Articles Tagués ‘Qatar’

Le président de la fac n’a pas de pétrole mais il a des amis émirs

Publié le 16 septembre 2015 à 11:28

sorbonne qatar soumission houellebecq

Hier soir, une taupe anciennement sorbonnarde m’a transmis un communiqué de son ancien président d’université. Il y est question de migrants syriens et d’argent qatari, mais je ne laisserai pas planer le suspense plus longtemps, lisez plutôt :

« Communiqué du Président du 15 septembre 2015
Accueil des étudiants réfugiés à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Alors que le Président de la République vient de réaffirmer l’engagement de la France, terre d’asile, la situation de guerre que connait le Moyen-Orient et la crise humanitaire qui affecte dramatiquement les populations civiles, rend urgente la mobilisation de tous.

Fidèle à ses valeurs de solidarité et d’humanisme, l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ses étudiants, ses enseignants et ses chercheurs, ses personnels administratifs et de bibliothèques, accueilleront une centaine d’étudiants réfugiés. L’université leur offre des parcours  adaptés à leurs besoins pour accéder à des formations diplômantes.

Informé de cette initiative et désireux de contribuer à cette action humanitaire, l’Emir de l’Etat du Qatar a proposé au Président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne de la soutenir. Sa participation financière contribuera principalement aux frais de vie et de logement des étudiants réfugiés syriens.

Le Président de l’université et le Procureur général de l’Etat du Qatar ont signé lundi 14 septembre un protocole d’accord précisant les conditions de ce partenariat à hauteur de 600 000 € par an sur trois ans.

LIRE sur http://www.causeur.fr/qatar-sorbonne-migrants-houellebecq-soumission-34579.html#

00000000000000000000000000000000000000000000000

4671155_6_4e97_le-president-de-l-uefa-michel-platini-et_30832c8081d735e87fce7e25ec7e17a3

SARKOZY – FIFAGATE

Les vérités de Sepp Blatter qui font très mal au bourreau des Libyens.

°°°

BlatterAvec raison, a-t-il dit au journal «Welt am Sonntag», le président de la Fifa, profondément secouée par des affaires de corruption, n’est pas disposé à entreprendre de «voyages à risque» tant que «tout n’est pas clarifié». D’ailleurs, il ne dit que la vérité et n’a été inquiété par personne. Si dans ce dossier Fifagate il lui était vraiment reproché quelque chose, ce serait déjà sur la place publique.

Avec parcimonie, il livre les noms des vrais coupables. Lisez plutôt ce papier du journal Le Monde:

Alors qu’il a annoncé, le 2 juin, qu’il remettrait son mandat lors d’un congrès électif extraordinaire prévu entre décembre 2015 et mars 2016, le Suisse Joseph Blatter continue à se répandre dans la presse. Dans un entretien au journal allemand Welt am Sonntag, le président de la Fédération internationale de football accuse la France et l’Allemagne d’être intervenues politiquement avant le vote d’attribution, le 2 décembre 2010, des Mondiaux 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar.

« Avant l’attribution des Mondiaux au Qatar et en Russie, il y a eu deux interventions politiques », insiste le patron de la FIFA, qui est actuellement ébranlé par la litanie d’affaires de corruption qui secouent l’institution. Le dirigeant de 79 ans charge ainsi nommément l’ancien président français Nicolas Sarkozy et Christian Wulff, son homologue allemand de l’époque. « Messieurs Sarkozy et Wulff ont essayé d’influencer le vote de leur représentant [le patron de l’UEFA, Michel Platini, et l’ex-icône allemande Franz Beckenbauer]. C’est pourquoi nous avons maintenant une Coupe du monde au Qatar » , avance l’Helvète.

« Regardez les entreprises allemandes ! »

En décembre 2012, lors du Doha Goals, forum mondial du sport organisé dans la capitale qatarie, Nicolas Sarkozy s’était publiquement félicité de la victoire du richissime émirat gazier à l’issue du processus d’attribution du Mondial 2022. Il avait ailleurs milité pour une « adaptation » du calendrier du tournoi planétaire, qui aura lieu de novembre à décembre 2022, en raisons des fortes chaleurs estivales au Qatar. « Ceux qui l’ont décidé [de confier l’organisation du Mondial au Qatar] doivent prendre leurs responsabilités pour cela », insiste le Suisse, qui dit avoir été contraint « d’accepter » le vote de quatorze des vingt-deux membres du Comité exécutif de la FIFA en faveur de l’émirat.

