Articles Tagués ‘président américain’

Barack Obama et Kim Jong-un invités aux célébrations du 70e anniversaire de la victoire à Moscou

Par La Voix de la Russie | Le président américain Barack Obama et le leader de la Corée du Nord Kim Jong-un ont été invités aux célébrations consacrées au 70 e anniversaire de la victoire à la Seconde guerre mondiale qui auront lieu en mai 2015, rapporte l’assistant du président russe Iouri Ouchakov.

Ouchakov a noté que Pyongyang a déjà répondu à l’invitation et a laissé entendre que la visite du leader nord-coréen en Russie est possible.

« Tous les pays qui de la coalition anti-hitlérienne, ainsi que les partenaires de la Russie, notamment les pays BRICS sont invités aux célébrations », a précisé l’assistant du président russe.

La Corée du Nord menace cependant d’attaquer la Maison Blanche, considérant que le gouvernement américain est impliqué dans la création de la comédie Interview, qui relate l’histoire de l’assassinat de Kim Jong-un .
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_22/Barack-Obama-et-Kim-Jong-un-invites-aux-celebrations-du-70e-anniversaire-de-la-victoire-a-Moscou-2301/

00000000000000000000000000000000000000

«Si vous êtes aux Etats-Unis depuis plus de cinq ans, que vos enfants sont citoyens américains ou résidents avec une autorisation de séjour permanente, si vous n’avez pas de casier judiciaire et que vous payez vos impôts, vous allez pouvoir demander à rester, sans craindre l’expulsion. Vous pouvez sortir de l’ombre»,  a dit le président. «Vous pourrez obtenir un permis de travail pour trois ans. Ce n’est ni une garantie de citoyenneté, ni un droit à rester ici de manière permanente», a cependant souligné Obama.

Le président américain a assuré ses adversaires que, ces trois dernières années, les expulsions de clandestins criminels avaient augmenté de 80% et que l’administration fédérale allait poursuivre ses efforts, «contre les délinquants, pas les familles; contre les criminels, non les enfants; contre les mafieux, pas contre une mère de famille qui travaille dur pour élever ses enfants».

«Si vous remplissez les critères, vous pouvez sortir de l’ombre et vous mettre en accord avec la loi. Si vous êtes un criminel, vous serez expulsé. Si vous avez l’intention d’entrer illégalement aux Etats-Unis, vos chances d’être attrapé et renvoyé viennent juste d’augmenter» a résumé le chef de la Maison Blanche.

SOURCE et PLUS sur http://www.leparisien.fr/international/etats-unis-obama-regularise-provisoirement-cinq-millions-de-clandestins-21-11-2014-4310355.php

000000000000000000000000

logo_isranews_dark_302x67
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le président américain Barack Obama a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu mercredi à la Maison-Blanche. [AMOS BEN GERSHOM - Keystone]
Le président américain Barack Obama a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu mercredi à la Maison-Blanche.
[AMOS BEN GERSHOM – Keystone]
Les relations se crispent entre Israël et les Etats-Unis
Le président américain Barack Obama a condamné mercredi la construction de logements israéliens à Jérusalem. Le premier ministre israélien a de son côté mis en garde contre le dossier nucléaire iranien.
 ———————————————————————–
Marine Le Pen veut destituer son père du poste de président d’honneur du Front National
Après plusieurs accrochages par médias interposés, la rupture entre Jean-Marie Le Pen et sa fille semble consommée, cette dernière voulant selon « Le Canard Enchaîné » destituer son père du poste de président d’honneur du Front National. Deux personnalités issues d’une même famille, qui incarnent deux tendances au sein d’un parti, condamnées à coexister en bonne intelligence.
 ————————————————————————-
Les Kurdes défendent Kobané
Des soldats iraniens se seraient joints aux combattants kurdes
 ———————————————————————–
Démission de la patronne du Secret Service américain
Julia Pierson, directrice du Secret Service, l’agence chargée d’assurer la sécurité du président des Etats-Unis, a démissionné mercredi sous la pression des parlementaires du Congrès après plusieurs manquements constatés dans le fonctionnement de l’agence fédérale qu’elle dirigeait. Pierson, qui était en poste depuis 18 mois, a notamment payé pour le scandale provoqué par l’intrusion d’un homme armé d’un couteau dans l’enceinte de la Maison blanche le 19 septembre. L’individu avait réussi à s’introduire dans les bâtiments de la présidence avant d’être finalement appréhendé. Auditionnée mardi par une commission parlementaire, Julia Pierson avait déclaré endosser « l’entière responsabilité » des erreurs commises dans la gestion de la sécurité du président américain. Mercredi, elle a présenté sa démission lors d’une entrevue avec le secrétaire à la Sécurité intérieure (Homeland Security) Jeh Johnson qui a précisé que Joseph Clancy, un vétéran de l’agence, assurerait l’intérim.
 ——————————————————————-
Nucléaire iranien: Nétanyahou met en garde Obama
Benyamin Nétanyahou Benyamin Nétanyahou a mis en garde mercredi le président Barack Obama contre les risques d’un accord avec Téhéran qui placerait l’Iran «au seuil de la puissance nucléaire».
——————————————————————
Nétanyahou dénonce l’enquête de l’ONU sur la guerre de Gaza
Benyamin Nétanyahou Benjamin Nétanyahou a dénoncé l’enquête de l’ONU sur la guerre de l’été à Gaza, au cours d’une rencontre avec le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, a indiqué mercredi le ministère israélien des Affaires étrangères.
 —————————————————————-
Recep Tayyep Erdogan : Un allié objectif de l’Etat islamique
KOBANI (SIWEL) — Alors que la ville kurde de Kobani est assiégée depuis plusieurs jours par les terroristes de l’Etat islamique (EI), à quelques kilomètres de là, des centaines de Kurdes de Turquie tentent de passer la frontière turque pour rejoindre leurs compatriotes et leur prêter main forte contre les djihadistes de l’EI. Mais la Turquie de Recep Tayyep Erdogan, islamiste notoire, a verrouillé la frontière et les empêche de rejoindre le front kurde de Kobani. Depuis plusieurs jours maintenant, l’armée turque refoule et réprime les centaines de kurdes de Turquie qui tentent de forcer le passage pour aller combattre les terroristes de l’EI avec leurs compatriotes kurdes de Syrie. De ce fait, Erdogan se fait l’allié objectif des terroristes de l’EI tandis que la « coalition anti daesh» laisse faire…
 —————————————————————