Articles Tagués ‘Dominique de Villepin’

CÔTE D’IVOIRE (Attaque de Bouaké): Michèle Alliot-Marie

accusée d’avoir «saboté» l’enquête

L’ancienne ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie a toujours nié tout blocage de la procédure, militaire comme judiciaire, concernant l’attaque de Bouaké en 2004.
© Reuters/Gonzalo Fuentes

Le 6 novembre 2004, il y a 10 ans, dix personnes – neuf soldats français et un civil américain – étaient tuées à Bouaké, en Côte d’Ivoire, dans l’attaque du camp militaire de la force Licorne. La réaction de l’armée française, qui détruit la quasi-totalité de l’aviation ivoirienne, conduit alors à des troubles dans lesquels près de 60 personnes seraient mortes. Dix ans après, l’enquête sur l’attaque du camp est toujours au point mort. Un avocat accuse les autorités françaises de bloquer le dossier.

Le 6 novembre 2004, la force Licorne, basée dans le lycée Descartes de Bouaké, est attaquée par deux avions de chasse : des Soukhoïs, pilotés par des mercenaires biélorusses et des copilotes ivoiriens. En réaction, l’armée française détruit la quasi-totalité de l’aviation ivoirienne. Une réaction qui entraîne à son tour de graves troubles et des manifestations à Abidjan. Le 9 novembre 2004, l’armée française tire sur la foule devant l’hôtel Ivoire. Près de 60 personnes sont alors tuées, d’après l’association Survie.

En Côte d’Ivoire, aucune action judiciaire n’est en cours sur tous ces événements. En France, les familles des militaires tués n’ont toujours pas d’explications sur l’attaque de Bouaké.

 Familles de militaires en colère

1 800 pages : le dossier judiciaire sur l’attaque de Bouaké est gigantesque. Mais dix ans après les événements, impossible de savoir qui a ordonné l’attaque du camp français.
L’un des avocats des familles des militaires tués, Jean Balan, estime que les juges ont fait un travail exemplaire mais que les autorités françaises, au contraire, bloquent le dossier. Il accuse notamment Michèle Alliot-Marie, à l’époque ministre de la Défense, d’avoir « saboté toute l’enquête judiciaire », et regrette que « dans l’affaire de Bouaké, on refuse la justice aux victimes ».

L’avocat décrit des familles de victimes en colère : « Ils savent pertinemment qu’on se moque d’eux. Ils ont un sentiment de profonde colère, parce que leurs enfants ou leurs maris sont morts à cause d’une bavure. Les morts n’étaient pas voulues, mais l’attaque était voulue », estime maître Balan.

L’avocat accuse notamment l’ancienne ministre de la Défense d’avoir laissé partir les pilotes des avions de combat – des mercenaires biélorusses – qui ont frappé le camp français. « On a tout fait pour les empêcher de parler, alors qu’ils étaient totalement à la disposition des autorités françaises ».

Absence de mandat d’arrêt

Michèle Alliot-Marie a toujours nié tout blocage de la procédure, militaire comme judiciaire. L’ancienne ministre de la Défense n’a pas souhaité s’exprimer directement au micro de RFI, laissant son porte-parole Florimont Olive donner sa version. « Michèle Alliot-Marie a pris connaissance avec consternation des propos de maître Balan », fait savoir ce dernier. Sur le point précis des pilotes, Michèle Alliot-Marie affirme qu’il fallait un mandat d’arrêt pour les arrêter : « Ces accusations sont totalement infondées, il n’y avait pas de mandat d’arrêt international », poursuit Florimont Olive.

D’après différentes sources, notamment judiciaires, l’Etat français pourrait proposer une solution à l’amiable aux familles des militaires tués, afin de mettre un terme à ce dossier ultra-sensible.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

« BOUAKE, un crime » – Entretien N°2 avec Maitre BALAN – CÔTE D’IVOIRE

Le 6 novembre 2004, l’aviation de la CÔTE d’IVOIRE bombarde une base française à Bouaké faisant 10 morts dont 9 français et des dizaines de blessés.
De nombreuses anomalies accompagnent l’instruction judiciaire et militaire sur ces faits.

