Articles Tagués ‘Voix de la Russie’

International

17:16 07.07.2015(mis à jour 17:20 07.07.2015)
 

L’autorité de télévision et de radiodiffusion polonaise a décidé de retirer la licence à une station locale qui diffuse des émissions de la radio Sputnik en FM. Cette démarche cadre mal avec la liberté d’expression à laquelle Varsovie prétend être attaché.

Le Conseil national polonais de radio et de télévision (KRRiT) a engagé la procédure de retrait de la licence à la station locale Radio Hobby qui diffuse des émissions de la radio Sputnik en polonais, a annoncé mardi l’agence de presse polonaise PAP.

Radio Hobby diffuse les émissions deSputnik pendant une heure par jour (de 20h00 à 21h00 heure locale) en vertu d’un contrat signé il y a trois ans avec La Voix de la Russie. »Suite à l’analyse des documents, le Conseil national de radio et de télévision a jugé que Radio Hobby violait les normes de la loi sur la télévision et la radiodiffusion. Les droits accordés par la licence ne sont pas cessibles, et la licence elle-même ne peut faire l’objet d’aucune transaction commerciale », indique le Conseil dans un communiqué officiel.

« Suite à un accord conclu avec une tierce personne, le propriétaire de la radio a cédé une partie des droits qu’il détient en vertu de la licence et a cessé d’influer sur le contenu et le mode de présentation de l’information dans les émissions retransmises », lit-on dans le communiqué.Le directeur de Radio Hobby, Tomasz Brzeziński, a pour sa part déclaré que pendant trois ans depuis la conclusion du contrat avec la Voix de la Russie, les autorités polonaises n’avaient rien eu à redire au sujet des émissions de la radio russe.

« Ces émissions n’ont jamais posé de problème à qui que ce soit jusqu’au début du conflit en Ukraine. Nousn’influons pas sur leur contenu. Nous ne diffusons que des matériaux que nous recevons une heure avant leur mise en ondes et uniquement après les avoir écoutés au préalable. S’il y avait eu des appels à un putsch en Pologne, ces émissions ne seraient jamais passées. Nous ne sommes pas des espions russes », a indiqué M.Brzeziński. »Il s’agit d’un jeu politique », a ajouté le directeur de Radio Hobby.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Chaîne de télévision RT
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'ambassadeur russe à Varsovie Alexandre Alexeïev
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Drapeau norvégien
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
L’agence Fitch dégrade la note de la Russie

L'agence Fitch dégrade la note de la Russie

MOSCOU, 10 janvier – RIA Novosti/La Voix de la Russie L’agence internationale de notation financière Fitch a abaissé la note de crédit de la Russie de BBB à BBB- avec perspective négative, rapporte l’agence Bloomberg.

Selon Fitch, le taux d’inflation en Russie atteindrait 8,5% et le déficit budgétaire représenterait 3,7% du PIB d’ici la fin de 2015.

En mars 2014, Fitch a fait passer de « stable » à « négative » la perspective de la note souveraine de la Russie sur fond de sanctions occidentales contre Moscou.

RIA Novosti
Lire la suite:
http://french.ruvr.ru/news/2015_01_10/Lagence-Fitch-degrade-la-note-de-la-Russie-1898/

————————–

RIA Novosti

Actualités

Police près de la rédaction de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo (Archives)

Charlie Hebdo: Al-Qaïda impliquée dans l’attaque

14:45   10/01/2015   MOSCOU, 10 janvier – RIA Novosti

Le réseau terroriste Al-Qaïda a dirigé la préparation de l’attaque contre la rédaction de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, a déclaré un membre de la cellule yéménite d’Al-Qaïda cité par l’agence Associated Press.

—————————————–

 

0000000000000000000000000000000000000000000

Barack Obama et Kim Jong-un invités aux célébrations du 70e anniversaire de la victoire à Moscou

Par La Voix de la Russie | Le président américain Barack Obama et le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un ont été invités aux célébrations consacrées au 70 e anniversaire de la victoire à la Seconde guerre mondiale qui auront lieu en mai 2015, rapporte l’assistant du président russe Iouri Ouchakov.

