Articles Tagués ‘La Voix de la Russie’

 

France: tirs au siège du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, 11 morts

Par La Voix de la Russie | Deux ou trois hommes cagoulés et lourdement armés ont ouvert le feu dans le siège du journal Charlie Hebdo vers 11 heures ce matin (heure de Paris). Selon le dernier bilan, l’attaque aurait fait 11 morts, dont deux policiers.

Les tireurs auraient pris la fuite vers la porte de Pantin à bord d’une DS noire selon les témoins et auraient renversé un piéton dans leur course.
L’immeuble, situé dans le 11ème arrondissement de Paris, a été bouclé.

Le président de la République vient d’arriver sur place. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve est également présent.

Par ailleurs, une réunion de crise se tiendra à 14 heures à l’Elysée.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2015_01_07/France-tirs-au-siege-du-journal-satirique-Charlie-Hebdo-a-Paris-11-morts-9497/

00000000000000000000000000000000

La chanteuse Shakira veut que son fils apprenne le russe

La chanteuse Shakira veut que son fils apprenne le russe

La chanteuse Shakira et son compagnon, le footballeur espagnol du FC Barcelona Gérard Piqué veulent que leur fils Milan apprenne sept langues, dont le russe.

Aujourd’hui, 21:11
 ————————————————————-

Le prix international Charlemagne d'Aix-la-Chapelle décerné au chef du Parlement européen

Le prix international Charlemagne d’Aix-la-Chapelle décerné au chef du Parlement européen

Le chef du Parlement européen Martin Schulz a reçu le prix international Charlemagne d’Aix-la-Chapelle 2015, rapporte la société pour la remise de ce prix européen.

Aujourd’hui, 20:47
  ————————————————————-

Moscou soumet dans sa doctrine militaire une disposition sur la dissuasion non nucléaire

Moscou soumet dans sa doctrine militaire une disposition sur la dissuasion non nucléaire

Une disposition sur la dissuasion non nucléaire a été soumise dans la version mise à jour de la doctrine militaire de la Fédération de Russie, a indiqué une source participant à la rédaction du document.

Aujourd’hui, 18:31
  ————————————————————-

Zurich : sept policiers blessés pendant les émeutes

Zurich : sept policiers blessés pendant les émeutes

Sept policiers ont été blessés dans les émeutes qui ont eu lieu la nuit dernière à Zurich, en Suisse, rapportent les autorités locales.

Aujourd’hui, 17:52
  ————————————————————-

Des hommes armés ont fusillé un groupe de démineurs en Afghanistan

Des hommes armés ont fusillé un groupe de démineurs en Afghanistan

Au moins 12 démineurs ont été tués par les talibans en province d’Helmand dans le sud de l’Afghanistan. Selon les autorités locales, 12 autres experts en déminage ont été blessés.

Aujourd’hui, 17:31
  ————————————————————-

Des tirs d'artillerie sont entendus de nouveau à Donetsk

Des tirs d’artillerie sont entendus de nouveau à Donetsk

Des tirs d’artillerie sont entendus une fois de plus au nord et à l’ouest de Donetsk, rapporte RIA Novosti. Des explosions sont entendues depuis de la ligne de contact entre les milices et les forces de sécurité.

Aujourd’hui, 17:09
  ————————————————————-

Les négociations de Minsk reportées

Les négociations de Minsk reportées

La prochaine série de pourparlers de Minsk pour résoudre la situation dans le Donbass a été reportée. Selon les données préliminaires, ils peuvent être tenus le 19 décembre.

Aujourd’hui, 16:50
  ————————————————————-

L'UE veut avoir de bonnes relations avec la Russie (Merkel)

L’UE veut avoir de bonnes relations avec la Russie (Merkel)

L’Union européenne veut avoir de bonnes relations avec Moscou. Cela a été déclaré par la chancelière allemande Angela Merkel dans son podcast vidéo hebdomadaire, publié sur le site du gouvernement.

Aujourd’hui, 15:19
  ————————————————————-

Ukraine/sécurité: «menace transnistrienne», une fable de Kiev (Moscou)

Ukraine/sécurité: «menace transnistrienne», une fable de Kiev (Moscou)

L’Ukraine doit chercher « en elle-même » la menace à sa sécurité nationale, a estimé samedi le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, commentant la déclaration du ministre ukrainien de la Défense Stepan Poltorak sur une menace militaire émanant entre autres depuis la Transnistrie.

Aujourd’hui, 14:21
 ————————————————————-
000000000000000000000000000000000000000000000
135 personnes soupçonnées d’activité terroriste arrêtées en Arabie saoudite

Par La Voix de la Russie | 135 personnes soupçonnées de terrorisme ont été arrêtées en Arabie saoudite, selon le ministère de l’Intérieur du pays.

Des étrangers, y compris les citoyens de l’Egypte, du Liban et de l’Afghanistan figurent parmi eux.

Selon le ministère, les suspects ont à plusieurs reprises essayé de saper la sécurité et la stabilité de l’Etat.

Certains d’entre eux sont accusés de financement, de recrutement, de promotion, ainsi que de fabrication d’explosifs pour les terroristes.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_07/135-personnes-soupconnees-d-activite-terroriste-arretees-en-Arabie-saoudite-5603/

0000000000000000000

Californie: la police utilise des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants

Par La Voix de la Russie | La police de Berkeley (Californie) a utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades fumigènes pour disperser plusieurs centaines de manifestants qui se sont rassemblés pour protester contre la décision de la cour dans l’affaire sur l’anarchie de la police.

Initialement, le défilé était pacifique, les manifestants tentaient de marcher jusqu’à la ville d’Auckland, mais ils ont été rejoints par des manifestants agressifs commençant à jeter des pierres sur les policiers.

Des manifestations de ce type se poursuivent pendant une semaine. À New York et dans d’autres grandes villes des États-Unis, les protestations se déroulent contre les jugements prononcés dans le cadre des affaires de Michael Brown, abattu par un policier à Ferguson, et d’Eric Gardner, décédé d’asthme lors de l’arrestation.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_12_07/Californie-la-police-utilise-des-gaz-lacrymogenes-pour-disperser-les-manifestants-4820/

00000000000000000000000000000

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Une tante de Kim Jong-un décédée après une conversation avec son neveu

Une tante de Kim Jong-un décédée après une conversation avec son neveu

La tante de Kim Jong-un, Kim Kyong-hui est morte d’un accident vasculaire cérébral après une conversation avec son neveu au téléphone au sujet de l’exécution de son mari, a déclaré CNN.

Aujourd’hui, 13:34
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le règlement en Ukraine, seul moyen d'éviter la "guerre froide" (Jagland)

Le règlement en Ukraine, seul moyen d’éviter la « guerre froide » (Jagland)

Le règlement de la crise ukrainienne est l’unique moyen d’éviter une nouvelle « guerre froide », estime le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland.

Aujourd’hui, 13:10
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'UE a publié une « liste noire » des politiciens et des partis des Républiques auto-proclamées

L’UE a publié une « liste noire » des politiciens et des partis des Républiques auto-proclamées

L’Union européenne a imposé des sanctions contre 13 politiciens et cinq partis des Républiques populaires auto-proclamées de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL). Il s’agit notamment du chef de la Commission électorale centrale de Lougansk Sergueï Koziakov, ainsi que 12 représentants des gouvernements des deux républiques.

