Articles Tagués ‘Maxime TANDONNET’

220px-Flickr_-_europeanpeoplesparty_-_EPP_Summit_October_2010_(105)L’antisarkozysme de la pire espèce est de retour.

Un bel esprit bien intentionné a lâché la rumeur selon laquelle Sarkozy aurait comparé Bayrou au « SIDA ». Le bruit a été lancé par un journal, il circule désormais partout sur les réseaux sociaux, Facebook, twitter, etc. Je connais un peu Sarkozy, et même assez bien, pour l’avoir vu fonctionner et entendu causer, abondamment, pendant 7 ans, de réunion en réunion, de voyage en voyage. Je certifie, je promets sur mon honneur que Sarkozy est viscéralement incapable de plaisanter sur un sujet comme le SIDA et de l’accoler à l’image d’un adversaire politique. Sarkozy peut blaguer sur beaucoup de choses, mais pas sur la maladie, la souffrance, la mort. C’est inconcevable pour qui l’a fréquenté. Je vous en donne ma parole d’honneur. Le procès qui lui est fait est tout simplement immonde. On a parfaitement le droit de critiquer son style, ses idées, sa politique, le principe de son retour. Mais il est scandaleux d’utiliser de tels procédés pour nuire à son image.

Maxime TANDONNET

source: https://maximetandonnet.wordpress.com/2015/04/08/une-attaque-bien-degueulasse/

00000000000000000000000000000000000

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

téléchargement (1)En ce jour de Pâques 2015, qui n’a rien de joyeux, toutes nos pensées sont tournées vers un seul horizon: celui des chrétiens martyrisés dans le monde. Depuis la proclamation de l’Etat islamique en irak, 600 000 chrétiens ont dû fuir leur maison, des milliers ont été massacrés, torturés, réduits en esclavage (Le Monde 21 juillet 2014). Le 2 avril 2015, 142 étudiants chrétiens sont exterminés par les Shebab sur le campus de Garissa au Kenya. Le 15 février, 21 coptes sont décapités sur une plage libyenne par Daesh. Le 4 novembre 2014, au Pakistan, un jeune couple de 24 et 26 ans est immolé dans des conditions d’une atrocité innommable. Le 24 octobre 2014, 31 chrétiens sont tués dans deux églises au Nigéria, etc. Au total, on estimait en 2013 que 100 000 chrétiens étaient assassinés chaque année pour leur foi (le Monde 28 mai 2013), des centaines d’églises…

Voir l’article original 335 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Departementales : résultatsCi-dessous ma tribune d’hier soir au Figaro-Vox.

Moi, rabat-joie? Eh bien je l’assume pleinement. L’alternance pour l’alternance, comme fin en soi, n’a strictement aucun intérêt. Gagner en 2017, suffoquer pendant 5 ans, pour rendre le pouvoir au PS en 2022, cela ne m’intéresse pas. La seule question qui vaille: pour quoi faire? Quelle transformation du pays, quelle révolution politique? Certes, les résultats d’hier soir marquent le rejet du pouvoir socialiste, ses échecs, son comportement dominé par une fuite éperdue dans la communication pour échapper au réel. Cela, nous le savions déjà. Cependant, il est difficile d’y voir un vote d’adhésion compte tenu de l’abstention qui atteint la moitié du corps électoral et du niveau élevé du parti lepéniste. Il est certes trop tôt pour offrir un programme, mais le débat d’idées en est toujours au point mort et à ce stade, rien ne semble pouvoir combler ce vide. Nous ne…

Voir l’article original 36 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesNous assistons sans doute à un bouleversement du régime politique français dont peu de responsables publics ou d’intellectuels me semblent avoir conscience. Notre système, ou gouvernance, est fondé, depuis 1958, sur le présidentialisme majoritaire. Le chef de l’Etat a peu de pouvoir propre en temps normal. Du fait de son autorité personnelle (de Gaulle) ou de celle qu’il tient de l’élection au suffrage universel, il s’appuie sur une majorité parlementaire qui lui obéit et gouverne à travers un Premier ministre, en théorie chef de gouvernement mais qui est dans les faits son  bras droit (sauf en période de « cohabitation »). Ce mode d’exercice du pouvoir est probablement en train de voler en éclats sous deux facteurs:

