Articles Tagués ‘référendum’

Aulnaycap !

C’est une grosse surprise, ou pas ? L’Irlande, l’un des pays les plus catholique de l’Union Européenne, vient de légaliser le mariage homosexuel par voie référendaire : Plus de 60% des Irlandais se sont ainsi prononcés en faveur de la légalisation du mariage pour des personnes du même sexe.

Un pied-de-nez pour les détracteurs et surtout, une grosse claque pour la classe politique européenne hostile à ce genre de mariage.

En France, le mariage pour tous avait suscité une vive émotion dans la classe politique, notamment à Droite. Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois, s’était montré très hostile à cette nouvelle loi qui défrayait l’image même de la famille traditionnelle. L’Irlande a montré à la France que ce d »bat aurait pu se traduire par un référendum : si le Non l’avait emporté, cette loi n’aurait jamais abouti. Si le Oui l’avait emporté, il n’y aurait certainement pas eu autant de manifestations…

Voir l’article original

Les banques centrales deviennent les garants d’un système financier : « je gagne-je garde, je perds-tu paies ». Cela n’est possible qu’à cause de l’ignorance et de l’épuisement d’un peuple éprouvé par la perte du pouvoir d’achat et la précarité de l’emploi que ces mêmes financiers couverts par les autorités n’hésitent pas à confisquer et délocaliser.

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Même en Suisse, ce modèle de démocratie directe, la souveraineté du peuple est menacée de confiscation… OD

or suisse bns

« Quand un peuple est invité à voter, il DOIT être informé ! Le peuple suisse est appelé à voter au sujet d’une couverture-or partielle du franc suisse. Le but est clairement de freiner la politique monétaire d’une banque centrale totalement dédiée à la haute finance internationale. Ce matin, un article de l’ATS publié dans le Nouvelliste nous relatait ceci :

« La force potentiellement explosive des renseignements fournis a, par conséquent, amené la SSR à revoir sa politique d’information interne. Les résultats des sondages effectués par l’institut gfs.bern étaient jusque-là préalablement relayés très largement au sein des nombreuses rédactions du diffuseur public.

Désormais, le cercle de diffusion sera restreint. But de la manoeuvre : diminuer le risque qu’une personne n’utilise ou ne transmette des informations non encore publiées à des fins mercantiles. »

Voir l’article original 1 057 mots de plus