Aujourd’hui, 12:47
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le ministre allemand des Affaires étrangères a exhorté l'Europe à ne pas exagérer

Le ministre allemand des Affaires étrangères a exhorté l’Europe à ne pas exagérer

Les avions russes volent dans l’espace aérien international, et peuvent le faire en conformité avec le droit international. C’est ce qu’a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier dans une interview accordée au journal allemand Bild.

Aujourd’hui, 12:28
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La police de Hong Kong a arrêté des manifestants

La police de Hong Kong a arrêté des manifestants

Au moins 28 manifestants ont été arrêtés à Hong Kong, où de nouveaux affrontements entre la police et les membres du mouvement de protestation Occupy Central se déroulaient dans la nuit du samedi, ont déclaré les médias locaux.

Aujourd’hui, 12:09
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le fils de Porochenko a parlé de son service militaire dans la zone de conflit

Le fils de Porochenko a parlé de son service militaire dans la zone de conflit

Le fils du président d’Ukraine, Alexeï Porochenko a révélé les détails de son service militaire dans la zone de conflit dans l’Est de l’Ukraine. Cela a été rapporté par RIA Novosti.

Aujourd’hui, 11:51
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les habitants américains achètent activement des armes

Les habitants américains achètent activement des armes

Le nombre de demandes pour l’achat d’armes a augmenté au cours des soldes à l’occasion du « vendredi noir » aux États-Unis, a rapporté USA Today.  

Aujourd’hui, 11:29
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un projet de la NASA a envoyé vers Mars 90 000 messages radio

Un projet de la NASA a envoyé vers Mars 90 000 messages radio

Le projet de la NASA qui s’appelle Uwingu a envoyé vers Mars 90 000 messages des habitants de la Terre. L’agence a ainsi célébré le 50e anniversaire de la première mission réussie à la planète, en collectant des fonds pour d’autres projets.

Aujourd’hui, 11:10
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'ONU condamne l'attentat terroriste dans le nord du Nigeria

L’ONU condamne l’attentat terroriste dans le nord du Nigeria

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné l’attaque terroriste qui a eu lieu vendredi au Nigeria et a coûté la vie à plus de 100 personnes.

Aujourd’hui, 10:52
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les émeutes ont eu lieu à San Francisco

Les émeutes ont eu lieu à San Francisco

De violentes manifestations contre la décision du tribunal sur l’affaire d’un adolescent tué à Ferguson ont éclaté dans la nuit du vendredi à samedi dans la partie centrale de San Francisco, en Californie, ont rapporté par les médias locaux.

Aujourd’hui, 10:30
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le nombre de décès dus à Ebola s’élève à 7000

Le nombre de décès dus à Ebola s’élève à 7000

Le nombre de décès par le virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone était de 6928 personnes en novembre. Cela a été rapporté par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Aujourd’hui, 09:52
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les sanctions contre Moscou sont « destructrices » (parlementaire turc)

Les sanctions contre Moscou sont « destructrices » (parlementaire turc)

Les sanctions contre la Russie sont inopportunes et destructrices, a déclaré vendredi le président du comité de l’Assemblée nationale turque pour les affaires internationales Ahmet Berat Conkar.

Aujourd’hui, 09:22
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
VIH/SIDA: le premier jeu mobile russe créé en Sibérie

VIH/SIDA: le premier jeu mobile russe créé en Sibérie

Le premier jeu mobile russe baptisé Sweeper et destiné à sensibiliser les jeunes à la propagation de l’épidémie du VIH/Sida a été créé à Tomsk (Sibérie occidentale), a annoncé Rouslan Fatikhanov, responsable du projet.

Aujourd’hui, 08:57
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La Russie, un « problème stratégique » pour l'UE (Tusk)

La Russie, un « problème stratégique » pour l’UE (Tusk)

La Russie est un « problème stratégique de l’UE », a déclaré vendredi l’ex-premier ministre polonais Donald Tusk, qui assumera en décembre la présidence du Conseil européen.

Aujourd’hui, 08:31
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Photos volées du président français : cinq membres de son « service privé » mutés (Elysée)

Photos volées du président français : cinq membres de son « service privé » mutés (Elysée)

Cinq membres du personnel de l’Elysée affectés au « service privé » du président de la République ont été mutés après la publication par la presse française de photos volées de François Hollande et de l’actrice Julie Gayet dans le palais présidentiel, a-t-on appris vendredi auprès de la présidence.

Aujourd’hui, 00:37
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'écrivain russe Lioudmila Oulitskaïa reçoit la Légion d'honneur

L’écrivain russe Lioudmila Oulitskaïa reçoit la Légion d’honneur

L’ambassadeur de France en Russie, Jean-Maurice Ripert, a remis vendredi à l’écrivain russe Lioudmila Oulitskaïa les insignes d’Officier de la Légion d’Honneur.

Aujourd’hui, 00:15
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La plus grande patinoire artificielle au monde ouvre à Moscou

La plus grande patinoire artificielle au monde ouvre à Moscou

La plus grande patinoire artificielle au monde s’ouvre aujourd’hui à Moscou. Sa superficie est de 20 510 mètres carrés et celle du territoire avec les sites d’infrastructure est trois fois supérieure.

Hier, 23:44
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La CE va mettre en discussion la question de confiance à Jean-Claude Juncker

Par La Voix de la Russie 

Une réunion du conseil d’administration de commissaires prévue pour lundi à Bruxelles a été annulée en raison de la mise en discussion lors de la session plénière du Parlement européen d’une question de confiance de la Commission européenne à Jean-Claude Juncker, dont le nom est lié à un scandale financier important qui s’appelle Luxembourg Leaks.

Tous les 28 membres de la Commission européenne arriveront lundi à Strasbourg pour soutenir Juncker. Les débats commenceront ce lundi à 18h00 heure locale (20h00 heure de Moscou). Le vote sur la question de défiance est prévu pour mardi midi.

La Poutinophobie

Par La Voix de la Russie | Le sommet à Brisbane en Australie nous a fait assister à des manifestations graves de Poutinophobie, maladie de type névrotique qui semble frapper en priorité les pays anglo-saxons : Etats-Unis, Canada, Australie ou Royaume Uni.

Quelles sont les causes de cette haine du président russe qui fait oublier le règles de la plus élémentaire courtoisie et qui conduit à un désordre international croissant ?

La cause immédiate est que l’oligarchie américaine, intoxiquée par les idées du géopolitologue impérialiste Zbigniew Brzesinski, n’admet pas que la Russie s’oppose aux Etats-Unis et puisse être d’un avis différent : on ne pardonne pas à Washington l’opposition de Vladimir Poutine à une guerre contre le président syrien, qui serait aussi dévastatrice que celle menée en Irak.