– Le déclin radical du prestige présidentiel: à la suite de l’adoption du quinquennat en 2000 qui a affaibli l’image du chef de l’Etat, mais surtout des déboires de tous les occupants de l’Elysée depuis…

Voir l’article original 376 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

220px-Flickr_-_europeanpeoplesparty_-_EPP_Summit_October_2010_(105)L’article ci-dessous, pour Figaro Vox, a été écrit dans un objectif constructif. Les commentaires qui le suivent sont partagés entre la haine viscérale et l’idolâtrie intouchable. Je vois beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde tous les jours, de droite, de gauche, sans parti, dans tous les milieux. Je n’entends qu’un seul son de cloche en ce moment: la déchéance abyssale de la politique française, avec ses coups de « com », ses polémiques, ses effets d’annonce, ses calembours, ses petites phrases, l’impression d’une fuite en avant dans le népotisme et le carriérisme, et le sentiment que les Français sont abandonnés à leurs malheurs – le chômage, l’insécurité – et leurs inquiétudes. Dans ce contexte, je pense qu’un ancien chef de l’Etat doit montrer tout autre chose. Il a une vraie responsabilité de se tenir bien au dessus du marécage, au-dessus de la mêlée, de prendre de la hauteur de vue, de proposer un…

Voir l’article original 42 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

petites-gens« Vous trompez les petites gens! » a déclaré le Premier ministre à l’Assemblée nationale (lien ci-dessous). M. Valls se fourvoie en assimilant ce qu’il appelle  « petites gens » et tentation du vote fn. L’immense majorité de ses soi-disant « petites gens« , n’ont pas la moindre attirance pour le fn son histoire, son identité, sa démagogie. Ils se retrouvent en vérité dans les 60% d’abstentionnistes et les 74% qui éprouvent, soit du dégoût, soit de la méfiance envers la politique (CEVIPOF janvier 2015). Et cela n’est pas près de s’arranger à voir la grande comédie hystérique en cours.

Cette expression « les petites gens« , ne semble avoir scandalisé personne.  Pourtant, elle est bien à l’image du mépris de la classe dirigeante dans son ensemble envers les citoyens, le peuple, la majorité silencieuse, la « France d’en-bas ». Lui, fait partie des « grandes gens » sans doute, ceux qui…

Voir l’article original 260 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

images (1)L’exercice du pouvoir politique suppose une part de bluff, de cette « chimère » qui guide les peuples. Les leviers d’action concrète, opérationnelle, ne sont jamais si nombreux et si efficace qu’on le croit. Jadis, le régime d’Assemblée, la valse des gouvernements constituait une entrave majeure à l’efficacité gouvernementale. Aujourd’hui, la stabilité existe en apparence mais la situation financière, le carcan des jurisprudences et du droit européen, les transferts massifs de compétence (à Bruxelles, aux collectivités) ont réduit les capacités d’action objectives du pouvoir politique. Cependant, l’essentiel n’est pas là. Il tient au fait que les dirigeants ont perdu cette aptitude fondamentale à changer le destin par la confiance qu’ils inspirent. Les grands redressements de l’histoire contemporaine proviennent de l’impact psychologique créé par une image, un symbole qui donne imagesconfiance: l’arrivée de Clemenceau en 1917, Poincaré, sauveur de l’économie française en 1926, de Gaulle, seul et démuni de tout en 1940, Pinay…

Voir l’article original 270 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesInvité du Grand Rendez-vous I-télé/Europe 1/Le Monde, le premier ministre a confié « avoir peur que la France se fracasse contre le FN ». Et d’ajouter : « Un FN à 30% c’est d’une extrême gravité. Mon angoisse, c’est un FN à 30% au premier tour, parce que son programme est un désastre pour le pays ». Il a réaffirmé que le FN pouvait gagner l’élection présidentielle dès 2017. « Je revendique la stigmatisation de Marine Le Pen, le FN n’apporte aucune solution », a insisté le premier ministre. « J’en appelle à tous ceux qui sont sortis dans la rue le 11 janvier, je leur dis « allez voter! ». 

Qu’il me soit permis d’émettre un doute sur la sincérite de ces propos, sur la « peur » et sur « l’angoisse » de M. Valls. Il sait que le FN, isolé, insupportable à 70% ou 80% des Français, selon toutes les enquêtes sans exception, n’a strictement aucune chance de gagner…

Voir l’article original 208 mots de plus

Défilé du SEA le 14 juillet 2012Pourquoi ne pas supprimer aussi le 14 juillet?