Ouchakov a noté que Pyongyang a déjà répondu à l’invitation et a laissé entendre que la visite du leader nord-coréen en Russie est possible.

« Tous les pays qui de la coalition anti-hitlérienne, ainsi que les partenaires de la Russie, notamment les pays BRICS sont invités aux célébrations », a précisé l’assistant du président russe.

La Corée du Nord menace cependant d’attaquer la Maison Blanche, considérant que le gouvernement américain est impliqué dans la création de la comédie Interview, qui relate l’histoire de l’assassinat de Kim Jong-un .
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_22/Barack-Obama-et-Kim-Jong-un-invites-aux-celebrations-du-70e-anniversaire-de-la-victoire-a-Moscou-2301/

00000000000000000000000000000000000000

Un avion russe transportant des armes françaises retenu au Nigeria

Un avion russe transportant des armes françaises retenu au Nigeria

MOSCOU, 7 décembre – RIA Novosti/La Voix de la Russie Un avion russe transportant une cargaison militaire française a été retenu à l’aéroport de la ville nigériane de Kano, a annoncé la mission diplomatique russe à Lagos sur son compte Twitter.

« L’avion russe se trouvant à Kano a été affrêté par la mission de la paix française au Tchad et transportait du matériel appartenant à cette mission », indique l’ambassade.

Auparavant, les médias ont rapporté qu’un avion russe avec à son bord des armes et des munitions avait été intercepté par les autorités nigérianes à l’aéroport de Kano. L’appareil était à destination du Tchad voisin mais l’aéroport de Ndjamena étant fermé, a du atterrir à Kano.

Selon les autorités aéroportuaires de la ville, l’avion-cargo parti de Bangui en Centrafrique, transportait des hélicoptères, une jeep et d’autres équipements.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_07/Un-avion-russe-transportant-des-armes-francaises-retenu-au-Nigeria-7177/

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 Dernières infos
Donetsk : trois personnes tuées dans des tirs nocturnes

Donetsk : trois personnes tuées dans des tirs nocturnes

Trois personnes ont été tuées, et 10 autres blessées dans des tirs à Donetsk. Aujourd’hui, 12:57

Le Maroc veut renforcer sa coopération stratégique avec la Russie

Par La Voix de la Russie | Le Maroc a l’intention de renforcer sa coopération stratégique avec la Russie afin de donner une nouvelle impulsion aux rapports économiques solides liant les deux pays, a déclaré, selon l’agence marocaine Maghreb Arabe Presse (MAP), Mohamed Abbou, ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, chargé du Commerce extérieur, qui a participé au Forum de coopération russo-arabe à Khartoum.

Mohamed Abbou a fait valoir le caractère historique des relations entre le Maroc et la Russie et a souligné que la coopération stratégique bilatérale manifestait ces dernières années « une dynamique croissante ».

Un rôle important dans ce domaine revient, d’après lui, à la visite du roi du Maroc Mohammed VI en Russie en 2002, lorsque les deux pays ont signé l’accord de partenariat stratégique, et à la visite du président russe Vladimir Poutine en 2006, qui a été marquée par la signature de plusieurs accords dans différents domaines.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_07/Le-Maroc-veut-renforcer-sa-cooperation-strategique-avec-la-Russie-6109/

000000000000000000000000000000000000

Aujourd’hui, 13:53
Crash MH17 : les parents des victimes engageront les poursuites contre l'Ukraine, la Malaisie et la Russie

Par La Voix de la Russie | Les membres de familles des Australiens tués dans le crash du Boeing de Malaysia Airlines en Ukraine se proposent de poursuivre l’UKraine, la Malaisie, la Russie et la compagnie aérienne Malaysia Airlines auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), communiquent des médias australiens.