Brzezinski qui semble inspirer la politique étrangère américaine affirme que l’Amérique est la nouvelle Rome qui doit dominer l’univers pour le civiliser. S’il s’agit de civiliser les autres peuples comme les USA le firent dans le passé avec les Amérindiens et les esclaves noirs, c’est vrai que cela parait inquiétant. Pour dominer le monde, les Etats-Unis doivent dominer l’Eurasie, écrit cet idéologue car l’Eurasie dans son entier, avec l’Europe, la Russie, l’Inde, la Chine et le Japon est une puissance virtuelle formidable. Il faut donc faire de l’Europe occidentale des Etats satellites, isoler la Russie et si possible la démembrer, créer un conflit entre la Russie et l’Ukraine, maintenir la tutelle sur le Japon, et surveiller l’Inde et la Chine. Mais il faut des priorités dans un tel programme si vaste : la priorité est de désigner la Russie comme un ennemi. Au contraire, le président russe n’a jamais désigné les USA comme ennemi mais l’islamisme radical. Or à Washington, on est toujours ambigu sur ce sujet : certes, on veut combattre le terrorisme mais on pense que l’islamisme peut être un allié à l’occasion.

La deuxième cause d’hostilité à l’égard du président Poutine est qu’il a restauré la puissance de la Russie, qui risque de concurrencer l’Amérique. Pire, il donne le mauvais exemple à d’autres puissances comme la Chine, l’Inde ou le Brésil. La Russie est la seule puissance nucléaire susceptible de concurrencer l’Amérique. Il faut donc faire croire à l’agressivité russe alors que des sondages montrent au niveau international que ce sont les Etats Unis qui sont ressentis comme la première menace contre la paix. (Source : sondage Gallup international dans 65 pays du monde.)

Les gouvernements qui cèdent à la rhétorique anti-poutine pour plaire à Washington enragent de voir le calme du président russe qui ne cesse de proposer des solutions pour réduire les tensions dans le monde. Ils espèrent qu’en agressant le président russe, celui-ci tombera dans le piège de devenir agressif et on pourra l’accuser selon l’adage bien connu : « cet animal est très méchant ! Quand on l’attaque, il se défend ! »

La troisième cause d’hostilité est l’inquiétude de certains politiciens motivés par une idéologie anti-chrétienne mortifère de voir la Russie défendre les traditions de la vieille civilisation occidentale qui a fait ses preuves depuis la Grèce classique et l’apparition du christianisme. On a peur là aussi de la contagion de l’exemple lorsque la Russie réhabilite le patriotisme, les valeurs des religions traditionnelles, les racines familiales, et un idéalisme humaniste. Toute une idéologie dite moderne, surtout depuis les années soixante-huit, a remplacé Dieu par l’égo, le sens de l’honneur par la vénalité, le vieil humanisme culturel classique par le culte égalitaire des masses et les racines par une idolâtrie sans mesure de la technique et du calcul économique le plus froid.

La Russie nouvelle, après l’expérience du totalitarisme, s’est engagée sur la voie du respect des traditions comme socle des progrès futurs.

La libération des instincts justifiés par la raison (de bonnes raisons pour défendre de mauvais instincts) qui sert d’idéologie à des personnalités comme Hillary Clinton (source : son livre Le temps des décisions) est un dogme qui doit s’imposer par la force au niveau international.

Au contraire, la civilisation a toujours recherché à associer l’intelligence au cœur pour discipliner le dragon des instincts brutaux : c’est le sens de l’icône qui représente saint Georges terrassant le dragon. Les partisans du dragon libre sont aveugles à la montée du crime en Occident (le nombre des crimes a quadruplé en France depuis 1970. Le nombre de personnes en prison aux USA est passé de 500 000 en 1980 à 2,4 millions en 2010). C’est l’effet d’un effondrement de la morale qui menace l’avenir des pays occidentaux. Le président Poutine incarne pour ces idéologues le danger suprême car il défend les valeurs traditionnelles qui sont celles de toutes les civilisations.

D’où la haine « reptilienne » à l’égard d’un homme qui cultive la sagesse et associe le cœur et la raison pour fonder une politique humaniste à une époque menacée par de nouvelles barbaries, terroristes ou matérialistes.

Mais toute médaille à un revers. De plus en plus de personnes comprennent que cette Poutinophobie est irrationnelle et dangereuse, notamment en Europe, mais aussi en Asie ou en Amérique latine par exemple. La Poutinophobie qui semble animer certains dirigeants notamment anglo-saxons n’a sans doute guère d’avenir. L’histoire montre que les politiques fondées sur la haine de l‘autre et de ses différences ne sont pas durables. Ainsi, la Poutinophobie et la Russophobie qui l’accompagnent montrent au monde entier leur caractère irrationnel et brutal à une époque où le monde a besoin plus que jamais de sagesse et de maitrise de soi.

La Poutinophobie, la Russophobie qui l’accompagne, ne peuvent être un projet politique. C’est une éruption provisoire qui ne peut qu’être rejetée par les peuples et doit tomber un jour dans la poubelle de l’histoire. Espérons qu’entre-temps, cette maladie ne causera pas de désordres trop graves à l’ordre mondial et aux valeurs de justice, de paix et de liberté !

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur.
source: http://french.ruvr.ru/2014_11_19/La-Poutinophobie-8888/

000000000000000000000000000000000000000

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Dernières infos

Le nouvel équipage de l'ISS va continuer à parler de la vie en orbite

Le nouvel équipage de l’ISS va continuer à parler de la vie en orbite

Le nouvel équipage de l’ISS va poursuivre la tradition de raconter les expériences et la vie en orbite à l’aide des blogs et des réseaux sociaux.  

Aujourd’hui, 09:31
 ___________________________________

Nouvelle explosion d'une bombe près d'une gare en Egypte

Nouvelle explosion d’une bombe près d’une gare en Egypte

Une bombe a explosé samedi soir près d’une gare au sud du Caire, où trois autres bombes ont été découvertes sur la voie reliant la capitale égyptienne à Assouan, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Aujourd’hui, 08:36
 ___________________________________

Par La Voix de la Russie | Le sommet à Brisbane en Australie nous a fait assister à des manifestations graves de Poutinophobie, maladie de type névrotique qui semble frapper en priorité les pays anglo-saxons : Etats-Unis, Canada, Australie ou Royaume Uni.

Quelles sont les causes de cette haine du président russe qui fait oublier le règles de la plus élémentaire courtoisie et qui conduit à un désordre international croissant ?

lire: Quant à la « Poutinophobie » par Ivan Blot.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

ENGLISH

——

——————————-
The first Ulyanovsk-built Il-76MD-90A, a heavily modernized variant of the Il-76, has been delivered to its customer, the Taganrog-based Beriev Aircraft Company.

Russian Energy Minister Alexander Novak

 ___________________________________

Rosstat statistics for the month of October have found that industrial growth is up an despite economic slowdown, and that wages are keeping up with inflation.

