Articles Tagués ‘nouvel ordre mondial’

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

(source : Stratpol)

« Ce qui se passe en ce moment entre la Turquie et la Russie est assez révolutionnaire (…) La Turquie se rend compte que la Russie a quelquefois des objectifs politico-stratégiques qui vont à l’encontre des siens mais que c’est quelqu’un à qui on peut parler et qui est fiable… et qui ne va pas s’immiscer à l’intérieur d’un pays – notamment d’un pays ami – pour renverser le gouvernement afin d’en avoir un plus favorable. Aujourd’hui, avec sa politique étrangère, la Russie est un allié qu’on cherche, qu’on veut avoir avec soi parce qu’on sait qu’il est fiable ».

Voir l’article original

Resistance71 Blog

Ce qui se passe an Mexique depuis plusieurs années est un véritable laboratoire de la gouvernance de l’extrême chaos qui sera étendu au monde par l’oligarchie financière et industrielle transnationale. La collusion du pays du goulag Levant est totale comme l’a prouvé le transfert d’armes et de munitions d’agences gouvernementales états-uniennes aux cartels de la drogue au cours de l’opération « Fast and Furious » opération soi-disant sous contrôle du ministre de la justice d’Obama Eric Holder pour « démanteler » la filière de l’armement des cartels mexicains… et dont l’effet fut inversé.

Tout ceci fait partie d’une sorte de répétition générale d’un schéma qui sera pas à pas imposé au monde. Gouverner par la terreur a toujours fait partie de l’arsenal du pouvoir oligarchique. Notre impératif dire non et sortir avant que l’étau ne se soit refermé.

— Résistance 71 —

La terreur pour gouverner le Mexique

19 novembre 2014

 

André Maltais

Voir l’article original 1 167 mots de plus

Quand TF1 parlait du groupe Bilderberg… avant 40 ans de silence médiatique !

Une trouvaille de l’Agence Info Libre.

C’était en 1977. Yves Mourousi prononce « Bildelberg ». Ce qui est frappant dans ce reportage, c’est la liberté d’expression des journalistes de l’époque, en l’occurrence Dominique Bromberger. Une telle liberté serait totalement inconcevable aujourd’hui.

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Manuel Valls et le Groupe Bilderberg

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Flore Vasseur chez Karl Zero parle du bilderberg et de la finance mondiale

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

—————-

Rappels :

Le grand cirque politique

Pascal Roussel : Divina Insidia – Le Piège Divin

———————————————————

À propos de Olivier DemeulenaereOlivier Demeulenaere, 49 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières

0000000000000000000000000000000000000000000000

Ras-le-bol russe, l’UE à la croisée des chemins

Un article d’Entrefilets.com.

Ras-le-bol russe, l'UE à la croisée des chemins

« Cette fois, les Russes en ont marre. L’interminable campagne d’agressions du Bloc atlantiste, jusqu’à la vulgarité des injures proférées ces derniers jours, ont convaincu Moscou qu’il n’y avait plus rien à espérer de l’Ouest. Le dégel n’est plus à l’ordre du jour. Pourtant connu pour sa pondération, le premier ministre Medvedev l’a signifié en s’interrogeant publiquement sur la «santé mentale» d’Obama après que celui-ci ait osé ranger la Russie dans la catégorie des «menaces contre l’humanité», avec Daesh et l’Ebola (1). Poutine himself a ensuite été jusqu’à lancé un avertissement, certes encore à fleuret moucheté mais néanmoins très clair, sur un risque de conflit nucléaire (2). Sourd et aveugle, le Bloc atlantiste n’a rien compris de ce revirement. La rupture entre les deux géants est pourtant consommée (3). Coincée entre les deux, l’Europe est à la croisée des plus importants chemins de son Histoire.

Trois grandes options

«Toutes les options sont sur la table», aiment à répéter à l’envi les va-t’en guerre de l’Empire. Nous, nous dirions que les options qui restent se réduisent désormais à peau de chagrin.

Constat préliminaire : Les Etats-Unis sont effrayés par leur déclin et la montée en puissance des pays du BRICs. A travers l’agression en cours de la Russie, c’est aussi la Chine qui est visée, une Chine qui vient d’ailleurs de devenir la première puissance économique mondiale (4).

L’agression de la Russie, planifiée bien avant l’Ukraine (5) (campagne de dénigrement dès 2011), n’a jamais eu pour seul objectif que d’empêcher la constitution d’un bloc concurrent Euro-Asiatique qui entraînerait instantanément l’effondrement de la puissance US. La stupidité et la compromission des élites européennes, ajoutées aux troubles calculs allemands (6), ont permis le succès du plan américain jusqu’ici.
Sauf qu’au lieu d’affaiblir la Russie, cette nouvelle donne l’a convaincu de se détourner définitivement de l’Ouest et d’accélérer comme jamais la réorientation de sa politique vers un partenariat complet avec la Chine (7) et les pays du BRICs en général.
Partant, trois grandes options restent sur la table.

Première option, la pire de toute, que nous évacuons d’entrée de jeu un peu par superstition : l’Occident poursuit dans son hystérie jusqu’au-boutiste et la conflagration survient. Les Etats-Unis s’imaginent peut-être que, comme avec la Seconde Guerre mondiale, ils vont pouvoir tirer leurs marrons du feu à moindre coût et emporter la mise en pilotant Trente nouvelles Glorieuses. Sauf que leurs marrons aussi risquent fort d’être irradiés et qu’en vérité, tout a de forte chance de s’arrêter dans un grand éclair blanc pour tout le monde. Fin de la partie.