Aujourd’hui, la version officielle est largement contestée.

REGARDER:

http://dai.ly/x10qegb

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

On en reparle dans le journal du 2 février, de la minute 18 à la minute 25

Le MEDIA: le journal du 2 février 2018

0000000000000000000000000000000000000000000

À ÉCOUTER !! Question de salubrité d’esprit !!

de Villepin à propos de l’Etat islamique : 6… par ULESKI

de Villepin à propos de l’Etat islamique : 6 minutes d’intelligence et de lucidité
de Villepin pour nous rappeler les responsabilité d’une politique américaine dans laquelle il n’y a rien à sauver depuis 15 ans, et un suivisme français contre nature : la guerre n’est pas notre vocation ; notre vocation c’est la paix et la diplomatie car nous n’avons aucunement besoin d’ennemis pour exister et nous imposer.

Pour notre malheur, le quai d’Orsay est occupé par un homme incapable de penser l’après Pax Americana et la nécessité aujourd’hui de nous en éloigner… pour mieux retrouver au plus vite notre indépendance et notre tradition diplomatique de recherche d’équilibre.

D »autant plus que Védrine a « retourné » sa veste voilà quelques années ; lui aussi n’est plus capable d’anticiper sur l’échec à venir et sur les dangers d’une France incapable de faire entendre une voix indépendante.

 0000000000000000000000000000000000000

FRANCE (ENA): les privilégiés de la promotion Voltaire

Publié: 24 août 2015 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, 3 - POLITIQUE, Informations générales, Les Menteurs, Les tartuffes, Paris, Société
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
ENA : le destin «normal» de la promotion Voltaire

Par Vincent Nouzille

INFOGRAPHIE – De l’Élysée au CAC 40, des stars de la politique aux placards dorés de l’administration, voici l’itinéraire de la promotion 1980, celle de François Hollande, une génération bien arrimée au pouvoir.

«C’est une exception politique!» La plupart des énarques que nous avons interrogés jurent que la promotion Voltaire (1978-1980) est assez singulière. «En général, chaque promotion recèle une ou deux personnalités qui font une carrière politique. La promotion Voltaire, c’est toute une génération!», estime Christine Demesse, qui préside l’Association des anciens élèves de l’ENA. L’élection de Mitterrand en 1981 et les alternances suivantes ont favorisé cette floraison de vocations. «Comme nous étions assez politisés, nous avons vite été propulsés dans les cabinets ministériels ou la vie publique», résume Claude Boulle, un «Voltaire» passé par le cabinet de Roger Fauroux, aujourd’hui à la tête de l’Union du grand commerce de centre-ville.

François Hollande et Ségolène Royal ont ainsi commencé leur ascension comme conseillers à l’Élysée avant de s’enraciner en terres corrézienne et picto-charentaise. Michel Sapin a entamé dès 1981 une carrière parlementaire comme député PS de l’Indre. Formée dans les cabinets de Jack Lang puis à l’Élysée, Frédérique Bredin a été député-maire de Fécamp et ministre des Sports de 1991 à 1993, avant de rejoindre le groupe Lagardère. Jean-Marie Cambacérès, quant à lui, a été député PS du Gard, puis il s’est reconverti dans le privé chez Transasia. Proche de Laurent Fabius, Yvon Robert a été élu maire adjoint du Grand-Quevilly dès 1989. La conseillère d’État Marie-Françoise Bechtel, passée par les cabinets de Jean-Pierre Chevènement et ancienne directrice de l’ENA, vient d’entrer à l’Assemblée nationale comme élue de l’Aisne. À droite, le diplomate Dominique de Villepin a suivi l’ascension d’Alain Juppé, et Renaud Donnedieu de Vabres celle de François Léotard. Raymond-Max Aubert a été élu député RPR de Corrèze en 1993 et maire de Tulle en 1995, puis nommé secrétaire d’État au Développement durable de 1995 à 1997. Françoise Miquel, ex-conseillère du ministre de la Fonction publique Jean-Paul Delevoye en 2002, s’est présentée sous l’étiquette UMP aux législatives de 2007 dans l’Eure. Mais, au-delà de ces comètes politiques visibles, les autres «Voltaire» ont suivi des destinées plus représentatives des énarques, naviguant dans les hautes sphères des grands corps de l’État, des institutions publiques et des grandes entreprises.

