Articles Tagués ‘USA’

 C’est gênant, très gênant, comme découverte. J’avais déjà eu quelques soupçons durant le déroulement même des attaques. Sur les fils d’infos, les personnes les plus au courant de ce qui se tramait n’étaient pas françaises. Un journaliste du Washington Post avait déjà donné des noms d’assaillants avant même qu’on ne sache qui ici en France. Et ça ne s’est pas arrêté : à peine l’assaut de Saint-Denis terminé, la presse anglo-saxonne, dont le Daily Mail, par exemple, a annoncé la mort d’Abaaoud, dès la fin de l’assaut, alors que la Police n’avait encore rien confirmé. A en devenir surréaliste : on apprenait plus en regardant ces sites qu’en regardant les télés françaises de direct « On Line » comme BFM ou I-Télé, qui, pour un fois, ont veillé à ne mettre personne en danger en divulguant des infos malheureuses comme ça avait été le cas lors de Charlie Hebdo. Etrange impression, malaise évident ressenti : visiblement, des gens étaient beaucoup  mieux renseignés que nous. Les services secrets US savaient-il beaucoup plus de choses que leur collègues français ?
LIRE sur http://www.centpapiers.com/attentats-de-paris-le-rapport-americain-qui-annoncait-tout-il-y-a-6-mois/
0000000000000000000000000000000000000000000000

STOP GAZ DE SCHISTE ! (Ni ici Ni Ailleurs)

(!)Info minute – Revue de Presse

Article de Nordine Grim publié le 15.12.2014 sur le site du quotidien El Watan. Nous le reprenons avec l’aimable autorisation de la rédaction.

Depuis que le Conseil des ministres a donné son feu vert à l’exploitation du gaz de schiste dans le Sahara algérien, Sonatrach a entrepris avec une célérité déconcertante les premiers essais de compression à In Salah, où se trouve l’un des plus prometteurs gisements de gaz non conventionnel.

Si le test s’avère concluant, notamment au plan de l’importance des réserves, l’exploitation commerciale de ce puits pilote ne devraitLE PÉTROLE DE SCHISTE AMÉRICAIN RÉDUIT LA MARGE DE L'OPEP pas tarder à être engagée en même temps que l’exploration des gisements potentiels de Hassi Berkine, Gadamès, Timimoun, Reggane et Tindouf, desquels on prétend déjà tirer pas moins de 19 000 milliards de m3 de gaz. Cette précipitation est pour le moins troublante, et l’on se pose la question…

Voir l’article original 851 mots de plus

Cellule44

Conférence de presse parlementaire à Ottawa (Canada) le 10 décembre 2014, retransmise sur la chaine nationale canadienne Global TV suite à la pétition sur les attentats du 11/9 présentée au parlement canadien par la députée Elizabeth May et appellant à un nouvel examen du Rapport de la Commission sur le 11-Septembre. Les trois organisations à faire chacune une déclaration publique sont : ReThink911.ca, représentée par Bill Brinnier, Architectes et Ingénieurs pour la vérité sur le 11/9 (ae911truth.org), représentée par Isabelle Beenan, et le 9/11 Consensus Panel, représenté par Graeme MacQueen.

YouTube – ilFattoQuotidiano.fr

* * *TRANSCRIPTION DE LA VIDEO * * *

Je m’appelle David Long. Je suis un rescapé du 11-Septembre. C’est moi qui ai écrit la pétition sur le 11/9 qui a été présentée au Parlement canadien la semaine dernière. Je serai votre « Maitre de cérémonie » aujourd‘hui. Nous allons avoir trois…

Voir l’article original 2 921 mots de plus

Khodorkovsky spent 10 years in prison for fraud and tax evasion until he was pardoned in December 2013.

© RIA Novosti. Ramil Sitdikov
Columnists

20:48 17.10.2014(updated 16:51 05.11.2014)
Alexander Mercouris
73820

There is a certain type of Russian liberal who holds to particular beliefs with the same stubborn commitment as followers of a religious sect do. For these liberals, three of such beliefs are paramount and to question them is heresy.