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

images (2)Les socialistes ont décidé, par amendement parlementaire, dans le cadre de la loi Macron, de rendre possible le remplacement des jours fériés chrétiens dans les départements d’Outre-Mer par des jours fériés correspondant  aux autres religion. Celà concernera Noël, Pâques, l’Ascension… Cette décision ne me surprend pas particulièrement. Elle correspond à un état d’esprit qui consiste à fuir la réalité – 5,5 millions de chômeurs, la violence, les banlieues, etc. – par une plongée dans l’idéologie, notamment antichrétienne, à l’instar des conventionnels de 1792-1794 qui abolirent le calendrier grégorien, brûlaient les  églises et tuaient les prêtres et les soeurs.  Cette décision est particulièrement malvenue à un moment où les chrétiens sont massacrés, suppliciés, réduits à l’esclavage et exterminés dans plusieurs régions du monde. Elle est regrettable dans un pays rongé par le communautarisme. Si les jours fériés ne sont plus les mêmes pour tout le monde, c’est une référence, un repère…

Voir l’article original 207 mots de plus

https://i1.wp.com/www.lefigaro.fr/assets/infographie/print/proche_orient_chretiens.png

***

« L’histoire retiendra les noms des dirigeants occidentaux qui n’ont pas bougé le petit doigt face à ce génocide. Le silence de la classe politique et intellectuelle française et européenne à ce sujet est une abomination.« 

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

13.01-jean-d-ormesson-1280x640Ce matin, sur Europe 1, Jean d’Ormesson a dénoncé le génocide des chrétiens d’orient par le Daesh, ou Etat islamique d’Irak et de Syrie, à la suite de l’enlèvement de 100 chrétiens d’un village. Il faut s’attendre à leur massacre dans les jours à venir, femmes et enfants inclus, dans des conditions d’une atrocité inouïe. Ce génocide, comme tous les grands génocides de l’histoire, se déroule dans la passivité et la lâcheté de la communauté internationale, peut-être même la satisfaction secrète de ceux qui cultivent la haine des chrétiens. L’histoire retiendra les noms des dirigeants occidentaux qui n’ont pas bougé le petit doigt face à ce génocide. Le silence de la classe politique et intellectuelle française et européenne à ce sujet est une abomination. Il faut qu’un écrivain nonagénaire prenne la parole pour tenter de remuer les esprit. Ce qui se passe est dans l’ordre du crime contre l’humanité.  Est-ce…

Voir l’article original 114 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

DSC00204Je reçois par bribes des nouvelles de la politique française: elle est tellement méprisable que je n’ai pas envie d’en parler. D’ailleurs, au regard du temps et de l’espace, toutes ces petites misères n’ont heureusement pas la moindre importance… Ici, au Japon, où mon séjour s’achève hélàs, la France est vue comme un grand pays au patrimoine culturel inégalé, mais aussi une puissance économique de premier ordre, avec son TGV, Ariane, Airbus, ses brillants mathématiciens, écrivains, etc. Sur la politique française, les Japonais n’ont guère d’information… Ce peuple, profondément affectif et sensible, se souvient de Jacques Chirac, qui l’aimait. Pour le reste, il se contente de penser du fond du coeur et sans le moindre doute, que Paris est un paradis… Au Japon, tout est ordonné. Le pays exhale un parfum d’encens, de respect absolu d’autrui, de politesse, de tradition, de DSC00293gentillesse, d’hospitalité, qui se combine à la perfection…

Voir l’article original 142 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

sans-titreL’idée de création d’un service civique obligatoire pour favoriser l’intégration n’a aucun intérêt en elle-même: totalement irréaliste, d’un coût gigantesque pour un pays qui se targue de vouloir lutter contre ses déficits, contraire aux engagements internationaux de la France, elle procède en outre d’une image quelque peu méprisante des jeunes, considérés comme corvéables à merci, que l’on pourrait ainsi contraindre à un service d’intérêt général, sanctionnant l’immense majorité d’entre eux qui travaillent dur ou poursuivent des études. Il est toujours sidérant de voir comment des projets d’essence tyrannique peuvent sortir des cerveaux soi-disant les plus généreux et les plus ouverts. Bien entendu, cela ne se fera jamais. Pourtant, cette idée stupide, qui  n’a strictement rien à voir avec l’ancien service militaire – la mobilisation pour la défense du pays par les armes – recueille un consensus général des partis politiques et de l’opinion qui l’approuve à 80%. C’est en cela…