Leurs intérêts seront représentés par l’avocat Jerry Skinner. Selon les journalistes, avant de s’adresser à la CEDH l’avocat se propose d’attendre les détails de l’enquête.

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines s’est écrasé le 17 juillet dans l’est de l’Ukraine. Tous ses 298 occupants, dont 38 Australiens, ont trouvé la mort.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_04/Crash-MH17-les-parents-des-victimes-engageront-les-poursuites-contre-lUkraine-la-Malaisie-et-la-Russie-2983/

0000000000000000000

Ukraine : l'Occident devrait agir de façon plus intélligente (Helmut Kohl)

MOSCOU, 2 novembre – RIA Novosti/La Voix de la Russie

L’Occident pourrait adopter une approche « plus intelligente » face à la crise ukrainienne, estime l’ex-chancelier allemand Helmut Kohl dans son nouveau livre Aus Sorge um Europa cité dimanche par le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

« L’Occident, tout comme la Russie et l’Ukraine, doit être sur ses gardes pour empêcher la perte de ce que nous avons atteint par le passé« , estime M.Kohl.

Selon lui, l’Occident doit renoncer à la politique visant à isoler la Russie sur la scène internationale. Dans ce contexte, l’ancien chancelier fédéral a critiqué la décision « radicale » d’exclure la Russie du sommet du G7 tenu en juin dernier.

M.Kohl a également reproché à son successeur au poste de chancelier Gerhard Schröder d’avoir mené une politique qui avait conduit d’après lui à la crise de dette dans la zone euro.

Les relations entre Moscou et l’Occident se sont dégradées en raison de la crise en Ukraine et du rattachement de la péninsule de Crimée à la Fédération de Russie.

Fin juillet, les Etats-Unis et l’UE ont décrété des sanctions contre plusieurs secteurs de l’économie russe. Moscou a déclaré à plusieurs reprises que le langage des sanctions n’était pas de mise avec la Russie.

Début août, la Russie a riposté en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des pays ayant introduit des sanctions à son encontre.

RIA Novosti

00000000000000000000000000000000000

CIA.svgSelon les données d’archives déclassifiées rendues publiques par le New York Times, la CIA a embauché des nazis pendant la Guerre froide

MOSCOU, 28 octobre – RIA Novosti/La Voix de la Russie

Dans les décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, la CIA et d’autres services secrets américains ont employé plus de mille nazis comme complices, espions et informateurs contre l’URSS avant de leur accorder l’asile en Amérique, selon les données d’archives déclassifiées rendues publiques par le New York Times rapportées mardi 28 octobre par le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Ces activités étaient notamment importantes dans les années 1950 quand les forces de l’ordre, la CIA et le FBI engageaient volontiers d’anciens nazis de tout rang en tant qu’agents pour espionner l’URSS. Cela n’a pas gêné les directeurs du FBI Edgar Hoover et de la CIA Allen Dulles, qui ont recruté d’anciens serviteurs du Troisième Reich. Selon eux, la valeur de ces nouveaux agents dans la confrontation contre l’URSS compensait l' »erreur morale ». Les services américains recrutaient même des criminels de guerre.

Par exemple, on trouve dans les archives le dossier d’un ancien officier SS, Otto von Bolschwing, conseiller d’Adolf Eichmann et architecte de la « Solution finale ». Un an seulement après la guerre, l’ex-SS a trouvé un nouveau travail – la CIA l’a utilisé en Europe. En 1954, d’après une note de service, Otto von Bolschwing a été transféré avec sa famille à New York « pour ses services loyaux et l’innocence de ses activités au profit du IIIe Reich ». Les services israéliens ont retrouvé Eichmann en Argentine dans les années 1960 et, préoccupé par son sort, le « nazi loyal » a demandé la protection des USA. L’ex-agent a finalement bénéficié d’une couverture et il a vécu encore 20 ans en Amérique.