LONDON, October 17 (RIA Novosti) — There is a certain type of Russian liberal who holds to particular beliefs with the same stubborn commitment as followers of a religious sect do. For these liberals, three of such beliefs are paramount and to question them is heresy. The liberal catechism is as follows:”:

1. Vladimir Putin is Lucifer’s Viceroy on Earth. Everything he does is evil. Everyone who opposes him, almost by definition, is therefore good.

2. The United States is God. Its actions are wise and good especially when targeting Putin, the embodiment of evil.

3. Mikhail Khodorkovsky is God’s representative in Russia and is a saintly figure, martyred for his beliefs.

Of these three it is the third that is the strangest.

Khodorkovsky is an unlikely hero. Through a series of ruthless manipulations he managed to capture control of a large part of the Russian oil industry becoming Russia’s richest man.  His methods included setting up an intricate web of companies through which, according to the Russian courts, he defrauded his investors and minority shareholders and by which, according to both the Russian courts and the European Court of Human Rights, he systematically cheated the Russian state of billions in unpaid taxes. There have been darker rumours as well – of methodical bribery and intimidation of officials and parliamentary deputies and even of contract killings, though since these have never been proved in court, it is perhaps better to avoid placing weight on them.  After all, what has already been proved is bad enough.

That Russian liberals ever rallied to the cause of this man is in itself a sign of their blindness to reality. That they have persisted in doing this, whilst the European Court of Human Rights has opposed him is testimony both to the fanaticism of their beliefs and to the extent of their blindness.
Given the extent to which liberal belief in Khodorkovsky stands reality on its head, it was however inevitable following his release at the end of last year that his actions would test this belief system to the breaking point.

Khodorkovsky first dismayed his liberal followers by saying that he did not intend to engage in politics.  However, he then appeared to contradict himself when in March he turned up at Kiev’s Maidan Square and made a vitriolic speech supporting the seizure of power that had just happened there.

Russian liberals seem to contend that the Euromaidan movement was therefore good, despite what the facts might say, just like they contended that Mikheil Saakashvili, the pathologically Russophobic former President of Georgia who launched the US-backed 2008 South Ossetia war, was also good for the same reason.

In March and September Russian liberals marched through Moscow waving Ukrainian flags and chanting their support for the present Ukrainian regime.  Of course for such people it is Putin, not the Maidan movement, who must be blamed for Ukraine’s problems despite what the facts might say; after all, the United States says he is.

Having pleased his Russian liberal followers by supporting the Maidan movement, Khodorkovksy then pleased them further by announcing that he was going to involve himself in Russian politics after all.

The subsequent horror for these same Russian liberals when Khodorkovsky, in a series of tweets, that first avoided giving a straight answer and then categorically confirmed that he would not hand over Crimea to Ukraine, is easy to imagine.  God’s representative in Russia, the martyred Khodorkovsky, is contradicting God, i.e., the United States, and appears to be siding with Putin and evil against Maidan and good.

Khodorkovsky’s refusal to return Crimea makes perfect sense. Crimea is a historic Russian land that only found itself part of an independent Ukraine as a result of an accident. Its people overwhelmingly consider themselves Russians and overwhelmingly want to be in Russia. The vast majority of Russians agree and support Crimea’s reunification with Russia.  No political figure, not even Khodorkovsky, who wants Russia to be taken seriously, can argue otherwise.

If one thing has however become abundantly clear, it is that Russian liberals simply do not think in a serious political way. In order to remain firm in their beliefs, however factually wrong or even absurd they may be, and however much this distances them from the Russian people, is always more important.  More important still, is retaining the favour of the United States, whose good opinion is of immeasurably greater value to them than is that of their own people, whom they hold in contempt.

