Articles Tagués ‘Propagande et Manipulation’

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Je ne suis pas Charlie  Par Bruno Bertez

Comme vous vous en doutez, j’ai longuement hésité avant d’écrire ces quelques lignes. Prendre le contre-pied, s’opposer frontalement à un mouvement de masse, c’est être plus que téméraire, c’est être inconscient. 

Certains diraient même que le titre que je choisis est une provocation. Je ne le conteste pas car, comme les caricaturistes et journalistes de Charlie Hebdo, je pratique moi-même la caricature. Je force le trait, j’exagère, je grossis, pour frapper, pour retenir l’attention et ainsi, mieux convaincre. 

Le grand mouvement « Je suis Charlie » a quelque chose de dégoûtant. Qu’est-ce que cela veut dire « Je suis Charlie » ? Cela veut dire, je me prends, je me mets à la place de ceux qui ont mené un combat. Je ne précise pas le combat car ce combat était multiple. Ce qui est sûr, c’est que c’était un combat contre…

Voir l’article original 1 037 mots de plus

Marchés-manipulations : Lourdes amendes attendues dans les changes

 

Une étude chiffre à 41 milliards de dollars le montant de l’amende globale

Les grandes banques vont une nouvelle fois passer à la caisse. Dans le cadre de l’enquête sur des manipulations supposées des cours de change, les banques concernées risquent une amende globale de 41 milliards de dollars, selon une étude de Citigroup dont Bloomberg se fait l’écho mardi.

Deutsche Bank AG est considérée comme probablement la «plus touchée», avec une amende de jusqu’à 5,1 milliards d’euros (6,5 milliards de dollars) calculée par les analystes de Citigroup selon la valeur de ses actifs. En utilisant des calculs similaires, Barclays Plc pourrait payer 3 milliards de livres (4,8 milliards) de dollars et UBS 4,3 milliards de francs suisses (4,6 milliards de dollars). Selon Bloomberg, les porte-parole de Deutsche Bank, Barclays et UBS ont refusé de commenter les estimations de Citigroup.

Les régulateurs soupçonnent les traders de s’être entendus via des forums de discussion sur Internet et des messageries instantanées pour manipuler les cours de change en leur faveur. Les autres banques également citées dans cette affaire sont Citigroup, JPMorgan Chase, Royal Bank Of Scotland (RBS) et HSBC.

Bruxelles sanctionne

Fin septembre, UBS a dit avoir entamé des discussions avec certaines autorités, dans le cadre des enquêtes sur les manipulations des taux de change, a-t-elle indiqué sans toutefois préciser quelles étaient les autorités concernées.

De son côté, la Commission européenne a infligé une amende de 32,3 millions d’euros (38,98 millions de francs) à UBS, Credit Suisse et JP Morgan pour entente illicite sur le marché des produits dérivés libellés en francs suisses. Le numéro un bancaire doit s’acquitter de 12,6 millions d’euros et Credit Suisse de 9,1 millions. Dans une décision séparée, Bruxelles a prononcé une autre amende, de 61,6 millions d’euros cette fois-ci, à JP Morgan pour avoir participé à une entente sur le taux Libor.

Ignace Jeannerat  le temps 22/10/14

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e291f420-5941-11e4-b7f4-d2d5f283df81/Lourdes_amendes_attendues_dans_les_changes

SOURCE: http://leblogalupus.com/2014/10/22/marches-manipulations-lourdes-amendes-attendues-dans-les-changes/

00000000000000000

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Humeur de Loup du Dimanche 12 Octobre 2014 : Le Courage d’affronter la Peur Par Bruno Bertez

A propos des millénaristes

1 les Maitres tiennent les peuples par la peur et tous ceux qui propagent la peur sont des complices involontaires. En 2009 les Maitres ont imposé leur pseudo solution sans discussion en brandissant le spectre de l’apocalypse; personne n’a bronché.

2 Ce qui est productif c’est de montrer comment malgré tous les déséquilibres que l’on énonce et analyse, le système tient quand même, il faut revenir au fameux » et pourtant elle tourne », car malgré tout cela, la terre tourne. Et c’est ce qu’il faut décortiquer, car c’est ce qui permet d’anticiper la prochaine étape. Les peuples doivent considérer la situation non comme menaçante, mais comme une opportunité pour que cela change. Ce qui est en faillite, c’est l’ordre ancien et le mode d’asservissement qu’il permettait !

3 L’articulation logique ne correspond…

Voir l’article original 390 mots de plus