Articles Tagués ‘journalistes’

INFOCOM-Net

« Panem et circenses » : Du pain et des jeux… Quand les jeux sont plus importants que la survie du Pays, c’est que sa fin est proche !

Faites vos jeux… morituri te salutant !

Cet article détaille les méthodes de manipulation des masses, depuis la technique de la distraction, en passant par la technique de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité. Vous pourrez faire vous-mêmes le rapprochement avec ce que nous vivons au quotidien… et en tirerez les conclusions qui s’imposent ! Alors le peuple se réveillera t-il un jour ?!?

Peu importe la couleur politique, voici comment, avec 10 stratégies de manipulation des masses, nos dirigeants politiques manipulent le peuple français !

dix2btechniques2bde2bmanipulation2bdes2bmasses

Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les médias. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de…

Voir l’article original 1 038 mots de plus

Passeurs d'hospitalités

Fin 2014, deux journalistes britanniques sont contrôlés par des CRS alors qu’ils tournent des images dans la zone industrielle des Dunes. Le contrôle est complété par des coups et la dégradation de leur matériel.

http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/un-journaliste-de-tele-anglaise-denonce-les-violences-ia0b0n182712

S’ils avaient été molestés par des citoyens ordinaires, l’enquête relèverait de la justice, en l’occurrence du parquet. Ici comme dans l’affaire de l’exilé dont la jambe avait été écrasée par un fourgon de CRS contre la rambarde de l’autoroute, on apprend qu’il n’y a qu’une simple enquête interne à la police.

Encore une fois, on a le sentiment que les policiers ne sont pas des justiciables comme les autres, et se pose la question de l’impunité dont ils jouissent.

En l’occurrence se pose aussi la question du message adressé aux journalistes : n’allez pas trop sur le terrain vous rendre compte de la situation, resté dans les circuits organisés par la autorités, sinon c’est à vos risques et périls.

Notons que lorsque Bernard Cazeneuve répond à Human Rights Watch qu’il n’y a aucun dépôt de plainte attestant des violences policières à Calais, ces journalistes ont déjà porté plainte : le ministre couvre et assume l’agression de journalistes par des policiers.

https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2015/02/17/quand-des-policiers-agressent-des-journalistes-britanniques/

00000000000000000000000000000000000

Le livre qui dérange les banques françaises, le Journal du dimanche, 8 février 2015

LA PILULE ROUGE

Voici un livre enquête qui vous fera découvrir la face obscure des grandes banques françaises. Pour la première fois des journalistes et des économistes évaluent le coût exorbitant, mais passé sous silence, de leurs activités. De l’évasion fiscale à la spéculation sur les matières premières, de la « finance de l’ombre » aux produits dérivés opaques, des projets polluants aux emprunts « toxiques », ce livre co-écrit par Basta ! et Attac, dresse un panorama complet des effets néfastes de la finance toute puissante. Il sort en librairie le 11 février. Vous pouvez également le commander en ligne, ce qui vous permet de soutenir financièrement Basta ! (voir « Où acheter le Livre noir des banques ? »).

En 2008, la folie spéculative des banques a provoqué une crise qui ne cesse, depuis, de s’aggraver. Les banques n’ont dû leur salut qu’aux centaines de milliards d’euros injectés par les États et les banques centrales. Que s’est-il passé depuis ? Que…

Voir l’article original 764 mots de plus

L’UNESCO reconnaît qu’un terroriste du Hamas figurait dans  sa liste des «journalistes tués à Gaza» (Vidéo)

Image à la Une : Le terroriste du Hamas Abdullah Murtaja

Vendredi l’UNESCO a retiré le «palestinien» Abdullah Murtaja de sa liste des «journalistes tués dans l’exercice de leur profession» après la révélation par des blogueurs pro-Israël que c’était un terroriste du Hamas. Murtaja, qui a été tué cet été pendant la guerre d’Israël contre le groupe terroriste du Hamas basé à Gaza, était apparu en photos et vidéos diffusées par le groupe Al Qassam portant des armes et l’insigne des terroristes. La vidéo avait été mise en évidence par le blogueur populaire Elder de Ziyon le 12 novembre et montrait Murtaja au moment de sa déclaration de « martyr », destinée à être publiée à titre posthume.[Elder of Ziyon]

«Je déplore les tentatives d’instrumentaliser la profession de journalistes par les combattants», a déclaré le Directeur Irina Bokova dans un communiqué suite à la révélation. «Le statut civil des journalistes est crucial, en particulier dans les situations de conflit, pour assurer la libre circulation de l’information et des idées qui sont essentielles pour le grand public et le rétablissement de la stabilité et de la paix.»