Selon « Sepp » Blatter, la Fédération allemande de football (DFB) aurait reçu la consigne de voter pour le Qatar en raison « d’intérêts économiques ». « Regardez les entreprises allemandes !, pointe le Suisse. Deutsch Bahn [la compagnie ferroviaire allemande], Hochtief [entreprise de BTP allemande] et beaucoup d’autres compagnies avaient des projets au Qatar bien avant que la Coupe du monde soit attribuée. »

Platini visé

En accusant Nicolas Sarkozy d’avoir influencé le vote en faveur du Qatar, le président de la FIFA charge surtout son ancien allié et conseiller Michel Platini, le président français de l’Union des associations européennes de football (UEFA), qui hésite à briguer sa succession lors du prochain congrès de la Fédération internationale. L’ex-numéro 10 des Bleus avait notamment prié Blatter de démissionner avant sa réélection pour un cinquième mandat, le 29 mai.

« Je ne dirai jamais qu’ils ont acheté le Mondial, c’était la poussée politique aussi bien en France qu’en Allemagne », avait déjà lancé, en mai 2014, le patron de la FIFA à la Radio-Télévision suisse. M. Blatter faisait ainsi allusion à un déjeuner organisé à l’Elysée le 23 novembre 2010, soit dix jours avant l’attribution du Mondial 2022 au richissime émirat, par Nicolas Sarkozy. Ce jour-là, l’émir du Qatar, Al-Thani, et son premier ministre, ainsi que Sébastien Bazin, représentant de Colony Capital, alors propriétaire du Paris-Saint-Germain, et Michel Platini étaient réunis autour de la table du président français.

Planifiée six mois avant le rachat du PSG par le fonds d’investissement qatari QSI (le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, est un proche de Nicolas Sarkozy), cette réunion alimente depuis les suspicions de collusion d’intérêts. D’autant que Michel Platini a reconnu avoir voté en faveur du Qatar lors de l’attribution du Mondial 2022, le 2 décembre 2010, à Zurich. A posteriori, Blatter avait estimé que le choix de confier l’organisation du tournoi planétaire à l’émirat gazier avait été une « erreur ».

Le 3 juin 2014, le journal The Daily Telegraph, relatait que Michel Platini avait rencontré « en secret » le qatari Ben Hammam, l’ex-patron de la confédération asiatique de football et ancien vice-président de la Fédération internationale, accusé par le Sunday Times d’avoir versé plus de 5 millions de dollars (3,7 millions d’euros) de pots-de-vin à des membres de la FIFA. Le quotidien britannique faisait état d’un petit déjeuner pris en commun par les deux dirigeants en novembre 2010, quelques jours avant le vote d’attribution du Mondial 2022 au Qatar. Le patron de l’UEFA se trouvait directement visé, alors que son fils, Laurent, dirige en France Burrda Sports, l’équipementier sportif du Qatar.

« Je suis ici pour me battre »

Dans son entretien au Welt am Sonntag, Blatter assure qu’il n’a pas perdu sa combativité. « Je suis ici pour me battre. Pas pour moi, mais pour la FIFA. Tout le monde a peur, par exemple, de la mort, mais au regard de mon travail à la FIFA, je n’ai pas peur. J’ai peur qu’ils souhaitent briser la FIFA, un travail auquel j’ai contribué », glisse celui qui est, de fait, dans le collimateur de la justice américaine et des enquêteurs suisses, sans donner plus de précisions.

Alors qu’il a renoncé à assister à la finale du Mondial féminin au Canada, programmée dimanche 5 juillet entre les Etats-Unis et le Japon, le Valaisan explique qu’il n’entreprendra « aucun voyage à risque tant que tout n’est pas clarifié » sur le plan judiciaire. Craint-il d’être interpellé ? Le président de la FIFA a néanmoins indiqué qu’il serait présent à Saint-Pétersbourg, le 25 juillet, lors du tirage au sort des qualifications au Mondial 2018, organisé en Russie. Il compte notamment sur le soutien de Vladimir Poutine, l’un de ses plus fervents alliés.

  • Rémi Dupré
    Journaliste au Monde

Source : http://allainjules.com/2015/07/05/sarkozy-fifagate-les-verites-de-sepp-blatter-qui-font-tres-mal-au-bourreau-des-libyens/

 

Chuck Blazer, le 25 mai 2012 à Budapest.

