Articles Tagués ‘Université des Antilles’

Creoleways

Featured imageCommuniqué

Le 17 juin 2015 – Le président de la Région Guadeloupe, Victorin LUREL, exprime sa totale satisfaction, après l’adoption définitive par l’Assemblée nationale du projet de loi portant transformation de l’université des Antilles et de la Guyane en université des Antilles.

« Ce 16 juin 2015 est pour nous un jour historique aux Antilles, puisqu’il entérine enfin, après beaucoup de tergiversations et de longs débats parlementaires, l’existence juridique, définitive, de l’université des Antilles (l’UA) ».

« D’autant que le texte adopté demeure en tous points conforme à ce qu’avaient souhaité les élus de Guadeloupe et de Martinique, de même qu’une large majorité de la communauté universitaire des Antilles ; à savoir le principe de l’autonomie des deux pôles universitaires, et notamment le vote libre des vice-présidents de pôle. Il était en effet nécessaire d’adapter et d’inventer un mode de gouvernance spécifique à nos territoires, puisque l’UA est la seule…

Voir l’article original 285 mots de plus

Creoleways

region_guadeloupe_logo_aLa crise couve encore à l’Université des Antilles. Suite à la stupéfiante coalition de fait entre MIM (« indépendantistes » martiniquais) et UMP (droite ultralibérale hexagonale), l’amendement gouvernemental sur la clé de répartition budgétaire entre Guadeloupe et Martinique a été rejeté. Dans ce courrier du 20 février, Victorin Lurel redit à la Secrétaire d’État à l’Enseignement supérieurses inquiétudes sur ce mode financement très défavorable à la Guadeloupe. En ce sens le président de la Région Guadeloupe demande « un contrôle de légalité sur le futur budget 2015 de l’Etablissement ». Dans l’attente des résultats, il annonce le gel de « 10 millions d’euros inscrits dans le budget régional » pour le bâti des facultés de médecine, de droit et de sciences économiques; et l’école d’ingénieur à Fouillole. Un courrier à mettre en parallèle avec celui du VP du pôle Guadeloupe, Didier Destouches, récemment publié dans nos colonnes.

Madame La Ministre,

]’ai été récemment alerté…

Voir l’article original 695 mots de plus

Creoleways

didier_destouchesComme on s’y attendait, l’Université des Antilles part d’un très mauvais pied. La clé de répartition budgétaire adoptée par l’Assemblée Nationale (60% des crédits pour le pôle Guadeloupe et 40% pour le pôle Martinique) est loin de faire consensus entre les deux îles. A ce sujet, Didier Destouches, Vice-Président du pôle Guadeloupe et maître de conférence en droit public, interpelle la ministre de l’Enseignement Supérieur, Genevieve Fioraso et la gouvernance actuelle de l’Université. Pour lui, l’actuel projet de création menace gravement l’autonomie des pôles et fragilise la pérennité de l’ensemble des campus de Guadeloupe. Didier Destouches refuse notamment que le campus du Camp Jacob, à Saint-Claude, soit lésé sous prétexte qu’il n’a pas été construit par l’Etat mais par la Région Guadeloupe.

La guerre reprend entre guadeloupéens et martiniquais

Didier Destouches estime « salutaire » l’annulation du «ticket à trois» prévue par le Sénat grâce à l’adoption par les…

Voir l’article original 1 399 mots de plus