Articles Tagués ‘racisme’

Le blog de Philochar

Après les télévisions hier, tous les médias écrits d’Europe, voire du monde, reviennent aujourd’hui sur le colossal succès des manifestations pour la liberté d’expression et la liberté de presse qui se sont déroulées hier, principalement à Paris et dans les grandes villes françaises, mais aussi à Bruxelles et dans de multiples villes européennes, et au-delà, en Amérique, en Afrique, en Asie, et aux antipodes.

manif-charlie-hebdo-11012015-paris-MV-1L’unanimisme de tous ces manifestants fait chaud au cœur, il pose aussi un fameux défi. Car si tous se sont joints pour défendre les principes mêmes de notre société démocratique, les avis seront forcément partagés sur la suite à donner aux événéments de la semaine dernière à Paris. Et, outre l’auteur de ce blog, nombreux ont été ceux qui ont souligné aussi l’incongruité de la présence de certains responsables politiques, aux côtés de François Hollande, le président français: du ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov, au…

Voir l’article original 433 mots de plus

Le Blog de l'autre

Par KAI LITTMANN

Crédit photo : Wzwz / Wikimedia Commons / CC0 Crédit photo : Wzwz / Wikimedia Commons / CC0

Grande surprise pour les xénophobes de la «Pegida». Lundi soir, les manifestations des racistes et néonazis ont viré au ridicule – la société allemande s’est défendue contre les tendances de l’extrême-droite.

(KL) – Oui, il y a des jours où on peut être fier d’être allemand. Un tel jour était le lundi, 5 janvier 2015. Lundi soir, le «mouvement Pegida» («Patriotes européens contre l’islamisation de l’occident») avait appelé à des manifestations dans plusieurs grandes villes allemandes, dont Cologne, Berlin, Stuttgart ou Dresde. Mais au lieu de mobiliser la frange de la population aux idées néonazis, «Pegida» a dû faire face à une mobilisation très forte des démocrates allemands. Partout, ces manifestations ont été rendues impossibles par une vaste opération «Pas de lumière pour les néonazis» – les villes étaient plongées dans le noir, les administrations, églises et…

Voir l’article original 515 mots de plus

le monde à l'ENVERS

Le racisme en Algérie a désormais un nom : Lakhdar Benkhellaf. Ce député islamiste du Front de la justice et du développement (FJD) a offert aux Algériens un discours qui a de quoi rendre jaloux les penseurs du néonazisme et du néocolonialisme.

benkhellaf RACISME

L’argumentaire de notre député à l’encontre des réfugiés subsahariens qui frappent aux portes de notre pays rappelle les heures les plus sombres de la «négrophobie».

Voir l’article original 555 mots de plus

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

Vous en avez certainement déjà entendu parler, ce n’est pas un scoop, cette femme est dérangée, ceux qui la suivent sur twitter le savent et peuvent nous apporter maintes anecdotes.  Mais ici, on a le rapport :

Capture Morano
.

Le rapport en question est ici : https://www.scribd.com/doc/243063672/morano-police-FranceBleu-pdf

Source

 … A moins que ce ne soit la rage d’assister au naufrage de son gourou qui expliquerait cette pulsion d’agressivité incroyable venant d’une ancienne ministre  ? Le sarkosysme est manifestement  une maladie gravement invalidante…. Il convient de la soigner.

Voir l’article original

3 août 2014

Relais de Eva Lock Khua: « je les ai vus devant le métro! A gerber! »
48 interpellations en marge de la manifestation pro-palestinienne à Paris

Par LEXPRESS.fr, publié le 03/08/2014 à 11:13, mis à jour à 11:21

La manifestation s’est globalement déroulée dans le calme samedi à Paris. Mais une cinquantaine de manifestants se sont dirigés vers un quartier juif de la capitale pour en découdre.

rue_des_rosiers

La rue des Rosiers, dans le quartier du Marais à Paris, en 2010.
AFP/JACQUES DEMARTHON
Avec 11 500 à 20 000 participants, la manifestation en faveur de Gaza qui s’est tenue ce samedi à Paris s’est déroulée dans le calme. Mais en fin de cortège, une cinquantaine de manifestants se sont dirigés vers le quartier du Marais, à Paris, où réside une importante communauté juive. 48 personnes ont été interpellées par la police selon Europe 1.
Au moment de la dispersion de la manifestation, une cinquantaine d’individus cagoulés ont pris le métro pour se rendre dans le Marais, où se trouve la rue des Rosiers en plein coeur du quartier juif. La police les a interpellés à la sortie du métro Saint Paul alors qu’elles « tentaient manifestement de provoquer des affrontements », indique une source policière à la radio.
Les deux derniers week-ends, des rassemblements non autorisés ont été émaillés d’incidents dans la capitale. Cette fois, les organisateurs parlaient d’une manifestation « unitaire », regroupant partis politiques, associations et ONG, qui a été autorisée par la préfecture de police de Paris.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/48-interpellations-en-marge-de-la-manifestation-pro-gaza-a-paris_1563801.html#cAqPhAr06FJ7f16K.99

SOURCE: http://lesazas.org/2014/08/03/une-cinquantaine-dindividus-cagoules-ont-pris-le-metro-pour-se-rendre-en-plein-coeur-du-quartier-juif/

0000000000000000000000000000000000000000000