Archives de 2 novembre 2015

L’hebdomadaire Politico Europe a publié les dix « prévisions les plus apocalyptiques » de l’avenir de l’Union européenne.

La chancelière allemande, le président français et d’autres politiques européens prédisent la fin imminente de l’Union européenne, constate l’hebdomadaire Politico Europe.

Le journal fait remarquer que, sur fond de crise des réfugiés de ces derniers mois, la « rhétorique du Jugement dernier » est devenue courante quand il s’agit de l’avenir de l’Europe. Aussi, Politico Europe a-t-il décidé de publier les dix prévisions les plus lugubres émises par des personnalités politiques en vue.

Le chef du Conseil européen Donald Tusk est en tête de la liste. Il a qualifié la crise migratoire de « séisme politique pour l’Europe ». Vient ensuite le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker qui a déclaré que l’Union européenne était en déclin et que son « histoire d’amour » avec l’intégration touchait à sa fin.

La chancelière allemande Angela Merkel, beaucoup critiquée pour son attitude face à la crise des migrants, et le président français François Hollande figurent également sur cette liste de Politico.

« Si l’Europe subit l’échec dans la question des réfugiés, ce ne sera plus une Europe, dont nous avons rêvé », a prévenu Mme Merkel.

M.Hollande a mis en garde lui aussi contre la « fin de l’Europe », intervenant devant le Parlement européen le mois dernier.

« Le débat, il n’est pas entre moins d’Europe et plus d’Europe, il est entre l’affirmation de l’Europe ou la fin de l’Europe », a-t-il souligné.

Le président français et la chancelière allemande ont lancé un appel à l’unité et à la solidarité européenne, mises à mal par la crise des réfugiés.

« C’est précisément maintenant qu’il nous faut plus d’Europe », ont-ils affirmé dans leur déclaration commune.

Des propos pareils ont été tenus par le premier ministre slovène Miro Cerar, le chancelier fédéral d’Autriche Werner Faymann et le premier ministre néerlandais Mark Rutte.

M.Cerar a notamment déclaré dimanche dernier que sans la résolution de la crise migratoire, il ne resterait que quelques semaines jusqu’à l’éclatement de l’Europe.

Selon M.Faymann, il s’agit à présent soit d’une Europe commune, soit de sa dislocation progressive qui ne manquera pas de déboucher sur le chaos.

M.Rutte avertit de son côté que la crise migratoire peut compromettre les bases de la coopération européenne.

Politico cite également les prédictions sombres du leader de l’aile libérale du Parlement européen, Guy Verhofstadt, de la présidente du parti français Front national (FN) Marine Le Pen et du président du Parlement européen Martin Schulz.

M.Verhofstadt appelle l’Europe à s’unir face à la crise pour sauvegarder ses valeurs. M.Schulz a reconnu que l’Europe se trouvait en très mauvais état, et Mme Le Pen a exhorté à en finir avec l’Union européenne, tout en sauvant l’Europe.

00000000000000000000000000000000000000000000000

Posté avec WordPress pour Android

Gibraltar experienced quite a storm Sunday, with gale force winds hitting Europa Point and 46 millimetres of rain falling in just 30 minutes. Thunder also affected the area. There were several cases of flooding.

A scaffold collapsed on Waterport Road, but luckily no-one was hurt. It was a busy day for the emergency services, with numerous diversions having to be implemented.

With few venturing outdoors many took to social media posting dramatic  photos and videos of the effects of the severe weather. A Flash Warning was issued by the Government, a relatively rare occurrence, that is triggered when the forecaster has more than 80% confidence of an event happening.

The forecast for Monday is a brighter day with a mix of sunshine and cloud, but with the chance of further showers affecting the area, perhaps turning locally heavy during the afternoon with the risk of a rumble of thunder. Winds expected to be mainly moderate southwesterly, gusty around any showers, but easing later.

Collapsed scaffold at Waterport Place

http://www.gbc.gi/news/storm-hits-gibraltar-30800

000000000000000000000000000000000000000000

 

Par Jay Syrmopoulos

Source : The Free Thought Project.com, le 02/06/2015

Dans un article répercuté à travers le monde, le journaliste primé la semaine dernière et chercheur docteur Nafeez Ahmed a révélé des informations ahurissantes sur la complicité américaine dans la création et l’ascension de l’État Islamique, ainsi qu’elles ont été trouvées dans un rapport des Services de Renseignements de la Défense (DIA) récemment déclassé.