Un autre nazi, Alexandras Lileikis, a été recruté par la CIA en 1952 en dépit des preuves accablantes du fait que pendant la guerre, sous le contrôle de la Gestapo, il exécutait des Juifs à la mitrailleuse près de Vilna en Lituanie. Cet agent travaillant en Allemagne de l’Est était rémunéré 1 700 dollars par an et deux cartouches de cigarettes par mois. Quatre ans plus tard, il a été autorisé à entrer aux USA pour ses loyaux services.

« A en juger par les archives, plus de mille nazis travaillaient pour les USA mais ils pourraient être bien plus nombreux. Il est difficile de connaître leur nombre exact car certains documents sont toujours classifiés », constate le quotidien.

D’après les archives, les agents nazis remplissaient des missions diverses et variées. Un groupe d’anciens officiers de la Wehrmacht était formé à une base militaire du Maryland par des instructeurs américains à la tactique de guérilla en cas d’invasion de l’URSS. Dans le Connecticut, les CIA a formé à partir d’anciens gardes de la Wehrmacht un groupe qui tentait de découvrir le sens caché des symboles sur les timbres postaux soviétiques. En Virginie, un conseiller d’Hitler organisait des conférences à huis clos sur les relations avec l’URSS. Les ex-SS infiltraient les territoires allemands contrôlés par l’Union soviétique pour installer des câbles d’espionnage afin de surveiller les communications ferroviaires.T
SOURCE: http://french.ruvr.ru/2014_10_28/La-CIA-a-embauche-des-nazis-pendant-la-Guerre-froide-6000/

0000000000000000000000000000000000000000

Sanctions: un aveu d'impuissance politique de l'Occident (expert)

SOTCHI, 23 octobre – RIA Novosti/La Voix de la Russie L’amour de l’Occident pour les sanctions, y compris contre Moscou, montre son incapacité à régler les problèmes par des moyens politiques, a déclaré jeudi à Sotchi Igor Ivanov, président du Conseil pour les affaires internationales de Russie et ancien ministre russe des Affaires étrangères.

« Je considère l’adoption des sanctions comme une défaite des hommes politiques et diplomates des pays qui les ont adoptées. Ils se montrent incapables de proposer une solution politique et choisissent la voie facile. Les sanctions constituent une voie facile qui sera lourde de conséquences. Il faut que les hommes politiques qui cèdent constamment à l’attrait des sanctions le comprennent », a indiqué M.Ivanov en marge d’une réunion du Club de discussion international Valdaï.

Selon M.Ivanov, même les membres américains du club Valdaï ont déclaré mercredi que les sanctions « nuiront aux intérêts des Etats-Unis à moyen et long terme », et qu’il sera très difficile d’en réduire les conséquences négatives.

« De l’avis général, les sanctions sont contreproductives pour tous. Elles portent préjudice aux pays qui ont adopté les sanctions et à ceux qui ne l’ont pas fait, les sanctions modifient le système actuel des relations financières », a conclu M.Ivanov.

Les relations entre la Russie et l’Occident se sont dégradées sur fond de crise en Ukraine. Fin juillet, les Etats-Unis et l’UE ont décrété des sanctions contre plusieurs secteurs de l’économie russe. Moscou a déclaré à plusieurs reprises que le langage des sanctions n’était pas de mise avec la Russie. Début août, Moscou a répondu en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des pays ayant introduit des sanctions à l’encontre de la Russie.

RIA Novosti

Russie: dix restaurants McDonald’s fermés pour violations sanitaires

Russie: dix restaurants McDonald's fermés pour violations sanitaires

MOSCOU, 22 octobre – RIA Novosti/La Voix de la Russie Un dixième restaurant russe de la chaîne américaine McDonald’s a été fermé mercredi suite à une inspection sanitaire, a annoncé McDonald’s sur son site officiel.

« Les activités de dix restaurants McDonald’s sont suspendues en Russie à la suite d’inspections surprises du Service fédéral russe de contrôle pour les droits des consommateurs et le bien-être de l’homme (Rospotrebnadzor) », a indiqué la chaîne dans un communiqué.