Un ancien haut dirigeant de la FIFA admet avoir reçu des pots-de-vin pour les Mondiaux 1998 et 2010 18

Dans le procès-verbal de son audition par les enquêteurs américains rendu public mercredi, Chuck Blazer ne précise pas qui a versé ces pots-de-vin ni qui en était le destinataire.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/corruption-a-la-fifa/3.html#hdhd03d1gd29dCVB.99

0000000000000000000000000000000000000000000000

SyrieLe terrorisme anti-syrien et ses connexions internationales
Bahar Kimyongur

Depuis le début du printemps syrien, le gouvernement de Damas prétend combattre des gangs terroristes. La plupart des médias occidentaux dénoncent, dans cette thèse, une propagande d’Etat servant à justifier sa répression contre le mouvement de contestation. S’il est évident que celle-ci tombe comme du pain béni pour l’Etat baassiste de réputation peu accueillante envers les mouvements d’opposition qui échappent à son contrôle, elle n’en est pas fausse pour autant. Plusieurs éléments objectifs accréditent en effet la thèse du gouvernement syrien.

D’abord, il y a le facteur laïcité.

La Syrie est en l’occurrence le dernier Etat arabe laïc. (1) Les minorités religieuses y jouissent des mêmes droits que la majorité musulmane. Pour certaines sectes sunnites championnes de la guerre contre l’Autre quel qu’il soit, la laïcité arabe et l’égalité inter-religieuse, incompatibles avec la charia, sont une injure à l’islam et rendent l’Etat syrien plus détestable qu’une Europe « athée » ou « chrétienne ». Or, la Syrie compte pas moins de dix églises chrétiennes différentes, avec des sunnites qui sont arabes, kurdes, tcherkesses ou turkmènes, avec des chrétiens non arabes comme les Arméniens, les Assyriens ou les Levantins, avec des musulmans syncrétiques et donc inclassables comme les alaouites et les druzes.

LIRE sur https://syrianfreepress.wordpress.com/2012/04/25/le-terrorisme-anti-syrien-et-ses-connexions-internationales/

 —————————————–
les articles ou/et vidéos sont re blogués dans le seul but d'informer! 
Le contenu de cet article est de l'entière responsabilité de 
l'auteur. The International Informant ne souscrit pas nécessairement 
à tous les points de vue exprimés et n'est pas responsable de toutes les
déclarations qui pourraient s'avérer fausses ou inexactes dans cet article.

000000000000000000000000000000000000000

Global News

RIYADH, Saudi Arabia – A delegation of U.S. senators led by John McCain have met separately with Saudi Arabia’s Crown Prince Salman and Qatar’s emir, part of a regional tour focusing on training Syrian rebels.

A message on the official Twitter feed for McCain, R-Arizona, said that the U.S. delegation met with the head of the Western-backed Syrian National Coalition, Ahmed al-Jarba, and the commander of Saudi Arabia’s training and equipment program. The U.S. senators also met in neighbouring Qatar with Sheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, the country’s emir.

The delegation included Sens. Lindsey Graham, R-South Carolina, Joe Donnelly, D-Indiana, Angus King, I-Maine, and Tim Kaine, D-Virginia, the state news agency reported. All sit on the Senate’s Armed Services Committee, which McCain chairs.

Saudi Arabia and Qatar are staunch supporters of Syria’s opposition, which is mired in a nearly four-year civil war to oust President Bashar Assad’s government.

The meetings…

Voir l’article original 204 mots de plus

Les dernières accusations concernant Michel Platini sont très fragiles (L'Equipe)

L’étrange «scoop» du Picasso offert par Poutine à Platini

Le Sunday Times accuse la Russie d’avoir offert un tableau de Picasso à Michel Platini en échange de son soutien à la candidature du pays pour l’organisation du Mondial 2018. Une affirmation qui ne repose sur rien de concret.

Les dernières accusations concernant Michel Platini sont très fragiles (L’Equipe)

Vladimir Poutine a-t-il offert un Picasso à Michel Platini pour s’assurer de son vote en faveur de la Russie pour l’organisation de la Coupe du monde 2018? C’est ce qu’affirme l’équipe d’investigation du journal britannique The Sunday Times dans un article (payant) publié dimanche, mais il y a de bonnes raisons d’en douter.

