Articles Tagués ‘Thierry Lepaon’

philippe-martinez-a-ete-officiellement-elu_dc24cf0aab2f15806c189e4ef94ce427Boursier.com) — Après les scandales qui ont touché l’ancien patron de la CGT, Thierry Lepaon, le syndicat vient de se doter d’une nouvelle direction. Le CCN, parlement du syndicat a élu Philippe Martinez âgé de 53 ans, comme secrétaire général par 93,4% des voix. Par ailleurs, Colette Duynslaeger, a été nommée Administratrice par 82% des voix. Au total, le bureau confédéral qui compte 10 membres a recueilli 88,8% des suffrages.

Nouvelle équipe

Philippe Martinez a du revoir la composition du bureau confédéral, le CCN ayant rejeté le 14 janvier dernier ses premières propositions. Il n’avait alors recueilli que 57,5% des voix, alors que la majorité des deux tiers est requise. Cette fois, Philippe Martinez a donc pris la tête de l’organisation, « par épuisement collectif », et même si la nouvelle équipe ne fait pas l’unanimité, soulignait ce matin ‘Le Parisien’.

Offensive

Philippe Martinez enfin élu à la tête de la CGTPlutôt discret, Philippe Martinez réputé proche du parti communiste voudrait « une CGT à l’offensive, contestant la politique du patronat et du gouvernement et proposant des alternatives pour les salariés », selon un de ses soutiens interrogé par ‘Le Journal du Dimanche’. Surtout, ce dernier va devoir rassembler et redorer l’image de l’organisation, écornée par les scandales qui ont touché Thierry Lepaon. Rappelons que l’ex-leader du syndicat a été poussé à la démission , après une série d’affaires révélées dans la presse (travaux dans son appartement de fonction et son bureau, indemnités de départ)…

source: http://www.boursier.com/actualites/economie/philippe-martinez-enfin-elu-a-la-tete-de-la-cgt-26948.html

000000000000000000000000000000000000

Un dessin par jour

casseroles pour LepaonTroisième casserole en quelques jours à peine pour Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT: après la réfection à grands frais (de la CGT) de son appartement, puis de son bureau, on découvre maintenant qu’il a bénéficié d’indemnités de départ pour aller de la CGT de Basse Normandie à la CGT tout court.
Mais que toutes ces affaires apparaissent aussi concomitamment au grand jour ne peut se faire sans un petit coup de pouce. Qui peut bien lui en vouloir autant?

Voir l’article original