ont participé de très près aux négociations entre l’Etat d’Israël et l’Autorité palestinienne (AP). Ceux-ci illustrent parfaitement par la bande le silence complet des journalistes censés rapporter honnêtement l’information, la complicité des ongs pro  »palestiniennes »et l’accord tacite des politiques quant au jeu de l’AP refusant toute paix réelle devant entrainer, par la force des choses, une reconnaissance explicite d’Israël comme état du peuple juif.
Victor Perez – Lorsque les journalistes trahissent leur déontologie
La chaîne israélienne Aroutz10 a interviewé Aaron David Miller (ADM) et Denis Ross (DR), négociateurs à Camp David en l’an 2000 entre l’Etat d’Israël et l’Autorité palestinienne alors dirigée par Yasser Arafat. Le premier a servi, entre 1988 et 2003, six Secrétaires d’Etat en tant que conseiller sur les négociations israélo-arabes, le second a joué un rôle important dans la politique américaine au Moyen-Orient, et particulièrement à propos du conflit israélo- »palestinien ».
Victor Perez – L’antisémitisme de Dieudonné…et celui de tous les autres
Si Dieudonné est actuellement à la Une de tous les médias mais aussi de l’agenda du gouvernement français c’est pour la simple raison qu’il personnifie dorénavant le fléau de l’antisémitisme. Il devient en effet très difficile d’ignorer et de cacher que son  »humour » est des plus hostiles envers l’unique peuple juif. Les  »bonnes consciences » se dépêchent donc de le montrer du doigt aux fins uniques de détourner le regard du public de leurs propres turpitudes.

0000000000000000000000

Amiens (Somme), mardi. Plusieurs milliers de manifestants sont attendus devant le palais de justice pour soutenir les neuf militants de la Confédération paysanne accusés de dégradations sur le chantier de la Ferme des Mille Vaches. 

Mille Vaches : des opposants écopent de 5 mois de prison avec sursis

Publié le 28.10.2014, 07h10 | Mise à jour : 15h04

Amiens (Somme), mardi. Plusieurs milliers de manifestants sont attendus devant le palais de justice pour soutenir les neuf militants de la Confédération paysanne accusés de dégradations sur le chantier de la Ferme des Mille Vaches.  | AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN

Les neuf militants de la Confédération paysanne ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel d’Amiens à des peines allant d’une simple amende à 5 mois de prison avec sursis dans le dossier de la ferme des 1.000 vaches.La peine la plus forte a été prononcée contre le porte-parole du syndicat Laurent Pinatel, qui écope de cinq mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende.

Le tribunal a donc largement suivi la procureure adjointe de la République d’Amiens, Françoise Dale, qui un peu plus tôt avait requis de deux à quatre mois de prison avec sursis à l’encontre de quatre militants de la Confédération paysanne. Elle a également appelé à sanctionner les faits de et de recel et requis une amende de 1.000 euros avec sursis contre trois prévenus pour refus de prélèvement ADN.

Dans un dossier «éminemment politique», selon Françoise Dale, l’importance des dégradations, celles notamment qui avaient mises hors service la machine de traite en mai dernier, appelle à sanction, a estimé la magistrate.

Ma PhotoNicolas Sarkozy, Premier ministre de rattrapage ?

François Bayrou qui ne parle jamais pour ne rien dire a déclaré que le président de la République ne pourrait pas continuer ainsi, avec une majorité déchirée, jusqu’à la fin du quinquennat et que donc, à un moment ou à un autre, la dissolution serait inévitable.

Il a ajouté qu’avec cette éventualité hautement prévisible, Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, pourrait devenir un Premier ministre de cohabitation et qu’une telle perspective était sans doute inscrite dans sa tête (Le Grand rendez-vous-Europe 1-Le Monde-i-Télé, repris par Le Figaro).

Même si je n’apprécie pas ces atteintes subtiles ou brutales, par sadisme ou lucidité, à la légitimité de François Hollande, force est de considérer que l’hypothèse évoquée par ce centriste libre et conséquent est tout à fait plausible.

J’ajoute qu’elle réparerait une injustice ou consolerait d’un malentendu démocratique.

En effet, après avoir fait un bilan de son quinquennat, il était incontestable qu’on pouvait créditer Nicolas Sarkozy d’une énergie jamais lassée, d’un sens du mouvement, d’une appétence démesurée pour l’action, d’une aptitude à l’animation de ses équipes, d’une volonté de surmonter tous les obstacles et d’un orgueil, voire d’une vanité certaine. A rebours, lui ont manqué l’allure, l’impartialité dans l’arbitrage, la sérénité, les vertus de retenue et d’élégance, le respect de la République dans ce qu’elle doit avoir d’exemplaire et d’équitable, la pensée à long terme.