Le président de l’UEFA a déjà démenti deux fois l’information, d’abord directement aux journalistes britanniques qui l’interrogeaient sur le supposé cadeau, puis dans une déclaration à l’AFP après la publication de l’article. «J’aimerais préciser que les allégations du Sunday Times sont totalement fictives et que ce journal reconnaît d’ailleurs lui-même ne détenir aucune preuve venant étayer cette rumeur ridicule, a expliqué le président de l’UEFA. Cette affaire est maintenant entre les mains de mes conseillers juridiques pour d’éventuelles poursuites en diffamation».

Le problème des sources

Comme souvent avec ce genre d’accusation, on pourrait penser qu’il s’agit de la parole des journalistes contre celle de la personnalité accusée. Sauf que ce n’est pas le cas ici. Les journalistes s’appuient sur les témoignages de sept sources anonymes (le recours aux sources anonymes dans le journalisme fait depuis longtemps l’objet de débats déontologiques passionnés) qui affirment que la candidature britannique pour la Coupe du monde 2018 a mené, avec l’aide d’entreprises privées et des ambassades de Sa Majesté, une vaste opération de renseignement sur les autres pays candidats, et constitué une base de données avec les rumeurs et d’informations ainsi glanées.

«L’information a été fournie par des informateurs bien placés en Russie»En ce qui concerne plus précisément le cadeau supposément offert à Platini par la Russie, qui ferait donc partie de cette base de données, les journalistes précisent que l’épisode leur a été confirmé par deux de leurs sources, un proche du gouvernement ayant été «impliqué de près dans la supervision de la candidature de l’Angleterre» et un ancien membre des services de renseignements britanniques qui a participé à la collecte d’informations sur les candidatures rivales. Ces deux sources, précisent les journalistes, affirment que «l’information a été fournie par des informateurs bien placés en Russie».

Ce n’est donc pas la parole de Platini contre celle des journalistes, mais plutôt la parole de Platini contre celle de sources anonymes proches de la candidature britannique (qui, rappelons-le, s’est inclinée face aux russes lors du vote) s’appuyant elles-mêmes sur des sources anonymes en Russie.

Des «trucs bizarres entendus dans le milieu»

Les journalistes eux-mêmes reconnaissent que les informations qu’ils publient sont à prendre avec beaucoup de précaution. «Bien que nous ayons fait des efforts pour corroborer les informations […], il a été impossible de vérifier de nombreux aspects des renseignements que l’équipe de la candidature Angleterre 2018 aurait, selon ce qui nous a été dit, compilés indépendamment» écrivent-ils dans un document résumant leurs découvertes envoyé à un comité de la Chambre des communes chargé d’enquêter sur les processus d’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022. Un document que le comité en question a décidé de publier dimanche.

«Il a été impossible de vérifier de nombreux aspects des renseignements»Comme le résume la BBC, la contribution du Sunday Times «repose sur des affirmations, des souvenirs et des rumeurs de sources anonymes à propos d’une base de données secrète qu’il n’a pas vue»«Il s’agissait en grande partie de trucs bizarres entendus dans le milieu» insuffisants pour prouver qu’il y avait eu de la corruption, selon une des sources en question. Une autre a estimé qu’il n’y avait rien de «légalement crédible» dans la fameuse base de données.

Le plus fascinant dans l’affaire n’est donc pas tant le contenu du «scoop» que le fait que des informations invérifiables ont été publiées et reprises par les médias du monde entier. Selon la BBC, si le Sunday Times a pu publier ses dernières «révélations», c’est uniquement parce que le comité parlementaire a d’abord décidé de les publier sur son site, ce qui protège le journal et toute personne reprenant ces informations en vertu du «parliamentary privilege», loi garantissant la liberté de parole des parlementaires.

D’autres allégations, bien plus solides

Ces révélations bancales ne doivent pas faire oublier que le Sunday Times investigue depuis plusieurs années sur l’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022, et a publié en juin 2014 une enquête qui a ébranlé la Fifa. Si la quasi-totalité des acteurs du football réclame une réforme en profondeur de la Fifa, c’est parce que des journalistes, surtout britanniques, ont mis en évidence l’opacité et les pratiques douteuses de l’organisation.

Les dernières accusations contiennent par ailleurs d’autres allégations, plus solides, reposant sur les témoignages directs des sources. Selon trois d’entre elles, l’Angleterre avait passé un accord avec la Corée du Sud pour que l’électeur Sud-Coréen, Dr Chung Mong-Joon, vote pour la candidature de l’Angleterre, et que le représentant de l’Angleterre, Geoff Thompson, vote pour la Corée du Sud. Un arrangement allant à l’encontre des règles de la Fifa.

