Articles Tagués ‘l’usage de la guillotine’

En 1789, les Etats Généraux se réunissent à Versailles. Ils sont les représentants élus des 3 classes:
  • la Noblesse
  • le Clergé
  • le Tiers Etat.
Devant des difficultés venus de discussions de procédure (vote par ordres ou vote par têtes ?) les Etats Généraux se déclarent Assemblée Nationale.
Le 14 Juillet, le roi cède devant la révolte du peuple de Paris qui prend la Bastille, prison vide mais symbole du « despotisme. »
Le 4 Août, l ‘Assemblée Nationale vote l’abolition des privilèges, supprime l’absolutisme et crée une monarchie constitutionnelle avec de nouvelles structures administratives.
 
En 1792, le roi devenu impopulaire est renversé. Il sera guillotiné ainsi que la reine en 1793.
L’Europe monarchique s’inquiète. La république est créé au moment même où la France entre en guerre contre l’Angleterre, l’Autriche et la Prusse.
 
En 1793-1794, pour résister à l’ennemi et aux contre-révolutionnaires, Robespierre supprime les libertés, instaure la terreur et la guillotine pour ses ennemis.
 
De 1795 à 1799, on essaie d’établir une République modérée, mais la guerre continue et les divisions intérieures sont trop grandes. Ceci permet à Napoléon Bonaparte de prendre le pouvoir en 1799.
 
Les éléments positifs apportés par la Révolution:
  • la liberté de penser et de religion,
  • l’abolition des privilèges,
  • la déclaration des droits de l’homme proclamant la liberté, l’égalité et la fraternité.
  • on créa alors les départements qui existent encore de nos jours,
  • on instaura enfin le régime démocratique du gouvernement du peuple (élections) par le peuple (création d’une assemblée législative).

°°°

000000000000000000000000000000000000000