Des parcours balisés et des fauteuils enviés au sein de l’État

Après plus de trente ans de vie professionnelle, ils ne sont pas à plaindre, si l’on en croit leurs CV, que nous avons épluchés. Des réussites «normales» et méritées? Voire. Des parcours balisés? Sûrement, car les élites françaises savent s’aider et se protéger. François Hollande a fait venir à l’Élysée ses anciens comparses, le préfet Pierre-René Lemas et la conseillère d’État Sylvie Hubac. Son ami Jean-Pierre Jouyet (passé par le Trésor, le gouvernement Fillon et l’Autorité des marchés financiers) a été nommé en juin dans le fauteuil courtisé de directeur général de la Caisse des dépôts. D’autres hauts fonctionnaires «Voltaire» ont des postes en vue, comme Pierre-Yves Duwoye, directeur de cabinet du ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon, et l’ex-sarkozyste Dov Zerah, qui dirige l’Agence française de développement, où a aussi officié une autre «Voltaire», Louise Avon.

Symboles de ces parcours dorés, le discret Jean-Ludovic Silicani préside l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) et la magistrate Claire Bazy-Malaurie siège au Conseil constitutionnel. L’ancien chef de cabinet de Balladur à Matignon, Pierre Mongin, préside quant à lui la RATP, où travaillent ses anciens camarades Colette Horel et Jean-Marc Janaillac.

Les diplomates étiquetés «Voltaire» ont eu, eux aussi, de belles trajectoires, comme Jean-François Blarel, actuel secrétaire général adjoint du Quai d’Orsay, Philippe Etienne, qui représente la France auprès de l’Union européenne, Stanislas de Laboulaye, qui vient de récupérer sur consigne de l’Élysée le dossier afghan, après avoir été en poste à Moscou et au Vatican. D’autres ambassadeurs ne déparent pas cette liste de VIP, tels Jean-Maurice Ripert, ex du cabinet Jospin, représentant de l’Union européenne auprès de la Turquie, Pierre Duquesne, passé par Matignon, le Trésor et le FMI, Philippe Carré, ex-ambassadeur en Autriche, Philippe Thiébaud, actuellement au Pakistan, ou Henri Paul, ex-ambassadeur en Roumanie.

Dans le secteur privé, les reconversions des «Voltaire» ont été plutôt confortables, avec en premier lieu une figure du CAC 40, Henri de Castries, PDG d’Axa, mais aussi Loïc Armand, qui préside L’Oréal France, Jean-Jacques Augier (ex-G7) et Bernard Cottin (ex-Numéricable).

De belles reconversions dans la banque et l’industrie

Conformément aux traditions de l’énarchie, le secteur bancaire a été très accueillant, notamment pour Nicolas Duhamel, directeur général finance du groupe Banques populaires-Caisses d’épargne, Jean Chodron de Courcel, banquier d’affaires chez Hawkpoint Partners, Pierre Pissaloux chez HSBC, François Morlat passé de HSBC à KBL Richelieu, Agnès de Clermont-Tonnerre chez LCL, Jean-Yves Colin, Jean-Luc Perron et Jérôme Brunel au Crédit agricole, Philippe Bordenave chez BNP Paribas.

Certains occupent des postes enviés dans des groupes privés, tels que Hubert Loiseleur des Longchamps Deville, directeur des affaires publiques de Total, Patrick O’Quin, directeur des affaires multilatérales chez Danone, ou Jérôme Bédier dans la distribution (FCD, Carrefour).