Le Sunday Times accuse la Russie d’avoir offert un tableau de Picasso à Michel Platini en …

A painting, believed to be a Picasso, was allegedly gifted to Union of European Football Associations (UEFA) president and FIFA executive member Michel Platini in return for his support for the eventually successful Russian bid for the 2018 global showpiece.

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Ainsi que – de façon plus marginale – l’Algérie et le Venezuela. Une thèse que je trouve plus logique et plus cohérente avec les événements géopolitiques en cours que celle de la stratégie anti-pétrole de schisteOD

(Agence Info Libre, 30 novembre 2014)

– « La meilleure manière de casser un pays, c’est de l’intérieur. C’est une occasion inouïe d’essayer d’introduire en Russie une contestation plus une crise économique. Ils espèrent que cette Russie qui jusque-là a mené la valse diplomatique (…) va être littéralement asphyxiée… »

Voir l’article original 110 mots de plus

– Les habitants d’Ein Arab avance sur le terrain en expulsant Daech de six immeubles au centre de la ville
– Jaafari: Le Qatar et l’Arabie Saoudite continuent à soutenir le terrorisme et à entraver le règlement politique de la crise en Syrie
– #Lavrov: Une avancée dans le dossier nucléaire iranien permettra d’améliorer la situation au M.O
– Perquisitions israéliennes d’envergure suite à l’opération al-Quds
– L’armée irakienne avance dans sa lutte contre les terroristes de l’EI

000000000000000

More Inherent Resolve Airstrikes Target ISIL in Syria, Iraq; Vinson continues to attack (video)

Publié: 30 octobre 2014 dans ARMEMENT, Informations générales, Irak, MOYEN-ORIENT, Pentagone, Syrie, USA
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Wikileaks Actu Francophone

220px-Nabeel_Rajab_at_his_officeNabeel Rajab, militant des droits de l’homme au Bahreïn, a été arrêté le 1er octobre pour un tweet qui a déplu aux autorités de son pays. Sans doute habitué aux arrestations et aux réactions excessives de son gouvernement, dans un monde incompréhensible où les réseaux sociaux ont été créés pour la liberté de tous mais où même l’informatique ne peut résoudre l’obscurantisme de certains esprits qui nous gouvernent, Nabeel Rajab a été « convoqué pour expliquer des tweets offensants », d’après un communiqué officiel. Dans ce tweet, « il affirme que d’anciens membres des services de sécurité du Bahreïn sont partis se battre en Syrie, dans les rangs de l’organisation Etat Islamique » (RFI) et il soulève ainsi un problème plus large concernant l’Etat Islamique, celui du rôle de certains gouvernements dans la montée du terrorisme au Moyen-Orient.

« Beaucoup de Bahreïniens qui ont rejoint le terrorisme et l’Etat islamique viennent des institutions…

Voir l’article original 958 mots de plus

La France d'Alicia

Librairie Delamain
Ambiance électrique à la librairie Delamain. Une cliente fait irruption dans cette respectable institution fondée en 1700, et sise au 155 rue Saint-Honoré depuis 1906. (…) Le nouveau propriétaire de l’immeuble, le fonds qatari
Constellation Hotels Holding (propriétaire de l’hôtel Martinez à Cannes,
du Palais de la Méditerranée à Nice, de l’Hotel du Louvre…) souhaite
engager une renégociation du bail : il réclame un doublement du loyer
actuel.
..

Voir l’article original

L’ONU déçue des promesses non tenues d’Hassan Rohani
Les promesses du président iranien en matière de libertés n’ont pas produit de changements majeurs, estime le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Hassan Rohani avait notamment promis de réduire les restrictions contre la liberté d’expression et de garantir la sécurité de la presse.
Coalition contre l’Etat islamique: « absurde et dangereuse », selon l’agent du Qatar
C’est « une décision (…) absurde et dangereuse », a-t-il fait valoir. Pour s’expliquer, celui qui fut également premier ministre établit un parallèle avec la situation Afghane de 2001 : « Il y avait (…) un foyer de crise terroriste central. Aujourd’hui, il y en a près d’une quinzaine (…). Nous les avons multipliés », analyse-t-il. « Aller faire la guerre contre cette région meurtrie, frappée par les crises identitaires (…), c’est prendre le risque de cristalliser et de coaliser un certain nombre de forces (…) contre nous (…). »
Le prêtre pédophile Eric Dejeager fixé sur son sort vendredi
Le juge Robert Kilpatrick du tribunal d’Iqaluit au Canada devrait rendre son verdict vendredi lors du procès de l’ancien prêtre catholique belge Eric Dejaeger, soupçonné de plusieurs dizaines de faits d’abus sexuels commis sur des mineurs d’âge.
Salut nazi devant un mémorial juif: enquête
Une enquête judiciaire a été ouverte en France pour identifier un homme qui s’est fait photographier en faisant le salut nazi devant le mémorial du camp de Drancy (banlieue parisienne), où furent détenus plus de 80.000 juifs entre mai 1941 et août 1944, a-t-on appris de source judiciaire aujourd’hui. Les faits remontent à fin août, « devant le wagon » installé au coeur de ce mémorial, et sous l’oeil des caméras de vidéosurveillance, a-t-on expliqué vendredi au cabinet du maire de Drancy.
 