 ___________________________________
°°°
000000000000000000000000000000000000
Nucléaire iranien: de sérieuses divergences persistent (Fabius)

Nucléaire iranien: de sérieuses divergences persistent (Fabius)

De sérieuses divergences subsistent dans les discussions en cours sur le programme nucléaire iranien, a constaté jeudi devant les journalistes le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

 Hier, 23:54
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Sanctions: la National Geographic Society poursuit sa coopération avec Moscou

Sanctions: la National Geographic Society poursuit sa coopération avec Moscou

La National Geographic Society américaine poursuivra sa coopération avec la Russie malgré les sanctions, a déclaré jeudi à Washington John Fahey, président du conseil d’administration de la National Geographic Society.

Hier, 23:34
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Russie : une récolte record de riz cette année (ministère de l’Agriculture)

Russie : une récolte record de riz cette année (ministère de l’Agriculture)

Le ministère russe de l’Agriculture parle d’une récolte record de riz cette année : 15% de plus qu’en 2013, soit 1,143 tonnes.

Hier, 23:14
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Jens Stoltenberg

L’OTAN parle de l’interception de 400 chasseurs russes en 2014

Secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a indiqué lors d’une conférence de presse en Estonie, qu’en 2014, l’alliance a intercepté environ 400 avions militaires russes près des frontières de ses pays-membres.

Hier, 22:53

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Alekseï Pouchkov

L’UE fait du chantage à la Serbie la contraignant à introduire des sanctions anti-russes (député russe)

L’Union européenne fait du chantage à la Serbie au sujet de son adhésion à l’UE la contraignant à se joindre aux sanctions contre la Russie, a déclaré aujourd’hui le président de la commission parlementaire des affaires étrangères Alekseï Pouchkov.

Hier, 22:31
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Mistral : un deuxième porte-hélicoptères descendu à l’eau

Mistral : un deuxième porte-hélicoptères descendu à l’eau

Un deuxième porte-hélicoptères de type Mistral, Sebastopol, a été descendu à l’eau au port français de Saint-Nazaire, selon les agences.

Hier, 22:11
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Un chef de l'Etat islamique abattu en Irak

Un chef de l’Etat islamique abattu en Irak

Un chef du groupe radical Etat islamique a été abattu lors d’un raid aérien sur la ville de Mossoul dans le nord de l’Irak, communique Reuters se référant à des habitants locaux et à des sources dans les services médicaux de la ville.

Hier, 21:38
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Lavrov a répondu aux accusations du département d'Etat

Lavrov a répondu aux accusations du département d’Etat

En commentant les propos du département d’Etat américains d’après lesquels il aurait fait des déclarations incorrectes, le ministre des Affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov a dit qu’il ne croyait pas avoir enfreint des normes éthiques.

Hier, 21:12
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Porochenko a déclaré qu'il ne permettrait pas le scénario transnistrien dans l'Est de l'Ukraine

Porochenko a déclaré qu’il ne permettrait pas le scénario transnistrien dans l’Est de l’Ukraine

Le président d’Ukraine Piotr Porochenko a déclaré lors d’une réunion avec le Premier ministre moldave Igor Corman qu’il ne permettrait pas le scénario transnistrien dans l’Est de l’Ukraine, selon le site du président ukrainien.

Hier, 20:53
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Mistral pour la Russie: l'Otan préoccupé (Stoltenberg)

Mistral pour la Russie: l’Otan préoccupé (Stoltenberg)

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, qui s’est rendu jeudi en visite d’une journée en Estonie, a signalé l’inquiétude des alliés au sujet de la livraison éventuelle de porte-hélicoptères français de classe Mistral à la Russie.

Hier, 20:33
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Alexandre Loukachevitch

Les tentatives de l’UE de forcer la Serbie à imposer des sanctions contre la Russie sont inacceptables

Le représentant officiel du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch a qualifié d’inacceptables les tentatives de l’UE visant à forcer la Serbie à joindre les sanctions contre la Russie.

Hier, 20:07
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le MAE russe est indigné par une attaque des forces de sécurité ukrainiennes contre les observateurs de l'OSCE

Le MAE russe est indigné par une attaque des forces de sécurité ukrainiennes contre les observateurs de l’OSCE

Les pilonnages des représentants de l’OSCE en Ukraine orientale par les forces de sécurité ukrainiennes sont scandaleux. Kiev, en tant que pays hôte, doit assurer les conditions de sécurité de la mission, a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch.

Hier, 19:56
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'OSCE augmente le nombre d'observateurs en Ukraine

L’OSCE augmente le nombre d’observateurs en Ukraine

La mission de surveillance de l’OSCE en Ukraine va presque doubler le nombre d’observateurs, notamment de 350 à 500 personnes, a déclaré le chef de la mission de surveillance spéciale de l’OSCE en Ukraine, Ertugul Apakan.

Hier, 19:36
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Les navires de la Flotte du Nord russe se dirigent vers le nord-est de l'Atlantique

Les navires de la Flotte du Nord russe se dirigent vers le nord-est de l’Atlantique

Les navires de la Flotte du Nord de Russie font leur route vers le nord-est de l’Atlantique, à la frontière de l’OTAN.

Hier, 16:03
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le conflit dans le Sud-est de l'Ukraine a fait plus de 4000 victimes

Le conflit dans le Sud-est de l’Ukraine a fait plus de 4000 victimes

Pendant le conflit dans le Sud-est de l’Ukraine, plus de 4000 personnes ont été tuées, et 10 000 autres blessées, des centaines de milliers de personnes ont été forcées à quitter la région, a déclaré le Représentant spécial de l’OSCE en Ukraine, Heidi Tagliavini.

Hier, 15:23
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L'Occident était à l'origine de la catastrophe humanitaire en Ukraine (député russe)

L’Occident était à l’origine de la catastrophe humanitaire en Ukraine (député russe)

Le président de la Douma d’Etat russe Sergueï Narychkine juge que c’est l’Occident qui était à l’origine de la catastrophe humanitaire en Ukraine.

Hier, 14:46
 00000000000000000000000000000000000
Ukraine à l'Otan: la décision doit être prise sans pression extérieure (Washington)

Ukraine à l’Otan: la décision doit être prise sans pression extérieure (Washington)

L’Ukraine et l’Otan doivent décider de l’éventuelle adhésion de l’Ukraine à l’Alliance sans aucune pression extérieure, a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis Mark Stroh.

Aujourd’hui, 10:55
 ———————————————————–
Tempête de neige dans le nord-est des USA : morts

Tempête de neige dans le nord-est des USA : morts

Une violente tempête de neige qui s’est abattue sur le nord-est des Etats-Unis a fait huit morts.

Aujourd’hui, 10:31
 ———————————————————–
Des représentants de l'OSCE pris pour cible dans l'est de l'Ukraine

Des représentants de l’OSCE pris pour cible dans l’est de l’Ukraine

Ces 48 dernières heures les militaires ukrainiens ont deux fois pris pour cible des représentants de l’OSCE dans l’est de l’Ukraine, communique un rapport de la mission.

Aujourd’hui, 10:07
 ———————————————————–
Syrie/Irak: le pétrole rapporte 3 M USD par jour aux terroristes (Moscou)

Syrie/Irak: le pétrole rapporte 3 M USD par jour aux terroristes (Moscou)

La vente de pétrole rapporte près de 3 millions de dollars par jour aux organisations terroristes en Irak et en Syrie, a déclaré mercredi à New York le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu Vitali Tchourkine.

