Articles Tagués ‘MH370’

Nota : à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic.  La série a débuté ici.

C’est un soupçon qui existe depuis longtemps, et l’US Aid n’a pas beaucoup aidé à le faire disparaître, comme j’ai déjà pu le dire ici et là.  Son manque de transparence y a beaucoup aidé.  Mais, cette fois encore, les preuves sont là et elles sont gravissimes. Les turpitudes de la CIA mettent en danger des gens qui n’ont rien à voir au départ avec ses actions armées douteuses.  Mais la décision prise par les anciens reaganiens que sont Rumsfeld et Cheney de remplacer les militaires par des milices privées produit aujourd’hui des effets secondaires désastreux, car tous les services civils se retrouvent ainsi enrôlés dans leur tourmente guerrière, y compris jusqu’à aller compromettre les compagnies d’aviation comme on va le voir, ou des services humanitaires détournées de leur fonction sociale. La suspicion rejaillit sur les autres, bien plus saines, et c’est cela qui est à la fois désolant et dangereux…

Les envois US restés en plan chez DHL…

Cette fois c’est par un autre rapport compromettant, un de plus, par lequel on commence.  En date de juillet 2015, il est visible ici.  Son auteur est le GAO, à savoir  l’U.S. Government Accountability Office, qui, lui, visiblement sait lire et analyser des tableaux Excel. Le rapport décrit une incurie incroyable. Ce qu’il a découvert c’est que des éléments qui auraient dû être transmis depuis des années continuent à pourrir dans un entrepôt virginien appartenant à DHL…. à l’insu de tous, et dont DHL ne savait pas trop bien quoi en faire désormais.  Au comble de la bêtise, on s’apercevra que la totalité pouvait tenir dans un seul container de 40 pieds, capable d’être envoyé par bateau donc (cf ici la slide de gauche). « Les subventions du FMF financées par le gouvernement ne sont pas expédiées dans un entrepôt privé en Virginie, au lieu d’atteindre l’objectif visé de création et de maintien des forces de sécurité yéménites telles que  l’AQAP. Comme le permet le programme FMF au Yémen, le gouvernement du Yémen a acquis le droit de propriété du matériel lors de la livraison à son transitaire contractuel,  le transitaire du Yémen à cette époque, que le pays avait initialement contracté pour expédier le matériel. À partir de 2007, le Yémen avait des arriérés avec son transitaire. En avril 2008, le contrat entre le gouvernement du Yémen et ce transitaire a pris fin ».

lire plus

000000000000000000

Le hasard des recherches fait parfois tomber sur de très beaux textes.  Ou des textes-clés, ceux qui « relient les points » (« connecting the dots » ) comme disent si bien les américains. 

Celui signé  et intitulé « Gun under glass », paru le 13 mars 2018 dans le magazine Oxford American (pour son numéro 100), est un de ceux-là, c’est pourquoi j’ai choisi de vous en montrer le maximum, car ce qu’il décrit est une affaire historique, qui n’a été résolue que trente ans plus tard.  Mais c’est aussi un texte qui va vous révéler un étonnant détail, qui prend aujourd’hui une toute autre dimension.  Celui du nom d’un entreprise très spéciale, qui a eu plusieurs rendez-vous importants avec l’histoire comme on va le voir…  Le titre du texte peut paraître obscur au premier chef.  Ce « fusil sous verre », c’est en effet l’arme d’un crime, désormais exposée dans un musée de la lutte pour l’émancipation des noirs.

Nota :  à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic.  La série a débuté ici

Lire la suite

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lire les suivants:

———–

MH370 (19) : Century Arms, plusieurs rendez-vous avec l’histoire, le second et le troisième, à Paris

L’histoire de l’arme disparue, puis retrouvée trente ans plus tard pour un procès ayant marqué l’histoire du pays, nous a mené à un bien étrange firme US, importatrice d’armes des anciens pays soviétiques et dispatchées à nouveau un peu partout dans le monde grâce à l’aide d’une CIA fort intéressée par ces entreprises privées capables de lui servir de paravent.  Mais avant même d’alimenter l’Amérique du Sud ou Centrale, pour effectuer des coups tordus, la même société a été étroitement mêlée à une autre page importante de l’histoire contemporaine américaine, dans des circonstances où il devient difficile d’invoquer aujourd’hui le seul hasard… il est temps en effet de dévoiler le « jeu » derrière lequel se cache le « pion » Century Arms…. (cf Bob Dylan, voir l’épisode précédent).  Ce jeu sinistre mène aussi en effet et hélas, aussi, à… Paris.