Alors qu’à l’évidence il était infiniment doué pour la gestion dans l’urgence, l’opératoire à court terme et l’immédiateté des situations de crise où son agitation a pu apparaître alors comme la seule réponse adaptée.

On devine où je veux en venir.

Nicolas Sarkozy aurait été probablement un Premier ministre d’exception. S’il s’était arrêté là, son destin déjà n’aurait pas été médiocre. S’il avait aspiré ensuite à la charge suprême, nul doute que le président n’aurait pas oublié les enseignements et les leçons du Premier ministre, les avertissements prodigués par le réel et par l’incarnation discutable ou non de sa personnalité dans l’espace de ce pouvoir encore dépendant.

Sans qu’il soit coupable puisque, contre son gré, son ambition n’a pas pu être alors satisfaite, l’avoir obligé à sauter par-dessus la case de Premier ministre l’a projeté, trop vite, sans préparation ni précaution, dans un monde trop grand, trop raffiné, trop majestueux pour lui. Sa victoire de 2007, nette, loin de faciliter son apprentissage présidentiel, lui a fait perdre d’emblée tout sens des choses et il a cru connaître de toute éternité ce qu’en réalité il n’avait jamais su.

On ne passe pas impunément, en une seule fois, en un unique saut, de l’effervescence quotidienne et de la proximité souhaitable et rude du ministère de l’Intérieur à la distance et à la réserve que l’Elysée aurait dû imposer. Monter les marches du Palais en jogging, le visage suant, était la traduction vulgaire de ce contraste éclatant.

En effet,il est dur, après avoir tapé sur les épaules, de quitter ce ministère, la familiarité et la brutalité de l’univoque, le narcissisme inévitable sécrété par une omniprésence techniquement et politiquement justifiée, pour le royaume de l’équivoque, du ralenti, de la litote et de l’allusif. Une maîtrise ostensible, pragmatique et directe pour une domination subtile et raffinée. N’est pas Mitterrand qui veut après avoir été Sarkozy !

Nicolas Sarkozy avait trop payé de sa personne pour accepter de se faire rembourser plus tard par un silence et une classe de bon aloi.

Il n’a pas été Premier ministre. Il le sera peut-être demain, mais dans la cohabitation.

Pour lui, ce ne sera pas la même chose que d’être appuyé même du bout de l’esprit par un président complice et solidaire ou de devoir exercer son pouvoir sous la vigilance et la tutelle négatives d’un chef de l’Etat plus soucieux de compter ses outrances ou ses bévues que ses réussites.

Mais ceci sera une autre histoire.

Philippe Bilger

http://www.philippebilger.com/

000000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imageLa Grande-Bretagne ne soutiendra pas les opérations prévues en Méditerranée de recherche et de sauvetage des migrants qui tentent d’atteindre l’Europe, a déclaré mardi le Foreign Office.

Cette annonce survient alors que l’opération maritime italienne Mare Nostrum, qui a secouru plus de 150.000 personnes en mer depuis un an, doit s’achever cette semaine.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a déclaré que la position du gouvernement avait été énoncée en réponse à une question publiée par le site de la chambre des Lords (chambre haute) le 15 octobre.

« Nous ne soutenons pas les opérations de recherche et de sauvetage prévues en Méditerranée, » a écrit la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Joyce Anelay dans la réponse.

« Nous pensons que (ces opérations) créent un ‘facteur d’attraction’ involontaire, encourageant plus de migrants à tenter la dangereuse traversée de la mer et conduisant donc à plus de morts tragiques et inutiles », a expliqué Joyce…

Voir l’article original 27 mots de plus

Dear Kitty. Some blog

This video is called Bahrain, capital of torture.

From the Bahrain Institute for Rights & Democracy:

NGOs Call on Home Secretary to Remove Prince Nasser of Bahrain from the UK

London,  27 October 2014 –  The Bahrain Institute for Rights & Democracy (BIRD), Americans for Democracy & Human Rights in Bahrain (ADHRB) and Redress UK expressed their disappointment to the UK Home Secretary last Friday 24 October, upon receiving information of Bahrain Prince Nasser bin Hamad Al Khalifa’s arrival in London for an appearance at the 2014 British Invention Show. In a letter to the Home Secretary Theresa May, the rights groups pointed to a decision made by the UK High Court earlier this month, which ruled to quash the Prince’s functional immunity in the UK due to impending accusations of torture against him.