L’ancien fiscaliste Dominique Villemot dirige à Paris un prospère cabinet d’avocats, tout comme Jérôme Turot, major de la promotion.

Quelques-uns se sont convertis au conseil, comme Claude Revel, spécialiste de l’intelligence économique, Christian Poirier, administrateur de sociétés, ou Claire Mialaret, experte en ingénierie sociale.

Naturellement, la promotion conserve son lot de hauts fonctionnaires bien installés dans de nobles institutions comme la Cour des comptes (Jean-Christophe Chouvet, Pascal Duchadeuil, Philippe Gros, Sophie Moati-Gourdon), les tribunaux administratifs (Hervé Saluden, Guy Roth, Bernard Leplat), le Conseil d’État (André Schilte, Jean Gaeremynck, Maurice Meda, Jean-Pierre Jouguelet, Sophie-Caroline Jacquin de Margerie-Tarnowski) et le corps préfectoral (Pierre Bayle, Michel Cadot, Pierre Dartout, Christian Decharrière, Michel Delpuech, Roger Silhol, Hervé Masurel, Michel Jau).

De manière plus discrète, plusieurs dizaines de «Voltaire» sont cependant recasés au sein de l’État dans des postes aux intitulés assez flous. Certains ont des titres ronflants de conseillers économiques (Paul Hunsinger, Edouard Sicat), de contrôleurs budgétaires (Jean-Luc Pain), de contrôleurs généraux (Marie-Claire Beltrame-Devoti, Christian Bodin, Mireille Dietrich, Jean-Paul Holz, Christian Farlin, Michel Hourcade, Michel Pot, Françoise Miquel, Gilles Marchandon, Christian Tardivon, Dominique Viel), d’inspecteurs généraux de l’Éducation nationale (Jean-François Cervel, Alain Dulot, Gérard Ghys, Alain Perritaz, Henri Peretti) ou de contrôleurs généraux des armées (Éliane Loquet, Olivier Rochereau).

Mais ces titres ne correspondent pas toujours à des missions très prenantes. «Il y a beaucoup de hauts fonctionnaires en fin de carrière, dont l’État ne sait pas quoi faire, qui peinent comme des âmes errantes dans les ministères», admet un «Voltaire» qui a suivi de près la destinée de ses camarades. Signe que l’administration est inventive, on trouve même, dans la promotion, un secrétaire délégué en charge du comité d’histoire des politiques, des institutions et des métiers du ministère de l’Écologie (Patrick Février), un ambassadeur pour les commissions transfrontalières au Quai d’Orsay (Nicolas Mettra).

Ou, plus cocasse, un haut fonctionnaire de terminologie et de néologie au ministère des Sports (Jean-Michel Fay)! Il faut bien occuper tout ce beau monde et quelques-uns se contentent de placards dorés.

SOURCE: http://www.lefigaro.fr/politique/2012/09/21/01002-20120921ARTFIG00427-ena-le-destin-normal-de-la-promotion-voltaire.php

°°°

LIRE AUSSI

FRANCE (sous François Hollande): l’ ENA (promotion Voltaire) et sa cohorte de Préfets à l’abri, de Cabinets particuliers, de Chics apparatchiks…et de magouilles parlementaires et risques pour l’éthique publique est-elle inépuisable?.

000000000000000000000000000000000000000000

L'Occident doit renoncer à la politique de sanctions face à Moscou (de Villepin)

L’Occident doit renoncer à la politique de sanctions face à Moscou (de Villepin)

L’Occident doit reprendre un dialogue étroit avec la Russie au lieu de décréter de nouvelles sanctions à son encontre, estime l’ex-premier ministre français Dominique de Villepin.

Aujourd’hui, 16:44
 —————————————————————————
Le conflit en Ukraine a forcé plus de 824 000 personnes à quitter leurs foyers

Le conflit en Ukraine a forcé plus de 824 000 personnes à quitter leurs foyers

Au moins 824 000 personnes ont été forcées de quitter leurs foyers après le début du conflit en Ukraine, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.  