Aujourd’hui, 08:55
 ———————————————————–
Aujourd’hui, 08:03
00000000000000000000000000000000000

Poutine attendu au sommet de l’APEC à Pékin

Par La Voix de la Russie | Le président russe Vladimir Poutine arrivera le 9 novembre à Pékin pour participer au sommet de l’APEC. La Coopération Economique en Asie-Pacifique est un forum assez récent de coopération économique, mais le plus puissant, il regroupe 21 pays riverains l’océan Pacifique. Y vivent plus de 40 % de la population mondiale qui produisent environ 54 % du PIB mondial.

Outre la Russie, en font partie l’Australie, le Canada, la Chine, la Malaisie, les États-Unis, les Philippines, la Corée du Sud, le Japon et une série d’autres pays. L’Inde et la Mongolie ont présenté des demandes d’admission.

La devise officielle du sommet à Pékin est : « La formation de l’avenir à travers le partenariat en Asie-Pacifique ». Et parmi d’autres questions, on y examinera le déroulement de la création de la zone de libre-échange de la région Asie-Pacifique. Mais il s’agit là de l’ordre du jour officiel.

Comme ça arrive toujours à l’époque de crises aigües, le sommet du 10-11 novembre aura, au fond, deux ordres du jour : un officiel et un autre «en marge».

En effet, durant le sommet, on ne pourra pas passer sous silence la crise actuelle en Ukraine, les sanctions contre la Russie et tout ce qui l’accompagne, considère l’assistant du chef du Centre « Russie-Chine » de l’Institut d’Extrême-Orient de l’Académie des Sciences de Russie Sergueï Louzyanine. Les États-Unis, dit-il, ont déployé ces derniers temps « une puissante attaque » contre Pékin, en aspirant à l’obliger à se joindre aux sanctions antirusses. Pékin déclare durement qu’il n’acceptera jamais de participer à « une union antirusse ».

« Par contre, les experts chinois disent sérieusement que dans l’immédiat, la direction de la Chine proposera probablement à l’Union Européenne sa médiation officielle dans la normalisation des relations russo-européennes qui traversent une crise. Compte tenu du poids économique énorme et de l’influence de Pékin sur l’Europe, du volume de leurs échanges commerciaux, Bruxelles aura du mal à ignorer une telle proposition. »

Malgré la pression sans précédent, et parfois même le chantage du côté de Washington, les pays de l’Asie qui ont des relations commerciales et économiques étroites avec la Russie ne veulent pas se joindre au « pool punitif antirusse » des États-Unis.

Mais la rencontre du président Vladimir Poutine avec le Premier ministre australien Tony Abbott promet d’être l’intrigue la plus grande en marge du forum. Le Premier ministre australien, connu pour la violence de ses propos, avait promis de « prendre Poutine à partie » et d’exiger de lui « une coopération complète » dans l’enquête sur l’accident du Boeing malaisien en Ukraine le 17 juillet. Moscou est le premier et le seul pays à avoir accordé aux enquêteurs les données de ses satellites et du contrôle technique. Mais pour ce qui est de « prendre à partie » Poutine, comme l’a dit le Premier ministre russe Dimitri Medvedev, il voudrait bien voir comment Abbott le ferait : n’oublions pas que le président russe est ceinture noire de judo et de karaté. /N

000000000000000000000000000000

Françoise Compoint

Yannick Jaffré a plus d’une corde à son arc. Agrégé de philosophie, auteur d’un livre aussi édifiant qu’original intitulé Vladimir Bonaparte Poutine, il nous a livré son analyse du discours de Poutine au dixième forum du club Valdaï.

Discours de Valdaï. Poutine, un westphalien à toute épreuve

Le dernier discours de Vladimir Poutine au club Valdaï a surpassé de par sa force celle de Munich en 2007.

Bien que les thèses avancées par le Président russe s’inscrivent toujours dans une optique polycentrique, souverainiste et rationnellement respectueuse du droit international, il n’en demeure pas moins que le développement qui leur a été donné la semaine dernière est sans précédent.

Poutine, aurait-il lancé un défi aux USA, considérant que le traitement actuel du dossier ukrainien ne laisse plus aucune place aux formules hautement diplomatiques ? La nouvelle idéologie d’Etat russe, permettrait-elle enfin de faire face, avec beaucoup plus d’efficacité qu’auparavant, au néo-impérialisme thalassocratique anglo-saxon et notamment à la théorie du Heartland mackindérien ou encore du containment de Kennen qui en sont les expressions les plus révélatrices? En serait-on venu à un stade où l’hégémonie transatlantique serait dépassée par l’ascendance économique des BRICS, si bien que la Russie n’hésite plus à dévoiler le jeu des puissances dites démocratiques en pointant du doigt, argumentaire détaillé à l’appui, les responsables d’un chaos déjà si peu contrôlable qu’il pourrait conduire à une guerre généralisée ?

Yannick Jaffré a plus d’une corde à son arc. Agrégé de philosophie, auteur d’un livre aussi édifiant qu’original intitulé Vladimir Bonaparte Poutine, il nous a livré son analyse du discours de Poutine au dixième forum du club Valdaï.

La Voix de la Russie. Le dernier discours de Poutine au club Valdaï a frappé plus d’un par sa tonalité. En effet, le Président russe remet en cause, clairement et radicalement, les fondements du leadership américain et la manière dont celui-ci s’opère. Pourquoi maintenant? La coupe, serait-elle sur le point de déborder? Peut-on considérer qu’il s’agit d’une réaction au discours d’Obama où ce dernier a comparé la menace russe à celle que présente l’EI ou le virus Ebola?

Yannick Jaffré. Je crois que cette déclaration d’Obama qui d’ailleurs est tout à fait symptomatique de la façon dont les USA, leurs alliés occidentaux et, pour ma grande honte, les Français conçoivent les relations internationales, n’a certes pas arrangé les choses. Ceci dit, je pense qu’en l’occurrence Poutine réagit à l’attitude américaine et européenne au cours de la crise ukrainienne et plus généralement encore à la conception du monde monopolaire ou maniaco-polaire qui est celle des atlantistes.

En effet, ladite conception détruit les conditions de cette rationalité qui devrait définir les relations internationales en garantissant la conservation d’un horizon de paix sans pacifisme. On passe par les rapports de force mais on ménage les portes de sortie. Or, la rhétorique obamienne fait penser à celle de Laurent Fabius lorsqu’il dit que « Bachar el-Assad ne mériter[ait] pas d’être sur terre » (août 2012). Elle détruit ainsi les conditions d’un dialogue diplomatique qui n’est certes pas un dialogue angélique mais qui permet à l’adversaire ou à l’antagoniste de formuler sa propre réponse. Or, quand on incarne le Mal absolu, quand on ne mérite pas d’être sur terre, ce droit nous est automatiquement refusé.

Je préciserai, pour ponctuer cette réflexion, que Poutine me semble encore plus dur vis-à-vis de l’UE que vis-à-vis des USA nonobstant leur rôle de meneur à l’échelle mondiale. Poutine n’a pas lancé dans ses discours d’appels forts en direction de l’UE, celle-ci étant au contraire l’objet de ses critiques. Il y a une belle mention vers la fin d’un partenariat entre l’Europe occidentale et l’Eurasie mais une mention assez peu accentuée, constat qui me semble être l’inflexion principale de ses discours.