The rights groups expressed further disappointment in the UK’s recent engagements with…

Voir l’article original 980 mots de plus

Le FBI identifie un « nouveau Snowden »

Le FBI identifie un « nouveau Snowden »

Le FBI américain a identifié un autre employé à avoir transmis des informations secrètes aux journalistes.

Aujourd’hui, 11:15
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Israël accélère la colonisation à Jérusalem-Est, au risque d'aggraver les tensions

Israël accélère la colonisation à Jérusalem-Est, au risque d’aggraver les tensions

Israël a annoncé lundi accélérer les plans pour la construction de 1.000 logements à Jérusalem-Est, empoisonnant encore davantage l’atmosphère déjà très tendue autour de la partie palestinienne de la ville, annexée et occupée, indique l’AFP.

Aujourd’hui, 10:59
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ebola: Ban Ki-moon appelle à ne pas stigmatiser les soignants de retour d'Afrique

Ebola: Ban Ki-moon appelle à ne pas stigmatiser les soignants de retour d’Afrique

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé lundi à ne pas « stigmatiser » les personnels de santé de retour d’Afrique de l’Ouest, où ils luttent contre l’épidémie d’Ebola, après des mesures controversées de quarantaine obligatoire aux Etats-Unis, annonce l’AFP.

Aujourd’hui, 10:42
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Catalogne: le gouvernement entend saisir la justice contre le vote symbolique

Catalogne: le gouvernement entend saisir la justice contre le vote symbolique

Le gouvernement espagnol contestera devant le Tribunal constitutionnel une consultation symbolique sur l’indépendance prévue le 9 novembre en Catalogne, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Aujourd’hui, 10:14
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
France: la vague de faux clowns agressifs atteint la banlieue de Paris

France: la vague de faux clowns agressifs atteint la banlieue de Paris

La multiplication de faux clowns qui provoque un début de psychose en France a frappé lundi dans la banlieue de Paris où la police a arrêté un adolescent de 14 ans qui venait d’agresser une femme avec un complice déguisé comme lui, rapporte l’AFP en citant la source policière.

Aujourd’hui, 09:51
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'Occident élargit l'OTAN empêchant l'OSCE de garantir la paix (Lavrov)

L’Occident élargit l’OTAN empêchant l’OSCE de garantir la paix (Lavrov)

L’Occident élargit « de façon insensée et illimitée » l’OTAN fournissant les garanties de sécurité à ses seuls membres au lieu d’accorder à l’OSCE le droit de garantir la sécurité de tous, a déclaré le ministre des Affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov dans un entretien aux journalistes russes.

Aujourd’hui, 09:42
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un «joggeur» frôle David Cameron: ouverture d'une enquête

Un «joggeur» frôle David Cameron: ouverture d’une enquête

La police britannique a ouvert une enquête sur un « incident » impliquant le Premier ministre David Cameron qui a failli se faire renverser lundi par un homme à la coiffure rasta se rendant au pas de course « vers sa salle de gym », informe l’AFP.

Aujourd’hui, 09:24
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La Corée du Nord refuse l'entrée à un cameraman espagnol par crainte d'Ebola

La Corée du Nord refuse l’entrée à un cameraman espagnol par crainte d’Ebola

La Corée du Nord a refusé l’entrée sur son territoire à un cameraman espagnol pour un voyage de presse, par crainte d’Ebola, a annoncé lundi l’organisateur néerlandais de ce voyage.

Aujourd’hui, 08:57
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'EI dispose de systèmes de défense antiaérienne (Pentagone)

L’EI dispose de systèmes de défense antiaérienne (Pentagone)

Le Pentagone a confirmé que les djihadistes de l’organisation terroriste Etat islamique disposaient de systèmes de défense antiaérienne, a déclaré sa porte-parole Elissa Smith.

Aujourd’hui, 08:29
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La Hongrie peut construire sa partie du gazoduc South Stream vers 2017

La Hongrie peut construire sa partie du gazoduc South Stream vers 2017

La branche hongroise du gazoduc South Stream devrait être achevée vers 2017, et sa construction pourrait commencer au cours des prochains 6 mois, a indiqué le directeur exécutif de la société publique MVM Baji Csaba.