Aujourd’hui, 16:37
 —————————————————————————
La France se trompe vis-à-vis de la Syrie (maire de Béziers)

La France se trompe vis-à-vis de la Syrie (maire de Béziers)

Le maire de Béziers Robert Ménard vient de rentrer de Syrie où il a jumelé le petit village chrétien de Maaloula à la ville du sud de la France, annonce le site de Midi Libre.  

Aujourd’hui, 16:08
 —————————————————————————
La Russie a convaincu l'Ukraine d’une fausse plainte déposée à l'OMC

La Russie a convaincu l’Ukraine d’une fausse plainte déposée à l’OMC

Selon l’OMC, l’Ukraine n’a pas déposé une plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce en raison de l’interdiction par la Russie sur la fourniture de légumes et de fruits.

Aujourd’hui, 15:48
 —————————————————————————
L'OSCE n'a enregistré aucun déplacement de matériel militaire à la frontière russo-ukrainienne

L’OSCE n’a enregistré aucun déplacement de matériel militaire à la frontière russo-ukrainienne

Les observateurs de la mission de l’OSCE n’ont enregistré aucun déplacement de matériel militaire aux points de contrôle de Goukovo et de Donetsk à la frontière russo-ukrainienne au cours de la durée de leur mandat. Cela a été annoncé par le chef de mission, Paul Picard.

Aujourd’hui, 15:21
 ————————————————————————–
Aujourd’hui, 14:59
 —————————————————————————
Des journalistes occidentaux ont trouvé en Ukraine des chars et missiles « russes »

Des journalistes occidentaux ont trouvé en Ukraine des chars et missiles « russes »

Les journalistes de Reuters ont découverts dans la zone de combats dans l’est de l’Ukraine deux chars d’assaut brûlés que des experts indépendants avaient identifié comme pouvant être russes.

Aujourd’hui, 14:14
 —————————————————————————
Des chasseurs danois décollent à cause d'un avion russe

Des chasseurs danois décollent à cause d’un avion russe

Deux avions de chasse F-16 de l’Armée de l’air royale danoise ont décollé à cause d’une violation possible de l’espace aérien par un avion russe.  

Aujourd’hui, 13:24
 —————————————————————————
La Suède arrête les recherches d'un possible sous-marin étranger

La Suède arrête les recherches d’un possible sous-marin étranger

Les militaires suédois ont cessé de traquer un petit sous-marin étranger possible près de Stockholm, ont annoncé les forces navales suédoises.  

Aujourd’hui, 12:59
 —————————————————————————
Ivan Riabov en détresse en mer des Tchouktches

Ivan Riabov en détresse en mer des Tchouktches

Le bateau russe Ivan Riabov a envoyé un signal de détresse. Il a reçu une brèche en mer des Tchouktches.

Aujourd’hui, 12:43
 —————————————————————————
Le dernier jour de la campagne électorale en Ukraine

Le dernier jour de la campagne électorale en Ukraine

Ce 24 octobre est le dernier jour de la campagne électorale des législatives anticipées en Ukraine fixées pour dimanche.

Aujourd’hui, 11:25
—————————————————————————
Mort de Margerie : les experts français autorisés à se rendre en Russie

Mort de Margerie : les experts français autorisés à se rendre en Russie

Le Parquet général russe a autorisé ses collègues français à se rendre en Russie pour suivre l’enquête sur le crash du jet privé du PDG de Total, a annoncé vendredi la porte-parole du Parquet Marina Gridneva.  

Aujourd’hui, 10:32
 —————————————————————————
Aider l'Ukraine est plus important que les sanctions (Soros)

Aider l’Ukraine est plus important que les sanctions (Soros)

Apporter une aide financière à l’Ukraine est plus important que décréter des sanctions contre la Russie, estime le financier américain George Soros.  