Voir l’article original 71 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

téléchargementLa victoire de la gauche radicale grecque, hier aux élections législative, me semble dramatique pour les Grecs. Elle consacre des décennies de gestion désastreuse de l’économie de ce pays, de gouvernement en gouvernement: endettements monstrueux, déficits gigantesques, fonction publique pléthorique, Etat inefficace, assistanat, Etat de droit bafoué. Je suis désolé de le dire, mais c’est ainsi. Une fuite en avant gauchisante n’aura pas d’autre effet que d’amplifier encore le marasme grec.  Ils ne veulent pas payer leur dette. Qu’est-ce que cela signifie? Que d’autres vont payer à leur place? Aucun pays au monde ne peut vivre au-dessus de ses moyens, consommer plus que ce qu’il a produit de son travail. Sinon, il sombre dans la dépendance aux autres et la dette, fardeau transmis aux autres générations, puis l’effondrement. Mais pourtant, ce résultat catastrophique a une autre signification. Il résulte aussi de l’aveuglement bruxellois et des classes dirigeantes européennes. La volonté de vouloir…

Voir l’article original 206 mots de plus

À propos de Maxime Tandonnet
Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesDans le maeström qui a suivi les heures sombres du 7 et du 9 janvier, on a tout entendu. Le lien avec les questions d’intégration des populations migrantes a été totalement occulté, sauf par le Premier ministre qui a abordé le sujet à sa façon, en parlant « d’Apartheid« , au sujet des 1500 cités où se concentrent les populations issues de l’immigration, à hauteur des 2/3 de leurs résidents et qui accumulent les difficultés sociales, chômage de masse, destructuration familiale, échec scolaire. Il est possible, comme la quasi totalité de la classe politique, médiatique et intellectuelle, de fermer les yeux sur cette réalité ou de pousser des cris d’orfraies à ces propos. Le chef du Gouvernement a proposé une politique de « mixité sociale » pour résoudre cette question. J’attends pour ma part – depuis longtemps – que l’on délocalise la cité des 4000, les Tarterêts, les quartiers de Villiers-le-Bel (que je connais…

Voir l’article original 304 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

images« François Hollande peut-il conserver sa popularité jusqu’en 2017? » Tel était le titre d’un grand journal national, trouvé ce matin sur le net. L’air du temps exhale un parfum étrange et inquiétant. Le passage  en quelques jours d’un extrême à l’autre, du fond de l’enfer atteint avec l’affaire du scooter, à l’apothéose du « président populaire » de « l’union nationale » , alors que rien de fondamental sur la situation du pays n’a changé, dénote une fébrilité, puérilité, versatilité de la société médiatique, et un penchant à la manipulation qui laissent rêveur sur l’état mental de la « France d’en haut« . Dix jours après, le sectarisme a repris tous ses droits comme le montre le violent échange entre l’ancien président de la République et le Premier ministre. « L’union nationale« , le temps d’une marche républicaine, et de quelques clichés, mérite-t-elle son nom? N’en restera-t-il qu’une belle imposture réussie? L’union nationale, sincère et authentique, signifierait…

Voir l’article original 198 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesIl est des phénomènes, des réalités cachées, négligées, occultées qui expliquent en partie, ou au moins contribuent fortement à l’explosion de violence et au chaos du monde tel que nous le vivons aujourd’hui. Un rapport, dont rendent compte les Echos, souligne ainsi que 80 personnes dans le monde détiennent plus de richesse que 3,5 milliards d’hommes et 1% des hommes cumulent un patrimoine supérieur à 99%.

http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0204090390064-richesses-80-personnes-detiennent-autant-que-35-milliards-dindividus-1084559.php

L’aggravation vertigineuse des inégalités, sensible d’année en année, est la face dissimulée de la misère, du désœuvrement, des grands mouvements de populations, de la fureur des foules fanatisées, des guerres ethniques et religieuses qui ravagent une partie du globe et frappent directement l’Europe. La question de la gouvernance mondiale, est passée sous silence, considérée comme une vieille utopie. Pourtant, l’humanité forme un tout globalisé que plus personne ne peut nier, les frontières ont largement perdu leur sens du fait d’Internet et des communications de masse. Ne pas en tenir compte…