Trois restaurants de la chaîne sont fermés à Volgograd, trois à Moscou, deux à Ekaterinbourg et les deux autres à Sotchi et à Serpoukhov, dans la région de Moscou.

« Un tribunal a décidé de suspendre les activités de ces établissements. Nous sommes en désaccord avec cette décision et allons faire appel », a ajouté McDonald’s.

Le service russe de contrôle pour les droits des consommateurs inspecte les restaurants de la chaîne américaine depuis août dernier. Parmi les restaurants fermés figure le premier restaurant de McDonald’s de Russie, situé sur la place Pouchkine, au centre de Moscou.

Au total, McDonald’s compte environ 450 restaurants dans 75 régions russes.

RIA Novosti
Lire la suite:
http://french.ruvr.ru/news/2014_10_22/Russie-dix-restaurants-McDonalds-fermes-pour-violations-sanitaires-2019/

000000000000000000000000000000000

L'UE doit renoncer aux sanctions contre la Russie (député français)

PARIS, 10 octobre – RIA Novosti/La Voix de la Russie L’Union européenne doit renoncer à la politique de sanctions face à la Russie en faveur d’une approche sobre et sans émotions, estime le député de l’Assemblée nationale, co-président de l’association Dialogue franco-russe Thierry Mariani (UMP).

Selon le parlementaire, l’heure est venue pour l’UE de revenir au dialogue avec Moscou afin de cesser d’exposer les pays membres de l’Union aux dangers présentés par la politique de sanctions « à courte vue ».

M.Mariani rappelle que l’UE est aujourd’hui contrainte d’affecter une aide financière se chiffrant en centaines de millions d’euros pour pallier les pertes subies par ses agriculteurs en raison de l’embargo imposé par Moscou sur les produits alimentaires européens.

Les relations entre Moscou et l’Occident se sont dégradées en raison de la crise en Ukraine et le rattachement de la péninsule de Crimée à la Fédération de Russie. Fin juillet, les Etats-Unis et l’Union européenne ont décrété des sanctions contre plusieurs personnalités politiques, homme d’affaires et secteurs entiers de l’économie russe.

Début août, Moscou a riposté en imposant un embargo sur les denrées alimentaires provenant des Etats-Unis, de l’Union européenne, de l’Australie, du Canada et de la Norvège, en réponse aux sanctions occidentales.

RIA Novosti

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_10/LUE-doit-renoncer-aux-sanctions-contre-la-Russie-depute-francais-4959/

00000000000000000000000000000000

Le drapeau vert de l’islam dans les rues européennes

12:11 25/09/2014
Par Sergueï Douz, la Voix de la Russie-RIA Novosti

Les politiques européens constatent avec surprise la montée en puissance de l’islam radical au plein cœur du Vieux continent.
Les experts affirment pourtant qu’il n’y a rien de surprenant à cela parce qu’il s’agit de l’effet incontournable de la politique des doubles standards dans le domaine de la lutte antiterroriste.

On voit de plus en plus fréquemment le drapeau vert de l’islam dans les rues des villes européennes, fait remarquer la presse occidentale. La présence de la  » police de la charia  » à Wuppertal près de Munich en est l’un  des exemples les plus marquants. Il est à noter que ces  » policiers  » sont recrutés parmi les habitants locaux : ce sont le plus souvent des enfants ou petits-enfants d’immigrés mais aussi des Allemands de souche convertis à l’islam. Selon les experts, une partie considérable de la jeunesse occidentale, notamment allemande, est en quête d’une alternative au mode de vie de leurs parents dans les conditions où la crise bat son plein. Dans les années 1970 ces jeunes auraient rejoint des groupes d’extrême gauche. Aujourd’hui c’est l’islam radical qui séduit ces protestataires et ces non-conformistes.

