Articles Tagués ‘Netanyahu’

Le président Reuven Rivlin recevra Netanyahu à qui il confiera la tâche de former le prochain gouvernement

Reuven Rivlin (gauche) et Benjamin Netanyahu (Crédit : Miriam Alster/Flash 90)

lire: Netanyahu nommé pour former son 4ème gouvernement

000000000000000000000000000000000000000000000

Binyamin Netanyahu à un meeting electoral à Netanya le 11 mars 2015 (Crédit : Facebook officiel de Binyamin Netanyahu)Le Likud est en train de perdre les élections.

Ce n’est pas l’évaluation des sondeurs ou des analystes, mais du Likud lui-même, qui a passé une grande partie de ces derniers jours dans une ruée de plus en plus frénétique pour mettre en garde les électeurs de droite : voter pour un autre parti de droite pourraient conduire à un gouvernement de gauche .
« Nous pourrions nous réveiller dans une semaine et nous apercevoir que Tzipi [Livni] et [Isaac] Bouji [Herzog] sont les Premiers ministres d’Israël » a prevenu Netanyahu lui-même dans une vidéo de campagne, mercredi, après que plusieurs sondages aient montré que le Likud était tombé à 21 sièges, tandis que son rival de centre-gauche l’Union sioniste était crédité de 24 ou même 25 mandats.

LIRE sur: http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-est-il-sur-le-point-de-perdre-les-elections/

00000000000000000000000000000000000

In September 2012, Prime Minister Benjamin Netanyahu of Israel shows an illustration as he describes his concerns over Iran's nuclear ambitions during his address to the 67th session of the United Nations General Assembly.The Israeli prime minister is expected to warn US lawmakers about the alleged threat posed by Iran’s nuclear program. He has been a strong opponent of a deal between Tehran and international mediators.

MOSCOW (Sputnik) — Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu called himself an emissary of all Israelis and Jews, as he was boarding a plane Sunday to deliver a long-anticipated speech in US Congress. Netanyahu is expected to warn US lawmakers about the alleged threat posed by Iran’s nuclear program. The Israeli leader has been a strong opponent of a deal between Tehran and international mediators, that would ease up pressure on Iran in exchange for guarantees that it will not develop nuclear weapons.

« I’m leaving for Washington on a fateful, even historic mission. I feel that I am an emissary of all Israel’s citizens, even those who don’t agree with me. For the entire Jewish people, » Netanyahu said, as quoted by the Jerusalem Post.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Les personnes qui ont participé à la réunion avec le Premier ministre et les dirigeants juifs disent qu’il était insultant

Le Premier Ministre Benjamin Netanyahu lors de la ceremonie pour les victimes des attaques à Paris à la Grande Synagogue de Paris le 11 Janvier 2015 (Crédit : Haim Zach/GPO)

15 janvier 2015, 11:55

Lors d’une réunion à huis clos avec les chefs des organisations juives de France lundi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a comparé la situation des Juifs français à celle des Juifs en Espagne avant l’Inquisition espagnole de 1492 (qui a conduit à leur expulsion du royaume catholique), a appris le The Times d’Israël.

La réunion, qui a eu lieu à l’hôtel de Netanyahu dans le 8e arrondissement de Paris, a duré environ une heure. Les chefs de trois organisations représentatives des Juifs de France – le Consistoire, qui traite des affaires religieuses, le Conseil représentatif des organisations juives de France (CRIF) et le Fond juif social unifié (FSJU) qui traite de l’éducation et de la culture – ont participé à cette réunion.

Bien que Netanyahu ait lancé un appel à la population juive lors de sa visite de deux jours à Paris pour les convaincre d’émigrer en Israël, il s’est attiré les foudres de ses adversaires politiques israéliens et des dirigeants communautaires européns.

Sa rencontre avec les dirigeants juifs a été décrite par les participants comme « dure » et « profondément insultante ».

Un participant à la réunion, qui ne souhaite pas révéler son nom par crainte de représailles politiques, décrit l’appel lancé sans vergogne aux Juifs français par Netanyahu lors de la réunion, comme étant « extrêmement suffisante » et « condescendante ».

« Imaginez qu’après une attaque terroriste à Netanya, le président français vienne en Israël et exhorte les Juifs à venir en France, poursuit-il. Déjà que les Juifs sont perçus par certains [en France] comme étant la cinquième colonne. »

Un autre participant relate la manière dont la rencontre s’est déroulée.

