Articles Tagués ‘James Foley’

logo_isranews_dark_302x67
EI/Hamas: la France fait « deux poids deux mesures »
Le maire Estrosi demande pourquoi Paris cautionne les raids en Irak mais dénonce ceux d’Israël contre le Hamas
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Traité TNP: une résolution visant Israël rejetée par l’AIEA
Les pays membres de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont rejeté jeudi à Vienne un projet de résolution soumis par 18 pays arabes et appelant Israël à adhérer au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), rapportent les médias internationaux.
France : sécurité renforcée dans les lieux publics et les transports
L’assassinat du Français Hervé Gourdel par un groupe terroriste algérien lié à l’Etat islamique mercredi a conduit l’Elysée à décider de mesures de sécurité exceptionnelles pour les Français de l’étranger mais aussi dans l’Hexagone.
0000000000000000000000000000000000000000
L’ONU déçue des promesses non tenues d’Hassan Rohani
Les promesses du président iranien en matière de libertés n’ont pas produit de changements majeurs, estime le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Hassan Rohani avait notamment promis de réduire les restrictions contre la liberté d’expression et de garantir la sécurité de la presse.
Coalition contre l’Etat islamique: « absurde et dangereuse », selon l’agent du Qatar
C’est « une décision (…) absurde et dangereuse », a-t-il fait valoir. Pour s’expliquer, celui qui fut également premier ministre établit un parallèle avec la situation Afghane de 2001 : « Il y avait (…) un foyer de crise terroriste central. Aujourd’hui, il y en a près d’une quinzaine (…). Nous les avons multipliés », analyse-t-il. « Aller faire la guerre contre cette région meurtrie, frappée par les crises identitaires (…), c’est prendre le risque de cristalliser et de coaliser un certain nombre de forces (…) contre nous (…). »
Le prêtre pédophile Eric Dejeager fixé sur son sort vendredi
Le juge Robert Kilpatrick du tribunal d’Iqaluit au Canada devrait rendre son verdict vendredi lors du procès de l’ancien prêtre catholique belge Eric Dejaeger, soupçonné de plusieurs dizaines de faits d’abus sexuels commis sur des mineurs d’âge.
Salut nazi devant un mémorial juif: enquête
Une enquête judiciaire a été ouverte en France pour identifier un homme qui s’est fait photographier en faisant le salut nazi devant le mémorial du camp de Drancy (banlieue parisienne), où furent détenus plus de 80.000 juifs entre mai 1941 et août 1944, a-t-on appris de source judiciaire aujourd’hui. Les faits remontent à fin août, « devant le wagon » installé au coeur de ce mémorial, et sous l’oeil des caméras de vidéosurveillance, a-t-on expliqué vendredi au cabinet du maire de Drancy.
 
Un sketch des Guignols de l’info crée la polémique en Israël
Dans une interview pour la chaine i24news, la chercheuse en analyse du discours à Tel Aviv, Nadia Ellis a expliqué: «Ce qu’ils mettent en valeur c’est la filiation du meurtre rituel, cette accusation récurrente au cours de l’Histoire juive qui blâme les Juifs de tuer exprès des non-Juifs, ici dans le seul but de faire rire.»
0000000000000000000000000000000000000000
logo_isranews_dark_302x67
Otage décapité : les Etats-Unis ont authentifié la vidéo

L’Etat islamique (EI) a frappé à nouveau. Deux semaines après l’exécution du journaliste américain James Foley, la vidéo de la décapitation d’un deuxième otage américain a été diffusée mardi soir.
Steven Sotloff, 31 ans, était porté disparu depuis douze mois. Il aurait été kidnappé le 4 août 2013 à Alep, en Syrie, près de la frontière avec la Turquie, mais son enlèvement avait été tenu secret jusqu’à la diffusion de l’exécution de son compatriote James Foley ; il apparaissait menacé à la fin de la vidéo.