Un sketch des Guignols de l’info crée la polémique en Israël
Dans une interview pour la chaine i24news, la chercheuse en analyse du discours à Tel Aviv, Nadia Ellis a expliqué: «Ce qu’ils mettent en valeur c’est la filiation du meurtre rituel, cette accusation récurrente au cours de l’Histoire juive qui blâme les Juifs de tuer exprès des non-Juifs, ici dans le seul but de faire rire.»
0000000000000000000000000000000000000000

uncitoyenindigné

Comment le Qatar s’est « offert » Nicolas Sarkozy, Le livre choc

Dans « Une France sous influence », un livre explosif à paraître dans quelques jours, Vanessa Ratignier et Pierre Péan racontent comment la France est devenue le terrain de jeu préféré du Qatar. En 2008, Chirac serait même sorti de sa réserve d’ancien président pour prévenir Sarkozy qu’il fait alors fausse route en se rabibochant, grâce au Qatar, avec la Syrie de Bachar al-Assad. D’autant que circulent des rumeurs de corruption et de financement de son divorce par l’émirat. Un récit à découvrir dans « Marianne » cette semaine.

 NICO

LUDOVIC-POOL/SIPA POOL/SIPA

Le 14 juillet 2008, à la veille d’un sommet de l’Union pour la Méditerranée, Nicolas Sarkozy invite à sa tribune pour le défilé militaire, le carré des dictateurs de la Méditerranée : Bachar al-Assad, le Tunisien Zine El-Abidine Ben Ali, l’Egyptien Hosni Moubarak et l’émir al-Thani du Qatar. A l’époque, Bachar est traité en…

Voir l’article original 549 mots de plus

logo_isranews_dark_302x67
LE HAMAS REVENDIQUE UN TIR DE ROQUETTES CONTRE DES PLATES-FORMES GAZIÈRES OFFSHORE ISRAÉLIENNES

Le Hamas a annoncé mercredi avoir tiré deux roquettes en direction de plates-formes gazières offshore israéliennes situées à une trentaine de kilomètres des côtes de l’enclave palestinienne. Sur son site internet, la branche armée du groupe islamiste précise que les deux engins visaient le site d’exploitation de Noa, appartenant à Nobel Energy et Delek.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

UN MINISTRE ALLEMAND ACCUSE LE QATAR DE FINANCER LES DJIHADISTES EN IRAK

Le ministre de l’Aide au développement, Gerd Müller, s’est interrogé: «Qui finance ces troupes? (…) Je pense au Qatar.»…
Un ministre allemand a explicitement pointé du doigt le Qatar comme ayant financé les djihadistes de l’Etat islamique (EI) à l’oeuvre en Irak, dans une interview diffusée ce mercredi.
«Une telle situation a toujours un historique», a déclaré à la chaîne de télévision publique ZDF le ministre de l’Aide au développement Gerd Müller, issu des rangs des conservateurs de la chancelière Angela Merkel. «Qui finance ces troupes?», s’est-il interrogé. «Je pense au Qatar.»