What this bizarre episode therefore shows is the difficulty even Khodorkovsky will have if he tries to reach out beyond his liberal core supporters by challenging their beliefs. Since Khodorkovsky’s actual chances of attracting widespread support are in fact non-existent, the probability is that he will fall back onto his liberal supporters and that this “lapse” will be forgotten. That Russian liberals cannot accept reality even as it stares at them in the face, even when someone like Khodorkovsky tries to point this out to them, shows why they are doomed to remain a politically isolated, marginal force.

This episode also teaches an important lesson for the United States and for the West. If even someone like Khodorkovsky realizes that the handover of Crimea to Ukraine is an impossibility, then it is never going to happen. That is the simple truth, and the sooner the United States, the West and Kiev accept it, the better.

Alexander Mercouris is a London-based lawyer. The views expressed in this article are the author’s and may not necessarily represent those of RIA Novosti.

source:http://sputniknews.com/columnists/20141017/194223592.html

—————————–

00 Vitaly Podvitsky. A Crimean Salute. 2014http://02varvara.wordpress.com/2014/12/13/khodorkovsky-contradicts-usa-when-commenting-on-crimeas-reunion-with-russia/

 

0000000000000000000000000000000000

 

the real Syrian Free Press

putin-4-flags-628x619

~ 1 ~

Putin confirms support for Palestinian statehood

PressTV ~ Russian President Vladimir Putin has pledged continued support for Palestinians’ legitimate right to establish an independent state.

« Russia has consistently advocated in favor of the earliest execution of the legitimate rights of the Palestinians for establishment of an independent, contiguous and viable state,” Putin said in a letter sent to Palestinian President Mahmoud Abbas on the occasion of the International Day of Solidarity with the Palestinian People on Saturday.

“We believe that Palestine’s acquisition of national sovereignty on the common international legal base will be an important factor in ensuring comprehensive, just settlement in the Middle East,” he added.

Russian Ambassador to Palestine Alexander Rudakov delivered the letter to Secretary-General of the Palestinian Presidency Al-Tayeb Abdul Rahim.

The International Day of Solidarity with the Palestinian People is observed annually on November 29 since 1977.

Palestinians are seeking to create…

Voir l’article original 1 467 mots de plus

Mes coups de coeur

Indignation sélective, compréhension tronquée. Pendant que l’État islamique décapite à tout de bras illégalement, leurs donneurs d’ordres – l’État saoudien – décapitent légalement, dans un silence occidental assourdissant. Car l’Arabie Saoudite est l’allié des États-unis. Les Associations de défense des Droits de l’Homme dénoncent une recrudescence des condamnations à mort en Arabie Saoudite. La méthode est gênante, au moment où on essaie de susciter l’indignation en Irak : la décapitation au sabre.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27339

Voir l’article original

image

U.S. Secretary of State John Kerry. (Reuters/Gary Cameron)

US Secretary of State John Kerry phoned Benjamin Netanyahu on Friday to apologize for the remarks of anonymous senior government officials, calling Israeli prime minister “chikenshit”.

Kerry and Netanyahu had a “good conversation”that included a discussion of ways to improve relations between US and Israeli leaders, American officials told the Times of Israel. The two men also discussed other regional issues, including efforts to thwart Iran’s nuclear ambitions.

“The thing about Bibi [Netanyahu] is, he’s a chickenshit,” a senior Obama administration official told the Atlantic’s Jeffrey Goldberg, who published the quote in an article Tuesday on the“crisis in US-Israeli relations.

“The good thing about Netanyahu is that he’s scared to launch wars. The bad thing about him is that he won’t do anything to reach an accommodation with the Palestinians or with the Sunni Arab states,” the anonymous source continued.

The White House and Kerry moved quickly to distance themselves from the quotes.