« Il [Netanyahu] a commencé par expliquer que son travail en tant que Premier ministre israélien était de dire aux Juifs de venir en Israël, comme le travail de Premier ministre français est de dire aux Juifs de rester en France », indique un participant.

Benzion (left) and Benjamin Netanyahu (photo credit: Flash90)

Netanyahu a ensuite évoqué les recherches de son père, Benzion Netanyahu, qui s’est spécialisé dans le domaine des Juifs au siècle d’Or en Espagne.

Netanyahu père a étudié les écrits du sage juif espagnol Isaac Abranavel, qui se sentait bien avant d’être expulsé aux côtés de toute la communauté par la reine Isabelle de Castille en 1492.

« Il [Netanyahu] ajoute : ‘bien sûr, vous aimez votre vie ici et vous pensez que les choses vont bien, mais ce n’est pas le cas’. Il a affirmé cela avec sévérité mais pas méchamment ».

Netanyahu a admis que les immigrants français en Israël avaient à faire face à des difficultés financières et professionnelles – chose que les participants ont compris comme une critique implicite des bureaucrates israéliens présents dans la pièce – mais a insinué que ces difficultés étaient moins hasardeux que le danger existentiel [qui existe en France], ajoute un participant.

Capture d’écran Meyer Habib (Crédit : LCP)

Dans le même temps, le député français et proche de Netanyahu, Meyer Habib, a été à plusieurs reprises accusé par les Juifs français de donner au Premier ministre israélien une vision déformée de la réalité complexe de la France, contournant le ministère israélien des Affaires étrangères, le quai d’Orsay, et les institutions juives dans le processus.

« Il [Habib] a tendance à s’immiscer partout et à prendre en charge les communications sans demander aux dirigeants ce qu’ils veulent », s’insurge un participant.

« En vérité, il est le seul à qui Netanyahu prête une oreille attentive. Netanyahu n’entend aucun dirigeant communautaire autre que Meyer [Habib] ; on a le sentiment qu’il a déjà tout entendu de Meyer ».

« C’est un comportement étrange », ajoute-t-il. Afin d’être diplomate, il souligne l’engagement profond de Habib et sa connaissance de la communauté juive, qu’il a acquis en tant que vice-président du CRIF ».

« Malgré tout, l’image [de la France] de Bibi [Netanyahu], c’est celle de Meyer. C’est clair, et il n’y a rien que l’on puisse faire à ce sujet. Il est difficile de toujours avoir quelqu’un entre vous et une autre personne, même s’il est bon… Au bout d’un moment, vous en avez assez. »

Un responsable du bureau du Premier ministre, qui a accepté de parler au The Times of Israel sous couvert d’anonymat, a précisé que dans son discours à la Grande synagogue de Paris, Netanyahu a clairement déclaré que « les Juifs ont le droit de vivre où ils le souhaitent », mais « qu’ils ont une opportunité qui n’existait pas dans le passé, de vivre librement dans le seul Etat juif, l’État d’Israël », où ils seront « accueillis à bras et à cœur ouverts ».

Quant aux allégations concernant la confiance excessive de Netanyahu envers Habib, le responsable a affirmé que Netanyahu a tenu plusieurs réunions avec les dirigeants juifs en France lors de sa visite et a entendu toutes leurs opinions, pas seulement celle de Habib.

Habib n’était pas disponible au moment de la publication de cet article pour commenter ces affirmations.

SOURCE: http://fr.timesofisrael.com/netanyahu-compare-la-france-a-lespagne-pre-inquisition/

0000000000000000000000000000000000000000

ajc-antibes

.

.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a rencontré l’ambassadeur français en Israël Patrick Maisonnave et fait les remarques suivantes au début de leur rencontre: 

Benjamin Netanyahu

« Je souhaite envoyer nos plus sincères condoléances au président François Hollande, aux familles endeuillées et au peuple de France. Nous pleurons avec nos frères et sœurs françaises. Nous réaffirmons notre engagement à travailler ensemble pour vaincre les ennemis des valeurs démocratiques que nous chérissons tous.

Je sais que vous vous apprêtez à partir en France, et je veux que vous emportiez avec vous le sentiment de tous les citoyens d’Israël. Nous avons connu de telles attaques, nous connaissons ce sentiment, et nous partageons votre chagrin, mais aussi votre détermination, qui a été démontré au cours des derniers jours par tant de citoyens. Nous devons lutter contre ces ennemis de notre civilisation commune.