Lire l’article complet sur 20minutes.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

GAZA: LA FEMME ET UNE FILLE DE MOHAMMED DEIF TUÉES DANS UN RAID ISRAÉLIEN

La femme et une fille du chef terroriste du mouvement Hamas ont été tuées mardi soir lors d’un raid aérien israélien à Gaza, a annoncé le mouvement islamiste palestinien tôt mercredi matin.
Dans un message sur Facebook, Moussa Abou Marzouk, numéro deux du bureau politique du Hamas, en exil, ne donne aucune précision sur le sort de Mohammed Deif, mari et père des victimes.
Les services de secours palestiniens sont revenus sur un précédent bilan, mentionnant trois morts dans une frappe sur une grande maison du quartier Sheikh Radouane, dans la ville de Gaza, et ont indiqué que les victimes étaient une femme et une enfant de deux ans.
Mohammed Deif est devenu chef de la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, après la mort dans un raid en 2002 de son prédécesseur, Salah Chéhadé.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

EGYPTE: UN JORDANIEN CONDAMNÉ À 10 ANS DE PRISON POUR ESPIONNAGE AU PROFIT D’ISRAËL

Un tribunal du Caire a condamné mercredi un ingénieur en télécommunications jordanien à dix ans de prison et un Israélien en fuite à la prison à vie pour espionnage au profit de l’État hébreu.
Le ressortissant israélien, accusé d’être un officier du Mossad, les services secrets israéliens, a été jugé par contumace.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Plus sur http://isranews.com/

00000000000000000000000000000000000000000000

logo_isranews_dark_302x67Le Qatar rachète Paris et finance le terrorisme

L’Etat du Qatar est également sur le point de racheter Le Printemps à Paris. Si la procédure a été suspendue par la justice en mars dernier, c’est uniquement pour cause d’irrégularité dans «la procédure d’information-consultation du comité central d’entreprise (CCE)». Les syndicats disent en effet être inquiets quant au maintien de l’emploi et dénoncent l’opacité dans laquelle s’est déroulée l’opération. En revanche aucune loi ne décision de justice n’est venue empêcher jusqu’à présent le Qatar de multiplier les acquisitions à Paris et en France malgré son implication prouvée et connue de tous dans le terrorisme international et de mouvements islamistes sunnites terroristes tels que les Frères musulmans en Egypte, en Libye, en Syrie, ou encore le Hamas dans la bande de Gaza. Le Qatar bénéficie par ailleurs du silence voire du soutien d’autorités telles que les Etats-Unis qui viennent de passer un contrat d’armement de 11 milliards de dollars avec lui, ou encore de personnalités publiques de premier plan impliquées dans la défense des fonds du Qatar. C’est le cas par exemple de Dominique de Villepin, dont le cabinet d’avocat a pour client l’un des fonds qataris. En quelques années le Qatar est devenu un acteur de premier plan investissant dans l’hôtellerie de luxe, les médias, ou encore le sport international tout en finançant des groupes armés sunnites proches de frères musulmans et le terrorisme international sunnite qui menace aussi bien l’Afrique du Nord que le Moyen-Orient sans que quiconque ne lève de campagne de protestation ou de boycott.

Lire l’article complet sur citizenkane.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Vendée: l’ouverture d’un Puy-du-Fou en Crimée fait scandale

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Nétanyahou: « le Hamas ne devrait pas sous-estimer la détermination d’Israël à se défendre »

Cette menace a laissé de marbre Benjamin Nétanyahou, qui a déclaré dimanche à ses ministres que le Hamas ne devrait pas sous-estimer la détermination d’Israël à se défendre.
« Si le Hamas pense que la poursuite de tirs (de roquettes) intermittents va nous conduire à faire des concessions, il se trompe. Tant que le calme ne sera pas revenu, le Hamas continuera à subir des coups très sévères », a-t-il ajouté.

Lire l’article complet sur swissinfo.ch

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Marc Knobel – L’antisémitisme, Made in France (2014)

Depuis plusieurs années, dans le domaine brûlant de l’antisémitisme, nous vivons au rythme des pitreries récidivistes de quelques illuminés, de mots obscènes, d’indignations sélectives, d’hurlements et d’agressions caractérisées.
Mais, les violences s’intègrent dans un schéma plus général, comme un pli qui débute lors de la seconde Intifada. Une violence antijuive déferle alors de façon quasi simultanée en France et dans toutes les démocraties occidentales. Depuis, d’autres agressions ont secoué la communauté juive, ponctuellement, régulièrement, durablement, faisant des lieux de culte et d’écoles, des fidèles, de certains responsables ou membres de la communauté, autant de cibles vulnérables.
Citons à cet égard ce seul chiffre et il est effrayant: près de 8000 actes antisémites (violences et menaces) ont été recensés depuis le 1er octobre 2000, conjointement par le ministère de l’Intérieur et le Service de protection de la communauté juive. Posons alors quelques questions.
L’hostilité à l’endroit des Juifs ne se serait-elle pas développée chez des jeunes qui vivent dans des quartiers dits sensibles et qui, discriminés sont aussi en quête d’identité? Ces jeunes ne s’identifient-ils pas aux Palestiniens, qu’ils pensent « venger  » lorsque ils s’en prennent aux Juifs?
Bref, le conflit israélo-palestinien joue-t-il un rôle essentiel? Ou bien, ne serait-il pas aussi quelque part un (faux) prétexte qui a fait sauter et de façon durable le tabou de l’antisémitisme? Enfin, les islamistes font-ils des banlieues défavorisées le lieu préféré de diffusion de leurs pseudo-thèses? Pour répondre à toutes ces questions, nous posons ici trois hypothèses de travail afin de tenter de comprendre ce qu’il en est de l’antisémitisme.

