Articles Tagués ‘Monsanto’

Boycott

L’histoire complète de Monsanto, « La société la plus maléfique au monde » | Yakwa.net
https://salimsellami.wordpress.com/2015/07/19/lhistoire-complete-de-monsanto-la-societe-la-plus-malefique-au-monde-yakwa-net/

Monsanto, ce géant nourricier
http://feedproxy.google.com/~r/citizenpost/rss/~3/DfL5gRhSemw/

Neil Young : La rockstar se rebiffe contre Monsanto
http://www.politis.fr/article31964,31964.html


origine(s) source(s) voir lien(s) ci-dessus

pendant ce temps …

« No nos representan !», « Ils ne nous représentent pas ! »

http://www.desobeissancecivile.org/servitude.pdf

Voir l’article original

An anti-GMO (genetically-modified crops) activist holds a town entrance roadsign reading Monsantox after anti-GMO activists entered a production site of US agro-chemicals giant Monsanto to protest aganinst the use of GMO crops

Europe

18:31 23.05.2015(updated 19:08 23.05.2015) Get short URL

London and Dublin joined protests against US-based agriculture giant Monsanto.

MOSCOW(Sputnik) — London and Dublin joined nearly 450 global cities where mass rallies against US-based agriculture giant Monsanto, the leading producer of genetically engineered seeds and chemical herbicides, were planned to be held on Saturday.

0000000000000000000000000000000000

Analogie complète

Monsanto, le géant américain des semences, visait l’obtention d’un brevet portant sur des tomates issues de sélection traditionnelle et naturellement résistantes à un champignon appelé Botrytis cinerea. Mais c’était sans compter l’opposition de la coalition No Patent on seeds ! (pas de brevets sur les semences), un collectif d’associations engagées contre le brevetage des végétaux, des graines et des animaux d’élevage [1].

« Les tomates originales utilisées pour ce brevet proviennent de la banque internationale de gènes de Gatersleben en Allemagne, explique la coalition. La résistance recherchée était déjà connue chez ces plantes. Or, Monsanto a publié un brevet formulé de façon à créer l’impression que des techniques de génie génétique avaient été utilisées pour produire lesdites tomates. » Il ne s’agirait donc pas d’une invention, critère incontournable pour obtenir un brevet. L’argument a été semble t-il retenu par l’Office européen des brevets – chargé d’étudier…

Voir l’article original 158 mots de plus

le monde à l'ENVERS

OGM MAÏS

Ce qui prouve qu’ils ont de l’humour… Ils en fabriquent, ils en vendent mais pas folle la bête, ils n’en mangent pas !

Voir l’article original 450 mots de plus

Trois multinationales se partagent actuellement 50% du marché des semences, avec le risque de voir la biodiversité s’appauvrir. Mais la résistance s’organise du côté de l’agriculture biologique.
Extrait de l’émission « A bon entendeur » du 2 septembre 2014

Retrouvez le site de l’émission sur : http://www.rts.ch/emissions/abe

le monde à l'ENVERS

Ces 3 multinationales contrôlent déjà 50% de la production des semences mondiales : Syngenta, Monsanto et Dupont-Pioneer. Et elles n’ont certainement pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin…

guerre-des-graines

Le danger de laisser l’alimentation mondiale sous le contrôle de seulement quelques firmes saute aux yeux. Ne les laissons pas arriver au bout de leur projet : rendre l’humanité totalement dépendante de ces multinationales sans foi ni loi. Il n’y a qu’à se pencher sur le parcours de Monsanto pour comprendre immédiatement le dessein mortifère qui les anime…

Voir l’article original 424 mots de plus

les AZA subversifs

monsanto_fillette_argentine

Fillette en Argentine

En Argentine, les dégâts sont important et le pays ne cesse de se battre contre les semences Monsanto qui ont été éparpillées sur leurs sols. Car il y a les semences Monsanto, mais il y a aussi le Roundup qui est un puissant insecticide qui rend – fort heureusement – les insectes de plus en plus résistants. Mais le Roundup ne s’arrête pas à la surface des plantes et de la terre. Il s’infiltre aussi dans les sols et se retrouve dans les nappes phréatiques qui alimentent la population du pays. Population animale et végétale comprises, car tout est affecté par le Roundup.