Lisez l’article censuré par l’industrie des médias sur le rapport secret du renseignement américain révélant qui a réellement créé Daech http://www.middleeasteye.net/columns/pentagon-confirms-west-gulf-states-and-turkey-created-islamic-state-608321312

Le rapport du Pentagone dit que les pays occidentaux, du golfe et la Turquie avaient prévu l’émergence de l’État Islamique

Un rapport de l’intelligence américaine révèle que l’aide occidentale aux rebelles syriens a favorisé et encouragé la naissance de l’”État Islamique”, ce que le Pentagone ne nie pas.

Une chose peut-être plus terrifiante que le rapport lui-même est que cette information a été occultée par tous les media grand public du monde.

Ce silence en dit long sur l’importance de cette information. Il illustre la complicité des média anglophones, en collusion avec les gouvernements, pour garder les populations dans l’ignorance de la violence de la realpolitik américaine.

J’ai discuté avec les journaux nationaux intéressés par cette réalité, ils conclurent que c’était trop ‘difficile’ d’en parler à un stade aussi tardif.

Ce rapport stupéfiant, daté d’août 2012, a prouvé que la croissance et l’expansion de Daech était un résultat direct des armes envoyées aux islamistes anti-Assad par les États-Unis, dans le cadre de leur objectif stratégique de renversement du régime d’Assad en Syrie.

Le rapport affirme que “les principales forces conduisant l’insurrection en Syrie” sont composées “des Salafistes, des Frères Musulmans, et d’al-Qaïda en Irak”, et montre explicitement quels étaient les éléments qui donnaient vraiment son impulsion à l’insurrection.

Quoique les États-Unis aient gardé leur ligne officielle selon laquelle, en Syrie, seuls des rebelles modérés reçoivent des armes, des personnalités politiques, du candidat à la présidence Rand Paul déclarant que les “faucons” du Congrès étaient responsables de la montée de Daech au vice président Joe Biden affirmant (à partir de 1:30:00) qu’il n’y avait pas de “rebelles modérés” en Syrie, disent autre chose.

Ahmed déclare que “le document secret du Pentagone donne la confirmation extraordinaire que la coalition menée par les États-Unis contre Daech s’était réjouie trois ans auparavant de l’émergence d’une ‘principauté salafiste’ extrémiste dans la région, ce qui constituait un moyen d’affaiblir Assad.”

Dans un entretien avec Josh Cook de Truth In Media, Ahmed déclare :

“J’ai parlé à un des principaux journaux ici au Royaume-Uni et ce qui était intéressant c’est qu’ils étaient assez favorables à l’idée d’une enquête sur le sujet, mais qu’ils ne se sentaient pas en état de la réaliser. On ne les a pas non plus dissuadés de la publier. Le journaliste auquel j’ai parlé est un journaliste expérimenté, pour lequel j’ai beaucoup de respect, et il était très intéressé par ce que je lui disais. Il m’a écouté intensément – je pouvais vraiment sentir sa peur, que je n’aurais pas dû parler de ça, les choses allaient trop loin – le document est-il vraiment solide ? Il n’était pas confiant.

“Il y a, je pense, comme une acceptation tacite dans les média grand public, qu’il y a certaines choses que nous ne sommes pas autorisés à dire. En l’occurrence l’idée que quelque chose d’aussi abject que Daech ait vraiment pu être prévu ou favorisé délibérément, c’est ce que le rapport implique assez clairement.

“C’est presque trop”, a t-il dit. Ça va à l’encontre de tant de choses que l’on considère comme acquises. Tant de suppositions sur la sorte de suprématie, non seulement américaine, mais de tout l’Occident, et sur la bienveillance de notre gouvernement assurant que nous ne ferions jamais de pareilles choses… C’est un grand saut.”

“D’une certaine manière je pense que les journalistes ont peur et s’inquiètent de repousser les limites à un tel point. Il est préoccupant que règne un silence absolu sur cette question, spécialement dans les médias anglophones. Ce qui pose de vraies questions sur ce qui se cache derrière ce silence.”

