Articles Tagués ‘islamisme’

ajc-antibes

.

.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a rencontré l’ambassadeur français en Israël Patrick Maisonnave et fait les remarques suivantes au début de leur rencontre: 

Benjamin Netanyahu

« Je souhaite envoyer nos plus sincères condoléances au président François Hollande, aux familles endeuillées et au peuple de France. Nous pleurons avec nos frères et sœurs françaises. Nous réaffirmons notre engagement à travailler ensemble pour vaincre les ennemis des valeurs démocratiques que nous chérissons tous.

Je sais que vous vous apprêtez à partir en France, et je veux que vous emportiez avec vous le sentiment de tous les citoyens d’Israël. Nous avons connu de telles attaques, nous connaissons ce sentiment, et nous partageons votre chagrin, mais aussi votre détermination, qui a été démontré au cours des derniers jours par tant de citoyens. Nous devons lutter contre ces ennemis de notre civilisation commune.

Ces terroristes qui ont abattu des journalistes à Paris; ils décapitent les travailleurs humanitaires en…

Voir l’article original 210 mots de plus

Le Blog de l'autre

Par KAI LITTMANN

Sarah via Flickr Sarah via Flickr

Une vague de solidarité et d’indignation secoue toute l’Europe et même le monde. Mais il ne faut pas céder à la tentation de se sentir en guerre. Nous ne sommes pas en guerre, en Europe.

(KL) – Les réactions à l’attentat sont intenses, heureusement. Comment ne pas s’indigner contre la barbarie, la folie et le meurtre ? Cela dit, nous ne sommes pas en guerre. En guerre, comme le dit «Le Figaro», en ajoutant «une guerre qu’il faut gagner». Mais pour qu’il y ait une guerre, il faut des adversaires. Et ces criminels malades mentaux n’ont pas la dignité d’un adversaire. Ils ne représentent rien et personne, il s’agit de criminels et aucun État, aucun continent ne peut partir sérieusement en guerre contre des individus criminels.

Déjà hier, les premiers attentats sur des bâtiments musulmans ont été perpétrés. Mais quelle est…

Voir l’article original 635 mots de plus