Nota :  à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic.  La série a débuté ici

Vous avez bien sûr retenu de l’épisode précédent que Empire Wholesale Sporting Goods LTD, l’entreprise canadienne des débuts de Sucher, avait elle aussi importé tout un lot de carabines « italiennes », dont la très connue Mannlicher-Carcano M91/38. Mais pas celle portant le numéro C2766, impliquée dans l’assassinat de John Kennedy en 1963 à Dallas.

Lire la suite:

MH370 (19)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

MH370 (20): « une guerre où vous voulez » qui mène à Paris

Des brokers américains fournissant des armées entières, le roi était à l’évidence Sam Cummings (il est mort en 1998… à Monaco, fortune faite).  J’ai déjà expliqué qui il était dans ma série sur l’assassinat de Kennedy (à l’épisode 7). Il s’était lui-même raconté en 1979 dans un ouvrage, en se donnant le beau rôle bien sûr.  L’homme s’était vanté de pouvoir fournir une armée entière à partir des gigantesques stocks qu’il avait patiemment amoncelés.  C’est donc chez lui que les contras vont se fournir naturellement, en échangeant de la drogue contre des armes, ce que la CIA savait, donc, obligatoirement.  Un employé de Century Arms et de son patron « Manny » Weigensberg, cité à plusieurs reprises dans notre enquête (cf les deux épisodes précédents) avait avoué ces liens dans un entretien sidérant dont a retrouvé la trace… celui qui relie la firme canadienne aux livraisons d’armes à la CIA.  Vingt ans plus tard, on retrouvera le même circuit que celui qu’il avait décrit, avec un interception de container rempli de plus de 3000 Kalachnikovs, en Italie, cette fois… dans un fief de la ‘Ndrangheta, une transaction dans laquelle était apparu un autre intermédiaire israélien. 

Des brokers américains fournissant des armées entières, le roi était à l’évidence Sam Cummings (il est mort en 1998… à Monaco, fortune faite).  J’ai déjà expliqué qui il était dans ma série sur l’assassinat de Kennedy (à l’épisode 7). Il s’était lui-même raconté en 1979 dans un ouvrage, en se donnant le beau rôle bien sûr.  L’homme s’était vanté de pouvoir fournir une armée entière à partir des gigantesques stocks qu’il avait patiemment amoncelés.  C’est donc chez lui que les contras vont se fournir naturellement, en échangeant de la drogue contre des armes, ce que la CIA savait, donc, obligatoirement.  Un employé de Century Arms et de son patron « Manny » Weigensberg, cité à plusieurs reprises dans notre enquête (cf les deux épisodes précédents) avait avoué ces liens dans un entretien sidérant dont a retrouvé la trace… celui qui relie la firme canadienne aux livraisons d’armes à la CIA.  Vingt ans plus tard, on retrouvera le même circuit que celui qu’il avait décrit, avec un interception de container rempli de plus de 3000 Kalachnikovs, en Italie, cette fois… dans un fief de la ‘Ndrangheta, une transaction dans laquelle était apparu un autre intermédiaire israélien. 

Nota :  à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic.  La série a débuté ici

Sam Cummings, alias « une guerre où vous voulez »

Lire la suite

MH370 (20)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

MH370 (21) : Gander, ou l’horreur manipulée

—–

 