Aujourd’hui, 10:23
 —————————————————————–

logo_isranews_dark_302x67

Enrico Macias : « L’avenir d’Israël est en jeu ! »

Après Patrick Bruel, Diam’s, Rihanna, Dominique de Villepin, Zayn Malik et le père d’Angelina Jolie, c’est au tour d’Enrico Macias de prendre position dans ce conflit.

« Israël ne peut pas se permettre de perdre une bataille, car c’est son existence même qui est en jeu. (…) Mais d’un autre côté, je suis malheureux de voir les Palestiniens pris en otage.

 

Lire l’article complet sur dontmiss.fr

SOURCE:http://isranews.com/

00000000000000000000000000000000000000000000

 logo_isranews_dark_302x67A Washington, le chef du gouvernement marocain a tenté de donner l’image d’un islamiste tolérant, n’entretenant aucune relation avec les Frères musulmans et acceptant, à son corps défendant, la destitution du président, démocratiquement élu, Mohamed Morsi, par les militaires. Benkirane a également reconnu que les juifs étaient installés au Maroc depuis 2000 ans contre 14 siècles pour les musulmans.

Le chef de l’exécutif a saisi l’occasion de cette interview pour réitérer que son parti, le PJD, n’est pas une émanation des Frères musulmans, revendiquant l’indépendance totale de sa formation de toutes les influences islamistes en provenance du Moyen-Orient.
Le Benkirane d’Al Hurra a également tenu à véhiculer de lui une image d’homme politique très tolérant vis-à-vis des Marocains de confession juive. Le chef du gouvernement a ainsi déclaré que les « juifs sont au Maroc depuis 2000 ans contre 14 siècles pour les musulmans».
C’est peu fréquent, voire même rarissime, de tomber sur une intervention du secrétaire général du PJD où il adopte de tels propos. Il a rappelé, au passage, que les juifs expulsés d’Espagne avaient trouvé refuge au Maroc. Sur sa relation avec les membres de cette communauté, Benkirane a déclaré qu’ « elle est très bonne. Ce sont des citoyens marocains ».

Lire l’article complet sur yabiladi.com

°°°°°°°°°°°°°°

92% des Gazaouis en faveur d’une trêve durable

92% des Gazaouis sont en faveur d’un cessez-le-feu sur le long terme entre Israël et le Hamas selon un sondage mené par l’Interdisciplinary Center de Herzliya (IDC) sur l’opération Bordure Protectrice, rapporte le Times of Israel.
D’après cette enquête, 72% des sondés attendraient de leurs dirigeants qu’ils parviennent à un accord durable avec Israël tandis que 25% considèrent que le Hamas est vainqueur du conflit. Seuls 8% attribuent la victoire à Israël.

Lire l’article complet sur i24news.tv

°°°°°°°°°°°°°°

Juifs de France : pourquoi ils partent en Israël

5.000 départs prévus cette année. Ils choisissent de quitter la France pour des motifs religieux, pour fuir la montée de l’antisémitisme ou pour changer de vie. Enquête.
C’est le huitième jour de leur nouvelle vie. Un message scotché sur la porte d’entrée de l’appartement témoigne de leur arrivée récente dans ce quartier populaire de la banlieue de Haïfa, dans le nord de l’Etat hébreu : « Bienvenue en Israël. Neshikot [bisous] avec Amour ! »
Sous un ciel sans nuage, Sylvie, 42 ans, Marc, 61 ans, et leurs trois fils, Thibaud, 16 ans, Théo, 13 ans, et Youri, 5 ans, peinent à réaliser qu’ils ont fait « le grand saut », depuis leurs belles Côtes-d’Armor jusqu’aux allées bétonnées de Kyriat Haïm.
Ils ont laissé derrière eux leur maison bretonne et ses 180 arbres plantés, pour cette côte où des immeubles déglingués défigurent la Méditerranée. Eux qui ne sont pas pratiquants s’installent dans un pays religieux. Eux qui apprécient le calme débarquent dans un pays en guerre. La reprise des opérations militaires à Gaza depuis le 7 juillet dernier ne les a pourtant pas dissuadés. Tout juste espèrent-ils « que cela ne va pas trop se compliquer ».

