Articles Tagués ‘nazis’

Les Américains assuraient aux nazis une vieillesse confortable

Les Américains assuraient aux nazis une vieillesse confortable

Par La Voix de la Russie

L’argent en échange du silence. Le ministère américain de la justice versait des allocations sociales se chiffrant à des millions de dollars aux ex-nazis qui ont quitté les USA de leur plain gré et renoncé à la nationalité américaine.

Les journalistes ont dévoilé ce secret après plusieurs années d’investigations laborieuses. Selon eux, le programme de « relogement » avait commencé à la fin des années 1980 et y a pris part plus de la moitié des nazis établis aux États-Unis. De plus, plusieurs d’entre eux continuent à vivre aux frais des contribuables américains et touchent les allocations sociales « honnêtement gagnées ».

Plusieurs milliers d’ex-nazis ont déménagé aux États-Unis pendant la « guerre froide » pour échapper à la justice et aux peines de prison qui les attendaient en Europe. Les Américains leur ont assuré tout le nécessaire, les emplois, les logements et les garanties sociales en échange de l’aide dans la lutte contre l’Union Soviétique, raconte Vilen Ivanov, conseiller et membre correspondant de l’Académie russe des sciences :

« C’est la politique de deux poids deux mesures. En fait, les autorités américaines ne pouvait avouer officiellement le soutien qu’elles apportaient aux nazis, espérant utiliser à un moment donné leur expérience et l’information qu’ils détenaient. Elles ne soutenaient pas directement le nazisme mais soutenaient en revanche les nazis dans la lutte contre l’Union Soviétique. »

La politique de Washington a changé avec le temps et il fallait par conséquent se débarrasser des témoins. Alors on a proposé aux retraités de quitter « doucement » le pays en renonçant à la nationalité américaine sans pour autant cesser de toucher leurs allocations se chiffrant à des millions de dollars mais déjà en Europe. On ignore ce que cela avait coûté au budget américain. Un million de plus ou un million de moins, cela ne fait aucune différence parce que la fin justifie les moyens, explique Vilen Ivanov la logique de la Maison Blanche :

« La politique nécessite les frais et pour être efficaces, les démarches politique ont été et sont toujours prises en charge par le budget américain. Les Américains ont toujours été pragmatiques dans leur politique. Si ces hommes pouvaient leur être utiles, ils les soutenaient. Les valeurs morales n’y sont pour rien, c’est du pragmatisme cynique. »

Les fonctionnaires américains ont tenté, il est vrai, de s’insurger face aux dépenses budgétaires permanentes et injustifiées. Les sénateurs Chuck Schumer et Robert Casey ont préparé un projet de loi spécial interdisant aux ex-nazis de toucher les allocations mais ce document semble s’être volatilisé dans la nature.
source: http://french.ruvr.ru/2014_11_27/Les-Americains-assuraient-aux-nazis-une-vieillesse-confortable-5289/

0000000000000000000000000