Le 2 avril 2011, à la suite d’une longue enquête sur les vols d’avions emportant de la cocaïne, dont certains avaient aussi transporté des armes, dans la série Coke en stock (XXXIII), je m’étais intéressé à un crash passé inaperçu, historiquement.  Malgré l’horreur de ce qu’on avait entrevu, à savoir les cadavres carbonisés de 250 soldats américains, exposés dans une salle dans leur sac mortuaire.  Des images vite retirées des bandes d’actualité.  La chose militaire sait aussi s’y prendre médiatiquement pour faire taire les curieux.  Des militaires extraits des décombres d’un avion civil.  A l’époque, je ne possédais pas toutes les informations que je viens de vous décrire dans les épisodes précédents.  Ce crash en fait, lui aussi, donc, « connect the dots » et révèle que, derrière lui, c’était bien une livraison déguisée d’armes, liée aux Contras, ce que l’on avait à l’époque déjà fortement soupçonné.  La CIA était donc capable en 1985 de dissimuler les raisons de la disparition de 250 passagers, ce qui aujourd’hui résonne de façon fort inquiétante dans cette série qui tente d’élucider une autre disparition d’avion…   Il convient donc de relire ce texte prémonitoire et non retouché, rédigé il y a sept ans déjà (seules de nouvelles photos ont été ajoutées).

Nota : à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic.  La série a débuté ici

lire la suite

MH370 (21)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

MH-370 (22) : « ce bon vieux Jim »

Ce sont les catastrophes aériennes qui nous ont beaucoup appris, en fait, en révélant le contenu surprenant de certains avions tombés au sol.  Notamment ceux à répétition d’une entreprise américaine appelée Kalitta, dont un 747 avait failli provoquer une catastrophe majeure en 2008 à Bruxelles.  Mais aussi d’autres, dont celles dirigées par Jim et Sunny Neff, vétérans de la CIA et de Southern Air (revendue en 2007), ou de Flying Tigers et Air Cal à la tête également de Global Air et de  Nordic Global Airlines (et auparavant de Western Global Airlines).  C’est un de ces vieux MD 11 qui va nous intéresser, celui aperçu fort discret sur l’aérodrome de Rijeka, le troisième port pour le trafic en Croatie.  Nous ramenant une nouvelle fois à la fourniture balkanique des armes légères, celle que l’on redécouvre constamment sans savoir l’empêcher semble-t-il.  Ou sans vouloir vraiment l’en empêcher… aux dernières nouvelles, il traînerait toujours entre 3 et 6 millions d’armes dans la région !

Nota : à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 dans le titre de cette longue série, je rappelle qu’à l’origine il y a la forte suspicion émise par l’un des parents de victimes françaises sur la possibilité que le Boeing 777 incriminé ait pu avoir eu affaire à un trafic de ce genre, ou à une bavure militaire liée à ce trafic.  La série a débuté ici

Remonter la filière d’origine des armes après un massacre est plein d’enseignements.  Les attentats de Paris nous on fait retrouver la filière de Zastava des Kalachnikov.  Les pistolets Tokarev M57 de 7,62 venus de Serbie ont aussi été importés aux USA par Century Arms International, comme leurs collègues M70 en calibre 9 mm.  Des Tokarev qui ont atterri ensuite chez Koulibaly, fournis par Claude Hermant, comme on le sait.

Lire la suite:

MH370 (22)

0000000000000000000000000000000000000

 

Disparition du vol MH370 : « un secret d’Etat gardé au plus haut niveau »

 le 08 mars 2016

Deux ans après, le mystère du vol MH370 reste entier. Le rapport d’enquête, publié mardi, indique qu’aucune piste n’est clairement établie pour expliquer la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, avec 239 passagers à bord. La journaliste Florence De Changy, elle, remet en cause la théorie officielle. « C’est un secret d’Etat gardé au plus haut niveau. La version officielle est très loin de la vérité. Je pense que le motif est gardé par peu de gens, mais les circonstances par plus d’Etats », a assuré l’auteure de Le vol MH370 n’a pas disparu (éd. Les Arènes), mardi soir sur Europe 1.

« C’est inadmissible ». L’équipe d’experts internationaux a expliqué dans son rapport n’avoir aucune nouvelle indication sur les circonstances de la disparition inexpliquée de l’appareil. « C’est inadmissible. Le fait qu’en un an on ait progressé sur rien est choquant. Ils avaient fait beaucoup de promesses. On n’a pas un écho radar pour confirmer le trajet. On s’attendait à quelque chose de sérieux, mais il n’en a rien été », poursuit la journaliste.