Les gens ont le droit d’être informés des agissements d’un gouvernement qui agit en leur nom et la presse a le devoir de dévoiler ce qui est intentionnellement caché au public par ceux qui sont au pouvoir.

Lorsque la presse a peur ou est complice en cachant ces faits au public américain, alors nous, en tant que nation, courons de bien plus grands dangers que tout ce que peut représenter Daech.

S’il vous plaît partagez cet article afin d’aider à ce que cette information vitale soit connue du plus de personnes possible, car les gens ont le droit de savoir ce que leur gouvernement entreprend en leur nom.

Ecoutez l’interview complète avec le Dr Nafeez Ahmed ci-dessous.

Joshua Cook Interviews Investigative Journalist Dr. Nafeez Ahmed On DIA Report And Media Cover – Up

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Aviseur International

air-cocaine02/11/2015 à 08h37
Les deux pilotes français qui ont fui la République dominicaine où ils avaient été lourdement condamnés pour trafic de drogue étaient acheminés lundi matin par les gendarmes chez la juge marseillaise qui instruit l’enquête française sur l’affaire Air cocaïne.

Voir l’article original

Crise des migrants en Europe : l’Allemagne, l’exemple à suivre ?

Apparemment les nombres avancés aux populations non averties sont d’au moins quatre millions inférieurs à la vérité. Le dernier mouvement évoque le nombre plus juste de cinq millions, pas un million – mais bien cinq millions de migrants…cinq millions d’envahisseurs. Si ce n’est pas une guerre, qu’est-ce que c’est ?

Et c’est aussi un gros business que cette industrie sociale de la migration — avec les ONG, les organismes d’infrastructures d’accueil, les travailleurs sociaux etc….C’est la même chose aussi en Amérique [ like here in America]. La réinstallation des réfugiés est une source de profit.

Brigitte Meier du SPD a dit qu’il n’était plus possible de garantir la sécurité publique. “Un appel insistant à l’aide”.

Le journal Democratic Post titre : La vérité – L’Allemagne recrute des réfugiés systématiquement.

C’est incroyable mais vrai: Il y a des campagnes systématiques pour faire venir le plus possible de réfugiés en Allemagne. Pratiquement tous les réfugiés veulent venir en Allemagne, parce qu’aucun autre pays ne fait une semblable publicité. Tous les pays savent qu’accorder le droit d’asile équivaut à un suicide. Pourtant, c’est exactement ce que fait l’Allemagne.

La chancelière Merkel et son assistant Thomas de Maizière attirent les réfugiés en Allemagne avec la station anglophone de TV “Deutsche Welle”. L’Office Fédéral de la Migration et des Réfugiés produit une propagande avec des vidéos coûteuses pour faire la promotion de l’Allemagne comme « pays d’immigration » Ces vidéos sont distribuées dans le monde entier en plusieurs langues. [visibles sur YouTube]

L’ancien maire de Berlin du district de Neukölln du parti SPD pense que ce sont cinq millions de réfugiés en route vers l’Allemagne cette année.

Brigitte Meier du SPD dit qu’il n’est plus possible de garantir la sécurité publique. “Un appel insistant à l’aide”.

Mais une autre politicienne du SPD, Aydan Özoguz, dit que “tout le monde doit s’impliquer et accepter les changements” et “que déjà une personne sur cinq a un passé de migrant. L’Allemagne n’est pas un état nation ethniquement homogène, comme certains le pensent encore.”

L’industrie sociale et migratoire allemande fait des affaires comme rêvent d’en faire les grandes entreprises. Chaque mois un demandeur d’asile coûte 3500 euros, c’est-à-dire 3 milliards et demi d’euros à venir pour un million de demandeurs d’asile, 42 milliards d’euros annuels. C’est en gros la somme qui est versée à tous les chômeurs d’Allemagne. Il n’y a pas que les infirmiers, les interprètes, les pédagogues, les passeurs et les bailleurs. Le gros du business est tiré par les groupes sociaux d’intérêts spéciaux, les groupes pharmaceutiques et les laboratoires, les politiciens et même certains journalistes. Pour eux, l’industrie du réfugié est la garantie d’une industrie prometteuse de plusieurs milliards de dollars.

