Articles Tagués ‘les îles grecques’

Les Echos | Le 18/08 à 19:20
Rien îles grecques, 21.000 migrants arrivés l'espace d'une semaine.
Rien que dans les îles grecques, près 21.000migrants sont arrivés en l’espace d’une semaine. -Santi Palacios/AP/SIPA

107.500 migrants ont atteint les frontières de l’Union européenne en juillet, un troisième record consécutif mensuel.

Depuis des mois , l’Europe peine à trouver la réponse face à la hausse des arrivées de migrants sur ses côtes et les chiffres révélés ce mardi par Frontex témoignent une fois de plus de l’urgence de la situation. D’après l’agence chargée des frontières extérieures de l’espace Schengen, 107.500 personnes ont rejoint, en juillet, les frontières de l’Union européenne.

Un chiffre qui a triplé par rapport au même mois l’an dernier et qui constitue « le troisième record consécutif mensuel, bien supérieur à celui de 70.000 en juin », selon le communiqué de l’agence qui a son siège à Varsovie.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021267735631-plus-de-100000-migrants-ont-rejoint-les-frontieres-de-leurope-en-juillet-1145241.php?JgszJoXF0ix2Tqzk.99

00000000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imageL’organisation État islamique ne s’arrêtera pas à la Tunisie. Les plages du sud de l’Europe et les eaux de la Corse pourraient être de prochaines cibles.

Même si le sujet a été l’un des dossiers sensibles du sommet franco-itarlien qui s’est tenu ce samedi à Caen, Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian répugnent à l’évoquer publiquement. C’est pourtant un sujet de préoccupation majeur pour l’été à venir : la menace des djihadistes qui opèrent en Libye et s’attaquent désormais aux pays voisins, comme on l’a vu à Tunis, au musée du Bardo, pèse sur les eaux et les côtes de la Méditerranée.

D’autant que les terroristes pourraient profiter du drame humain que constitue l’afflux de milliers de réfugiés, de Syrie, du Yémen, d’Érythrée, qui, depuis des mois, se déversent sur les côtes sud de l’Europe, sans que les gouvernements concernés, italiens ou grecs, ni non plus les responsables européens de…

Voir l’article original 356 mots de plus