Articles Tagués ‘Vie privée’

François Hollande TF1 : principales déclarations

François Hollande sur TF1 : les principales déclarations – MARTIN BUR

Le chef de l’Etat était l’invité exceptionnel de TF1 et RTL pour une émission spéciale.

Passage en revue des temps forts de la soirée.François Hollande, invité de TF1 pour une émission spéciale de 90 minutes, a notamment été interrogé, dans la première partie, par les journalistes Gilles Bouleau (TF1), Thierry Demaizière (« Sept à huit ») et Yves Calvi (RTL). Tout au long de l’émission, il a distillé quelques annonces. Passage en revue.

 

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0203919711694-francois-hollande-sur-tf1-les-principales-declarations-1061852.php?A7O0PfEydWjDBo5q.99

Le Président de la République apparaît plus agile que puissant. Ce type d’émission ne sert pas la crédibilité de la politique

 

00000000000000000000000000000

nsa1

*****
Un second Snowden plus discret

L’autre aspect de l’affaire réside dans l’obtention d’une partie du code source de Xkeyscore. Comment les trois enquêteurs du projet Tor ont réussi à mettre la main dessus ? Pour certains spécialistes, ces informations ne proviendraient pas d’Edward Snowden, le lanceur d’alertes à l’origine des fuites sur l’affaire Prism. Cory Doctorow, du site BoingBoing, cite sans le nommer un expert qui confirme que « ce code source ne fait pas partie des documents d’Edward Snowden ».

Libertes & Internets

[Jacques Cheminat – Silicon.fr – 4 juillet 2014]

Un média allemand a découvert que la NSA surveillait les utilisateurs du réseau d’anonymisation Tor et Tails en s’appuyant sur Xkeyscore. L’analyse du code source de l’outil d’espionnage amène à penser qu’il existe un autre Edward Snowden.

La NSA a, comme toute agence de renseignements, horreur d’avoir des services qui lui résistent. Et c’est bien le cas de Tor et de l’OS Tails. Le premier, « The Onion Router », est un réseau informatique distribué mondial et décentralisé avec des milliers de serveurs à travers le monde. Il a été promu par le Département d’Etat pour aider les dissidents politiques à éviter la censure dans leurs pays. Il sert également de repères pour les cybercriminels. Tails de son côté est une distribution Linux qui a pour but de préserver l’anonymat.

A la fin de l’année dernière, The Guardian évoquait déjà, d’après les documents d’Edward Snowden…

Voir l’article original 423 mots de plus