Articles Tagués ‘pollution’

les AZA subversifs

La Plupart des Pâtisseries nous vendent du « Pré-digéré….oups!!! conditionné » dixit une coloque qui embauchait à 6h du mat’ pour  y « préparer et décongeler » les « produits »….. 

Merci à Charb Merci à Charb

Voir l’article original

Mes coups de coeur

Que fait-on concrètement pour protéger la population de la pollution dans Paris et ses alentours ? Dans un article intitulé « Offrez-vous une balade toxique sur les terres de Paris 2015 », Terra Eco fait remarquer que « le territoire sur lequel se rencontreront, en décembre 2015, 195 délégations internationales pour parler du climat, est l’un de ceux qui, en France, connaît les plus hauts niveaux de pollution ». À propos des véhicules de la flotte municipale parisienne, Metro News rapporte « Fin du diesel : Paris va rouler au gaz naturel ». De son côté, Le Point écrit « La Mairie de Paris serre la ceinture des automobilistes », évoquant une hausse des tarifs de stationnement pour résidents et visiteurs.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27509

Voir l’article original

Mes coups de coeur

par Christophe Gueugneau

Le journaliste Fabrice Nicolino publie une enquête remarquable sur la place prise par la chimie dans nos vies. Plongée effarante depuis la découverte de la chimie industrielle, au milieu du XIXème siècle, jusqu’au drame sanitaire en cours, en passant par les gaz moutarde et autres gaz de combat, les pesticides, les PVC…

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27078

Voir l’article original

article_epandage

EXTRAITS

Mais, attention… que les choses soient dites !

Un périmètre « de protection » de cinquante mètres autour des habitations est fixé. Sur le papier, l’avion ou l’hélicoptère devra donc respecter un périmètre et empêcher le souffle des pales de répandre les substances toxiques hors des parcelles traitées.avion

Certaines parcelles de vignes traitées par épandages aériens font moins de 4.000 m² ! Ce traitement chimique appliqué avec une précision « chirurgicale » est une vue de l’esprit. Le périmètre de cinquante mètres n’a jamais été, et ne sera jamais, respecté !

La sécurité (juridique) des épandeurs est ainsi acquise… à défaut de celle des riverains qui continueront à inhaler un air vicié et vivre dans une zone polluée.

°°°°°°°°°°°°

Mes coups de coeur

Sous couvert d’« accélérer la fin des épandages aériens » de pesticides, un projet d’arrêté pose le cadre légal de ces dits épandages… ouvrant paradoxalement la porte à de nouvelles autorisations. Une campagne est lancée pour faire interdire réellement les épandages aériens de pesticides.

La suite sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article6064

Voir l’article original