 

Read more at RT News

SOURCE: http://christianpatriots.org/2014/10/31/kerry-calls-netanyahu-to-apologize-for-officials-chickenshit-comment/

000000000000000000000000

the real Syrian Free Press

AP241881673952

By Timothy McGrath ~ [MintPressNews, ~ reissue from 22/9/2014]

The White House spent much of last week trying to figure out if the word “war” was the right one to describe its military actions against the Islamic State.

US Secretary of State John Kerry was at first reluctant:

“We’re engaged in a major counterterrorism operation,” he told CBS News on Sept. 11.
“I think war is the wrong terminology and analogy but the fact is that we are engaged in a very significant global effort to curb terrorist activity… I don’t think people need to get into war fever on this. I think they have to view it as a heightened level of counter terrorist activity.”

Kerry said similarly hedgy things during interviews on CNN and ABC.

By the next day, the Obama administration appeared more comfortable with the word war, yet hardly offered any more clarity. White House…

Voir l’article original 1 400 mots de plus

Source : Deutsche Wirtschafts Nachrichten

[EXCLU News360x] Accord secret entre les USA et l’UE pour fermer rapidement les banques en cas de panique

octobre 25th, 2014 | by Mickael – Fondateur de News360x

[EXCLU News360x] Accord secret entre les USA et l’UE pour fermer rapidement les banques en cas de panique

Les autorités fiscales américaines ont expliqué  à des représentants de l’UE, comment fermer une banque en une seule nuit, si celle ci se retrouvait en faillite. Avant l’annonce de la BCE de stress tests, la nervosité augmente dans l’UE et les États membres: Apparemment, la BCE estime que plusieurs banques pourraient ne pas SURVIVRE…  Les banques défaillantes devraient être reprise par des banques concurrentes, au risque de déclencher un BANK- RUN.

Des représentants et l’UE et du FDIC simulent en secret le démantèlement rapide de banques en faillites. Lors de ces exercices, les représentants de l’UE apprennent comment fermer des banques ruinées en UNE SEULE nuit. Lors de la crise les USA ont été obligés de fermer près de 500 banques. Cette opération se compare à une OPÉRATION COMMANDO, ou chaque seconde compte !!!

La BCE est actuellement en train de vérifier les BILANS des grandes banques de la zone EURO ! Les résultats de ces test seront connus DIMANCHE, mais plusieurs fuites indiques déjà que plusieurs banques sont classées « en danger ».

Dès Novembre, la BCE prendra en charge la supervision bancaire. A cet effet, un mécanisme unique de traitement est mis sur pied, qui comprend un procédé de fermeture de banques dans la zone euro.

Un aspect jusqu’ici négligé de la supervision est la pratique de la fermeture des banques : la banque en faillite peut être fermé du jour au lendemain. Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a déclaré à l’occasion de la crise de Chypre que les dépôts bancaires sont une chose sensible , et que dans la mesure du possible, ces mesures là devait être prises le week-end.

L’Association Globale des Risques Professionnels (GARP) rapporte que pour être au point le jour « J », les représentants de l’UE et des USA se sont sérieusement « entrainés » ensembles. La responsable du GARP, Pamela Farwig : «Si vous avez à dire à quelqu’un que sa banque est fermée, cela doit être fait un laps de temps très très court » ! l’Union européenne a été formée à la procédure de fermeture des banques en Juin, a rapporté Bloomberg. Les petites villes doivent être particulièrement bien surveillées, afin d’éviter toute panique générale ! « Dans ce cas de figure,  un nombre importants de véhicules inconnus pourraient semer le trouble dans ces localités !» dit Farwig.

Sur demande de la Commission européenne « les Nouvelles économiques allemandes » (journal) ont été informées que l’UE et la FDIC travaillent régulièrement ensemble. Par conséquent, des réunions conjointes étaient organisées deux fois par an : une à Bruxelles et une à Washington. La réunion la plus récente a eu lieu en mai à Washington.

La coopération avec la FDIC a la forme de courts détachements de fonctionnaires et des séminaires ad hoc, telles que celles qui avaient été organisées à la fin de Juin à Bruxelles.

