Archives de 23 août 2015

image« En ce qui concerne la situation compliquée dans les pays voisins et la vague de réfugiés, le ministère de la défense et le ministère de l’intérieur proposeront des mesures concrètes pour assurer la sécurité à la frontière » a déclaré dans un communiqué le ministère de la défense. «Les forces armées conduiront des actions conjointes avec la police des frontières pour renforcer le contrôle aux frontières » ajoute la note (…)

1.000 policiers supplémentaires ont déjà été envoyés à la frontière avec la Turquie.

Source : http://www.ilgiornale.it/news/mondo/profughi-bulgaria-pronti-schierare-lesercito-1162465.html?mobile_detect=false

000000000000000000000000000000000000000000000000000000


Crash d’un Boeing malaisien en Ukraine (228)
Les gouvernements occidentaux avaient compris le danger de voler au-dessus du territoire de l’est de l’Ukraine avant le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en juillet 2014, mais ils avaient préféré ne pas le dire, lit-on dans l’édition australienne The Sydney Morning Herald qui se réfère au rapport de l’organisation allemande Correctiv.

L’édition australienne indique que les autorités occidentales ont soumis à un risque les passagers des vols civils au-dessus de l’est de l’Ukraine, et qu’elles n’ont pas prévenu les transporteurs aériens sur l’escalade du conflit au Donbass, pourtant évidente.

Lors d’une réunion du 14 juillet 2014, à laquelle les ambassadeurs étrangers avaient pris part, les autorités ukrainiennes ont évoqué l’escalade de la situation dans l’espace aérien. Le ministère allemand des Affaires étrangères a déclaré plus tard que les vols civils et leur sécurité n’était pas au menu de cette rencontre.

L’agence Correctiv dit avoir une copie du rapport du diplomate néerlandais Gerrie Willems, dont le contenu est contraire aux déclarations du ministère allemand, écrit The Sydney Morning Herald.

Le rapport de M.Willems indique que les représentants des ambassades américaine, canadienne, brésilienne, japonaise, ainsi que celles des pays de l’Union européenne ont pris part à la rencontre du 14 juillet 2014. Les vols civils n’ont pas été mentionnés, mais la possibilité de l’escalade du conflit dans l’espace aérien est indiqué dans le rapport, ce qui « signifiait automatiquement les risques pour les vols civils », souligne l’édition qui cite l’agence Correctiv.

Selon l’enquête de Correctiv citée par The Sydney Morning Herald, l’ambassadeur allemand en Ukraine a remis ces données à son ministère. Cependant, le ministère allemand a refusé de publier l’information sur ce briefing sous prétexte qu’elle n’ait été destinée qu’aux participants à cette rencontre. En même temps, la partie ukrainienne a publié l’information correspondante le 15 juillet 2014, annonce l’édition australienne.

Cette semaine, suite à la requête de Correctiv, la Cour administrative de Berlin a obligé le ministère allemand des Affaires étrangères à rendre publiques certaines données sécrètes. L’enquête de Correctiv a découvert que le ministère allemand avait disposé de données précises sur le danger des vols au-dessus de l’est de l’Ukraine, plusieurs jours avant le décollage du MH17.

Conformément à la décision de la Cour administrative, le ministère allemand des Affaires étrangères devra informer l’agence Correctiv, si l’ambassadeur allemand avait fait un rapport sur le briefing et quand le ministère avait transmis ce rapport au ministre Franc-Walter Steinmeier, à l’administration de la chancelière Angela Merkel et au ministère de la Défense.

« Nous voulons savoir pourquoi des milliers de gens étaient soumis en danger, et pourquoi aucun avertissement n’ait été pas publié. C’était la responsabilité du ministère des Affaires étrangères, de prévenir les entreprises aériennes, et puis les passagers sur les dangers de vols au-dessus de l’Ukraine », estime l’agence Correctiv.

0000000000000000000000000000000000000000

Ce n’est pas aussi simple, heureusement.

D’abord parce que la dette publique élevée, souvent beaucoup plus élevée qu’actuellement, du Royaume Uni n’a pas empêché sa suprématie économique et politique pendant de très nombreuses années, décennies, siècles.

081415krugman1-tmagArticle-UKdebt

Ensuite parce que la dette publique doit être élevée car c’est le moyen le moins risqué de transférer de la richesse dans le temps. C’était d’ailleurs une des questions posées lorsqu’Alan Greenspan, alors président de la Fed, imaginait une éventuelle disparition de la dette publique américaine.
En France, l’assurance vie s’appuie majoritairement sur de la dette publique pour jouer ce rôle de support de la richesse dans le temps. Que deviendrait l’assurance vie sans un actif comme la dette publique?

La dette publique est aussi un moyen d’amortir les chocs et d’en lisser l’impact dans le temps. La hausse de la dette anglaise a correspondu souvent à des guerres (napoléoniennes ou mondiales). En dehors de ces périodes cela permet de transférer un excès de dette privée sur l’Etat. Celui ci pourra l’amortir sur 30 ans ou plus tout en réduisant les contraintes sur le secteur privé. Cela doit permettre de renouveler les sources de la croissance.
C’est ce qu’on fait les Etats-Unis à partir de 2009. La dette privée (ménages et entreprises) a reculé et celle de l’Etat a augmenté. Ce mouvement n’a surement pas été suffisant néanmoins car la dette privée reste très importante;

USA-2015-T1-Dette-ag-nonfin

Le dernier point généralement évoqué est celui de la charge d’intérêt. Celle-ci trop élevée est perçue comme une contrainte dont la persistance pénalisera durablement la croissance, l’économie, nos petits enfants…..
Une remarque: qui touchera les intérêts sur les contrats d’assurance vie si ce ne sont nos enfants ou nos petits enfants. La boucle est bouclée.
Et puis ces montants sont ils aussi importants?
Si l’on prend le cas de la France, le montant des intérêts nets payés sur la dette publique n’a pas été aussi réduit depuis 1989. La baisse des taux d’intérêt fait son œuvre et c’est pour cela qu’il faut en profiter et ne pas hésiter à investir davantage pour créer une trajectoire de croissance plus élevée. Cela aura tendance à terme à faire baisser le ratio dette publique sur PIB.
Ne rien faire et frissonner devant le niveau de dette publique considéré comme trop important n’apporte rien et vouloir réduire rapidement le profil de la dette par la mise en place de politiques d’austérité a été catastrophique en zone Euro depuis 2011.
france-2015-Interetsurdette

Cette situation d’intérêts réduits n’est pas propre à la France. Le Royaume Unis, l’Espagne et les Etats-Unis paient des intérêts plus élevés qu’en France. Pourtant leur croissance a été plus forte que celle observée l’hexagone en 2014.
interetssurdettesource:http://philippewaechter.nam.natixis.com/2015/08/23/la-dette-publique-est-plutot-une-bonne-chose/

000000000000000000000000000000000000000000000000

Les gardes-côtes italiens sont intervenus samedi pour sauver des milliers de migrants en détresse, un afflux parmi les plus importants de ces dernières années.

Source AFP

Publié le 23/08/2015 à 14:49 – Modifié le 23/08/2015 à 16:24 | Le Point.fr
Les gardes-côtes italiens ont coordonné le sauvetage de 4 400 migrants en mer Méditerranée pour la seule journée de samedi, ont indiqué des responsables dimanche, alors que trois nouvelles opérations étaient lancées. Ce total de personnes secourues en 24 heures est l’un des plus élevés de ces dernières années. Le 30 mai dernier, quelque 4 200 migrants avaient été secourus en Méditerranée en une seule journée.