Ces terroristes qui ont abattu des journalistes à Paris; ils décapitent les travailleurs humanitaires en…

Voir l’article original 210 mots de plus

image

U.S. Secretary of State John Kerry. (Reuters/Gary Cameron)

US Secretary of State John Kerry phoned Benjamin Netanyahu on Friday to apologize for the remarks of anonymous senior government officials, calling Israeli prime minister “chikenshit”.

Kerry and Netanyahu had a “good conversation”that included a discussion of ways to improve relations between US and Israeli leaders, American officials told the Times of Israel. The two men also discussed other regional issues, including efforts to thwart Iran’s nuclear ambitions.

“The thing about Bibi [Netanyahu] is, he’s a chickenshit,” a senior Obama administration official told the Atlantic’s Jeffrey Goldberg, who published the quote in an article Tuesday on the“crisis in US-Israeli relations.

“The good thing about Netanyahu is that he’s scared to launch wars. The bad thing about him is that he won’t do anything to reach an accommodation with the Palestinians or with the Sunni Arab states,” the anonymous source continued.

The White House and Kerry moved quickly to distance themselves from the quotes.

 

Read more at RT News

SOURCE: http://christianpatriots.org/2014/10/31/kerry-calls-netanyahu-to-apologize-for-officials-chickenshit-comment/

000000000000000000000000

Joel C. Rosenberg's Blog

Israeli Prime Minister Netanyahu addressed the UN General Assembly on Monday on the threat of "militant Islam" to his country and the world. Israeli Prime Minister Netanyahu addressed the UN General Assembly on Monday on the threat of « militant Islam » to his country and the world.

UPDATED: Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu addressed the opening Fall session of the United Nations General Assembly on Monday by noting that « militant Islam is on the march » and warning the leaders of the world that « to defeat ISIS and leave Iran as a threshold nuclear power would be to win the battle and lose the war. »

The Israeli premier cast the recent war with Hamas as part of the broader Radical Islamic jihad that is sweeping across the region from Gaza to Syria to Iran. But he stated that the greatest threat to his country and the world was a nuclear armed Iranian regime, or one that could rapidly produce nuclear warheads.

Netanyahu said he sees a new alignment of interests between Israel and moderate Arab nations in the region, and suggested such a…

Voir l’article original 566 mots de plus

000000000000000000000

PanoramaEbola: la Russie appelle ses citoyens à ne pas aller en Afrique de l’Ouest
21:59MOSCOU, 28 juillet – La Voix de la Russie/RIA Novosti
Le blocage de South Stream, une ingérence dans les intérêts économiques de l’UE
20:48MOSCOU, 28 juillet-La Voix de la Russie/RIA Novosti
Moscou préoccupé face aux tensions en Libye
20:20MOSCOU, 28 juillet-RIA Novosti
Moscou doute de l’authenticité des images des « tirs » sur l’Ukraine
18:13MOSCOU, 28 juillet-La Voix de la Russie/RIA Novosti
MH17: les experts renoncent à inspecter les lieux du crash
16:14DONETSK, 28 juillet – RIA Novosti
0000000000000000000000000000000000000

GLOBAL RELAY NETWORK

Lors d'une manifestation de la droite à Jérusalem, une pancarte lit "Puisse Dieu venger leur sang" et un jeune porte un autocollant qui lit, "Kahane avait raison", en référence au leader violent du mouvement des colons né à Brooklyn, la 1 juillet - Tali Mayer / Active Stills Lors d’une manifestation d’extrême-droite à Jérusalem, une pancarte lit « Puisse Dieu venger leur sang » et un jeune porte un autocollant qui lit, « Kahane avait raison », en référence au leader violent du mouvement des colons né à Brooklyn, le 1 juillet – Tali Mayer / Active Stills

Par Max Blumenthal, le 8 juillet 2014

Maudit soit celui qui dit, « Vengeance! »

Chaim Bialik, de « Sur Le Massacre »

Du moment où la disparition de trois adolescents israéliens a été rapportée le mois dernier, le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu et l’appareil du renseignement militaire du pays ont tari le flot d’informations atteignant le grand public. Par un mélange toxique de propagande, de subterfuge et de provocation, ils ont mis le feu à une situation précaire en manipulant les Israéliens afin qu’ils acceptent leur agenda, jusqu’à rendre un cauchemar parfaitement évitable, inévitable.

Voir l’article original 4 304 mots de plus