Lire l’article complet sur huffingtonpost.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Plus sur: http://isranews.com/

000000000000000000000000000000000000000

Algérie Résistance

LI52D55DED29616

Erdogan et l’émir Tamim, larbins au service de l’impérialisme US et d’Israël. D.R.

English version here: https://www.oximity.com/article/Quand-le-Qatar-fait-du-bizness-avec-le-1/translation/en

La trahison des différents gouvernements arabes se précise avec l’apparition récente de l’initiative du Qatar pour le règlement de la guerre à Gaza, encouragée par Washington et soutenue par Téhéran. Cette proposition qatarie requiert la soumission totale aux Etats-Unis, alors que Barak Obama a réitéré son soutien inconditionnel à Israël. A quoi rime le jeu du Qatar et de son alliée la Turquie lorsqu’ils contrent l’initiative égyptienne appuyée par l’Arabie saoudite ? Le jeu macabre des alliances de l’ombre et des compromissions fait à nouveau surface et nous confirme que ces tractations multiples ne représentent qu’un vulgaire marchandage indifférent aux souffrances du peuple de Gaza.

Voir l’article original 2 171 mots de plus

Pour vendre son Rafale au Qatar, la France socialiste ferme les yeux sur son ressortissant emprisonné

Posted On 25 juin 2014

L'émir Tamim Al-Thani du Qatar

Il faut être français et socialiste pour avoir l’arrogance de donner des leçons de morale au monde entier, s’auto-ériger garant des Droits de l’homme, et laisser croupir un de ses ressortissants, illégalement emprisonné au Qatar, afin de ne pas froisser l’Emir, qui pourrait sans cela refuser d’acheter le Rafale de Dassault.

Il faut être socialiste et s’identifier à la misère des sans papiers pour en même temps cracher sur un concitoyen qui lui est en règle et possède ses papiers.

• Jean-Pierre Marongiu, ingénieur, est illégalement incarcéré dans des conditions qui en France feraient scandale, depuis septembre 2013 au Qatar.

La diplomatie a besoin d’agir en dehors de la vue des médias, on le comprend aisément, mais elle profite également de ce silence, à l’exception notable de France 24, qu’il convient de saluer, pour dissimuler ses échecs et ses errements.

Jean-Christophe Peaucelle, ambassadeur de France au Qatar, affirmait le 26 octobre 2013 qu’une solution était proche pour les quatre français retenus au Qatar.

Nous sommes le 25 juin, et le nom de Marongiu ne sera pas prononcé, entre deux petits fours et les éclats de rire forcés des courtisans visqueux, peureux et intrigants, dont l’appât maladif du gain met mal à l’aise :

 

Une information judiciaire pour « escroquerie, abus de confiance, extorsion de fonds et conditions de travail contraires à la dignité humaine » et séquestration, suite aux plaintes du joueur de football Zahir Belounis et de l’homme d’affaire Nasser Al Awartany qui viennent d’être libérés, a été ouverte contre deux dignitaires du régime, l’actuel ministre de la Défense, Hamad Bin Ali Al Attiyah, et un cousin de l’Emir, Jassim Thani Jassim Al Thani, et un juge d’instruction du tribunal de Paris a été nommé, selon l’avocat des victimes Me Berton.

Une troisième plainte vise l’Emir du Qatar lui-même doit être déposée par Stéphane Morello, l’entraineur de football récemment libéré. Il attaque pour escroquerie et extorsion de fonds le Sheikh Tamin Ben Hamad Al-Thani, président du comité olympique du Qatar, devenu depuis le chef de l’émirat.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

00000000000000000000000000000000000000000000