Voir l’article original 24 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesBon, je suis comme tout le monde. Depuis une dizaine de jours, je cherche une trace, une petite lueur d’espérance. Ce qui me frappe, c’est ce climat étrange, où se mélangent pêle-mêle,

*triomphe mimétique (les queues devant les kiosques, pour 7 millions d’exemplaires de Charlie),

*jubilation étrange, euphorie presque malsaine dans le contexte du deuil (le « jour de gloire », « l’union nationale »),

*manipulation extrême (l’apothéose du gouvernement),

*chape de plomb (sur les responsabilités directes, les failles, les ratés),

*indifférence totale à l’égard de l’extérieur (les massacres du Pakistan et du Niger, les exactions, églises incendiées, familles exterminées),

*puérilité absurde (comparaisons avec la Libération et 1918),

*conservatisme intégral (rejet viscéral de toute remise en cause et phobie d’un éventuel « Patriot Act« ).

* aveuglement, déni du réel (tout va bien dans notre société radieuse et rien ne doit être mis en question).

J’écoute la radio, lis les blogs des grands sages (Juppé, Chevènement, etc.), entends Rocard, Barnier, Bianco, etc. Je retrouve partout, sur…

Voir l’article original 239 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

6fdf93c9207f163e72e63447050e4« Aujourd’hui, Paris était la capitale du monde » a déclaré le président Hollande. Toute la classe politique, sans exception, ni la moindre note discordante, était dans la rue en cette belle journée d’hiver. Les grands de ce monde jouaient du coude pour être sur la photo. Quatre millions de Français ont participé au mouvement. » Le monde médiatique jubilait, les commentaires, entendus ici et là, sublimaient l’évènement: union nationale, grand moment historique, peuple rassemblé, mobilisation sans précédent, fierté nationale, France debout, redressée, digne de ses plus grandes heures de gloire, etc… Et je n’invente rien. Pas une note discordante, ni à la radio, ni à la télévision. Les comparaisons abondaient, notamment avec la Libération. Je respecte profondément les citoyens qui se sont rassemblés un peu partout et comprends leur volonté d’être ensemble et de faire un geste. Pour autant, je suis bien loin de partager l’euphorie politique et médiatique. Une amie de confession juive a dit…

Voir l’article original 176 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesEQQAFZJ6Excusez moi, je ne comprends plus rien à rien. Et c’est peut-être moi l’imbécile, je suis prêt à l’admettre, bien volontiers. J’aimerais, je voudrais être l’idiot dans cette affaire.

Je ne comprends pas comment l’extrême droite peut avoir un comportement aussi indécent, avec le père qui appelle à voter pour sa fille, à la faveur d’une  épouvantable tragédie.

Je ne comprends pas autre chose. Quatre otages ont trouvé la mort dans un magasin kasher. Or, sur tous les médias que j’écoute depuis 18 heures 30, les multiples prises de parole publiques, je n’ai pas entendu une seule fois prononcer le mot antisémite, même à la forme interrogative. Serais-je sourd, en plus d’être idiot? Quatre personnes dans un magasin kasher qui sont tuées lors d’une prise d’otage. N’est-ce pas aussi atroce, aussi abject et insupportable que l’attentat de Charlie hebdo? Et pourtant, grande indifférence ce soir, quant aux victimes, après l’intense mobilisation nationale – bien sûr justifiée…

Voir l’article original 206 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesDJPTK915Le fond de ma pensée est chargé de malaise. Nous serions face à un moment d’unité nationale, de rassemblement sacré autour du massacre de Charlie hebdo. Mais comment ne pas le dire, les questions fourmillent dans mon esprit sur l’après attentat. Qu’il y a-t-il derrière la façade? En quoi les partis politiques sont ils habilités à organiser une manifestation dimanche? Charlie Hebdo ne les a pas épargnés dans ses caricatures, y compris le PS et son leader… Au nom de quoi, de qui? Quelle légitimité? La polémique qui s’est développée depuis hier autour de la participation de telle ou telle formation est lamentable. Face à un tel drame, ce sont des personnes qui manifestent en leur âme et conscience, pas des partis politiques, pas des étiquettes! Qui dit parti dit politisation. Or la politisation est insupportable en pareil contexte. Ils parlent d’union et ils répandent la polémique, la déchirure. Vient à un rassemblement qui…

Voir l’article original 243 mots de plus

Louis XIV en 1661 par Charles Le Brun.