La Russie a été profondément déçue par l’attitude de l’UE au cours de la crise ukrainienne. Les Européens ont joué aux va-t-en-guerre en renforçant une crise qui était parfaitement évitable et dont Poutine a énuméré d’une façon succincte les étapes de l’escalade provoquée par l’action conjointe de l’UE et des USA. A cet égard, on pourrait évoquer l’affaire du coup de fil entre Poutine et Barroso il y a quelques mois. Ce dernier avait affirmé que le Président russe était prêt à entrer à Kiev. En réalité, Poutine qui répugnait à parler directement au Président de la Commission européenne considérant qu’il n’était pas un chef d’Etat, avait fait remarquer qu’il se trouvait dans une posture de négociations et qu’il pourrait être à Kiev dans 15 jours. La déclaration de Barroso est tout aussi emblématique que celle d’Obama que vous avez évoquée. Elle témoigne du refus occidental d’entamer un dialogue raisonnable et raisonné avec la Russie.

LVdlR. « La prospérité des USA repose en grande partie sur la confiance des investisseurs et des détenteurs étrangers de dollars et de valeurs mobilières étasuniennes. Cette confiance est mise à mal et des signes de désillusion quant aux fruits de la mondialisation sont maintenant visibles dans de nombreux pays ». A votre sens, peut-on interpréter cette phrase comme une allusion (entre autres) au fait que la Chine puisse finir par bouder la dette étasunienne? Si c’est le cas, à quoi rime-t-elle?

Yannick Jaffré. Je ne pense pas qu’il s’agisse exactement de cela. Les intentions des dirigeants chinois me semblent assez opaques dans leurs détails mais claires dans leur généralité. La Chine étend son Empire au moyen de lois qui sont plutôt celles de la pénétration économique. Effectivement, les banques chinoises pourraient mettre en défaut les USA mais je ne crois pas que cela soit dans leur intérêt immédiat, surtout que les liens entre les élites chinoises et les USA mériteraient sans doute d’être éclairés par de véritables journalistes qui feraient leur travail.

Je pense que Poutine essaye de créer à travers l’Organisation de coopération de Shangai et les BRICS une alternative au pétrodollar et aux excess dollars mais il est difficile de dire quelle est l’attitude de Pékin à cet égard.

En tout cas, quand Poutine en appelle dans son discours de Valdaï à la rationalité libérale du marché global qui est rompue par la logique des sanctions infligées par les USA et leurs alliés à la Russie, il essaye de retourner le libéralisme à l’envoyeur libéral et de construire des aires de cohérence économique qui échappent à la mainmise américaine.Mais tant que le dollar reste la monnaie de référence internationale soutenue par la puissance militaire des USA, les entreprises de Poutine – et il en a conscience – auront des effets limités.

Pour en revenir à la mise en défaut des USA par les banques chinoises, je n’y crois pas pour le moment. Ce qui en revanche est flagrant, c’est l’inspiration quasi-gaulliste de Poutine. Le remplacement en 1965 de l’étalon OR par le dollar avait suscité chez le Général des inquiétudes tout à fait prémonitoires dont on a pu constater depuis le bien-fondé : un pays, les USA, peut produire la monnaie d’échange de référence autant qu’elle le juge bon suivant ses intérêts. Il semblerait donc que Poutine essaye de contrer ce phénomène en impliquant la Chine mais étant assez sinosceptique je ne suis pas vraiment convaincu de ses succès dans l’immédiat.

LVdlR. Poutine parle de résoudre le dilemme entre les actions de la communauté internationale et les principes de la souveraineté nationale (clin d’œil à l’Ukraine). On peut se demander si ce dilemme est résoluble en pratique. Le gouvernement russe, croirait-il encore qu’une réactualisation d’Helsinki soit possible?

Yannick Jaffré. Il y a plusieurs aspects à relever sur ce point. Je l’écris dans l’ouvrage que je lui ai consacré (Vladimir Bonaparte Poutine, NDLR), Poutine est un westphalien, c’est-à-dire un tenant de la souveraineté nationale et territoriale ce qui est son attitude la plus constante. Il y a en effet une contradiction potentielle entre ce principe et ce qui serait le droit international ou une convergence internationale qu’il réfère à Helsinki. Assez curieusement, il y a comme une trace d’un Poutine soviétique derrière un Poutine westphalien. Ceci étant, je pense qu’il faut inscrire cette contradiction apparente dans une conception plus large. Poutine est westphalien. Il est diplomate et juriste et tient donc à la conception de l’équilibre des forces contre le messianisme américain aggravé par la situation d’hyperpuissance solitaire des USA portés à déifier leur mission hier au nom de Dieu, aujourd’hui, au nom des droits de l’homme.

Il me semble donc que Poutine aspire à former un espace intellectuel encadrant la rigidité du droit international en vue de contester le manichéisme des conceptions atlantistes. Pratiquement parlant, il s’agit pour lui de laïciser ou de rationaliser les rapports internationaux qui sont marqués par une logique religieuse. Ce n’est plus au nom de Dieu que l’on justifie aujourd’hui un certain nombre d’interventions militaires mais au nom de l’Homme et de ses droits. Dans ce cadre-là que Poutine conteste, on est condamné au manichéisme. Pourtant, Carl Schmitt, et bien d’autres avant lui, avertissaient qu’il fallait toujours considérer l’ennemi comme relatif et développer un discours qui puisse être entendu par un pair, c’est-à-dire un être humain. Pas un Dieu ou un Homme en général mais par d’autres nations, à savoir par l’ennemi.

Dans le cadre qui est celui que définissent les interventions américaines depuis 25 ans, il n’y a pas de dialogue possible. Il n’y a que le Mal, aspect qui exclue tout discours diplomatique et rationnel. C’est bien cette vision réductionniste que Poutine conteste et c’est bien dans cet esprit qu’il brandit la logique du droit international malgré la prédominance sous-jacente des rapports de force qui sont à sa racine.

Je pense donc que la maxime de Poutine n’est pas celle de l’impératif catégorique kantien selon lequel les principes de l’action d’une personne doivent fonder une morale universelle mais que le sens de cette maxime avoisine une stratégie qui pousse l’adversaire à reconnaître ta force et à accepter ton droit dans la mesure où tu reconnais le sien ou, a minima, fait en sorte que tu puisses revendiquer ton action devant un tiers, c’est-à-dire en l’occurrence l’ensemble des nations dans un contexte de multilatéralité, d’où la référence à l’ONU. Non pas que Poutine soit particulièrement épris du cadre des Nations Unies mais celui-ci permet malgré tout de construire une véritable multilatéralité.