 » Il est extrêmement difficile de lutter contre ce type de terrorisme parce qu’en avançant des idées populistes primitives il est possible d’attirer beaucoup de gens tout à fait intégrés dans la société. Un nombre d’éminents théoriciens et de praticiens de la lutte antiterroriste affirment que les terroristes recrutent non seulement des pauvres et des marginaux mais aussi des individus irréprochables tout à fait accomplies « , explique le directeur de l’Institut des évaluations stratégiques Sergueï Oznobishchev.

Certains néophytes sont à ce point révoltés contre la société occidentale qu’ils partent combattre dans les zones de conflit apparues après le printemps arabe. Les pays européens sont malheureusement devenus otages de leur propre politique selon laquelle il y a de  » bons  » et de  » mauvais  » terroristes. Le président du Centre des communications stratégiques Dmitri Abzalov indique :

 » De très nombreux analystes font remarquer que l’extrémisme va se nourrir entre-autres de l’islam radical y compris sunnite. C’est-à-dire en soutenant des groupes d’opposition en Syrie, par exemple, l’Occident risque de se prendre à son propre piège. Parce que compte tenu des importants mouvements migratoires l’extrémisme a toutes les chances de venir en Europe « .

L’Etat islamique (EI) >>

Les djihadistes européens qui ont fait la guerre en Syrie et en Irak rentrent aujourd’hui chez eux. Dans un avenir très proche l’Occident risque donc d’affronter des violences qu’il ne saura pas maîtriser. Il est peut-être temps de revoir en profondeur la stratégie de son développement et de renoncer enfin à la doctrine de la  » démocratie exportée  » en tant qu’instrument universel de l’expansion géopolitique.

Sur le même sujet

La Voix de la Russie

00000000000000000000000000000

L’administration du président russe prête à publier la discussion téléphonique de Poutine avec Barroso

L’administration du président russe prête à publier la discussion téléphonique de Poutine avec Barroso

Par La Voix de la Russie | L’administration du président de Russie est prête à publier le contenu de la conversation téléphonique entre le président russe Vladimir Poutine et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, a déclaré le représentant de la Russie auprès de l’UE Vladimir Tchijov.

Le quotidien italien La Repubblica rapportait qu’au cours de la discussion téléphonique avec Barroso, Poutine a indiqué que « s’il le voulait, il pourrait prendre d’assaut Kiev pour deux semaines ».

L’assistant du président russe Iouri Ouchakov a déclaré que les propos du leader russe ont été pris hors de leur contexte. La divulgation des détails de la conversation téléphonique avec le président de la Commission européenne est « incorrecte et sort complètement du cadre de la pratique diplomatique », a ajouté Ouchakov.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_09_02/L-administration-du-president-russe-prete-a-publier-la-discussion-telephonique-de-Poutine-avec-Barroso-6509/

source:http://philippehua.com/2014/09/02/ladministration-du-president-russe-prete-a-publier-la-discussion-telephonique-de-poutine-avec-barroso/

00000000000000000000000000000000000000000

13:04 14/08/2014
Par Ivan Blot, La Voix de la Russie – RIA Novosti

Sur le même sujet

Tout d’abord, on observe depuis plusieurs années un processus de désindustrialisation. L’industrie représente une part décroissante du produit intérieur brut.

La France deviendrait un pays de services, notamment axé sur le tourisme, avec la fragilité que cela représente. Pourtant, la France demeure encore un pays de hautes technologies dans bien des secteurs comme le domaine aéronautique, de l’industrie automobile, des TGV, de l’industrie nucléaire civile ou militaire ou de l’industrie pharmaceutique. Mais les jeunes générations semblent fuir les études scientifiques. La France gardera-t-elle son rang ?

Un autre sujet d’inquiétude est la fuite des cerveaux. 250 000 français travaillent et vivent à Londres. Ce sont des jeunes en général et souvent très qualifiés. La France importe une quantité croissante de main d’œuvre non qualifiée par l’immigration clandestine mais ses meilleurs cerveaux fuient à l’étranger. Il faut dire que le taux de chômage est de de 10% de la population active en général mais chez les jeunes de moins de 25 ans, il est de 25%. Beaucoup de jeunes français très qualifiés partent vers les pays anglo-saxons. Ils pensent qu’ils ne pourront jamais faire fortune en France.

