Articles Tagués ‘herbe’

Cannabis: Marisol Touraine ne veut pas changer la législation

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, le 16 octobre 2014 à Paris

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, le 16 octobre 2014 à Paris – Kenzo Tribouillard AFP

Il ne faut pas «banaliser la consommation de cannabis». La ministre de la Santé Marisol Touraine a réagi ce vendredi à un rapport parlementaire qui vient relancer l’idée de ne plus sanctionner que par une contravention l’usage du cannabis.

Le cannabis a un impact sur la santé

«Il ne me semble pas judicieux, comme message à envoyer, de dire qu’au fond, le cannabis, ce n’est pas si grave que cela. Je lutte contre toutes les addictions. Le cannabis a un impact sur la santé, évidemment moins important que d’autres drogues, mais je ne crois pas qu’il faille banaliser la consommation du cannabis», a-t-elle affirmé au micro de BFMTV/RMC.

SOURCE et Plus sur http://www.20minutes.fr/societe/1485283-20141121-cannabis-marisol-touraine-veut-changer-legislation

0000000000000000000000

MarocRifCannabis

Aviseur International

Après les associations en 2008, des parlementaires de l’Istiqlal et du Parti de l’authenticité et de la modernité reviennent à la charge.

Des projets de loi ont été déposés par les deux formations politiques pour demander la légalisation de la culture à des fins thérapeutiques et industrielles et solliciter l’amnistie pour les 48 000 cultivateurs qui vivent en semi-clandestinité dans le nord du pays. L’Istiqlal propose que la culture du cannabis soit limitée à cinq régions, Al Hoceima, Chefchaouen, Ouazzane, Tétouan et Taounate, tandis qu’une agence étatique devrait se charger de contrôler l’exploitation et la commercialisation. Au Maroc, la culture du cannabis est officiellement prohibée. Dans les faits, en vertu d’un dahir de 1917 (décret royal), elle est tolérée dans la région de Ketama-Issaguen, fief historique berbère situé dans les montagnes du Rif. Dans cette région rebelle qui n’a cessé de s’opposer au pouvoir, le cannabis est…

Voir l’article original 551 mots de plus

le-colorado-a-ouvert-ses-premiers-coffee-shops-le-1er-janvier-2014-sipa1

Leçons sur l’industrie du cannabis aux États-Unis

Aux Etats-Unis, des associations et des entreprises s’initient au commerce du cannabis au gré de l’assouplissement des lois étatiques.

 

Bob Calkin prend le micro pour s’adresser à son audience, du haut de sa petite scène, dans la salle de conférence du Sheraton Hotel de Miami. Ce cinquantenaire, arborant fièrement son bandeau rock des années 1980, était le baron de la marijuana à Los Angeles, et facture désormais 299 dollars par tête à chacune de ses apparitions au cours desquelles il apprend à gagner beaucoup d’argent en vendant de la weed – ou plutôt, en « prescrivant des médicaments ».

Peu avant 9 heures, un samedi matin, 150 aspirants barons se sont précipités pour assister à cette leçon inaugurale de 10 heures, préparée par l’entreprise de Calkin, le Cannabis Career Institute.

Ce dernier vient de faire payer 45 000 dollars à son assemblée, pour une simple journée de boulot. « Si je voulais obtenir une licence m’autorisant à cultiver de la marijuana, je n’y inscrirais sûrement pas “Service de livraison de marijuana” sur le formulaire. Ce serait me rendre coupable au niveau administratif. Au lieu de cela, j’y noterais “Livraisons de soins de santé à domicile”. C’est neutre, et cela reste honnête », suggère-t-il à son audience.

 

LIRE: http://ragemag.fr/lecons-industrie-cannabis-etats-unis-78788/

0000000000000000000000000000000000000000000000000