Articles Tagués ‘Stuart Gulliver’

Le directeur de HSBC est lié à une fondation d'Interpol.

Le directeur de HSBC est lié à une fondation d’Interpol*. [Keystone/ montage – DR]

Suite aux révélations de la présence du grand patron de HSBC Stuart Gulliver au sein du conseil de la Fondation Interpol pour un monde plus sûr, l’organisation policière a demandé lundi sa suspension.

>> Lire: Le chef de HSBC lié à une fondation d’Interpol « pour une économie intègre »

« Tout en tenant compte de la présomption d’innocence et conformément au code de bonne gouvernance et aux règles internes de la fondation, Interpol a proposé au président que Monsieur Gulliver soit temporairement suspendu (…) jusqu’à ce que la lumière soit faite sur ces allégations », a annoncé à la RTS le porte-parole de l’organisation policière internationale.

Effet collatéral de Swissleaks

Alors que les statuts de la fondation basée à Genève stipulent qu’elle « oeuvre pour la promotion de la coopération internationale en matière pénale aux fins de la prévention et suppression du crime », le scandale Swissleaks a révélé que la branche genevoise de HSBC avait abrité de l’argent lié au narcotrafic et au financement du terrorisme.

Encore plus problématique, selon le consortium international de journalistes en charge de l’enquête, certains clients de l’établissement étaient des fugitifs recherchés par Interpol.

Interpol a tenu à préciser que le fondation était « indépendante » et qu’elle ne lui n’appartenait ni légalement, ni administrativement.

Le quotidien britannique Guardian a déjà révélé dimanche soir que Stuart Gulliver détenait plus de 7 millions de dollars sur un compte caché au nom d’une société panaméenne chez HSBC Genève.

>> Lire: Les dernières révélations du Guardian

Contactée lundi par la RTS, HSBC n’a pas répondu à nos questions.

Marc Renfer

source: http://www.rts.ch/info/monde/6566634-le-patron-de-hsbc-ecarte-de-la-fondation-genevoise-d-interpol.html

*http://www.interpol.int/fr/%C3%80-propos-d%27INTERPOL/Fondation-INTERPOL-pour-un-monde-plus-s%C3%BBr

00000000000000000000000000000000000

Par Lefigaro.fr avec AFP

Le directeur général de la banque HSBC, Stuart Gulliver, qui s’est engagé à réformer cet établissement éclaboussé par le scandale SwissLeaks, détenait des millions de dollars sur un compte en Suisse, affirme le Guardian.
Selon le quotidien britannique, le directeur général de HSBC était client de la filiale suisse de la banque, accusée d’avoir aidé de riches clients à frauder le fisc. Stuart Gulliver aurait ainsi détenu environ 7,6 millions de dollars (6,7 millions d’euros) en 2007 sur un compte au nom de Worcester Equities Inc., une société enregistrée au Panama, selon l’article du Guardian.

Le directeur général de HSBC, basé en Grande-Bretagne mais domicilié à Hong Kong pour des raisons juridiques et fiscales, était enregistré comme propriétaire et bénéficiaire du compte, précise le Guardian. L’article du journal a été publié la veille de la présentation par Stuart Gulliver du bilan annuel de HSBC, qui devrait être assombri par le scandale sur lequel enquêtent les autorités britanniques de surveillance bancaire et la justice helvétique.

LIRE AUSSI :

» SwissLeaks: HSBC s’excuse pour la fraude fiscale

» HSBC: le gendarme financier britannique s’empare de l’affaire SwissLeaks

» SwissLeaks: comment HSBC a orchestré la fraude fiscale

source:http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/02/23/97002-20150223FILWWW00021-swissleaks-le-dg-de-hsbc-dans-l-il-du-cyclone.php
00000000000000000000000000000000000000000000