Les 24 et 25 Juin, la Commission a organisé un séminaire de deux jours avec des experts financiers et juridiques de la FDIC. A cette occasion, la FDIC a présenté son approche de la résolution de la Banque avec un accent particulier sur les banques d’importance systémique tels que la Commission européenne a annoncé la demande.

L’objectif était d’échanger les expériences entre les deux parties, en particulier dans le cadre du mécanisme de règlement bancaire (SRM résolution simple du mécanisme) et de régler les résolutions du Conseil unique (fonds bancaire à la crise).

A la fin de l’année, les ministres des finances de la zone euro avaient adopté la résolution qu’un nouveau comité de règlement (le soi-disant «Conseil») devra prendre en charge la fermeture de banques zombies. Mais ce n’est pas tout.

Le « monstre bureaucratique » devant mettre ce plan à exécution en un week-end donne une bonne image des responsable Européens dit la députée européenne Sven Giegold.

Selon un communiqué de presse du Parlement européen pour s’assurer « que les déposants récupèrent leur argent beaucoup plus rapidement si leur banque fait faillite » les ays de l’UE doivent également construire leurs propres systèmes financés par la Banque pour compenser les dépôts garantis des déposants(…) Le soi-disant « bail-in », qui a été écrit dans les deux lois pour faire face à la crise bancaire, cependant, veille à ce que les principaux bénéficiaires (actionnaires et les détenteurs d’obligations) doivent adhérer d’abord, si une banque est en difficulté « .

Le cas du «sauvetage» du groupe bancaire portugais Banque Espirito Santo (BES) a montré que, même ici ont a respecté les contribuables européens. En fait, les banques en difficulté peuvent être fermées.

Dans le cas de la Corpbank, depuis des mois les clients ne peuvent plus avoir accès sur leurs dépôts. Maintenant, la banque est sur le point de faire faillite après avoir eu la promesse il y  a quelques semaines d’une extension de la ligne de crédit de l’UE. Dans quelle mesure l’argent des contribuables européens pourrait être perdu pendant une faillite, n’est actuellement pas encore clair.

Il n’est pas encore certain que la BULGARIE puisse réussir à survivre jusqu’à la mise en place du SRM ! Auquel cas, les autres  états Européens et leur contribuables devront à nouveau rempiler !

Il y a quelques mois, il y a eu panique bancaire sur la Banque Corp. Le gouvernement bulgare avait alors affirmé que la banque était en bon état, et que ces paniques bancaires étaient le résultat d’activités criminelles sur Internet.

Quelques jours après la banque de Bulgarie a annoncé son adhésion à l’union bancaire de l’UE. Les observateurs estiment que les risques importants peuvent découler d’une telle déclaration unilatérale de l’adhésion d’un pays et demande qu’il devrait y avoir avant l’adhésion d’un pays à la Banque de l’Union un examen détaillé du secteur bancaire concerné.

Source : Deutsche Wirtschafts Nachrichten

Traduction News360x ; Merci a @Indiana23216


Régis Ollivier

http://lecolonel.net/

000000000000000000000000000000000000000000000000

Christian Patriots

image

Reuters/Larry Downing

The US has introduced new sanctions against Russia’s biggest lenders – Sberbank, Gazprombank and Rosselkhozbank – and added some of the country’s state-owned technology firms and five energy companies, the Treasury said on Friday.

Another Russian lender, Bank of Moscow is also on the blacklist.

In the oil sector, there will be new limitations on exploration facilities for Gazprom, Gazprom Neft, Lukoil, Surgutneftegaz, and Rosneft.

The US also said it would prohibit « transactions in, provision of financing for, or other dealings in new debt of greater than 90 days maturity issued by two additional Russian energy companies, Gazprom Neft and Transneft.”

The US said it was joining European allies, as Russia keeps on with“direct military intervention and blatant efforts to destabilize Ukraine,”Treasury Secretary Jack Lew said in a press release.

