Articles Tagués ‘messages sur Facebook’

Solidarité Ouvrière

hrw.org, 2 décembre 2014

New York, le 2 décembre 2014Les autorités judiciaires iraniennes devraient annuler la condamnation à mort visant un homme de 30 ans jugé suite à des messages diffusés sur Facebook et qui risque d’être exécuté à tout moment, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.Le 24 novembre, la Cour suprême de l’Iran a confirmé le verdict prononcé en première instance par le tribunal pénal qui a condamné Soheil Arabià la pendaison. Le dossier a été transféré à l’unité responsable de l’application des jugements de la Cour, d’où le risque d’une exécution imminente.

Le photographe iranien Soheil Arabi avec sa fille Rojan, âgée de 5 ans. © Privé Le photographe iranien Soheil Arabi avec sa fille Rojan, âgée de 5 ans.
© Privé

En août dernier, un tribunal pénal de Téhéran a reconnu Soheil Arabi coupable de  d’« outrage au Prophète [Mahomet] » (« sabb al-Nabi »), un crime passible de la peine de mort selon le code pénal iranien. Son avocat a demandé…

Voir l’article original 270 mots de plus