Lire l’article complet sur Le Parisien

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mohammed, premier prénom donné en Norvège

Le prénom Mohammed est celui le plus commun chez les hommes vivant dans la capitale norvégienne Oslo, selon une étude réalisée par Statistics Norway (SSB), récemment publiée et reprise par le site The Local et cité par Europa Press.
Environ 150.000 des 4,5 millions d’habitants de la Norvège étaient musulmans, selon les données de 2012 recueillies sur « On Islam ». La plupart sont d’origine pakistanaise, somalienne, irakienne et marocaine, selon Europa Press.

Lire l’article complet sur yabiladi.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Embargo russe: l’UE dissuade 15 pays d’augmenter leurs fournitures

L’Argentine, le Brésil, le Chili, le Pérou, l’Equateur, le Mexique, la Chine, la Turquie, l’Iran, Israël, le Maroc, la Biélorussie et d’autres pays ont souhaité substituer les pays frappés de sanctions sur le marché russe. Moscou espère également que le Kazakhstan, l’Egypte, la Suisse et la Serbie ne manqueront pas d’augmenter leurs exportations de produits alimentaires vers la Russie.

Lire l’article complet sur la Voix de la Russie

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mohammed, premier prénom donné en Angleterre

L’Office des statistiques d’Angleterre et du pays de Galles a publié la liste des prénoms les plus donnés en 2013. Si Oliver, Jack et Harry sont les trois prénoms arrivés en tête, Mohammed les devance si l’on compte les versions orthographiées différemment.

Lire l’article complet sur geopolis.francetvinfo.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Embargo russe: l’UE dissuade 15 pays d’augmenter leurs fournitures

L’Argentine, le Brésil, le Chili, le Pérou, l’Equateur, le Mexique, la Chine, la Turquie, l’Iran, Israël, le Maroc, la Biélorussie et d’autres pays ont souhaité substituer les pays frappés de sanctions sur le marché russe. Moscou espère également que le Kazakhstan, l’Egypte, la Suisse et la Serbie ne manqueront pas d’augmenter leurs exportations de produits alimentaires vers la Russie.

Lire l’article complet sur la Voix de la Russie

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PLUS sur http://isranews.com/

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

 

Crédit photo : archives Reuters

La vidéo de la décapitation de Steven Sotloff rendue publiqueDans une vidéo, le groupe terroriste affirme avoir décapité le journaliste américain Steven Sotloff. Les services américains du renseignement travaillent à l’authentification du document.

La barbarie de l’Etat islamique en Irak et au Levant n’en finit pas. Une vidéo publiée mardi par le groupe terroriste et intitulée « deuxième message à l’Amérique » montrerait la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff, un acte revendiqué par l’EI, selon le centre SITE, basé aux Etats-Unis et spécialisé dans la veille des sites islamistes. Cette annonce survient deux semaines après la décapitation du journaliste américain James Foley par les djihadistes.

PLUS:

http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0203742999771-letat-islamique-revendique-la-decapitation-dun-2e-otage-americain-1038455.php

http://www.courrierinternational.com/article/2014/09/02/un-deuxieme-journaliste-americain-execute-par-l-etat-islamique

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2014/09/20140902-131450.html

00000000000000000000000000000000000000

INFOS PLUS NEWS...

foleyyyy.jpg

L’exécution filmée du journaliste américain James Foley par les djihadistes de l’Etat islamique a porté le conflit qui les oppose aux Etats-Unis à un niveau supérieur, Barack Obama promettant mercredi d’être « implacable » face à ce qu’il a qualifié de « cancer ».

« Le meurtre brutal de James Foley a violé la conscience du monde entier », a réagi le président américain au lendemain de la mise en ligne d’une vidéo de la décapitation du journaliste qui avait été porté disparu en novembre 2012 dans le nord-est de la Syrie alors qu’il couvrait la guerre civile pour plusieurs médias, dont l’Agence France-Presse.

Dans l’enregistrement diffusé mardi soir, et authentifié mercredi par le renseignement américain, l’Etat islamique affirme détenir un autre journaliste américain, Steven Sotloff, enlevé en juillet 2013 dans le nord de la Syrie, et prévient que son sort dépendra des décisions à venir du président américain.

La vidéo, dont l’authenticité n’a pas encore…

Voir l’article original 224 mots de plus