Il y a en parallèle une référence à Helsinki qui à son tour s’inscrit dans une double référence à la guerre froide puisque, d’une part, Poutine semble considérer que les USA s’arrogent d’une manière abusive le titre de vainqueurs de cette guerreet que, de l’autre, ils la perpétuent puisqu’il leur faut des ennemis imaginaires, par exemple l’Iran, la Russie ou les rogue States (les Etats voyous) du début des années 2000. C’est en ce sens qu’Helsinki lui paraît une référence employable. Mais en pratique je suis d’accord avec vous, cette référence est quelque peu obsolète ce qui n’amoindrit nullement la portée du discours prononcé par Poutine.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/5646129/279388184/

0000000000000000000000000000000

Alitalia va licencier environ 1000 de ses employés

Par La Voix de la Russie | La plus grande compagnie aérienne italienne Alitalia prévoit de licencier 994 employés, rapporte RIA Novosti.

Le personnel de cette compagnie aérienne commencera à recevoir des lettres de licenciement à partir du 31 octobre.

La réduction de personnel était l’une des conditions lors de la signature de l’accord entre Alitalia et Etihad Airways sur la vente de 49% du capital de la compagnie italienne à cette compagnie aérienne de l’EAU.


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_10_25/Alitalia-va-licencier-environ-1000-de-ses-employes-5330/

0000000000000000000000000000000000000000000

La Russie va poursuivre la France en justice pour les Mistral

Par La Voix de la Russie | La Russie poursuivra la France en justice et demander une indemnisation si les porte-hélicoptères Mistral ne sont pas livrés en vertu du contrat, a indiqué aux journalistes le chef de l’administration du président russe Sergueï Ivanov.

« Ce n’est pas à Moscou, mais à Paris de décider si le contrat sera réalisé ou non. Nous entretenons avec la France depuis très longtemps, et nous ne voulons pas sacrifier nos intérêts mutuels à long terme au profit des circonstances », a souligné Ivanov.

En septembre, la France a de nouveau menacé de suspendre la livraison des porte-hélicoptères de type Mistral, motivant cette décision par la crise en Ukraine.

Les fragments de l’avion Falcon collectés

Par La Voix de la Russie | La Commission d’enquête sur le crash de l’avion à Vnoukovo de Moscou qui a coûté la vie au PDG de la compagnie pétrolière Total Christophe de Margerie a terminé la phase de travail sur le terrain, tous les fragments de l’avion accidenté ont été collectés, a déclaré le premier vice-président de l’Interstate Aviation Committee (IAC), Sergueï Zayko.

« On va effectuer un examen complet des éléments de structure du fuselage et des fragments recueillis de carburant », a dit Zayko.

En outre, les experts ont pu établir que la collision de l’avion avec une déneigeuse avait eu lieu à l’intersection des pistes d’envol.

Selon l’analyse préliminaire des « boîtes noires », on a appris que la piste d’envol était libre de tout obstacle lorsque l’autorisation au décollage a été donnée à l’équipage de Falcon.


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_10_23/Les-fragments-de-l-avion-Falcon-collectes-0949/

000000000000000000000000000000000

L’Occident mène une guerre contre sa propre civilisation

Kader Hamiche

Kader Hamiche

Kader Hamiche a plus d’une corde à son arc. Auteur de « La France confisquée », blogueur de renom dont les articles, aussi synthétiques que denses, reflètent bien ce malaise si européen et si difficilement traitable qu’est celui de la dénationalisation, il se dit nationiste et non pas nationaliste, c’est-à-dire opposé à la toute-puissance de cette anti-France dont les valeurs étriquées ne sont rien d’autres que des simulacres au service d’incernables chimères mondialistes toutes génératrices de guerres. Dans l’un de ses derniers articles, il évoque trois types de guerre. Quelles seraient-elles ?

La Voix de la Russie. Dans votre récent article, vous évoquez trois types de guerre qui ont cela de commun qu’elles sont des guerres civilisationnelles. Pourriez-vous nous les nommer?

Kader Hamiche. En préambule, je tiens à mettre en garde contre une interprétation trop radicale, trop simpliste, trope tranchée, trop « premier degré » de la formule « guerres de civilisations ». Quand je dis, par exemple, que l’Islam mène une véritable guerre à la civilisation occidentale, je ne signifie pas par là que c’est tout le monde musulman qui se lève et prend les armes contre l’Occident. En réalité, il y a part et d’autres des camps qui se font la guerre, des gens qui la veulent et ceux qui la refusent. Par exemple, il y mille manières d’être musulman. La plupart d’entre eux n’aspirent qu’à vivre tranquillement. De même, les Américains sont très partagés. Songez que seuls 10 états sur les 51 qui constituent les Etats-Unis ont institutionnalisé le mariage gay. Ce qui démontre d’ailleurs que les Américains ont tendance à exporter en Europe des idées qui ont assez peu de succès chez eux. Le problème est que, comme toujours dans les guerres, ce sont les plus extrémistes, qui sont souvent les plus déterminés, qui imposent leurs vues aux plus sages.

Alors, oui, il y a trois guerres de civilisation qui se manifestent par trois phénomènes dont deux géopolitiques et un national :

La première guerre, la plus voyante, est celle que l’Islamisme mène contre l’Occident héritier de la civilisation gréco-romaine et chrétienne. Elle est parfaitement illustrée par l’irruption de DAESH dans l’actualité.

La deuxième guerre est celle qu’une partie de l’Occident mène à l’autre sous couvert de droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et, en réalité, pour des raisons idéologiques et économiques. C’est l’affaire ukrainienne.

La troisième guerre est celle que l’Occident mène contre sa propre civilisation, qui se joue au sein des Nations occidentales entre ceux qui veulent rompre avec les fondements chrétiens de l’Occident et remplacer ses valeurs par l’individualisme à tout crin, l’universalisme, le mondialisme et les tenants de la conservation d’une civilisation bimillénaire. Cela passe par une allégeance absolue aux États-Unis. Les lois sociétales, l’européanisme sous influence américaine et l’atlantisme via l’OTAN en sont les marques. Cette guerre-là est particulièrement féroce en France qui est gouvernée par des anciens de la French American Foundation, dont le Président Hollande lui-même. Vous verrez qu’après l’Europe, dont la commission est truffée d’agents des États-Unis, après le retour dans l’OTAN, nous aurons droit au traité de libre-échange transatlantique. C’est la disparition de la Nation France qui est en jeu.

De ces trois guerres, la plus dangereuse à mon sens est la troisième. La première ne peut pas être perdue par l’Occident ; la deuxième se heurte à l’équilibre de la terreur car les protagonistes détiennent l’arme nucléaire. La seule chance pour que les « dé-constructeurs », pour reprendre le terme de Zemmour, ne gagnent pas la troisième est que les Nationistes de tous les pays se donnent la main pour les en empêcher. En effet, face à l’internationale des « dé-constructeurs », les Nationistes sont dispersés.

LVdlR. Ces 3 guerres que vous mettez en exergue, n’ont-elles pas pour axe de rotation l’insatiable volonté de toute-puissance des USA qui favorisent ou créent des monstres plus ou moins grotesques (nazillons zombifiés en Ukraine, islamistes dans le monde arabo-musulman) pour empêcher la formation d’un monde multipolaire? Si c’est le cas, n’y-a-t-il pas, en somme, une seule guerre entre le totalitarisme impérialiste américain et un monde qui entendrait s’émanciper ?