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Egypte : le Guide suprême des Frères musulmans condamné à mort, de même que 13 membres de la confrérie

Un tribunal égyptien a condamné jeudi à la peine de mort Mohamed Badie, leader des Frères Musulmans, ainsi que 13 autres membres de la confrérie, pour incitation à la violence lors des manifestations, a rapporté l’agence de presse officielle MENA.
Le jugement a été transmis au Grand Mufti, la plus haute personnalité islamique dont l’opinion est généralement considérée comme une formalité. Le verdict final sera rendu le 30 août.
Parmi les accusés, il y avait Mohamed al-Beltagi, membre éminent des Frères Musulmans, l’ancien député Essam al-Eryan et le prédicateur Safwat Hegazi.
Les accusés ont été condamnés pour avoir tué dix personnes et blessé 20 autres pendant les attaques violentes.

Lire l’article complet sur french.peopledaily.com.cn

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L’antisémitisme wahhabite de Villepin!

Dans « Le Point »  Dominique de Villepin dénonce le massacre perpétré par Israël. Ses phrases ont fait couler beaucoup d’encre, mais compte tenu du téléguidage qatari-sunnite de ce politique français, il serait beaucoup plus judicieux de parler des vraies causes qui ont obligé les maîtres de Villepin à dégainer l’antisémitisme comme le cimeterre de leurs aïeux. Ivan Blot a tenu à en décortiquer les causes.

Ivan Blot. C’est tout à fait vrai et c’est un phénomène assez récent. Disons que l’antisémitisme français ancien d’autrefois, généré par certains mouvements d’extrême droite, est devenu extrêmement faible après la Seconde Guerre Mondiale pour des raisons historiques que chacun comprend… La communauté juive française n’a pas vu monter le nouvel antisémitisme au départ ; On a eu tendance à croire que cet antisémitisme a été provoqué par le Front National ce qui n’est pas le cas, parce qu’il faut être honnête ! Le FN n’est pas antisémite ! Par contre l’antisémitisme s’est développé beaucoup dans les banlieues, surtout parmi les immigrés en provenance du monde musulman. Ce nouvel antisémitisme correspond non pas à des populations catholiques de souche comme autrefois : c’est un antisémitisme qui vient des immigrés musulmans… Quant à la déclaration de M. de Villepin, oui ! Il est exact qu’il est consultant auprès de l’Emir du Qatar… Que le Qatar est très engagé dans ses affaires. Je pense que s’il a pris cette position contre Israël, c’est probablement en liaison avec ses amis de Qatar ! Cela apparaît comme hautement probable, sinon ce serait totalement incompréhensible.

Lire l’article complet sur fr.ria.ru

SOURCE: http://isranews.com/

0000000000000000000000000000000000

Allain Jules

Photo: Sébastien Soriano/Le Figaro Photo: Sébastien Soriano/Le Figaro

FIGAROVOX/EXCLUSIF- Dans une tribune publiée dans Le Figaro, l’ancien premier ministre s’inquiète du silence de la France face à l’escalade de la violence entre Israéliens et Palestiniens. Il appelle de ses voeux une interposition de l’O.N.U.


Dominique de Villepin est avocat. Il a été ministre des affaires étrangères et premier ministre de Jacques Chirac.

Lever la voix face au massacre qui est perpétré à Gaza, c’est aujourd’hui, je l’écris en conscience, un devoir pour la France, une France qui est attachée indéfectiblement à l’existence et à la sécurité d’Israël mais qui ne saurait oublier les droits et devoirs qui sont conférés à Israël en sa qualité d’État constitué. Je veux dire à tous ceux qui sont tentés par la résignation face à l’éternel retour de la guerre qu’il est temps de parler et d’agir. Il est temps de mesurer l’impasse d’une France alignée et si…

Voir l’article original 1 366 mots de plus