Read more at RT News

Voir l’article original

Algérie Résistance

gaza_brian_eno_letter_460

Brian Eno speaking at the National Demonstration for Gaza, London, 26/07/14.D.R.

Brian Eno’s letter to America: WHY? I just don’t get it

Dear All of You:

I sense I’m breaking an unspoken rule with this letter, but I can’t keep quiet any more.

Today I saw a picture of a weeping Palestinian man holding a plastic carrier bag of meat. It was his son. He’d been shredded (the hospital’s word) by an Israeli missile attack – apparently using their fab new weapon, flechette bombs. You probably know what those are – hundreds of small steel darts packed around explosive which tear the flesh off humans. The boy was Mohammed Khalaf al-Nawasra. He was 4 years old.

Voir l’article original 854 mots de plus

Allain Jules

washingtonREAL POLITIK, France – Les choses qui arrivent aux autres commencent déjà à nous arriver ? De Londres à Washington, en passant par Berlin, c’est le nouveau refrain: pas de Mistral pour Moscou !  Diantre. Mais qui sont-ils pour donner des ordres à tout va ? Ainsi, ceux qui veulent mettre Moscou à genoux sont maintenant engagés dans un bras de fer contre Paris. Le sournois Obama n’a encore rien dit, ce sont ses sous-fifres qui en parlent le mieux. Après Berlin, c’est Londres qui a ouvert les hostilités de la bouche même du Premier ministre britannique David Cameron.  Pourquoi veulent-ils en découdre avec Paris ?

Voir l’article original 200 mots de plus

Cellule44

Джон Теффт. Фото: Рухкян/ РИА Новости www.ria.ru

John Tefft

Le nouvel homme fort de la diplomatie américaine en Russie est un habitué de la préparation et de l’analyse des révolutions dans l’espace-post soviétique. En Géorgie au bon moment, en Ukraine il a laissé la situation prête à l’emploi, son arrivée officielle à Moscou est un signal à double sens. Et du côté américain, et du côté russe. Nous lançons une attaque frontale contre la Russie / Nous sommes au courant et prêt à vous accueillir. Les jeux sont faits.

Le parcours de J. Tefft est celui d’un homme parfaitement préparé à la situation en Russie, formé à la guerre froide, à la victoire de l’idéologie américaine et persuadé de son bon fondement. Il correspond tout à fait à la situation, comme son prédécesseur. Michael McFaul était ambassadeur lors de la survalorisation de la société civile, du « réchauffement » diplomatique, avec son sourire à toute épreuve il s’était fortement…

Voir l’article original 600 mots de plus

palacio-de-rey-fahd-en-marbella-401x322palacio-de-rey-fahd-en-marbella

A quoi ça sert d’acheter des villas à Marbella ou à Saint-Tropez alors que la Palestine croule sous la misère ?

Ces dirigeants du Golfe n’ont d’arabe que la caractéristique, et ne sont musulmans que de nom.

Ce sont des imposteurs qui servent les extrémistes et les Etats-Unis…

Allain Jules

Barack Obama Barack Obama dans le Dakota du Nord

WASHINGTON – Face à l’avancée fulgurante des djihadistes, l’armée régulière irakienne s’est dite prête à mener une action d’envergure au nord de Bagdad. Alors même que l’Irak est asphyxiée par les terroristes -ces alliés américains qui ont trahi leur pays, Saddam Hussein aussi, voilà le résultat. Pire, les autorités actuelles, achetées par les Etats-Unis, faisaient partie du complot contre leur propre pays. Sans surprise, hier, le président Obama a déclaré qu’il envisage une nouvelle aide militaire pour aider les forces de sécurité débordés de l’Irak, mais, à une seule condition. Selon Obama il faut que le « gouvernement chiite de l’Irak » -voyez bien la précision de l’obédience religieuse-, s’engage à mener des réformes politiques importantes. 

Voir l’article original 670 mots de plus