Il faut dire que notre système fiscal pénalise ceux qui travaillent ou créent des entreprises.

Le taux de prélèvements obligatoires en France est de 55% contre 35% en Russie.  La Héritage Foundation est un centre de recherches néo conservateur américain non suspect de défendre la Russie. Elle publie chaque année un indice des libertés économiques. Dans sa dernière publication, elle note que la Russie est plus respectueuse des libertés économiques que la France a deux titres : le montant des impôts et la souplesse du droit du travail. En France le licenciement est tellement réglementé que les employeurs hésitent à embaucher quelqu’un : le résultat est la montée du chômage qui est deux à trois fois plus fort en France qu’en Russie.

Enfin, il faut s’inquiéter en France de l’état moral à l’égard du travail. Le parti socialiste français a fait des loisirs une valeur de base. Sous Mitterrand, il y avait un ministère des loisirs et le nombre d’heures légales de travail par semaine a été limité à 35 heures, cas unique en Europe ! Tout est fait, notamment fiscalement, pour décourager le travail ou la création d’entreprises. Un pauvre ne pourra guère faire fortune à cause de l’impôt sur le revenu. La mobilité sociale est entravée : un pauvre restera pauvre. Un héritier pourra rester riche, encore qu’il sera tenté d’aller à l’étranger pour payer moins d’impôts. Le parti socialiste au pouvoir n’est absolument pas le parti des travailleurs. C’est un parti de fonctionnaires, d’enseignants et d’intellectuels de salon qui ignorent tout de l’entreprise.

La France a besoin de réformes structurelles, notamment de réduire le poids de l’Etat sur l’économie qui apparente la France a l’ancienne Union soviétique. Mais elle a besoin aussi d’une réforme intellectuelle et morale. C’est ce que devront faire de futurs présidents comme Nicolas Sarkozy s’ils veulent réussir. Ce qui est bizarre est qu’en dehors du parti socialiste, le Front national qui fut libéral autrefois en économie est devenu socialiste et étatiste entretemps. Il est national et socialiste alors qu’il faudrait être patriote et attaché aux libertés. La France, pour se réformer, devrait prendre exemple sur la Russie de Vladimir Poutine!

La Voix de la Russie

0000000000000000000000000000000000000000000000000

Energie : la politique de l'Ukraine dangereuse pour l'UE (PM slovaque)

PRAGUE, 14 août – RIA Novosti/La Voix de la Russie Les décisions de l’Ukraine dans le domaine gazier sont « étranges » et pourraient nuire à l’Union européenne, a déclaré le premier ministre slovaque Robert Fico lors d’une rencontre avec les représentants de compagnie énergétiques.

« Il est étrange qu’un Etat qui a signé un accord d’association avec l’UE et que l’Union européenne souhaite aider adopte des mesures susceptibles de nuire l’UE au lieu de coordonner ses démarches avec cette dernière », a indiqué Robert Fico, cité par le journal slovaque Pravda.

Le chef du gouvernement slovaque exprimait sa préoccupation concernant la loi ukrainienne prévoyant l’interdiction du transit de ressources énergétiques russes via le territoire de l’Ukraine.

Selon le premier ministre, la Slovaquie a entrepris des mesures concrètes afin d’aider l’Ukraine. A partir du mois de septembre, Bratislava est prête à fournir au pays du gaz en flux inversé. Mais si la Slovaquie venait à souffrir d’un manque de combustible en raison de l’arrêt des livraisons russes, elle penserait avant tout à ses propres intérêts.

Robert Fico a en outre qualifié d’absurdes les sanctions aussi bien occidentales que russes, ajoutant que ces mesures n’étaient jamais utiles, soulignant la nécessité d’autres solutions.