SOURCE: http://www.europe-israel.org/2015/10/cinq-millions-de-musulmans-en-route-vers-leurope-nous-ne-pouvons-plus-garantir-la-securite-publique/

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PLUS

Des pancartes de bienvenue, une population souriante et chaleureuse à la descente des trains, pour accueillir un flot de réfugiés sans précédent. C’est le visage que veut offrir ce nouvel eldorado, destination souvent privilégiée de ces réfugiés qui ont fui la guerre. 800 000 devraient arriver cette année.

Mais derrière cet élan de solidarité il y aussi un pragmatisme économique. Car l’Allemagne, première économie européenne, avec un taux de chômage très bas, à 6,4 %, et une population vieillis…
LIRE L’ARTICLE: http://fr.euronews.com/2015/09/07/all…

°°°°°°°°°°°°°

Frédéric Delavier explique les raisons profondes de la crise des migrants, les causes de l’attitude des hongrois, des allemands , et des Français et le rôle pervers des USA et du Royaume unis dans cette catastrophe humanitaire.

00000000000000000000000000000000

Lucette Brochet, la nouvelle conquête de François Hollande (Video)

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/les-internautes-remont%C3%A9s-par-un-reportage-montrant-les-coulisses-d%E2%80%99une-visite-de-hollande/ar-BBmHdjq?li=AAaCKnE&ocid=SL5MDHP

———————————————–

BFM TV a interrogé une retraitée, Lucette Brochet, après le passage du président de la République chez elle. Le résultat est gênant pour le locataire de l’Elysée.

© Fournis par Le Soir

C’était jeudi : François Hollande, en déplacement à Vandoeuvre-Lès-Nancy (Lorraine) se rend chez Lucette Brochet, une infirmière à la retraite. Ils boivent un café devant les objectifs des photographes, papotent quelques minutes. Une rencontre tout ce qu’il y a de plus classique pour François Hollande, avec comme objectif de paraître proche des Français.

Mais, ce dimanche, patatras. BFM TV a l’idée de retourner chez Lucette Brochet. Sahlia Brakhlia (ex-Petit Journal de Canal+) tend son micro. Lucette révèle alors l’envers du coup de com’. Tasses de café, chaises, fleurs et, surtout, discours : tout a été minutieusement préparé par la mairie locale et les services de communication de François Hollande.

Extrait :

– Lucette : Il y a des gens de l’Élysée qui sont venus pour me poser des questions, pour savoir si j’étais bien dans l’appartement, tout ça, pour savoir ce que je devais dire et tout, et ne pas dire. J’avais une idée, c’était de dire qu’il s’occupait beaucoup des immigrés, mais pas des clochards qui, pour ainsi dire, crèvent dans la rue. Mais ça, il fallait pas que je le dise.

– Sahlia Brakhlia : Qui vous a dit de ne pas le dire ?

– Lucette : Bah, le gars de l’Élysée.

VIDEO: http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/les-internautes-remont%C3%A9s-par-un-reportage-montrant-les-coulisses-d%E2%80%99une-visite-de-hollande/ar-BBmHdjq?li=AAaCKnE&ocid=SL5MDHP

00000000000000000000000000000000000000000000

Articles récents

————————————————–

Aviseur International

Légifrance, le service public de l'accès au droit - Accueil
ARRETE
Arrêté du 21 octobre 2015 relatif à l’habilitation au sein de services spécialisés d’officiers ou agents de police judiciaire pouvant procéder aux enquêtes sous pseudonyme

NOR: INTC1513051A
Version consolidée au 01 novembre 2015

La garde des sceaux, ministre de la justice, et le ministre de l’intérieur,
Vu le code de procédure pénale ;
Vu le décret n° 2003-390 du 24 avril 2003 modifié portant création des directions interrégionales de la police judiciaire et relatif à l’organisation des services territoriaux de police judiciaire de la police nationale ;
Vu le décret n° 2003-734 du 1er août 2003 portant création et organisation des services déconcentrés de la direction centrale de la police aux frontières ;
Vu le décret n° 2008-633 du 27 juin 2008 modifié relatif à l’organisation déconcentrée de la direction centrale de la sécurité publique ;
Vu le décret n° 2009-1727 du 30 décembre 2009 relatif à l’inspection générale…

Voir l’article original 1 215 mots de plus