À 23 ans, il décide de prendre réellement le pouvoir en devenant monarque absolu.

Également connu sous le nom du Roi-Soleil (appellation tardive qui remonte à la Monarchie de Juillet même si le roi prend cet emblème lors de la fête du carrousel le 5 juin 1662), Louis XIV renforce la monarchie qui devient monarchie absolue de droit divin. Lorsque le 13 avril 1655, le roi qui – à 16 ans – vient de prendre le pouvoir seul décrète dix-sept édits visant à renflouer les caisses de l’État, ce qui a pour effet de faire passer le total des revenus fiscaux du royaume de 130 millions de livres en 1653 à plus de 160 millions en 1659-1660, la légende raconte qu’il aurait déclaré aux parlementaires réticents le célèbre mais contesté : « l’État c’est moi ! » (qu’il n’a en fait, jamais prononcé).

Même si Louis XIV se dissocie de l’État, dont il se définit lui-même comme, seulement, le premier serviteur et s’il indique sur son lit de mort, en 1715 : « Je m’en vais mais l’État demeurera toujours » cette phrase résume toutefois l’idée que ses contemporains se sont fait du rapport au pouvoir du roi : par des réformes politiques administratives et fiscales, par une politique étrangère et religieuse centralisant le pouvoir.

SOURCE: http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_XIV

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

images[3]« Nous verrons à la fin si j’ai pris le bon chemin » a déclaré le président Hollande ce matin sur France Inter. Qu’est-ce que cela signifie? Que le sort d’une Nation réside dans le seul cerveau d’un homme? Le nombre de « je » dans son intervention est proprement hallucinant.

http://www.lejdd.fr/Politique/Francois-Hollande-Nous-verrons-a-la-fin-si-j-ai-pris-le-bon-chemin-710548

Il faut y voir le paroxysme de la déliquescence de notre vie politique, de notre démocratie. L’illusion est totale: un personnage, avec titre de chef de l’Etat, parle de phrase en phrase, comme s’il détenait entre ses seules mains les clés de l’avenir de tout un peuple. Or, les choses sont loin de se passer ainsi. Le pays évolue sous l’impact d’une multitude de paramètres, les influences internationales, européennes, financières, les décisions du secteur privé, des administrations, des juridictions, de la société civile, l’air du temps, la presse et les médias, etc. Et puis autour du président, il y a une équipe, un gouvernement, une…

Voir l’article original 112 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

sans-titreC’est une chose que je ne cesse de répéter sur ce blog, quitte à lasser, je le sais bien. Le renouveau politique de la France passe par un retour à l’esprit républicain des institutions. Il faut un président qui fixe un cap, protège l’indépendance et l’unité du pays, désigne un Premier ministre qu’il laisse gouverner. Si le chef de l’Etat s’expose en permanence, il cumule sur lui la rancœur, les haines, la vindicte médiatique et devient le premier bouc émissaire national, il perd toute sa raison d’être. Il incombe au Premier ministre, nommé pour une période indéfinie, avec le soutien d’une majorité qui partage la responsabilité de la politique conduite avec lui, de prendre des risques et de recevoir les coups, de gérer le pays au quotidien, les réformes nécessaires en assumant au besoin l’impopularité. Le président lui, incarne la Nation, doit tenir sur la durée du mandat et, trouvant sa raison…

Voir l’article original 146 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

sans-titreCe matin, j’ai assisté à une scène horrible dans le métro. A 8 heures 20, comme d’habitude, les voyageurs sont entassés dans la rame, jusqu’à l’étouffement. Une nouvelle vague d’usagers écrase tout le monde, pour forcer le passage. On ne peut pas le reprocher aux gens, c’est ainsi de train en train pendant deux heures et il faut bien arriver à l’heure au boulot… Sur cette ligne populaire, une jeune adolescente, au style légèrement bcbg, se plaint à juste titre d’être écrasée et de ne pas pouvoir respirer. A ce moment là une harpie énervée se met à lui hurler dessus, dans le genre, « t’es pas contente, t’as qu’à aller à pied », et l’engueulade dure, la gamine ne répond pas. Elle est à côté de moi et je prends sa défense en m’adressant à la folle: « Ecoutez, il ne faut pas vous énerver ainsi, Madame, tout le monde est serré que…