Kader Hamiche. Non, ce serait trop manichéen. Ce serait par trop noircir les uns pour mieux blanchir les autres. Les États-Unis sont responsables de beaucoup de choses mais pas de tout. L’Islamisme guerrier existe depuis très longtemps. En 1912 le poète nationaliste turc Ziya Gökalp écrivait : « Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats ». Le FLN algérien, par exemple, a fait au nom de l’Islam plus de deux-cents milles victimes dont les cent-cinquante-mille Harkis égorgés après le 19 mars 1962. En 1974, le président algérien Houari Boumediene déclarait, à tribune de l’ONU, c’est-à-dire à la face des Occidentaux : « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »

Certes, les États-Unis ont créé une sorte de Frankenstein en soutenant et en armant sans discernement tous ceux qui combattaient contre les Soviétiques en Afghanistan de 1979 à 1989. Mais je pense (comme Elie Barnavi, l’ancien ambassadeur d’Israël en France) que cela a beaucoup moins compté que leur politique de soutien aveugle à Israël. C’est ça, la vraie raison de l’invasion de l’Irak et, à mon avis, de l’offensive anti-Bachar en Syrie.

Mais votre formule est pertinente s’agissant de la guerre en Ukraine. A condition d’en connaître les dessous, ce qui est votre cas. Nos compatriotes, par exemple, ignorent qu’elle s’inscrit dans l’offensive des Américains et de leurs clients et disciples européens contre Vladimir Poutine et sa politique d’émancipation de la Russie. Là, on peut bel et bien parler d’impérialisme à la fois moral mais aussi économique. Pour ceux qu’Eric Zemmour appelle les « dé-constructeurs », Poutine est l’homme à abattre pour deux raisons : la première est qu’il s’oppose à l’établissement d’une société universelle, individualiste et marchande sur les ruines de la civilisation romaine-chrétienne ; la seconde est que, avec la Chine, notamment, il est en train de créer un pôle économique concurrent du pôle américain en s’émancipant de l’hégémonie du dollar.

En deux mots, les accords de Bretton Woods de 1944 faisaient du dollar la monnaie du commerce international en lieu et place de l’or. Ce privilège accordé aux Américains supposait le maintien de la parité dollar/or et, donc, sa convertibilité. Une contrainte que les Etats-Unis ont décidé de ne plus assumer. Résultat, leurs créanciers étrangers se trouvent à la tête de quantités astronomiques de dollars, soit 83% des 16 700 mds$ de la dette américaine en 2013, dont 30% pour la seule Chine, qu’ils ne peuvent pas se faire rembourser. En bref, les Américains vivent à crédit et beaucoup sur le dos des Chinois, notamment, et, c’est moins connu, sur celui des Russes. C’est ce que la Russie et la Chine ne veulent plus. Associés comme vous le savez au sein de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), la Chine et la Russie prennent de plus en plus d’initiatives pour se débarrasser de la tutelle américaine. Par exemple, la création, avec les Bricks et d’autres pays comme l’Inde, le Pakistan et l’Iran d’une concurrente à la Banque Mondiale et au FMI. D’autre part, ils multiplient les offres de règlement en monnaie locale à leurs partenaires commerciaux.

Il est évident que la création d’un nouveau pôle d’attraction commerciale signifie une nouvelle redistribution des alliances politiques et, donc, stratégiques. Associées sur le plan économique, les Nations le seront tout naturellement au plan militaire. Or, si le pacte de Varsovie ne comptait qu’une grande puissance, ce qui se construit en ce moment entre les BRICS, le Pakistan et l’Iran, c’est non pas une mais quatre puissances nucléaires.

Si on veut absolument rendre les États-Unis responsables de l’Islamisme, certes, ils ont créé une sorte de Frankenstein en soutenant et en armant sans discernement tous ceux qui combattaient contre les Soviétiques en Afghanistan contre les troupes soviétiques. Mais je pense (comme Elie Barnavi, l’ancien ambassadeur d’Israël en France) que cela a beaucoup moins compté que leur politique de soutien aveugle à Israël. Lequel est la vraie raison de l’invasion de l’Irak et, à mon avis, de l’offensive anti-Bachar en Syrie.

LVdlR. Le dernier livre d’Eric Zemmour, « Le suicide français », a eu plus de succès que les révélations de Mme Trierweiler ? A votre avis, pourquoi ?

Kader Hamiche. Ce ne seront sans doute pas les mêmes acheteurs. Certains Français ont pu acheter le livre de Valérie Trierweiler par curiosité et, sans doute aussi par voyeurisme. D’autres achèteront celui d’Eric Zemmour par sens politique, c’est-à-dire par bon sens. Depuis quarante ans, les français voyaient leur pays partir en vrille sans savoir ni pouvoir l’exprimer. Or, depuis quelques années, ils trouvent en Eric quelqu’un qui les aide à décrypter.

Eric Zemmour est, à sa façon, un lanceur d’alerte. Son livre Le suicide français est comme le versant sentimental du mien, la France confisquée. Mais lui a la possibilité de « parler dans le poste ». Sa parole porte. L’émission de Ruquier a battu tous ses records d’audience 1.6 million de téléspectateurs pour 28.5% de parts. Zemmour est devenu un prescripteur politique, un homme d’influence. Je trouve ça très bien pour le mouvement patriotique français ».

Commentaire de l’auteur. On dit du diable qu’il est venu déformer la Parole de Dieu. Pas de la nier, pas de la contredire, mais bien de la déformer. S’il s’agit d’une image qu’il convient de soumettre à une analyse de type anagogique ou du moins tropologique, il faudrait aussi remarquer qu’elle s’applique mieux que jamais au rôle qu’a joué l’establishment américain vis-à-vis des religions ou idéologies jusqu’ici garantes d’un certain équilibre mondial. Il y a toujours eu des courants de pensée radicaux au cœur de l’islam, le wahhabisme est loin d’être né d’hier ! Mais il a fallu instrumentaliser les promoteurs les plus obscurs de ces courants pour en arriver à la création du DAESH, miroir foncièrement déformant de l’islam. De même en va-t-il des droits de l’homme. Qui ne veut pas vivre dans un pays où les droits de l’homme sont respectés ? Mais voilà que ces derniers sont devenus le joker des puissances dites thalassocratiques (ou atlantistes) leur permettant de dire et/ou de faire tout et son contraire.

Un réveil généralisé, se fera-t-il attendre ? Tout dépendra de la stratégie ultérieure européenne. L’UE, acceptera-t-elle le Traité transatlantique sur le libre-échange ? Va-t-elle persévérer dans ses croisades meurtrières et suicidaires contre les régimes non-alignés du Moyen-Orient, servant ipso facto les intérêts étasuniens et desservant avec brio les siens ? Peut-être serait-il temps d’abandonner la vieille pieuvre à la contemplation de ses insatiables tentacules et à l’immensité abyssale de sa dette. La consolidation économique des BRICS devrait certes y aider. Mais la lucidité des pays de l’UE serait également la très bienvenue.


source
: http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/278790422/

00000000000000000000000000000000000000