Deuxième option, le plan US marche, la Russie, ratant sa réorientation vers l’Est, s’effondre à nouveau lamentablement ; la Chine apeurée se soumet d’instinct aux vertus occidentales après quelques coups de parapluie ; et le Bloc atlantiste renait comme un seul homme de ses cendres à la tête du meilleur des mondes avec, tout en haut, juste sous le soleil, un eurodollar qui flamboie pour mille ans.
Vous y croyez ?
Moi non plus.

Troisième option : le plan US échoue, l’Europe se ressaisit ou éclate et la Russie, avec le soutien des pays BRICs, réussit à faire mourir l’Empire dans son lit (8). C’est le basculement «en douceur» des centres de pouvoir de la planète et l’arrivée de l’Asie aux commandes. On peut compter sur le réalisme des Russes et des Chinois pour offrir ensuite une session de repêchage à l’Europe, mais plus l’Europe sera restée solidaire de son geôlier américain dans sa chute, plus l’addition sera salée.

Presque en post scriptum, ont pourrait aussi ajouter une quatrième option, sorte de cadeau Bonus de l’Empire du Chaos, avec un lent pourrissement de toutes les situations dans le plus complet désordre et, à terme, l’effondrement global du Système sans passation de pouvoir aucune.

Toutes les options sont en effet sur la table.
Toutes impliquent un gigantesque séisme ».

Entrefilets.com, le 17 octobre 2014

(1) Medvedev pose la question de la santé mentale d’Obama

(2) L’avertissement de Poutine : “We hope that our partners will realize the futility of attempts to blackmail Russia and remember what consequences discord between major nuclear powers could bring for strategic stability.”

(3) Niet à la coopération contre Daesh

(4) La Chine, désormais première puissance économique mondiale

(5) Enfumage ukrainien: contre-propagande

(6) Les troubles calculs allemands

(7) Vers la création d’un bouclier antimissiles russo-chinois ?

(8) L’empire, le docteur Kübler-Ross et la Syrie

SOURCE: http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/10/19/ras-le-bol-russe-lue-a-la-croisee-des-chemins/

000000000000000000000000000000000000

À propos de Olivier Demeulenaere, 49 ans JournalisteindépendantMacroéconomieMacrofinance Questions monétaires Matières premières

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Ou la vraie raison pour laquelle la Russie et la Syrie sont ciblées en ce moment.

petrodollar-world-war-3

[un article de SCGnews.com traduit par Les Brindherbes engagés]

Une synthèse de très bonne facture pour qui veut comprendre les grands enjeux géopolitiques de notre époque – jusqu’aux développements les plus récents et les plus brûlants. Les habitués du blog s’y sentiront en terrain familier : Le cocktail explosif de pétrole, de gaz et de dollars de l’Empire états-unien va-t-il nous mener à la troisième guerre mondiale ? OD

Voir l’article original 3 422 mots de plus

Cellule44

Pour comprendre l’avènement d’un gouvernement mondial par une élite discrète, il faut savoir comment elle fait pour détruire la souveraineté des états, comment elle pousse les différents peuples à se soumettre à la mondialisation et quelles sont les exigences de cette élite. Le but de l’élite du Bilderberg, des capitalistes et oligarques, banquiers, est d’en finir avec la politique étatique (ils veulent que le capitalisme soit le roi du monde en gros). En fait ces gens là influencent les masses à croire que l’immigration est bonne car sinon on serait un vieux pays. Ou que la consanguinité va tous nous tuer et ainsi il faut se mélanger avec les autres. Ils ont des arguments dans ce style. Qu’il nous faut un gouvernement mondial et une banque mondiale pour répartir les ressources équitablement comme cela y aura plus de problèmes. Etc etc…

En réalité ces gens là n’ont pas vos intérêts…

Voir l’article original 1 002 mots de plus

Resistance71 Blog

Devant la négation toujours plus avant de nos droits les plus basiques, il n’y a qu’une seule solution efficace… Retirons notre consentement ! C’est parce que nous obtempérons aux injonctions des maîtres en place que nous nous enchaînons nous-mêmes. Il suffit de dire NON et avec ce non retentissant, de nous organiser, ensemble et solidairement afin de créer le contre-pouvoir permettant d’ignorer, en masse, les inepties d’uns système mortifère et agonisant.

Cette fenêtre d’opportunité se présente de plus en plus…

— Résistance 71 —

Un rapport de l’armée américaine pousse à la préparation des troupes en vue de l’occupation de grosses métropoles comme la ville de New York

“L’armée pourrait ntervenir dans une de ces villes des demain”

 

Paul Joseph Watson

 

8 Septembre 2014

 

url de l’article:

http://www.infowars.com/u-s-army-report-urges-preparations-for-troops-to-occupy-nyc-other-megacities/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Un rapport de l’armée américaine avertit que les troupes américaines…

Voir l’article original 729 mots de plus

L'Amer Dessous Des Cartes

mondialisme

Avec le spécialiste Pierre Hillard

Les racines anglo-saxonnes
du mondialisme

Animée par Mr PGL, cette émission intitulée « Les racines anglo-saxonnes du mondialisme » est divisée en deux parties. La première est consacrée à la réédition de l’ouvrage « Les secrets de la réserve fédérale » d’Eustace MULLINS paru aux éditions « Le retour aux sources » dont le gérant, François SAINZ, était présent au micro de Méridien Zéro. La deuxième partie s’intéressait à l’étiologie de cette weltanschauung mondialiste et plus particulièrement à ses racines anglo-saxonnes. Pour approfondir ce sujet, Méridien Zéro recevait Jean Patrick ARTEAULT, collaborateur de la revue « Terre & Peuple Magazine »

mondialisme-nationalisme

et encore, par Pierre Hillard

Voir l’article original 19 mots de plus