Articles Tagués ‘loi de programmation militaire’

Nicolas Bourgoin

Qui eut cru que la France de 2015 offrirait un tel tableau : plus d’une centaine de procédures pour « apologie de terrorisme », des dizaines de personnes – dont des enfants et des individus handicapés mentaux ou simplement en état d’ébriété – condamnés à de la prison ferme en comparution immédiate. Rappels à l’ordre, surveillance, délation, arrestations et garde à vue pour avoir eu le seul tort d’exprimer une opinion dissidente. Cette hystérie collective rappelle étrangement la chasse aux quenelliers de l’année passée où plusieurs centaines de personnes avaient perdu leur emploi.

Jamais aucun gouvernement n’aura contribué à ce point à faire reculer les libertés publiques : 2 lois antiterroristes en moins de 3 ans, dont l’une qui instaure un délit d’opinion inédit dans le droit pénal français, une jurisprudence qui lamine le droit à l’expression publique et artistique, une loi de programmation militaire qui légalise la surveillance d’Internet… les verrous…

Voir l’article original 628 mots de plus

af La transformation des forces armées française se poursuit en ces temps de restrictions budgétaires, avec l’annonce ce midi par le ministère de la Défense des restructurations prévues pour l’année 2015. Celles-ci prévoient notamment la suppression de 7 500 postes sur l’année, en vertu d’une loi de programmation militaire qui affiche une chiffre de 34 000 départs sur la période 2014-2019. Le ministre de la Défense Jean-Yves LeDrian a déclaré dans un communiqué que l’armée de l’air conserverait « les capacités opérationnelles nécessaires aux missions qui lui sont confiées par le Livre blanc » et qu’une « logique de concentration des moyens » passerait notamment par la constitution de pôles d’excellence pour favoriser les « synergies locales ». A l’horizon 2019, il s’agira de mettre enœuvre les mesures nécessaires pour le « resserrement du dispositif » et une « densification des bases aériennes ». En ce qui concerne l’armée de l’air, laBA 901 deDrachenbronn va devenir un élément air rattaché à laBA 133 de Nancy-Ochey – à l’instar de l’ancienneBA 709 deChâteaudun devenue unEAR en juillet dernier. La dissolution de laBA 102 de Dijon-Longvic va débuter, avec le transfert du Commandement des forces aériennes (CFA) sur laBA 106 de Bordeaux-Mérignac et la fusion programmée avec le Commandement du soutien des forces aériennes (CSFA). LaBA 110 deCreil vaelle perdre ses deux escadrons de transport « Vercors » et « Ventoux », avec le transfert des CASA vers laBA 105 d’Évreux, en vue de l’arrêt des activités aéronautiques àCreil à l’horizon 216. La BA 117 deBalard seraelle dissoute, avec le transfert sur le nouveau site du « Balardgone ».Source : Journal Aviation

Source: http://la-dissidence.org/2014/10/18/dissolutions-et-restructurations-pour-larmee-de-lair-en-2015/

000000000000000000000