Voir l’article original 201 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

téléchargementLa patronne du fn détaille un plan d’action  alambiqué sur l’Europe dans une interview au Figaro de ce jour: après son élection en 2017, elle présentera un ultimatum en 4 points à l’Union européenne. Puis, en cas de refus (probable) elle proposera aux Français un « référendum sur la sortie de l’Union« . Si les Français le rejettent, Mme Le Pen démissionnera au bout de 6 mois après son élection. Pourquoi ce schéma tortueux, irréel, chaotique, vaguement surréaliste, alors qu’il suffirait de dire franchement, en allant droit au but, si vous m’élisez, la France sortira de l’Union? Sans doute pour embrouiller les esprits, ne pas dire que l’on veut sortir de l’Union – préserver l’électorat modéré – mais le dire quand même pour l’aile dure. Personnellement, dans l’hypothèse du référendum perdu, je n’imagine pas un instant qu’après un si beau parcours, l’aboutissement d’une ascension familiale de 40 ans, Mme Le Pen…

Voir l’article original 213 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

sans-titreLes sifflets à l’encontre d’Alain Juppé, lors du meeting de Bordeaux samedi, dont la presse et les médias font leurs choux gras, sont de bien mauvais augure. Ils rappellent les haines viscérales et autres conflits d’intérêts personnels qui hantent le parti républicain en France – Giscard-Chirac, Chirac-Balladur, Copé-Fillon – qui permettent aux socialistes d’occuper le pouvoir et au parti lepéniste de monter dans les sondages et les élections intermédiaires. Les Français attendent de l’opposition qu’elle se penche sur l’avenir du pays, son redressement économique, son indépendance, sa sécurité, son unité, le futur de ses enfants. On n’imagine pas, quand on est au sommet de la France dite « d’en haut », de sa vie politique et médiatique, à quel point les batailles d’ego répugnent la France « dite d’en bas ». Personnellement, je suis pour une transformation radicale du système de gouvernement français: application – enfin- de la Constitution de 1958 avec un président qui préside et…

Voir l’article original 204 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

images[3]L’impopularité du président Hollande vient de pulvériser un nouveau record avec un taux de confiance de 13% selon IFOP/JDD. A la même période, en novembre après deux ans et demi d’exercive du pouvoir, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy, pourtant jugée basse à l’époque, était trois fois plus élevée avec 39%, celle de Jacques Chirac (second mandat), de 36%, et lors de son premier mandat de 41%. François Mitterrand atteignait lui 60% (SOFRES). Ce n’est pas seulement une politique et ses résultats qui sont condamnés par les Français, mais une attitude, une personnalité, un style, une image. Cette crise de confiance est désastreuse sur le plan des institutions. « Ce qui est essentiel, ce qui est pour la France une nécessité absolue, je le dis en conscience […] c’est que le chef de l’Etat dispose, dans le pays, de cette adhésion profonde qui lui est indispensable pour remplir sa…

Voir l’article original 221 mots de plus

« Vous avez choisi le déshonneur pour éviter la guerre? Vous aurez le déshonneur et la guerre » Winston Churchill.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

mm1jsqCe qui se passe dans « l’Etat islamique » rejoint les pires atrocités de l’histoire de l’humanité, en particulier pour évoquer les plus récentes les génocides cambodgien en 1975-1979, quand les Khmers rouges ont éliminé un tiers de la population du pays, ou le massacre des Tutsi par les Hutus au Rwanda dans les années 1990. L’extermination des chrétiens d’Irak et des Yazidis, la décapitation des prisonniers de guerre syriens et des otages occidentaux sont des faits qui atteignent un degré dans la barbarie criminelle rarement atteints depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Face à la folie meurtrière, l’histoire de l’impuissance internationale est un éternel recommencement. Bombarder timidement quelques sites supposés stratégiques n’est évidemment pas à la hauteur du drame en train de se produire et ne fait qu’exciter des fanatiques sanguinaires. Une offensive majeure d’une coalition internationale pour détruire ces monstres est la seule attitude digne des grands Etats. Leur lâcheté collective nous…

Voir l’article original 139 mots de plus