Dans sa déclaration initiale, publié le 29 août, l’UNESCO avait condamné le meurtre de tous les journalistes, y compris Murtaja, en vertu de son mandat pour défendre la liberté de la presse. Bokova a déclaré que des informations avaient depuis été portées à l’attention de l’UNESCO prouvant que Murtaja était «un membre d’un groupe armé organisé – un combattant actif, et, par conséquent, pas un journaliste civil.»

«Cette information a été mise en lumière dans une vidéo postée récemment sur Internet avec Abdullah Murtaja en tant que membre d’un groupe armé organisé», a-t-elle ajouté. «L’UNESCO retire donc son communiqué du 29 Août.» Murtaja, qui a travaillé pour Al Aqsa TV du Hamas, est qualifié de «martyr des médias » par le groupe.

Un autre internaute spécialisé dans la surveillance des médias – Gidon Shaviv – [Presspectiva ] avait également découvert «l’imposture» et écrit à l’UNESCO.[post ]

Voici la lettre qu’il avait reçue en réponse :

Cher Mr. Shaviv

Merci pour l’information que vous avez fournie concernant Mr.Murtaja. La déclaration originale de l’UNESCO a été publiée sur la base d’informations disponibles à l’époque indiquant que Mr. Murtaja était un journaliste civil. Au vu de la nouvelle information sur le statut de combattant de Mr. Murtaja, le Directeur Général vient juste de publier un communiqué  et a retiré l’ancien qui n’est plus applicable.
La déclaration originale a été retirée du site de l’UNESCO. Je vous saurais gré de bien vouloir diffuser la nouvelle déclaration du Directeur Général pour clarifier la situation.

Avec ma considération,

Sylvie Coudray
Chef, Section Liberté d’Expression

Voici la vidéo de la déclaration de martyr du soi disant journaliste :

Source : The Algemeiner – 16 novembre 2014

Shiryn Ghermezian

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

SOURCE: Sarahc351 Blog

000000000000000000000000000000000

Raimanet

http://fr.rsf.org/france-quand-les-journalistes-suscitent-13-11-2014,47222.html
parfois, il faut inévitablement choisir son camp … et cela ne semble pas le cas ! –
voir ci-dessus lien source article

Voir l’article original

Actu-Chretienne.Net

Malgré le nombre important de journalistes étrangers couvrant l’Opération Bordure Protectrice à Gaza, les photographies de terroristes du Hamas ne sont pas apparues dans les médias. Ceci s’explique par une simple raison.

Voir l’article original 112 mots de plus

Carte_Birmanie

Asean Weaver For Business Blog

Un nouveau procès s’ouvre contre la rédaction d’un hebdomadaire, tandis qu’une émeute a éclaté après une fausse accusation de viol par des musulmans.

Un nouveau procès à hauts risques pour des journalistes birmans a démarré lundi. Cette affaire, qui intervient après la condamnation à dix ans de prison et de travaux forcés infligés à cinq journalistes, témoigne de tensions croissantes autour de la liberté d’expression dans une Birmanie en transition chaotique depuis plusieurs mois.

Dans cette nouvelle affaire, quatre membres de l’hebdo Bi-mon Te Nay sont accusés d’avoir inquiété le public et d’avoir porté atteinte à la sûreté de l’Etat. Le 7 juillet, le magazine, sur la base d’une rumeur véhiculée par Mouvement pour la démocratie et la force actuelle, publiait en une que la responsable de l’opposition Aung San Suu Kyi et plusieurs leaders des communautés ethniques avaient été mandatés par le peuple pour former un gouvernement intérimaire. Il…

Voir l’article original 77 mots de plus