Mais ce n’est pas tout ! L’endettement des petits propriétaires argentins ou brésiliens sont poussés à vendre leurs terres au géant agronomique et si le paysan résiste, il se retrouvera entouré de champs traités avec du Roundup ou autres merdes qui vont étouffer…

Voir l’article original 359 mots de plus

Christian Patriots

image

NaturalNews) Embattled Ukraine, which is currently under siege (practically) by a belligerent Russia, once upon a time used to be called the « Breadbasket of the Soviet Union, » because most of the U.S.S.R.’s food came from there.

Even after the U.S.S.R. dissolved, Ukraine continued to be productive agriculturally, though its production of other goods and services, by 1999, had fallen to 40 percent of what the country was producing in 1991, when the breakup took place, according to the CIA World Factbook.

But now, while the Ukrainian government faces off against a powerful Russian army, the country’s agricultural production is about to be ambushed as well, according to CounterPunch:

On July 28, the California-based Oakland Institute released a report revealing that the World Bank and the International Monetary Fund (IMF), under terms of their $17 billion loan to Ukraine, would open that country to genetically-modified (GM) crops and genetically-modified…

Voir l’article original 178 mots de plus

les AZA subversifs

Une vidéo qui dit tout en moins de 3 minutes chrono!

Voir l’article original

Image

Aucun danger, Monsanto est un ange…
Merci à Monsanto pour le lien certifié entre lymphomes et pesticides

Les preuves qui établissent le lien entre pesticides et cancers, ou entre pesticides et maladies neurodégénératives telles que le Parkinson, s’accumulent de manière alarmante. Dernièrement, 44 articles publiés démontraient clairement les corrélations entre l’exposition aux pesticides et le lymphome non hodgkinien.
Une équipe française de l’Agence Internationale pour la Recherche du Cancer a effectué une étude épidémiologique qui couvre près de trois décennies. On peut espérer qu’elle sera prise au sérieux dans le monde entier.

LIRE: http://philippehua.com/2014/06/22/merci-a-monsanto-pour-le-lien-certifie-entre-lymphomes-et-pesticides/

0000000000000000000000000000000000000000000000000000

ImageMonsanto continue à miser sur le marché français et européen. Le géant américain de l’agrochimie investit actuellement 137 millions d’euros dans l’agrandissement de deux usines de production de semences dans le sud-ouest de la France. Monsanto « a fait le choix de continuer à investir sur la France en production et en outils industriels », a précisé Catherine Lamboley, présidente de Monsanto SAS, lors d’une conférence de presse.

LIRE: http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/17/monsanto-investit-137-millions-d-euros-dans-deux-usines-en-france_4439904_3244.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Image
C’est un nouveau revers contre Monsanto en France. Le tribunal administratif de Montpellier a suspendu, mardi 11 juin, les travaux d’extension d’une usine de production de semences du géant américain dans la ville de Trèbes (Aude). Un site régulièrement visé par les collectifs anti-OGM qui le soupçonnent de produire des graines génétiquement modifiées.

LIRE: http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/12/monsanto-au-centre-d-une-nouvelle-bataille-juridique-en-france_3428009_3244.html

0000000000000000000000000000000000000000000000000000

monsanto« Il y a une multinationale malfaisante dans le monde qui s’appelle Monsanto… il est vraiment troublant que les Etats-Unis tentent de la promouvoir… » a conclu Navarro, qui espère que les parlementaires salvadoriens ne céderont pas à une manipulation de la part des Etats-Unis.

Mes coups de coeur

par Sustainable Pulse

Ricardo Navarro, président du Centre pour les Technologies Appropriées (CESTA) du Salvador a exigé que l’ambassadrice des Etats-Unis au Salavador, Mari Carmen Aponte, cesse de faire pression sur le gouvernement du Salvador pour acheter des semences génétiquement modifiées de Monsanto plutôt que des semences non modifiées de fournisseurs locaux.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/chantage-des-etats-unis-sur-le-salvador-aide-financiere-contre-achat-de-semences-genetiquement-modifiees-de-monsanto.html

Voir l’article original