Articles Tagués ‘liberté’

LIBERTÉ, ÉGALITÉ et AMBIGUÏTÉ…

Lire aussi Kayden Caffin

sur: https://noeudlunaire.wordpress.com/2015/01/12/semeur-de-doute/

00000000000000000000

Le blog d'Antoine Sfeir

© France 3 Champagne-Ardenne© France 3 Champagne-Ardenne

Oui, nous sommes tous Charlie.

Oui, ils ont voulu assassiner la liberté ; celle de la presse, mais également notre liberté d’expression à tous.

Oui, ils ont voulu assassiner la république, et surtout son quatrième pilier : la laïcité.

Non, il ne faut pas faire l’amalgame avec l’islam et les musulmans. Les meurtriers d’hier ne sont que des terroristes, des barbares, des criminels qui ne relèvent d’aucune foi, d’aucune religion, et ils doivent être traités comme tels.

Voir l’article original 227 mots de plus

Qui dit vrai? Qui ment?
Grenade offensive illégale, à lire et buzzer absolument

https://lesazas.files.wordpress.com/2014/11/scanardages-sivens-2.jpg?w=492&h=629

Originally posted on les AZA:

000000000000000000000000000

Wikileaks Actu Francophone

Washington Post, Andrea Peterson, 14 juillet 2014

Un attrait de vente principal de la marque de fabrique américaine sur la scène internationale a longtemps été résumé dans un cri d’aigles et en un seul mot: « Liberté ». Mais à la suite des révélations sur les programmes de surveillance des États-Unis connus grâce à l’ex-agent de la National Security Agency Edward Snowden, l’année dernière, le monde est moins convaincu du respect des Etats-Unis pour les libertés individuelles au vu des nouveaux résultats de l’enquête de Pew Research.

PG-2014-07-14-balance-of-power-0-02Les révélations Snowden semblent avoir endommagé un élément important de l’image globale de l’Amérique: sa réputation pour la protection des libertés individuelles. Dans 22 des 36 pays étudiés au cours des deux années 2013 et 2014, les gens sont beaucoup moins susceptibles de croire que le gouvernement américain respecte les libertés individuelles de ses citoyens. Dans six pays, la baisse a été de 20…

Voir l’article original 15 mots de plus

les AZA subversifs

On en a pas fini avec la CIA! Que nenni!

Et dans ce reportage qui peut parfois paraître tirer en longueur, il est assez consternant d’apprendre comment cette agence a infiltré la culture durant la Guerre froide et comment d’intellectuels européens eussent travaillé pour la CIA.

Une opération qui a coûté des millions de dollars de l’époque (qui ne valaient donc pas des peanuts comme à l’heure actuelle!) et qui s’appuie sur une fondation du nom de «Congrès pour la liberté de la culture». On voudrait se foutre de la gueule du monde qu’on ne s’y prendrait pas mieux! Bref, cet organisme a son siège à Paris, capitale culturelle stratégique pour le monde entier et tente de soustraire les artistes et autres intellectuels de gauche afin que ces dernier-ères se rallient à la cause américaine.

(Il y a d’ailleurs des moments qui ne sont pas piqués des vers, notamment…

Voir l’article original 21 mots de plus