RIA Novosti

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_08_14/Energie-la-politique-de-lUkraine-dangereuse-pour-lUE-PM-slovaque-9132/

0000000000000000000000000000000000000000000000

La Russie aidera l'Egypte à construire le nouveau canal de Suez

Par La Voix de la Russie | Moscou semble revenir en Egypte pour réaliser avec le Caire des projets comparables de par leur envergure au barrage d’Assouan sur le Nil.

La rencontre du 12 août à Sotchi entre le président de Russie Vladimir Poutine et le président d’Egypte Abdel Fattah al-Sissi s’est déroulée sous ce signe. Pour Abdel Fattah al-Sissi, ce fut la première visite de Russie en qualité de président égyptien. A l’opposé de ses prédécesseurs il a préféré effectuer sa première visite après son élection en juin en Russie et non pas aux Etats-Unis.

La rencontre de Sotchi a plutôt porté sur le commerce et l’économie que sur les problèmes internationaux. Ce qui n’est pas d’ailleurs surprenant dans le contexte d’une « guerre des sanctions » imposée à Moscou par Washington et Bruxelles.

En août, il y a 70 ans, les deux pays établissaient les relations officielles. Maintenant Moscou et le Caire s’attachent à remplir cette année anniversaire de contacts fructueux gelés pendant le printemps arabe. Au cours de ces deux dernières années, le chiffre d’affaires des échanges russo-égyptiens a augmenté de 70 % ayant atteint 3,5 milliars de dollars en 2012.

Les négociations ont abouti à deux sensations : l’Egypte et la Russie créent une zone de libre-échange; le Caire a invité Moscou à participer aux travaux sur le nouveau canal de Suez dont la construction doit commencer l’année prochaine. Le président Vladimir Poutine a dit lors de la conférence de presse finale que l’Egypte et la Russie s’étaient entendues, en principe, sur la création d’une zone de libre-échange et qu’elles allaient accroître le commerce de vecteurs d’énergie, le gaz et le pétrole compris, et étendre la coopération militaro-technique :

« Nos pays coopèrent activement dans le domaine de l’agriculture. L’Egypte est un grand consommateur du blé russe. Nos partenaires se sont intéressés à nos capacités d’exportation de cette année. Pour l’Egypte ce sera à hauteur de 5-5,5 millions de tonnes. Nous fournissons 40 % environ des céréales consommés dans ce pays. Les produits agricoles constituent 90 % de nos importations depuis l’Egypte qui a déjà augmenté ses fournitures de 30 % et est disposée à les accroître prochnainement de 30 autres pour cent ».

L’échange d’opinions sur les questions internationales a démontré non seulement que les positions du Caire et de Moscou face à la solution des problèmes régionaux et inernationaux étaient proches, mais qu’elles coîncidaient, a déclaré le président d’Egypte ayant ajouté que désormais la coopération économique et le commerce entre la Russie et l’Egypte se développeraient avec une intensité particulière :

« Les négociations ont ouvert de grandes perspectives dans le commerce avec l’Union douanière et l’Union eurasienne, ainsi que dans la création d’une zone industrielle russe en Egypte. J’ai exprimé l’espoir que cette zone soit une composante complétant le nouveau projet du canal de Suez ».

Le secrétaire de presse du président de Russie Dmitri Peskov a communiqué que Moscou était disposé à accorder à l’Egypte d’importants crédits financiers. Le Caire négocie depuis plus d’un an avec le FMI un crédit d’un montant de 4,8 milliards de dollars. Mais le FMI fait traîner en longueur son octroi.

Les sociétés russes sont intéressées d’investir en Egypte dans l’extraction du pétrole et du gaz, dans l’exploitation des gisements d’or, dans l’assemblage des voitures et du matériel industriel. Ainsi le projet d’investissement de Lukoil est évalué à 127 millions de dollars, un important producteur de gaz indépendant Novatek est prêt à débourser 70 millions et le constructeur mécanique SMB Ingeneering, 30 millions de dollars.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_08_13/La-Russie-aidera-lEgypte-a-construire-le-nouveau-canal-de-Suez-4794/

0000000000000000000000000000000000