« Une réponse à l’absurdité de la théorie officielle ». « Je sais qu’il a disparu. Mais c’est une réponse à l’absurdité de la théorie officielle. On nous dit qu’un avion, parmi les plus sûrs au monde, a disparu à l’époque où on est capable de voir une pièce de monnaie sur la lune. C’est une insulte à l’intelligence humaine de vouloir faire passer une théorie aussi aberrante. J’ai étudié de très près la théorie officielle. Il y a beaucoup de flou », conclut Florence De Changy.

https://www.facebook.com/Europe1

000000000000000000000000000000000

WPIX 11 New York

(CNN) — The government of Malaysia has officially declared the loss of Malaysia Airlines flight 370 an accident and all of its passengers and crew presumed dead.

But the search for the missing Boeing 777 will continue.

The formal declaration, read Thursday by civil aviation director Azharuddin Abdul Rahman, will allow the families of those presumed dead to continue the compensation process with the airline or with insurers.

« It is therefore, with the heaviest heart and deepest sorrow that, on behalf of the Government of Malaysia, we officially declare Malaysia Airlines flight MH370 an accident in accordance with the Standards of Annexes 12 and 13 to the Chicago Convention and that all 239 of the passengers and crew on board MH370 are presumed to have lost their lives, » Azharuddin said.

MH370 disappeared from radar on March 8, 2014, after taking off from Kuala Lumpur en route to Beijing.

It is…

Voir l’article original 19 mots de plus

WPMT FOX43

(CNN) — The next phase in the underwater search for Malaysia Airlines Flight 370 has begun.

The GO Phoenix search vessel arrived in the search area in the southern Indian Ocean and started its search Monday morning (Sunday evening ET), the Australian Transport Safety Board (ATSB) said. It marks the beginning of a potentially year-long search operation, spearheaded by Australian authorities.

The ship, and two others which will arrive within the month, will conduct detailed sonar sweeps in an attempt to locate wreckage of the plane.

The disappearance of MH370 is arguably the greatest mystery in the history of commercial flight, with an extensive search failing to turn up a single piece of definitive evidence of its whereabouts.

Here’s where we are with the search for MH370.

Watch this video

Searching for MH370

Watch this video

Search for MH370 continues after 6 months

Watch this video

Six months since MH370 vanished

Watch this video

MH370 families allege govt. intimidation

What happened initiall

Voir l’article original 1 230 mots de plus

mh370

Les Echos | Le 26/06 à 08:33, mis à jour le 27/06 à 12:22

Selon un rapport des autorités australiennes, une dépressurisation aurait conduit les pilotes à perdre le contrôle de l’avion. Le vol de Malaysia Airlines, transformé en avion fantôme, aurait poursuivi sa route en pilotage automatique.
Nouveaux éléments ou nouvelles hypothèses ?
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/0203596723448-vol-mh370-lavion-aurait-ete-en-pilote-automatique-au-moment-de-secraser-1018021.php?4q5VzlMOduITifQi.99

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Asean Weaver For Business Blog

Passengers and crew of the missing Malaysia Airlines MH370 flight most likely died from suffocation and crashed into the ocean on autopilot, Australian officials have said.

In a new 55-page report, the Australian Transport Safety Board said investigators arrived at the conclusion after comparing conditions on the flight with previous disasters.

The news comes as authorities announced the Australian-led se

viaMH370 passengers and crew ‘died from suffocation as plane crashed into ocean on autopilot’ | Mail Online.

Voir l’article original

Asean Weaver For Business Blog

More than

three months after the disappearance of Malaysia Airlines flight MH370, the wife of the pilot Captain Zaharie Ahmad Shah has finally broken her silence.

Faizah Khan told two New Zealand journalists who are writing a book about the missing plane, that the voice behind the final sign off that came from the flight was that of her husband Zaharie, UK daily The Telegraph reported today.

She said that her eldest son had identified the voice which delivered the final sign-off of as that of his father.

viaMH370 pilot’s wife breaks silence, confirms Zaharie’s voice from cockpit, says The Telegraph – The Malaysian Insider.

Voir l’article original