Aujourd’hui, 08:02
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Impossible de faire des conclusions sur le crash du Boeing (procureur néerlandais)

Impossible de faire des conclusions sur le crash du Boeing (procureur néerlandais)

La commission internationale chargée de l’enquête sur le crash du Boeing malaisien en Ukraine est pour l’instant incapable d’expliquer les raisons de la catastrophe, a indiqué le procureur néerlandais Fred Westerbeke, qui dirige la commission.  

Aujourd’hui, 00:20
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ukraine : le Front populaire augmente son écart avec le bloc de Porochenko

Ukraine : le Front populaire augmente son écart avec le bloc de Porochenko

Après le comptage de 70,05% de bulletins de vote à la Verkhovna Rada d’Ukraine, la Commission centrale électorale a indiqué que le Front populaire du premier ministre Arseni Iatseniouk obtient 21,80% des voix, en creusant l’écart avec le Bloc de Piotr Porochenko.  

Hier, 23:54
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La Russie envisage de fournir une aide d’urgence à Donbass

La Russie envisage de fournir une aide d’urgence à Donbass

Le gouvernement russe a reçu des plaintes de la part des habitants des régions ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk et étudiera la possibilité de fournir l’aide humanitaire aux habitants locaux, selon le service de presse du cabinet de ministres.

Hier, 23:48
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La Pologne concentre ses troupes sur la frontière orientale

La Pologne concentre ses troupes sur la frontière orientale

La Pologne a l’intention de déployer plusieurs milliers de militaires dans les régions frontalières avec l’Ukraine, a indiqué le ministre polonais de la Défense Tomasz Siemoniak.  

Hier, 23:04
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
000000000000000000000000000000000000000000000

Mort de Rémi à Sivens: Cécile Duflot dénonce le silence du gouvernementPar LEXPRESS.fr, publié le 28/10/2014 à 08:54, mis à jour à 09:15

L’ex-ministre du Logement a estimé ce mardi que cette affaire est « une tache indélébile sur l’action du gouvernement », sur France Info, deux jours après la mort de Rémi Fraisse sur le site du barrage de Sivens. La députée écologiste Cécile Duflot dénonce également « la manière dont le dossier a été géré localement ».

afp.com

Une « tache indélébile sur l’action du gouvernement ». Cécile Duflot ne décolère pas ce mardi, deux jours après la mort de Rémi Fraisse, 21 ans, sur le site du barrage contesté de Sivens. Invitée de France Info, l’ex-ministre du Logement a critiqué la gestion du dossier par ses ex-collègues.

LIRE http://www.lexpress.fr/actualite/politique/mort-de-remi-a-sivens-cecile-duflot-s-en-prend-au-gouvernement_1616075.html

000000000000000000000000000000000000000000000

So Tae Ha, center, chairman of North Korea's Investigation Committee, center, and Junichi Ihara, right, Japan's director-general of the Asia and Oceania Affairs Bureau enter a meeting room in Pyongyang, North Korea, Tuesday, Oct. 28, 2014. Japanese and North Korean officials held talks in Pyongyang for the first time in 10 years Tuesday, meeting to assess progress into North Korea's investigation into the fates of Japanese citizens who were abducted in the 1970s and 80s.

 

So Tae Ha, center, chairman of North Korea’s Investigation Committee, center, and Junichi Ihara, right, Japan’s director-general of the Asia and Oceania Affairs Bureau enter a meeting room in Pyongyang, North Korea, Tuesday, Oct. 28, 2014. Japanese and North Korean officials held talks in Pyongyang for the first time in 10 years Tuesday, meeting to assess progress into North Korea’s investigation into the fates of Japanese citizens who were abducted in the 1970s and 80s.

AP Photo/Kyodo News

 

Global News

PYONGYANG, North Korea (AP) — Japanese and North Korean officials held talks in Pyongyang for the first time in 10 years Tuesday, meeting to assess progress into North Korea’s investigation into the fates of Japanese citizens who were abducted in the 1970s and ’80s.

The abduction issue has long been a major obstacle in the frosty ties between the two nations, which have no formal diplomatic relations.

WATCH: Relatives of Japan abductees see probe as ‘last chance’ to rescue loved ones

The Japanese delegation, led by Junichi Ihara, head of the Asia and Oceania affairs bureau at Japan’s Ministry of Foreign Affairs, is to stay in North Korea for four days.

After years of denial, North Korea acknowledged in an unprecedented 2002 summit between Kim Jong Il and then-Prime Minister Junichiro Koizumi that its agents had kidnapped 13 Japanese, mainly to train spies in Japanese language and culture. It allowed…

Voir l’article original 262 mots de plus


%d blogueurs aiment cette page :